Humeurs Passées (Aout 2011)

01.08.11

Humeurs Passées (Aout 2011)

Permalien 08:16:42 am, Categories: Arbre généalogique  

29 Aout 2011

Je me suis couché hier, persuadé que la Fête du Fitr serait célébrée ce matin du 29 Août. Fausse idée puisque le premier jour de Ramadan c’est demain qu’on le célébrera. Donc première remarque: demain je serai absent de mon computer et j’en profite pour souhaiter à tous en général et à mes amis musulmans en particulier une bonne Fête de Fitr espérant que l’ambiance sera plus à l’optimisme l’an prochain.

Malheureusement dans plusieurs pays musulmans la fête ne sera pas de…la Fête et pour cause. Les gens s’entretuent. Ils se battent à mort pour une indépendance, pour une dépense avec autrui, pour le meilleur qui devint le pire, pour des raisons que la raison ignore.
On continuera de se battre en Syrie, en Libye qui n’en finit plus de finir, au Liban, simplement pour marquer le coup et dire à tous : ‘’ vous voyez nous aussi on sait faire la guerre et on la fera…’’
Et tout cela pour une raison de ‘’Ote toi de là que je m’y mette (même si ce qui reste c’est des miettes de nation…)

Quand donc s’arrêteront-ils de se tirer dessus comme des dingues, de mourir pour la cause d’un tel plutôt que d’un tel, et de perdre un pays par orgueil, par entêtement, et finalement avec beaucoup de bêtise. Les nations veulent vivre. Les chefs des états veulent mourir à la tête de leur pays même si cela entraine des milliers et des milliers de morts entre temps. La Syrie est tellement malade que tout le monde se presse à son chevet dans l’espoir de la sauver de la mort.

…Les Russes dépêchent un émissaire d’urgence dès aujourd’hui. Avec cette intervention nous allons être conviés à une véritable salade russe !
…Ankara ‘’n’a plus confiance ‘’ dans le régime syrien. Cela a tout l’air d’une pression qui si elle n’est pas prise en considération pourrait mener à une intervention russe en Syrie. Et on nous servira une véritable salade ‘’russe’’
…Il y a une crise entre Damas et la Ligue Arabe. Oui mais à quoi çà sert? L’Egypte très blessée bande ses blessures et ne compte plus ses morts. Mobarak est en prison et presque mourant. Le Nil est déjà rouge de sang et attend le reste de la population car « au Nil soit qui mal y pense »
…La Libye aurait peut être pu courir au secours de Bachar…Mais maintenant qu’elle reprend ‘’vie’’ la Libye sera-t-elle poussée vers une nouvelle guerre pour la Syrie…je doute.

Alors ? Alors la Libye n’a qu’un seul pays pour venir à sa rescousse: et c’est le Liban. Et Bachar prie Allah pour qu’il lui envoie son Hezb… pour le sauver. Entre temps le ‘’Hezb’’ peut il être …’’parti’’ ???

Vous n’aimez pas la facilité de parole du député Fatfat ?Moi j’adore son flot de paroles, cette facilité avec laquelle il improvise ses discours dans la rue, la cohérence de ses phrases incisives et mordantes, la justesse de son point de vue politique. Le voilà qui accuse certains officiers libanais d’agir comme les SR syriens …
… An fait il y aurait de quoi être vraiment…’’à l’armée !!!’’

Notre confrère Georges Kordahi s’est vu sanctionner par la chaine de télévision MBC pour ses postions pro-Damas.
Pauvres présentateurs libanais. Habitués comme ils le sont é la liberté de presse et des medias, les animateurs restent fidèles à leurs convictions de la liberté d’informer an donnant leur opinion propre sur les antennes des pays arabes y compris les TV où ils présentent leurs émissions. Or ces télévisions appliquent leur propre code de la liberté d’informer…
Au risque de perdre leur… liberté !!!

‘’Pour une chaise mal placée’’. Cela aurait pu être la première phrase d’une chanson de Brassens qui aurait pu se terminer par la phrase ‘’Gare au Gorille…’’
Il s’agit d’un malabar qui était allé présenter ses condoléances en voulant se placer en début des rangées dans la mosquée d’un village près de Tyr. Ca l’a rendu absolument furax. Et ni une, ni deux il fait appel à de gros bras qui ont donné une raclée aux ‘’impertinents’’ qui l’avaient mis en deuxième rangée.. Armes de bâtons et de battes, les agresseurs ont passé ‘’à tabac’’ (c’est le nom adéquat quand on est dans les environs de …Tyr) les personnes présentes.
Et dire que l’on a fermé l’asile de fous de Asfouryeh !

26 Aout 2011

Quand j’ai pris mon journal ce matin je me suis dit: que vais-je encore inventer pour garder l’attention de mes lecteurs, et quel sujet aborder en premier pour mieux saisir leur attention?
A la vérité avec Kadhafi on en est toujours au même point. Il est parti ? Non il est encore là ! Où là? Dans le désert ! Mais le désert, il est désert…quoi ! Mais lui il est toujours disert ! Ecoutez ses discours. Justement ils ne sont pas courts…

Alors parlons de Bachar Assad… Oui mais là il n’y a rien à dire depuis que l’on a tout dit. Mais les gens meurent …Ok mais lui est vivant non? Donc les rebelles le laissent en vie sachant bien qu’ils ne trouveront pas de meilleur Président. Allons vous vous moquez de nous.
Tout comme Bachar se moque de vous .

Mais Assad est incapable de contrôler ses forces, accuse l’ONU qui hier encore le portait … ‘’aux nues’’.Oui mais qu’est ce qu’elle connait l’ONU sur le contrôle des forces. On ne l’a jamais vue faire la guerre. Et Bachar continue malgré les critiques de l’occident. Après tout Moscou et Teheran sont à ses côtes. Et le carnage fait rage…

Même le HEZB reprend du poil de la bête. Dans sa lutte contre le Tribunal Spécial pour le Liban (Au fond les trois lettres TSL pourraient également dire: Tribunal Syro- Libanais….Et c’est un peu le cas.)

Mais ce qui va électriser les discussions c’est sûrement la déclaration du mi-nistre Bacile : nous briserons tout gouvernement qui entrave notre projet.
Vraiment quel culot ! Demander 1 milliard et quart et être le seul décideur sur les dépenses. D’où est il aller chercher le terme de démocratique dont son parti s’affuble. Ce jeune ministre qui veut inscrire son nom dans la lignée des grands ( ?) ministres de la Raie Publique, me rappelle cette anecdote d’un garçon qui criait et pleurait pour avoir un morceau du gâteau que son père tenait à la main : « Je veux du gâteau je veux du gâteau… »
Exaspéré le papa divise en deux le gâteau et entame sa part. L’enfant éclate de plus belle :
- Quoi encore, dit le père
- T’as mangé le morceau que je voulais.
La différence entre la réalité et la fiction c’est que dans la réalité, l’enfant veut manger le gâteau …Tout Seul !

Je vous dis simplement à lundi car je n’ai pas de blog le samedi et le dimanche.
Bon week end

25 Aout 2011

L’Orient-Le Jour titre ce matin:”
L’Etat en vacance(s)…
L’électricité aussi.
C’est fort bien. L’électricité en vacance une façon comme une autre pour nous dire que personne ne nous mettra au courant, ni de ce que fait le ministre ni de ce qu’il voudra décider. D’ailleurs même si le gouvernement nous met au courant, ça ne nous avancera pas beaucoup car la plupart des ministres ne savent pas où ils vont ni comment ils vont gérer leurs ministères.

Pauvres de nous! Méritons nous vraiment cela ? Je ne crois pas car nous, en tant que citoyens sommes allés voter en toue liberté et grâce à cette liberté nous avons fait tomber des figures de proue qui s’étaient présentées aux élections et qui ont été battus à plate couture par les électeurs. Un des exemples les plus en vue est justement le « ministre »de l’Electricité qui a imposé un « volte-face » au peuple libanais en faisant pression sur son beau père pour avoir le portefeuille de l’électricité.

Et maintenant qu’il y est bien arrivé, il réclame… l’intérieur du portefeuille qui vaut 1,250,000,000 Dollars US.
Heureusement qu’il y a encore des ministres qui ont des urgences et se contentent de 20 minutes pour boucler une réunion du conseil des ministres battant les records du plus court des conseils !!!
Conclusion pratique qui va dans le même style que le titre de mon quotidien: Quand un ministère n’est pas au courant, il y a peut être de l’électricité dans …l’air mais pas dans nos domiciles.
Et quand le ministre Bacile veut sa part, l’électricité s’enfuit en …’’courant ‘’

D’ailleurs est ce que l’un des ministres du CPL reste à son poste quand le patron ne veut pas qu’ils soient là ?
Et regardez les bien quand ils passent devant les caméras qui les attendent pour avoir des déclarations. Quand le sujet leur importe, ils regardent les cameras de face, font les gros yeux méchants, parlent à haute voix et de façon agressive pour défendre les points de vue. Mais quand le sujet ne leur importe pas ou qu’il touche leur ego en tant que député et en tant que membre du CPL, vous les voyez qui regardent à gauche et à droite et jamais les yeux dans l’objectif des cameras…essayent souvent d’éluder les questions.
C.P.L : Courant Patriotique Libre ou …courant peu Libanais.

Comment le président Mikati va-t-il pouvoir gérer cette cacophonie entre les ministres qui hier encore posaient devant les cameras pour attester de leur identité de point de vue et soudain on voit que chacun chante son…’’mawwal’’ comme on dit en Libanais.
Non seulement les ministres nous font chanter, mais le malheur c’est qu’ils ne peinent pas à …déchanter et de partir en bloc d’un gouvernement qui n’en est vraiment pas un.

Un article dans L’Orient-Le Jour ne laisse pas d’inquiéter et heureusement que l’on en fait un sujet de reportage.
Car c’est vraiment sérieux et il faut amener ce sujet devant l’opinion publique et faire immédiatement le nécessaire. Il s’agit du nouveau zoning que l’on veut imposer sur Hadeth de telle façon que les prix ne deviennent accessibles qu’à des acheteurs du Hezbollah ce qui ferait craindre des achats de terrains et de domaines que les chrétiens vont abandonner.
Confirmant ainsi un slogan que je répète souvent à mes amis : je crains que les régions de Hazmyeh et Baabda ne deviennent un jour ‘’le Achrafieh de la Dahieh…’’

Réfléchissons bien avant de vendre… Ciao

24 Aout 2011

Cette date est éternellement liée à la libération de Paris le 24 Aout 1944 qui marquait le début de la débâcle de l’armée nazie (comme il vaut mieux l’appeler, maintenant que l’amitié germano française est scellée à tout jamais – souvenez vous des embrassades de la chancelière allemande et du président français chaque fois qu’ils se rencontrent…) Un 24 Aout que des amis français que connaissaient mes parents avaient salué ave leurs amis libanais a l’hôtel Assemani à Hasroun, dans l’émotion et la fierté d’avoir libéré Paris. Souvenir d’un enfant de 10 ans que j’étais à l’époque, avant que nous ne déménagions à Beyrouth.

Tiens j’aimerais bien entonner l’hymne libanais pour sa libération :
- Celle de l’occupation des seuls territoires qui restent entre les mains des israéliens et qui empoisonnent la vie de tous les gens du Sud…
- Celle de l’occupation par le Hezbollah des plus beaux sites du Liban Sud où il impose la loi de la Cheryah sans nous une seule seconde que ce pays est à tous les Libanais de tous les rites et que nous avons tous accès à son sol à ses récoltes à ses croyances multiples.
- Celle de la mainmise des chiites sur des parties du Liban qui ne leur appartiennent pas tels que Lassa, Zaytaryeh, Hadath etc…
- Et tant d’autres agressions sur le territoire libanais…

Et on ne peut ne pas faire le parallèle entre ce qui se passe en Libye et en Syrie et comparer la situation au Liban. Car il est vrai que les Libyens livrent une guerre sans merci aux amis armés de Kadhafi mais enfin de compte quand on voit la violence des combats, les morts dans la rue, on comprend que le Colonel Kadhafi avait mis toutes les chances de son coté pour pouvoir gagner. Mais maintenant qu’il n’a rien à perdre, on ne sait plus ou il est !!!

Quant a la Syrie, au demi million d’opposants dans la Rue, le pouvoir fait défiler un million de personne fidele encore au Président libyen, même si la fin de ce dernier est proche.
Libye nouvelle, clament les anti Kadhafi…
Quelles nouvelles de Syrie clament les anti Bachar.
Nouvelle étant le féminin de nouveau bien sur…

On s’attendait à avoir un débat sur l’Electricité à la réunion du Conseil des ministres. Mais il n’y a rien eu. Pire : la réunion d’hier a duré à peine 10 minutes. Quelques bribes de conversation par ci par la :
- Mettez nous au … »courant »
- C’est une crise qui est léguée d’ampère en fils…
- Qui va vers une… volte-face ??
- Amen

DSK n’a plus de tracas.
Nafissatou n’a rien du tout !
Anne Saint Clair on ne peut plus clair !
Tristane Bannon : ni oui ni non !
Dans cette affaire de Q en l’air
C’est Dominique qui revendique
Il n’ira pas à confesse pour une paire de fesses…

23 aout 2011

Hier au moment de l’annonce du départ imminent du président libyen je reçois le message suivant :
Kadhafi part sans dire au revoir.
Ce n’est pas Tripoli…
Pas très poli en effet mais tellement soulageant de voir un tyran, un guignol, un fou, un paranoïaque accompli un…, un…, les qualificatifs sont nombreux et tous vont être utilisés d’une manière ou d’une autre. Mais le fait est là. Kadhafi est parti mais où ??? C’est la question qui va se poser toute la journée jusqu'à ce que l’on retrouve, le leader parano qui a enterré la Libye depuis 1970 sous une chape dictatoriale incroyable et fait chanter l’occident, chaque pays à son tour, dressant ses tentes dans les grades places de Paris, de Londres ou d’ailleurs quand il était en déplacement. On n’oubliera pas non plus qu’on l’a accusé d’avoir fait exploser des avions de transport civil dans le ciel de Grande Bretagne.
On l’aura accusé de tout.

Et si on l’attrape vivant on va sûrement le juger mais il aura trouvé entretemps, « la Libye» adéquat pour se défendre de toutes les accusations à son encontre.

Et chacun est en train de spéculer en cet instant sur ce qui adviendra à Bachar après Kadhafi. Il est vrai que ce n’est pas la même chose. Mais si on lit le filigrane des 40 ans des Assad avec les 40 ans plus de Kadhafi, force est de constater que la démocratie est un mot trop difficile non seulement à prononcer mais également à appliquer. Car en fin de compte les deux peuples syriens et Libyens ont souffert sous les régimes des dictatures syrienne et libyenne et le ras le bol est en train de réussir à déstabiliser les régimes dans les deux pays. Pour la Libye, la messe est dite. Pour la Syrie on est encore très loin de la nouvelle lecture de l’épitre aux Syriens…

Les pays arabes sont en ébullition. Pourvu que le Hezb n’apporte pas ses pépins dans la salade !

Mais au Liban, malgré la bonne volonté de tout un chacun, on est loin d’être mis au…courant.
Alternatif bien entendu. Et le tohu bohu causé par Michel Aoun qui menaçait de retirer ses ministres si son gendre ne recevait pas sa sucette sous forme de la somme de 1.250.000.000 de dollars (vous voyez comme c’est impressionnant quand on l’écrit !!!) et de priver le Liban d’électricité , Michel Aoun donc en bon connaisseur des courants alternatifs (un jour avec le gouvernement, un autre jour contre…)nous mène du chaud au froid en faisant « VOLT »face et en agissant « d’em-père » en « beau fils »,se pose en héros « alternatif » et finit par mettre un abat jour sur ses récriminations.
Non Pasaran disaient les espagnols insurgés durant la guerre d’Espagne Années 30)
Non Pasaran disent les députés qui craignent la main mise aouniste sur la (ré)-volt de bacile…

Mikati nous rassure: Il ne partira pas. C’est bien. Mais s’il reste sans agir et sans prendre les décisions adéquate à quoi bon de rester? Un conseil à mon ami le Président du Conseil. : Soyez mi-cati mi-cata !

Dernière nouvelle : Le procureur général américain demande l’abandon pur et simple des poursuites contre DSK.
Finalement Nafiss-a-tout redeviendra Nafiss-a-rien. Et toutes les charges contre l’ancien patron du FMI vont être abandonnées.
Comme quoi aux Etats Unis le slogan roi avec les politiciens c’est : ‘’ Yes I Kahn’’.

22 Aout 2011

Cela aura pris un peu plus de 5 mois pour que le dictateur libyen quitte le pouvoir et le « trône » libyens sur lesquels il régnait depuis le coup d’Etat du 1er Septembre 1970. J’avais été engagé par l’agence de publicité PIMO et nous servions alors un client japonais TORAY connu pour les tissus qu’il promotionnait dans les pays arabes. Toute une troupe de mannequins libanaises parmi lesquelles Georgina Rizk qui allait être élue Miss Univers, Mona Ross une Libanais très professionnelle et Felicina Rossi, plus deux mannequins japonaises dont la beauté nous coupait le souffle, présentaient des spectacles de mode époustouflants. Le régime du colonel Kadhafi avait interdit l’alcool, et croyez moi ce fut le seul pays arabe que nous avions visité où nous fûmes incapables de boire un verre d’alcool, On avait eu des flots d’alcool en Arabie Saoudite, on fit des orgies au Koweït, mais pas une goutte en Libye.
Je pense que çà n’a pas dû changer depuis cette année là et que les successeurs à Tripoli, ne vont pas rétablir le commerce libre de l’alcool non plus !

Le hasard des nouvelles a voulu que l’article sur la fin de règne de Kadhafi vienne juste au dessus de celui concernant la situation en Syrie. Là, le titre est d’une toute autre facture : Assad dit aux occidentaux: toute frappe contre la Syrie aura de graves conséquences. Et lui ne quittera pas le pouvoir. C’est qu’il a dans la région un allié de toute autre taille :l’IRAN qui trouve dans la Syrie son allié naturel et le débouché parfait pour ses produits en Méditerranée…Et nous voila partis pour un nouveau round d’affrontements qui va tout transformer dans ce Moyen Orient arabe. Déjà le dérapage entre égyptiens et israéliens a créé un malaise politique entre les deux pays « en paix » dans la région. Et Israël ne veut pas d’escalade en ce moment où toute son attention est attirée par les événements de la Syrie, qu’elle ne voudrait pour rien au monde voir basculer dans le camp chiito-iranien qui ne pourra que lui nuire.

La Libye n’a plus d’alibi…Le CAOeur a ses raisons que la raison ne comprend pas…la Syrie noire continue et « L’Attaquieh « toujours, Le Yemen est « A l’Est d’Aden », et tout le monde a les yeux fixés sur le Liban où une partie de fer oppose les pays en conflit pour savoir qui sera le véritable meneur du trirème phénicien…
Les Pays arabes croisent les doigts.

Que se passe-t-il dans une démocratie quand un bandit notoire recherché par la Justice locale et par la haute Justice internationale est soudain interviewé pas un journaliste étranger au pays, où l’interview a été faite.

Dans les démocraties le Premier Ministre démissionne, ou au moins le Ministre de l’Intérieur. Dans les Etats totalitaires on recherche le coupable. On l’arrête. On le juge .On le condamne parfois à mort ! Et la population applaudit à ce spectacle de la mort !
Au Liban : on félicite le journaliste qui a réussi cette opération, mais pour la forme, on le constate… et c’est à peine si on n’en fait pas un héros.

J’adore le courage et le franc parler du député de Beyrouth Nohad Machnouk. Même avec un nom à se faire pendre ailleurs, le vaillant député, avec une voix grave absolument ensorceleuse, ne manque pas une occasion pour clouer le bec à certains ténors du Hezb qui veulent faire de la surenchère sur le marché politique local. La dernière du député de Beyrouth c’est d’accuser « le gouvernement de légitimer les assassinats » .Ni plus ni moins.
Un journaliste lui demande :’’que feriez vous s’il vous attaquent, M. Machnouk ???’’
--Comme moi ! qu’ils aillent se faire …pendre.

Chokr tire à boulets rouges sur le Chef des FL. Vous allez me dire pourquoi je lui fais de la promo puisque c’est le chef du parti Baas syrien au Liban. Rien qu’à l’écouter on sait à qui il appartient. A n’importe quel pays arabe sauf au Liban. Alors au lieu d’accuser le Chef des FL qu’i sache qu’être libanais ce n’est pas être syrien et se dresser avec les syriens contre les libanais.
Ailleurs des types comme lui seraient pendus haut et cour par la Justice…maal el …Chokr

Ah quelle sainte colère a animée hier Farès Souhaid dans son allocution où il accuse nettement le Hezbollah de vouloir faire main basse sur Jbeil. Et de rappeler avec un œil plein de bravoure et de défi que les 40.000 chrétiens de Jbeil ne seront pas les vassaux du Hezb et que ce dernier agit de manière irresponsable dans la région de Jbeil.

Il faut ainsi réagir car regardez ce qui se passe à Zaaytryeh cette petite cour des miracles sur la route intérieure de Antelias ou n’habitent que des fiers à bras du Hezbollah et qui sont une véritable menace de la paix civile et religieuse dans cette région. C’est là encore une création des hezbollahs pour introduire le cancer dans la région et être prêts à n’importe quel moment à attaquer les bastions chrétiens et anti Hezb.

Attention, le ver est dans le bois. Et il pourrait faire beaucoup, beaucoup de mal.
Et c’est à M. Aoun de dire à ses députés de veiller au grain…même si c’est grâce à leurs voix qu’ils ont été élus !!!

Une dernière pour vous laisser avec un sourire :
‘’ Durant les derniers incidents de Lassa dans la circonscription de Jbeil, les habitants ont agressé le père Antoine Hokayem, l’ont malmené et l’ont blessé. Quand il a pu répondre aux questions, le dialogue suivant a eu lieu avec un journaliste :
* Qui vous a agressé Mon Père dans la montagne de Lassa ?
* Ce sont des hommes –poisons
* Ce qui veut dire ?
* Mais ce sont des… anti-moines !

Humeur du 19 Aout 2011

Je me demande jusqu’où ira l’hypocrisie Euro-US concernant le sort de Bachar Assad.
En effet ils proclament : ’’Assad doit partir…‘’, sans se préparer à avoir un président de rechange car dans la logique des dictatures, tout candidat à la présidence est un homme …mort!

Même Obama s’est donné la peine de téléphoner au président syrien pur lui dire :’’Step aside…’’ autrement dit ‘Fous le camp.’… en toute simplicité. Comme si les chefs et souverains du monde entier étaient des employés à la solde de l’Amérique.

Bien sûr les images des répressions du peuple des insurgés par les troupes militaires syriennes sont terribles et on ne peut que déplorer le sacrifice de tant de personnes qui aspirent après tant et tant d’années d’exactions et de dictatures à respirer un peu l’air de la liberté et les senteurs de l’indépendance.

Mais la ‘’syrie’’ noire continue et Bachar n’est vraiment pas prêt de partir et les marchands d’armes le pressent de rester en place pur placer leurs armes et leurs folies meurtrières.
Les guerres n’ont de sens que si elles aboutissent à des résultats concrets. La guerre de Bachar durera longtemps.

Et pendant ce temps là, Israël connait quelques frayeurs lui qui se gaussait d’être à l’abri des attaques mortelles de résistants ou de trublions…Contre les terroristes sur la route d’Eilat, Israël a donné son aviation.

Nombre des victimes 7 morts chez les Israéliens, 6 morts palestiniens. Mais d’où venaient les agresseurs palestiniens Du Sinai ? De Gaza ?
Est-ce le début de la nouvelle agresse…’’sion’’ ???

Le président français ne met pas de gants pour annoncer la couleur :’’Nous repenserons notre présence au Sud en cas de nouvelles attaques contre la FINUL. D’ailleurs en regardant le Journal des Teles françaises on y voit les images des jeunes recrues qui donnent leurs vies pou la France et qui tombent sous le feu de terroristes qui ne pardonne rien ni a personne. Beaucoup puisque les malheurs de l’hexagone ce sont les …’’sous-France’’ que l’on déplore !

Le pape Benoit XVI est en Espagne dans une ambiance de controverse menée par les anti religieux d’Espagne qui trouvent que l’on paie très cher une visite du pape en Espagne dans le cadre des festivités des journées de la Jeunesse.

C’est un peu lamentable ce qui se passe dans toutes ces nations européennes connues pour avoir toujours défendu le christianisme et la religion chrétienne, de voir des jeunes conspuer l’Eglise et les croix et créer des problèmes sécuritaires aux policiers de service.

Les commentaires des différentes TV européennes ont insisté sur le réél nombre de chrétiens catholiques en Europe qui est en train de fondre au soleil.

Si les défenseurs des arènes sanglantes crient OLE avec conviction, il y en a qui peinent en écoutant: ’’Ola’’ devant le nombre de plus sn plus décroissant des catholiques en Europe !

Preuve supplémentaire de l’incapacité de l’Etat de gérer l’affaire des terres de Lhassa , ce ‘pseudo »propriétaire d’un terrain qui voulait verser du béton sur sa terrasse en dépit de l’accord entre Bkerké et le Hezbollah.

Les FSI sont intervenues mais le ‘’bétonnier de service’’ a continué simplement son travail.
Nous devons dorénavant, nous les chrétiens, appeler le parti chiite libanais tout simplement HEZB car il n’a rien à faire mais vraiment rien avec… ALLAH qui ne permet pas ces exactions partisanes …

18 Aout 2011

Et voila! On nous a donne le texte de l’accusation du TSL contre les assassins présumés du Président Rafic Hariri. Et pour nous donner les détails, L’Orient-Le Jour consacre 4 pages pleines pour éclairer notre lanterne. Evidemment il nous fait une grande patience pour venir à bout de ces quatre pages et des détails qu’elles semblent donner sur le circuit de la mort dans lequel Rafic Hariri et ses compagnons ont trouvé la mort.
Et voila le jeu qui se réduit comme tous les autres jeux de notre enfance aux « police voleur », « qui est l’assassin», « qui a fait ca »

Mais au fait ne connaissions nous pas tous, le déroulement de cette histoire abominable qui a vu tomber tant et tant de victimes et qui continue à ce jour de diviser les libanais entre eux et de causer chaque année des affrontements entre les pour et les contre entre les chiites et les sunnites, qui se considèrent maintenant comme forcés de prendre parti pour l’une ou l’autre partie en lice :

1-Nasrallah flétrit le tribunal et dénonce une grande injustice .Et l’index de l’accusation revient comme dans chaque discours (je maintiens qu’il faut au Liban amputer toutes les mains de leur index droit. Ca calmera pas mal de discoureurs)

2- Hariri appelle le Hezbollah à se démarquer des accusés. Question à Hariri : accepteriez vous que les musulmans de Koraitem déclarent leur allégation totale à Nasrallah. Les deux issues sont impossibles et même si impossible n’est pas français, il ne pourra jamais amasser des combattants pouvant égaler le nombre des Hezbollahi. On a vu lors des combats de rue, la déliquescence des troupes obéissant au 14 Mars.

3- Le 14 Mars appelle les Libanais à suivre la politique qu’ils prônent avec Hariri et autres leaders. Mais sont ils armés? Sont ils assez armés que les aounistes ?ont ils accès aux armes sophistiquées pour faire face au Hezb (ou au Kezb à une lettre près…)
Et la grande question est posée : devant la force armée de Hezbollah , comment faire pour amener les quatre suspects accusés devant la loi ? ‘’Ni dans un mois, ni dans 30 mois ni dans 300 années avait déjà répondu Nasrallah lors de son avant dernier discours politico-communautaire.

Ce que j’aimerais surtout entendre sans y être mêlé bien sûr, ce sont les conversations dans les salons de Beyrouth sur les résultats de l’acte d’accusation, la personnalité des pseudo assassins, la grandeur de Hariri et la débâcle de Nasrallah et vice versa selon les salons où vous vous trouvez.

Il y a un beau livre de sottises politiques et géopolitiques qui en sortira assurément. Titre proposé : ’’Naguère et guerres au Liban et au Moyen Orient ‘’

Bravo Atef Majdalani d’avoir mené votre combat jusqu'à la fin. C’est formidable d’avoir réussi à faire passer cette loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics qui portera sûrement votre nom comme la loi Evin, en France, qui interdit la pub pour les alcools et les tabacs. Pourvu qu’il ne perde pas les élections à cause de cette pugnacité et cette longue attente.
‘’ Ne vous en faites pas dit un de ses collègues. Atef a fait un Tabac… et Tomba !’’

La Palestine a enfin son Ambassade à Beyrouth. Elle est a Jnah. Tout près des camps de refugiés.
Au cas ou le nouvel ambassadeur se trompe de porte et de quartier…
Ca va nous éviter bien des manifs dorénavant. Sinon la Palestine risquerait de perdre notre …Pale-Estime

Jamais expression libanaise n’a été aussi bien attribuée à une situation au Liban. En effet le CPL voulant absolument donner une sucette au petit Bacile de la famille régnante à Rabieh, est en train de défendre bec et ongles la proposition de loi sur le budget milliardaire (en dollars) de l’office de l’électricité.

L’expression est ‘’Mkahrab el Jaw ‘’ (ou Y a de l’électricité dans l’air)..Et ça grince de partout.
Michel menace de faire démissionner ses sinistres. Mikati ne veut en aucune sorte devenir …décati de cette expérience. Et comble des combles le pauvre citoyen continue de ne pas être mis …au courant.

Allons nous nous trouver sans (am)…père ?
Mais avec le …beau-fils (beau est un peu exagéré quand même.)

L’auriez vous fait ? Pris d’une envie pressante Gérard Depardieu se soulage dans le couloir d’un avion. Et devant les passagers médusés. C’est vrai que lorsqu’un besoin pareil vous prend et à son âge (quoique) de 62 ans il est difficile de se retenir.

Sans doute à cet instant là se souvenant de l’un de ses rôles les plus drôles dans Astérix chez les romains, il a un peu changé une phrase célèbre de Jules César (Veni Vidi Vinci) en « Venu Vider Vessie !

17 Aout 2011

Je lisais gentiment mon journal ce matin, à la recherche de la nouvelle qui m’inspirerait pour écrire mon humeur du jour et jouer sur les mots prononcés par les uns et les autres, quand on nous annonce que M. Bellemare a finalement jeté son pavé dans la (belle)mare et a donné des détails et des noms de personnages impliqués dans le meurtre du Président Hariri. Évidemment on n’a pas pu donner tout son temps à cette affaire car c’est durant les heures de travail que les nouvelles ont été données et il était difficile de séparer le vrai du faux…
Attendons de voir les détails dans le journal de demain matin et épiloguer.
Toujours est il que le début de la fin vient certes de commencer.
L’acte d’accusation va être un gros pavé dans la belle-mare.
Mais y en a marre !

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré : les Palestiniens, n’ont plus besoin d’armes dans les camps.
C’est une bonne nouvelle. Ramassons les armes et donnons les à l’Armée libanaise.
Maintenant, si on regarde de plus près cette même phrase pourrait dire : »Les palestiniens n’ont plus besoin d’armes dans les camps » cela veut donc dire : »Les palestiniens ont besoin de leurs armes… hors des camps »
Alors « A BASS » le Président palestinien.

Le député de Tripoli Mohammad Kabbara a dénoncé hier dans un communiqué que l’ANI censure sur instruction du ministre Daouk. Le fait est que le gouvernement libanais a commencé à mettre en place une censure illégale de la liberté d’expression.
-- Comment qualifiez vous ce que l’ANI fait
-- L’ANI ??? MAL !

Aoun menace a nouveau de retirer ses ministres du gouvernement et tout ca derrière un sourire doucereux et des regards bien entendus…
Pourquoi cette position ?Parce qu’on veut enlever un milliard et quart de dollars a son gentil Bacile, qui semble taper du pied quand il vient chez son beau père : »Ou tu me débrouilles un milliard et quart de dollars ou je fais un malheur. »
Et comme Michel veut la paix au Foyer alors il fait un chantage sur l’électricité.
On demande à Bacile : »Pourquoi il fait tout ce ramdam sur l’électricité, le général ?
-« Il veut me mettre au…courant »
Puisque la fortune va ‘’d’Ampère ‘’ en beau fils il faut s’attendre à tout moment à ‘’un volt-face’’
Autrement l’avenir du Liban tient à un …fil ou a un …beau-fil(s)

Rentrée politique de Nassib Lahoud après une longue absence. La politique va redevenir crédible et reprendre un peu de cet honneur que d’autres lui ont enlevé.

Pour les présidentielles américaines, Obama s’est déjà mis en campagne. Il tente ainsi de redorer son image.
Son slogan: ’’Une image redorée est une image …’’à…dorer’’
Pourvu que cela ne soit pas pour lui un ’’point noir’’ !

16 Aout 2011

Quel long week end ! Accueilli certainement avec beaucoup de joie par ceux qui triment dur tous les jours de la semaine, 50 semaines par an. Trois jours de vacances et de farniente ! Avec comme résultat, une non envie de se rendre au travail. Mais nous y voilà et alors que l’on s’attendait à un tas de personnes basanées après 3 jours de congé, on a été surpris par la pâleur des vacanciers ,le « mauvais temps » s’étant mêlé durant le week end pour empêcher les libanais de se bronzer.

Il est évident que nous ne manquons pas de nouvelles. Mais elles sont identiques, jour après jour surtout en ce qui concerne les activités politiques de notre gouvernement. Lequel se perd en hésitations sur qu’il doit faire sur plusieurs questions. Par exemple :

- Faut-il donner raison à Bachar el Assad ou passer ce qui se passe sous un silence gouvernemental ‘’assourdissant’’ et assez énigmatique ?

- Faut-il classer l’affaire de l’explosion d’Antelias dans la longue serie des attentats dont il ne faut accuser personne pour « sauvegarder l’unité nationale » qui n’existe effectivement plus.

- Faut-il couper l’index droit … pour les droitiers, gauche pour les gauchers…de tous ceux qui font des discours menaçants en bougeant l’index comme pour effrayer leurs auditeurs leur promettant les flammes de l’enfer s’ils n’agissent pas comme ils le leur conseillent sinon…

- Faut-il vraiment faire une guerre contre Israël pour protéger nos droits pétrolifères et gaziers et qui donc pourrait en profiter si la guerre est aussi féroce que celle qui a eu lieu en 2006 ?

- Faut-il mettre un responsable libanais en prison chaque fois qu’un prisonnier s’échappe de la prison de Roumieh afin de garder l’équilibre à l’intérieur de la prison ?

- Faut-il voter ‘pour’ chaque fois que Michel Aoun pris d’une violente crise de manque de « Présidence » nous menace de recourir à la rue, à la grève, à la manifestation comme il l’a fait quand on a privé son gendre de la rondelle petite somme 1,2 milliards de dollars …Et pourquoi pas 2 milliards et plus tard 3 milliards si on fait pas ce que dicte le parti de Aoun ?

- Faut-il vraiment faire ce que l’opposition veut alors qu’elle s’est servie d’un subterfuge assez odieux pour arriver au pouvoir ?

- Faut-il ?? Faut-il ?? Faut-il ??.............

Toutes ces questions ont besoin de réponses et l’on voit bien que la majorité des questions touchent les agissements de la nouvelle ancienne minorité…Et que la minorité actuelle ne peut faire autre chose que de regarder et tenter de temps en temps à protester.

Pauvre notre pays où même une république en déliquescence sur le plan mondial trouve encore quelques sbires dans notre pays pour crier : Vive la Syrie vive Bachar. !!! Et ne même pas citer le Président de la République voire le Président du Conseil. Et chaque fois qu’un groupe libanais décide de faire une manif pour rouspéter contre les exactions (dont témoigne le monde entier…) en Syrie ,des hommes venus d’on ne sait où « très syriens d’apparence » attaquent les premiers et à coup de pierres, de barres de fer, sans que la marée chaussée ne fasse un pas pour défendre les agressés. Sommes nous en Syrie ou au Liban, messieurs la Marée-chaussée.
Et ces mêmes agresseurs applaudissent la marine Syrienne qui attaque par la mer la ville portuaire de Lattaquieh. La ville pourtant à un nom prédestiné de « L’attaque-y-est »

La « Scierie » continue son œuvre chez notre voisin.
Et le peuple continue de mourir, de mourir…

11 Aout 2011

Ce matin j’ai été réveillé par une bien triste nouvelle qui m’est parvenue sur mon GSM. Un copain me rapportait la nouvelle du décès de Paul Malhamé, connu également sous le pseudonyme de Pol Mall, par lequel il signait ses œuvres et jouait de l’accordéon dans les bals et les parties.

Paul Malhamé est né en Egypte et il est venu au Liban au lendemain de la révolution nassérienne en 1952. Il est entré dans notre vie de jeunes, après une coïncidence assez extraordinaire. Nous avions un petit orchestre ou je chantais. Et au cours d’une répétition au domicile de Jack Souadjian, pianiste (et actuellement grand médecin en Caifornie…), rue Graham, Ain Mreisseh, nous entendons quelqu’un taper à la porte. C’était Pol Mall qui se présentait à nous car nous dit-il « je joue de l’accordéon et j’aimerais faire partie de votre orchestre… ». Sitôt dit, sitôt fait. Il est devenu un des nôtres et il devint l’ami sûr, sur qui on pouvait compter.

Et il avait un sens de l’humour assez extraordinaire.
Puis on a travaillé ensemble. Et il est parti habiter au Canada. D’ou il revint quelques années plus tard et il allait fonder « LA BUTTE » un resto à Zouk Mikael où les gens appréciaient ‘’le salade bar’’.
Il a été aussi chef du bureau de la création a Inter Régies mon agence de publicité.

La reprise de la guerre au Liban l’a fait revenir au Canada ou il est décédé avant-hier.
Je suis si triste car c’est une partie très importante des souvenirs de ma vie qui s’en va avec lui.
Priez pour le repos de son âme.

Mon humeur est triste. J’en suis désolé.

10 Aout 2011

C’est à se demander si on lit vraiment une nouvelle parue dans la presse libanaise ou si on imagine qu’on lit cette nouvelle. On se demande si les gens qui font de pareilles déclarations sont vraiment dans la possession de toute leur intelligence. On peut même se demander si ces personnes qui font des déclarations pareilles ne cherchent pas un rôle d’acteur dans les théâtres de chansonniers qui font fortune au Liban.

‘Le calme prévaut en Syrie, tout le reste est mensonge médiatique »
Qui a dit cela ?

Bachar el Assad dites vous? Non lui il se suffit de se faire filmer avec ses troupes et son cabinet en montrant un sourire hilare surtout quand il reçoit le Ministre des Affaires Etrangères du Liban, un homme pour qui ces affaires sont vraiment étrangères.

M.Moallem, le bien portant (smallah comme il est gros et gras…) qui le proclame dans toutes les ambassades étrangères? Mais que non, mais que non. Il est trop rassuré sur son sort pour qu’il puisse se permettre pareille bourde.
Le Speaker de la radio syrienne alors ? C’est possible car des deux côtés de la caméra il y a des soldats syriens avec leurs mitraillettes qui attendent une erreur de sa part pour l’abattre immédiatement.

A la vérité cette exceptionnelle analyse de la guerre en Syrie (puisque c’est une vraie guerre même si elle est …si vile !!!) vient d’un Libanais, peuple prétendu être très intelligent, franc dans ses attitudes et grand politicien devant l’éternel.

Allez je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps, celui qui a dit ces paroles n’est autre que le député Michel Aoun. (J’ai omis le grade de général car il est très… particulier.)
100 morts à Hama.
Autant à Deir Ezzor. Des milliers de refugiés en Turquie. Des milliers d’autres au Nord du Liban.
Cinq mois que cela traine sans que les charges de l’armée syrienne contre les citoyens syriens s’arrêtent.

Le monde entier s’émeut devant ce qui se passe en Syrie (et pas seulement les 14 Marsistes)
Mais il semble que le Chef du CPL a d’autres medias qu’il consulte et qui ne montrent aucune image de ces violences.

Cette nouvelle aurait du faire la manchette en première page de nos journaux.
Pour bien montrer qui cherche à nous gouverner… manu militari

Je suis sûr que cette diatribe plaira à une charmante dame avec laquelle j’ai diné hier soir. Elle m’a dit qu’elle aimait lire mes blogs chaque jour et qu’elle est accroc à mes petites humeurs.
Eh bien je lui dédie l’humeur de ce jour car comme dans de nombreuses pièces de théâtre françaises : ‘’ lorsqu’on vient d’en rire, il faudrait en pleurer…’
A demain.

08 Aout 2011

J’espère que vous avez passé un bon week end. En famille, nous en avons passé une large partie à Faqra et plus précisément au Rikkyz qui avait organisé avec Urban Art un événement assez unique sous le nom très évocateur de « les jardins éphémères » et auquel avaient participé huit noms bien connus de la littérature, de l’art et de la culture au Liban.

La grande fête foraine qui a entouré les jardins par des expos multiples et très diverses a été l’occasion de faire connaissance avec de nouveaux artisans libanais , des artistes et des commerçants qui voulaient profiter de l’aubaine de cette expo pour commercialiser leurs produits.

Mais infatigable, Josyane donne rendez vous dès Mercredi à tous les habitants du Metn de venir participer au FESTIVAL DU BONHEUR organisé à Ain Saadeh (Saadeh = Bonheur) par la mairie du village haut en couleurs du Metn avec la coopération de Urban Art (Josyane Boulos). La présidente de la municipalité Aurore Ibrahim a investi en efforts et en espèces pour faire de cet événement, une fête qui marquera vraiment les esprits par la variété des spectacles présentés et par le soutien de tout un village qui veut se démarquer. Bon vent, Bonheur !

Si au Liban nous sommes heureux de célébrer des Festivals du Bonheur, en Syrie le malheur, le vrai , s’abat sur la population assoiffée de liberté et écrasée sous les coups de canon et sous les chenilles des tanks de l’armée syrienne. Des morts par centaines chaque jour et pourtant au sommet de l’Etat, on sourit toujours, on reçoit toujours et on accuse les syriens de sédition et de trahison. Le monde entier bouge. Même Moscou envoie des remontrances. La Ligue arabe appelle à cesser les violences. La Turquie est à bout de patience. Et l’Occident élève la voix.

Mais il semble que les responsables syriens sont sourds… et non plus ‘’Souri ‘’

Et pendant ce temps là, les libanais profitant d’un miraculeux calme social, organise la visite du Saint Patriarche un peu partout au Liban. Le week end de la religion et de la foi. Et une belle unanimité pour accueillir le Saint Patriarche partout au Chouf.
Et à un émissaire qui disait au Patriarche qu’il y avait un groupe de Druzes apolitiques qui voulaient le saluer, Mgr Rai a répondu simplement : ‘’ AMENE’’.

Le Président Siniora qui est connu pour son humeur grinçant a qualifié le gouvernement de… «cabinet du musée de cire ».
Quelle source d’inspiration que cette simple et anodine (?) phrase :
- On pourrait dire : musée de… Sires.
- Qu’ils aillent se faire voir chez les grecs pour danser le… Sire-Taky (appellation très en vogue quand Takyedine Solh devint premier ministre)
- Oui c’est un gouvernement du musée de cire: les ministres n’en ont rien à ‘’cirer.’’
-Ils devraient aller s’installer dans une des villes de la Sicile puisque ces ‘’sires-accusent’’…
Envoyez donc vos suggestions…

Aoun: nous ne faisons pas subir aux autres les injustices que nous avons subies.
Moi je respecte les paroles du général car il est libre (même s’il n’admet pas les libertés aux autres.)
Mais passons en revue les injustices dont il peut avoir été victimes et faisons l’analyse :
*Le Général Aoun a existé car il a été nommé par le président Amine Gemayel, Général en Chef de l’Armée et à ce titre le président Gemayel l’a nommé Président du gouvernement de militaires immédiatement tronqué par la démission des trois ministres mahométans. Où est l’injustice que le général a subie?

*Sur le terrain il y avait des parties qui n’admettaient pas le pouvoir donné aux militaires. Le semi cabinet s’est mis en guerre contre eux. Le général, battu par les SYRIENS -(C’est drôle comme il ne veut pas du tout en parler de ce bombardement sur le palais où il habitait et d’où il était sorti pour négocier son refuge en France) - s’est livré aux Français qui lui offrirent une prison dorée en France. Tandis que son adversaire, Samir Geagea a été emprisonné durant plus de dix ans sous la terre. Où est la prison la plus injuste ???

* Le Liban politique tout entier était à sa réception à l’AIB avec fanfare et tout le faste. Juste après que le Parlement libanais ait vote la levée de toute accusation contre lui. Où est l’injustice contre lui et ses partisans ???

* Le Liban politique tout entier est venu à son domicile pour lui dire de se joindre à la mega manifestation du 14 Mars. Il y était avec ses troupes. Mais en s’apercevant qu’il n’était qu’une petite partie de cet extraordinaire rassemblement du million et demi il a retiré ses 200.000 partisans qui ne faisaient pas le poids devant les troupes des autres 14 marsistes. Et il est allé signer dans l’Eglise Saint Michel de Chyah un accord avec le Hezbollah avec en filigrane la promesse non tenue de le faire président de la République libanaise. Peut être, est ce la seule faute que le 14 Mars a fait à votre égard. Mais vous n’êtes quand même pas Président de la République malgré votre alliance avec le surpuissant Hezbollah (qui aux dernières nouvelles essaie de s’installer manu militari dans les régions du Haut Gebeil…sans qu’un commentaire ne nous soit parvenu du CPL).

Alors pour l’amour du ciel cessez donc cette surenchère politique car à la vérité, LES INJUSTICES C’EST VOUS QUI LES FAITES SUBIR AUX LIBANAIS.

05 Aout 2011

Un détail familial: si mes parents vivaient encore, ce jour serait leur 84ème année de mariage. De toutes les manières ils nous ont laissé un héritage moral et existentiel formidable. Qu’ils reposent en paix.

Ce 5 Aout marque quand même une sorte de mutation dans l’ensemble politique libanais, car pas mal de choses se sont passées entre hier et aujourd’hui, qui permettent peut être de réfléchir à une meilleure situation politique dans le Moyen Orient et surtout au Liban. Je croise les doigts évidemment.

Trois nouvelles en page une, laissent espérer un léger changement dans la lourde atmosphère des incompréhensions dans lesquelles se débattent les différents partis libanais dans leurs… débats politiques justement.

1- La Turquie intercepte une cargaison iranienne d’armes destinée au Hezbollah.
Et même si peu de détails accompagnent cette nouvelle elle ne peut qu’être exacte puisqu’il s’agit d’un grand ami politique de l’Iran, quand même du temps du Chah, la Turquie et l’Iran avaient les meilleurs relations surtout que l‘on pouvait ajouter à cette amitié bilatérale celle de l’amitié des deux pays avec Israël.
Ce faisant aussi la Turquie se pose comme un acteur imposé de toute solution au Moyen Orient arabe, duquel elle ne fait pas partie.
La Turquie prouve –si preuve il faut encore- que l’Iran a fort à faire avec les livraisons d’armes du Hezbollah.
« L’Iranie » du sort a prouvé que les Ottomans ont fait hériter les actuels gouvernants de la Turquie d’une véritable « Tête de Turcs ! »

2- Le vent tourne contre le régime syrien
Moscou prédit une triste fin à Assad… 100 personnes tuées dans la seule journée du 4 Aout… Voie dangereuse avertit la maison Blanche.
Les deux Grandes Puissances parlent le même langage. Je ne sais si les russes ont compris l’anglas et si les amerloques ont compris le Rousski mais l’entente est parfaite entre les porte-parole.
-Poutine : Panémayé Russki ?
-Obama Ldont c’était l’anniversaire hier: Da Da (rien à voir avec la famille de ma mère !)

3- Le Liban peut enfin défendre ses droits sur ses ressources.
Espérons que l’Etat d’Israël ne contestera pas ces frontières sinon cela va sentir la poudre et non l’essence.
Et Hezbollah ou pas les troupes israéliennes se rappelleront à notre bon souvenir comme elles l’ont fait plus d’une dizaine de fois depuis son existence.
J’espère aussi que nous nous donnerons les moyens de forer. En conclusion ce n’est pas le moment des grandes ‘’eux-phorer ‘’.

Comment peut on hésiter une seule minute de voter la loi contre la violence familiale ? Comment peut on encore laisser au mari le droit de frapper sa femme et ses enfants pour une raison qui parfois frôle le ridicule. ? Il ya des hommes de religion qui sont encore réticents. Tant pis pour eux. Nous sommes dans Une République qui a peut être les lois les plus strictes du monde et nous reculons devant des hommes de loi qui veulent permettre à leur coreligionnaire de frapper leurs femmes et leurs filles ?

J’encourage les femmes d’avoir un couteau avec elles et si on les frappe d’ouvrir le ventre des agresseurs et répondre à cette célèbre phrase (dite par le Christ dans un autre sens évidemment..) : FRAPPEZ ET L’ON VOUS… OUVRIRA !

Ce soir et durant le weekend end je vous conseille d’aller en famille à Faqra et plus précisément chez RIKKYZ pour admirer « Les Jardins Ephémères » organisés par Urban ART. En plus de 8 jardins imaginés selon leurs auteurs plus de 30 stands vous attendent jusqu'à dimanche soir pour vous offrir des nouveautés vraiment d’un autre genre. Des stands de restauration peuvent vous accueillir et un chanteur de charme vous interprétera des chansons d’un autre temps d’un autre style.
Les créateurs des jardins éphémères sont : Misbah el Ahdab-Barry Brand-May Chidiac-Ricardo Karam-Georges Khabbaz (le comédien)- Joseph el Khoury-Nadine Labaki- Lilianne Maalouli et Alexandre Najjar.
J’ai également signé un jardin que j’ai baptisé : A face in the Crowd, puisque je fais de la télévision depuis 50 ans et que toutes ces générations me reconnaissent dans la rue.

Bon Week End

04 Aout 2011

Je sais que vous allez tous répondre “non “ à la question suivante : Avons-nous un gouvernement qui pourra vraiment gérer les affaires de notre pays ?
Et je sais que vous allez tous répondre ‘’oui’’ à la question: les Libanais ne méritaient ils pas d’avoir un gouvernement qui pense à eux avant de penser à ses propres affaires ?

Et à la question : Quelle devrait être notre politique vis avis de ce qui se passe en Syrie ?Je suis sûr que vous préférerez rester muet plutôt que de risquer la bastonnade ignoble que nous avons vue à Hamra devant l’Ambassade de Syrie au Liban, quand des jeunes se sont groupés pour protester contre les tueries de Hama, Homs et autres villes, et se sont vus soudain attaqués par des syriens stipendiés qui les ont roués de coups et qui en ont blessé plus d’un.

Mais la honte, la très grande honte, c’est que les Syriens ont agi devant une escouade d’agents de la gendarmerie, dont la mission est de défendre les LIBANAIS contre les étrangers et qui ont laissé faire simplement les agresseurs sans intervenir. La Honte vous dis je, la honte.

Nous sommes au Liban , messieurs, et les agents stipendiés qui viennent molester nos compatriotes, devraient être ceux qui vont en prison et pas les manifestants pacifiques qui protestent contre l’aveuglement des autorités syriennes, pour qui, rien ne se passe dans leur pays qu’une petite manifestation de gens stipendiés par l’étranger afin d’affaiblir la Syrie face à Israël, qui lui, a vraiment d’autres chats à fouetter.

Et des ministres n’ont pas trouvé mieux que de condamner les articles paraissant dans la presse qui traitent de ce qui se passe en Syrie. Ce ministre qui devrait changer de nom de « salade » trouve par exemple que l’anarchie des pratiques médiatiques nuisent à l’image de la Syrie.
Autrement dit , pour reprendre un slogan à la française : ’’Fattouche pas à mon pote !...’’

En première page de mon quotidien la photo de la séance du Parlement. On se croirait au Théàtre de Dix Heures.
Tant les ministres du cabinet sont hilares orchestrés sans aucun doute par le « chansonnier en Chef Nabih Berri » lui-même éclatant de rire
Pour copier une marque de fromage en boite: ’’Ah les vaches!... qui rient ‘’

Quel que soit l’opinion que l’on a de lui et de sa politique, l’image de Husni Mobarak dans son lit derrière les barreaux du tribunal égyptien est pénible à voir. Vraiment.
Mais comme dit le proverbe: ’’Le Caire a des raisons que la raison ignore’’.

Je vous donne rendez vous cet après midi à 17h00 pour l’inauguration de l ’exposition « Jardins Ephémères »créés et montés par Urban Art chez Rikky’z à Faqra. J’y ai un jardin que j’ai appelé « A Face in The Crowd » du titre d’un film de Elia Kazan (1957) et qui traitait de l’aventure qu’a vécu un homme du peuple qui soudain grâce à un homme de télévision devient une véritable star du petit écran et, partant, ‘’a face in the crowd’’ (un visage dans la foule).

Les jardins dureront jusqu‘à lundi. On vous y attend.

03 Aout 2011

La nouvelle ne pouvait que nous faire plaisir. En surmanchette, L’Orient-Le Jour de ce matin titre : « Guéri , Nassib Lahoud est rentré hier au Liban. »

Je ne pense pas qu’il y ait des nouvelles plus agréables à lire. Car nous avions soif d’écouter ou de lire ce grand politicien libanais que tout le monde a toujours respecté, quel que soit le bord auquel il appartient. Issu d’une famille politique très ancrée dans la montagne libanaise, Nassib Lahoud a surtout ce charisme, quand il parle ou participe à des discussions de talk shows, absolument exceptionnel. Et tout le monde l’a toujours respecté, et nombreux sont qui ont espéré un moment le voir élu Président de la République Libanaise.
Hamdellah 3al Salameh cher Nassib Lahoud. Cher Ami.

Le titre qu’a utilisé Issa Goraieb est également digne de s’y arrêter. ‘’De pères en fils ‘’ titre –t-il son éditorial. Portant ses banderilles sur le régime républicain « héréditaire » qui voit en Syrie, le fils succéder au père et le fils se succéder a lui-même comme avait fait son père .Et ceux qui glorifient le massacre des gens à Hama, comme étant un geste tout à fait ‘’démocratique’’ pour sauver le régime des Assad en Syrie oublient peut être qu’en 1982, devant le massacre perpétré à Hama par le père Assad, qui avait tué en un matin près de 10.000 personnes pour se venger de la rébellion des « hamayotes, le monde entier était choque par ce massacre d’innocents» Et il s’était trouvé de sinistres sbires au Liban pour applaudir ce massacre qui avait fait se mettre en colère toutes les démocraties du monde.
Hélas le Liban a beau se déclarer comme un pays démocratique, échoue à l’examen de la démocratie, dès lors que le régime syrien dictatorial à souhait assassine à coup de canons, ceux qui lui sont opposés.

Et personne n’ose leur dire en adaptant ce titre de film célèbre : « Doucement les …Baass !»

Ce qui étonne chez un homme politique (qui vient de l’armée bien sûr…) comme le Général Michel Aoun c’est qu’il a adapté, à sa manière de penser, les événements qui chaque jour enveniment l’atmosphère dans notre pays.
Ainsi par exemple pour lui « il n’y a pas de répression » en Syrie. Ah tiens !
Mais la violence est contagieuse. La preuve: il y a eu un rassemblement anti Assad organisé par des jeunes hier soir devant l’Ambassade de Syrie à Hamra. Les partisans syriens et libanais ( ?) du régime Assad, ont réagi et ont sévèrement réprimé cette manifestation.
« La Syrie noire » continue de sévir partout, et en tout temps.

La femme libanaise se rebiffe au nom de toutes les femmes libanaises chrétiennes ou musulmanes. Et c’est ainsi que le Conseil de la Femme Libanaise présidée par Mme Amane Kabbara Chaarani a répondu à une décision de Dar Fatwa sur les violences dont les femmes sont victimes.
C’est dommage que de notre temps ce soit encore les religieux qui décident de la maltraitance des femmes mariées.
Faudrait il que la femme adopte le proverbe qui dit (avec une pointe de calembour) »Frappez et l’on vous…ouvrira ! »

02 Aout 2011

Nous voici de retour de l’ile de Chypre où nous étions allés, en famille, pour 5 jours dans la ville de Aya Napa. Il y avait bien longtemps que je n’étais plus revenu à Chypre depuis la réouverture définitive de l’Aéroport International de Beyrouth. Chypre, alors venait de terminer sa guerre intestine et deux pays naissaient sur ce territoire pus petit que le Liban. La Chypre grecque avec son président son parlement et ses frontières au Sud de l’ile et une Chypre turque s’étendant sur la partie nord du pays. Chypre Sud est membre de l’Europe et en prendra la présidence en Juillet prochain si je ne m’abuse.

Ma fille Josyane avait alors choisi de vivre à Chypre après la naissance de Christophe son fils ainé. Et nous prenions les vieux rafiots ou les vedettes silencieuses (soit-disant) mis à notre disposition par les Forces Libanaises. Chypre alors était un pays pauvre et son sol était très sec. L’aéroport de Larnaca avait été improvisé pour relier la Chypre grecque avec le reste du monde. Ce n’était qu’une suite de hangars et de pistes étroites pour les avions.

10 ans après nous somme revenus sur la terre chypriote pour célébrer nos 50 ans de mariage en famille. Nous sommes treize entre parents, enfants et petits enfants. L’âge des petits enfants s’étale entre 15 et 22 ans. Nous nous étions installés à Aya Napa, une ville qui a, pour les Chypriotes turcs, a remplacé la Famagouste qui est devenue turque. Une ville née de rien et qui est devenue un centre de tourisme extraordinaire avec des hôtels luxueux bâtis à même la mer, des centres commerciaux qui feraient en pâlir plus d’un, un sens de la politique touristique exceptionnel, et résultat :on y vient du monde entier, on y est en liberté, on y est en sécurité, on y a la PAIX !

Les villes et villages sont pleins de verdure et de plantes verdoyantes, les rues sont propres, le trafic est agréable malgré le nombre de voitures qui circulent dans les rues, les feux de la circulation marchent et sont tous respectés par une population qui est devenue en quelques années tout fait européenne. Bref, une ville du 21ème siècle.

Et que dire de l’autoroute qui réunit Aya Napa à Larnaca. Une autoroute dans le vrai sens du mot, où aucune boutique n’existe ni sur un bord ni sur un autre, où les directions sont bien indiquées entre un endroit et l’autre, où les bandes blanches au milieu de la chaussée restent blanches durant des années et ne sont pas défraichies dans la semaine qui suit leur apposition.

Bref, nous sommes dans un pays européen civilisé. Respectueux des lois. Respectueux de l’Histoire. Respectueux de l’étranger. Où aucun parti qu’il soit belliqueux ou pacifique ne penserait une seconde à encourager ses partisans à attaquer les forces de l’armée ou de la marée chaussée chypriote venues interdire la main mise de citoyens sur les terres de l’Etat et des communautés.

Quand on est dans la Chypre dite grecque, on est dans un pays.
Quand on vit dans une certaine région du Liban, on vit dans le but de subtiliser tout à l’Etat.
En commencer par le respect de la loi et de la constitution.
Par avion trente minutes nous séparent de la gabegie au Liban.
De la sérénité, la paix et du respect des lois à Chypre.

Pages: 1 2

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution