Humeurs Passées (Mars 2011)

01.03.11

Humeurs Passées (Mars 2011)

Permalien 07:17:17, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

31 Mars 2011

Le Lion a parlé et s'est adressé à la nation syrienne par l'intermédiaire de son Parlement réuni et où les députés, lavage de cerveaux précédant la réunion, se sont fait un point d'honneur de saluer leur chef et de lui jurer obédience jusqu'à la fin des temps et jusqu'à la fin de son mandat de toutes les manières. Bel exemple de démocratie que nous avons pu suivre en direct ou en différé et où les arguments sont restés les mêmes avec de vagues promesses de changements que l'on attendait déjà depuis hier.

Première décision en fait, on ne lève pas l'Etat d’urgence, même si le peuple demandait un "nouvel Etat"... d'urgence! Mais futé comme il l'est - et il a de qui tenir - le président Bachar s'est fait applaudir à tout rompre en criant haut et fort que ce qui s'est passé à Deraa, Lattakieh et ailleurs est un complot. Accusation connue de tous les historiographes de l'histoire modernes des pays arabes. Chaque fois que quelque chose va mal, cela est dû aux traitres qui complotent contre la sécurité de l'Etat.

Cela ne vous rappelle-t-il pas une fable de La Fontaine: "Les animaux malades de la Peste" quand après le discours du Lion (assad en arabe) qui rejetait toute faute lui incombant concernant l'épidémie de la Peste "qui s'ils n'en mouraient pas tous, mais tous étaient atteints", le fabuliste concluait: "Ainsi parla le Lion et flatteurs d'applaudir...
On ne peut dire mieux que La Fontaine.

L'illustration la plus incroyable de ce culte idolâtrique des Syriens pour leur président est cette photo incroyable de 3 hommes à genoux en train d'embrasser les photos du président Assad aidés en cela par les mains d'un quatrième homme qui leur pousse le tronc en avant.
Et pourtant le Premier commandement dit: "Un seul Dieu tu adoreras. . . "
Mais les Syriens continuent de n'avoir... "dieux" que pour leur président.

Il n' y a finalement que le Président Berry pour applaudir au discours du Président Bachar Assad. Qui juge dans son vibrant hommage au Président Syrien qu'il a jeté les bases d'une Syrie Moderne.

Le chef du Parlement se rend il compte qu'il dit ce qui équivaut à :" jusqu'à hier la Syrie ne vivait pas dans les temps modernes?". Lapsus consenti ou accidentel?

L'homme qui a hérité du siège de président de la Chambre à perpétuité devrait appliquer la même opinion concernant son management de la Chambre des députés.

Maintenant le président de la Chambre se demande s'il doit aller faire... l'anti-chambre pour saluer son sauveur damascène!

Que va-t-on décider en fin de compte contre Kadhafi? Au rythme où l'on va et avec les revers que subissent les insurgés anti Kadhafi, il ne restera plus personne pour aller jusqu'au bout et les villes vont retomber une après l'autre entre les mains des kadhafistes. Car finalement les alliés ont pris des décisions qu'ils n'arrivent même pas à appliquer.

Exemples:
- On bombarde les bastions kadhafistes mais on n'envoie pas des armes aux insurgés.
- On encourage les insurgés à se battre contre l'armée fidèle mais on ne bombarde pas l'armée de Kadhafi.
- On demande à Kadhafi de partir mais on n'offre aucune solution de rechange.
- On est fier d'être arrivé a un accord mais en introduisant les forces de l'OTAN alors Otan en emporte le vent !
Et pourtant Libye commence par les trois lettres du mot Liberté. Quand donc l'Occident viendra-t-il vraiment au secours de la Libye.
Quand il n'y aura vraiment plus aucun homme LIBre en LIBye???
Je me répète: mais l'accord fait entre les alliés était vraiment... Tri-poli pour être honnête!

L'enjeu dans l’immédiat, dit le talentueux éditorialiste du journal An Nahar, M. Emile Khoury, est la neutralisation du TSL.

Pourvu que pour lui TSL c'est le célèbre Traité Syro Libanais. Car cela nous économisera de grands problèmes en vue.

30 Mars 2011

Vous n'en avez pas marre chers amis de lire tous les jours le mêmes nouvelles depuis plus de deux mois maintenant : L’Egypte en feu, Moubarak qui s'en va, Tripoli pour être honnête, le Kazafeu, rien ne t'unis à Tunis, Algérie Française crient les fantômes des habitants qui croyaient qu'en chassant les Français ils seraient tranquilles dans leur pays, à bas le Yémen et que vive le Bachar éternel. Et Bahreïn de sang...
... et au Liban rien à signaler: les libanais vont bien, il n'y que les estoniens qui sont mal!

Quel galimatias! (héloue galimatias depuis le temps que je voulais employer ce mot...qui veut dire même s'il est qualifié de vieux par mon dico :"Discours, écrit confus et embrouillé" exactement ce que nous vivons.)

Alors même que l'on donnait la "mort du Lion (traduire en arabe svp) arrivée, voilà que soudain même si "l'attaque y est" l'impact n'y était pas du tout. Et les LIONS restent sur le trône, car voyez vous chez ces gens là on ne meurt pas Monsieur, on ne pleure pas Monsieur, on voit les autres mourir et leurs veuves les pleurer. Et cette continuité me laisse penseur.
Il y a trois minorité dans l'immensité des pays arabes: les chrétiens du Liban et ailleurs, les alaouites de Syrie (ils ne sont pas ailleurs...) et les juifs d'Israël.
Israël a fait deux guerres à la Syrie et s'est retirée en gardant une large partie du Golan sous son occupation et depuis pas une gifle n'a été échangée entre les Syriens et les Israéliens. N'y a-t-il pas des questions que l'on peut se poser?

Israël a fait plusieurs guerres aux Jordaniens et aux Palestiniens. Puis une paix a été signée avec la Jordanie et des ambassadeurs ont été échangés. Et depuis la Jordanie est tranquille.

L'Egypte a connu les pires défaites de son histoire et c'est à peine si la non défaite du déversoir a sauvé la face de l'Egypte au secours de laquelle les Pays arabes avaient accouru en arrêtant les livraisons de pétrole a l'Occident. Et l'Egypte est en paix avec Israël depuis de longues décennies.

Et alors que 10 pays arabes étaient à feu et à sang, le Liban est reste en dehors de la guerre, plongé qu'il était dans les prières pour avoir l'élection d'un nouveau Patriarche des maronites. Et les Maronites ont gagné la paix ...du Seigneur en échappant aux glaives des ...sAigneurs.

Faisons donc le point: Israël n'est pas allé en guerre ces derniers temps. Elle a gagné déjà le calme et la reconnaissance de ses habitants.
Le Liban n'a pas connu la guerre non plus. Et les chrétiens ont eu la Paix du Seigneur et le calme plat sur tous les fronts.
La Syrie a connu quelques manifestations vite réprimées et les Alaouites n'ont connu ni la guerre ni les exactions.

Alaouites, chrétiens du Liban, Israéliens trois minorités qui ont besoin de garantir leur sauvegarde et leur survie.

Et des accords tacites ont sûrement dû être passés antre les trois religions monothéistes pour qu'elles perdurent dans l'immense océan de l'Islam qui les entoure.
Sur les hauteurs du Golan rien de nouveau...les alaouites sont tranquilles.
Pour atteindre les chrétiens du Liban il faudra à Israël de faire la guerre aux hezbollahi du Sud.cNi l'un ni l'autre n'ont envie de la faire cette guerre même si on nous pousse à la guerre.
Tant mieux si les pays arabes se transforment. Cela veut dire la Paix chez nous.

Wishful thinking ou vérité? Le proche avenir nous le dira.

29 Mars 2011

Quand les nouvelles sur le Liban ne font plus la une des unes dans le journal, faut il avoir peur pour notre ..."quotidien"?

Je m'explique : ce matin quelles sont les manchettes qu'on lit en premier:
- Deraa reste le cœur d'une contestation sans précédent en Syrie. (Le point bénéfique de cette nouvelle c'est que nous avons appris le nom d'une ville en Syrie "DERAA" que peu prononçaient devant nous.
- Les rebelles bloqués aux contreforts de Syrte. (Syrte étant une ville en Libye de l'autre côté de la Méditerranée...)
- Une Usine militaire explose à Abyane (Yemen) faisant près de 80 tués.
- Et la seule nouvelle libanaise :"Cabinet: on avance à reculons"(ce qui est logique si on donne le second sens plus domestique à "cabinet" car le cabinet ..."sent mauvais "d'où cette avance à reculons.)

Mais vraiment le comédie a assez duré. Ou M.Mikati réussit à former un gouvernement et qu'il y aille envers et malgré tout, car l'ex opposition n'est vraiment plus en position de nous faire chanter, leur promoteur et notre "voisin" étant plongé dans des problèmes autrement plus inextricables que les nôtres. Ou il remet son tablier - mais ce n'est pas dans ses habitudes et s'en va comme tant d'autres grandes personnalités sunnites avant lui...Et on verra une autre consultation avec les membres du Parlement pour désigner le futur Premier ministre. Et gageons qu'avec les derniers rebondissement joumblattistes, le leader druze se sentant dégagé de ses alliances nouvelles pourrait dès lors donner les voix de son groupe parlementaire à une personne qui serait plus proche de sa politique que les "super syriens" que l'on nous présente à chaque fois que nous avons à choisir un nouveau Premier ministre genre: Mrad, Karame, Oussama Saad, Terro et autres inconnus de la république...

Et qui mieux qu'un sunnite qui pense et réfléchit comme le 14 Mars pourrait être le choix du patron du Chouf?
Comme dit le proverbe anglo arabe :"Wait and...Chouf !"

Et pendant ce temps ,le HORECA 2011 ouvre ses portes au BIEL jusqu'au premier avril et ce n'est pas un ...poisson même si le Salon s'occupe d'hôtellerie et de restauration. Je ne sais plus à quel numéro ce grand salon est arrivé. Et je me souviens d'avoir été invité à faire une conférence à plusieurs voix dans le Théâtre du Mont La Salle où le Salon se tenait à ses débuts. Que de progrès et surtout que de pays étrangers participent cette année.(12)
Bravo les organisateurs qui ont cru à cette aventure et L'ONT PLEINEMENT REUSSIE.
Si Archimède vivait de nos jours il aurait crié en sortant de sa baignoire :"Horeca...Horeca!"

Et il aurait tout trouvé au Salon du Biel.

Les sept touristes Estoniens enlevés seraient "toujours en vie" annonce le journal. Et le Premier Ministre estonien est au Liban pour suivre l'affaire .A sa sortie de chez le Président de la république le ministre estonien a été interrogé par les journalistes libanais :
" Monsieur le Ministre on dit que les 7 otages sont encore vivants qu'en pensez vous ?
Et le ministre de répondre: "J'en suis agréablement très ...Estoné!... "

Les Libanais de Côte d'Ivoire sont vraiment très inquiets après les menaces qu'ils ont reçues de la part des Ivoiriens. Alors que nos compatriotes étaient très respectés dans le temps
Et un libérien d'avouer :"Les libanais non seulement ils ont la "côte" mais "ivoirien" dans ce qui se passe.
Voila pourquoi nos compatriotes attendent le premier ..."Gbaqbot" qui prendrait le large.
Conclusion pratique :"Défense d'y voir" clair dans les affaires."

Réunion au sommet pour une solution au dépotoir de Saida. Il y aura notamment MM Hariri et Baroud.
N'ont ils pas lu le célèbre proverbe qui dit: "D'égouts et de boueurs on ne discute pas ?!"

28 Mars 2011

"Voir le dernier Romain à son dernier soupir
"Moi seule en être cause et mourir de plaisir"

Disait Camille dans le dernier vers de ses imprécations, une tirade que l'on nous donnait à apprendre par cœur chez les Frères et que nous ânonnions bêtement devant notre professeur.

Je n'oserai pas vous dire le jeu de mots que très jeune je faisais sur Horace car vous me maudiriez :"Je disais: Horace O désespoir. . . " En confondant le Cid et Horace. Et partant Corneille et Racine (qui devenait cubique en classe de première et allez dès lors résoudre cette racine plus douloureuse que la racine de nos canines...)

Ceci dit où en sommes nous ?

Et bien que nous le voulions ou pas, le duel entre les factions de tous les peuples des Pays arabes sont en train de jouer la tragédie du 21ème siècle qui , quel que soit le vain-coeur et quel que soit le 20q, gardera un sillon profond dans la discorde arabe et les années qui viennent, même en augurant d'une ère nouvelle, ne manqueront pas de nous prouver que les arabes sont un peuple difficile à gouverner voire à commander, et la plupart des peuples ne peuvent être régis que par la dictature.

A une exception près: Le Liban seule vraie (?) démocratie dans les pays arabes. Suivez le guide Messieurs dames.

La Syrie, république démocratique où des élections régulières se faisaient depuis la fin du mandat français, s'est vue petit à petit changer de cap. En devenant un pays à la population inféodée à une seule famille depuis 1970, la Syrie a vu son histoire ensanglantée par plusieurs guerres et par une dictature armée constellée par le massacre de Hama.

En une semaine toutes les statues à la gloire de la Famille régnante ont été déboulonnées. Seul le Baas libanais défend le régime syrien. Quand on est de Lattaquié. l'attaque y est !

L'Egypte heureuse, monarchie héréditaire voit la révolution de Juillet 52 balayer le régime du roi. Un certain Abdel Nasser prend le pouvoir pour de longues années. Plusieurs guerres contre Israël, des défaites cuisantes. Et Moubarak prend le pouvoir quasi "monarchique" depuis trente ans. Il n'en reste plus rien et toute l'Egypte cherche comment et surtout qui sera aux commandes "Au Nil soit qui mal y pense... "

Yémen dit le président Saleh. No man lui disent les manifestants. A l'Est d'Aden rien de nouveau mais l'addition est déjà très... Saleh

Bahreïn l'a échappé belle. Aujourd'hui tout n'est pas réglé mais ils ont échappé de très peu à l'anarchie et à des confrontations encore plus mortelles. Comme sa capitale, le Bahreïni... Ma Nama!

Et puis il fallait bien aller plus à l'Ouest de l'Afrique. Et là bas tout s'est fait en moins de deux semaines avec le moins de pertes en vies humaines. L'Algérie qui a, de toutes les manières, fondé une Algérie 2 en France s'est mise à se suicider et ne voulait plus de ses dirigeants.
Ils se sont scindés en deux: ceux de la côte qui rêvaient de vivre en France, et ceux du Sud qui étaient en plein dans la "sous-France" avec les gens du Sahara qui privaient leurs compatriotes de... désert.

Puis la Tunisie s'est enflammée. Et le Président unique depuis 30 ans s'est vu soudain contraint de partir car le peuple lui a dit: "Rien ne TUNIS à nous. . . " Et il est allé rejoindre son ami Moubarak.

Enfin car c'est le dernier pays actuellement en ébullition, la Libye n'a pas résisté à la tentation et si le président tunisien était parti, Kadhafi pouvait également partir pourquoi pas.
Et les Libyens insurgés ont pris Bizerte. Et les Libyens ont été bombardés, et Kadhafi refuse de partir. Alors les Européens réagissent. C'est normal il leur manquait... "l'alibi" pour intervenir et il leur était offert sur un plat en or. "Boom Boom… " les alliés ont l'art de faire... la bombe.

Et pendant ce temps là au Liban. . .
- On élit un nouveau patriarche Béchara le Berger qui va mener ses ouailles vers de meilleurs horizons.
- On ne forme pas de gouvernement et les gens s'en foutent car avec ou sans c'est la même chose.
- On fait un 13 Mars tellement triomphal que le 8 Mars n'en revient pas et que les oranges mécaniques en perdent leur morve alors que leurs alliés cherchent à faire la guerre ailleurs que dans Beyrouth en enlevant des... Lettons.

- On écoute M. Wahhab nous prévenir du danger qu'il y a à déstabiliser la Syrie. Et un membre influent du 14 Mars a répondu à un journaliste qui lui demandait: "Que pensez vous du discours de l'adipeux M. Wahhab?"
. . . Il a dit peuh !"
- Avec la participation de 140 athlètes, on court le Cedar Green Marathon.
Dans la joie et la bonne humeur.

Tant pis pour les autres peuples arabes qui choisissent de mourir. Le Liban a enfin le DROIT DE VIVRE !

24 Mars 2011

Au delà de tous les morts et de toutes les victimes de la folie guerrière qui s'est emparée de tous les pays arabes (y compris le Liban, qui a déjà payé. . . ) il y a une mort qui touche beaucoup, les personnes de ma génération et c'est celle d'Elizabeth Taylor.

Ah que de rêves d'enfance le nom de cette actrice universelle éveille en nous. Je me souviens avoir vu Lassie en première vision quand venus d'Iskenderun nous avions fait escale (de 5 ans) à Tripoli et mes parents m'emmenaient au cinéma. Et c'est ainsi que j'avais connu pour la première fois Elzabeth Taylor qui allait par la suite hanter nos rêves d'adolescents, nos désirs de jeunes adultes et l'admiration des cinéphiles déjà mûrs devant le jeu de cette exceptionnelle actrice qu'a toujours été Liz Taylor.
"I'm a cat on a hot tin roof. . . " est une des répliques dont je me souviens comme si c'était d'hier.

Et ce superbe A place in the Sun dont je fredonne la musique par cœur.
Elle a hanté nos rêves d’enfants, d'adolescents et de cinéphiles.
Liz n'est plus.
Et elle aurait pu se marier un milliard de fois car tous les hommes à un moment donné de leurs vies, se sont dits :"Ah si je pouvais l'épouser. "
Huit hommes ont eu ce bonheur (?) car le point d'interrogation s'impose avec Liz Taylor.

Malgré ce que vit notre monde, malgré la bombe à Jérusalem (qui soudain a mis en arrière plan les bombardements continus de la Libye...), malgré les rebelles de Deraa qui se soulèvent enfin en Syrie, malgré le discours inattendu de Kadhafi qu'on croyait se cacher dans des antres impénétrables, malgré le Yémen qui va se retrouver . . . "a l'Est d'Eden", il y a sept Estoniens qui voulaient faire du vélo dans la Békaa.

Un- les palestoches n'aiment pas les vélos, et ils les ont volés... ou plutôt enlevés. Pour quelle raison? Tout le pays en est tout. . . Estoné

Deux -Les estoniens sont en général des luthériens. Ce qui explique que le Consul général s'est adressé à la police en. . . "protestant".

Trois- Ne pas confondre les estoniens avec leurs voisins lithuaniens qui se demandent eux aussi . . . "Lettons?"

Conclusion: Amateurs de la... pédale méfiez vous des camps palestiniens. Car quand ils voient des vélos, ils écrivent . . . volés. !

Enfin notre Président sort de sa réserve, et fustige les chefs des Oranges sans le nommer mais tout le monde a su de qui il s'agissait. Les deux hommes ne peuvent agir qu'en général et confirmer des généralités. Mais il est vrai que se cachant derrière son immunité parlementaire, le général aux pépins en cherche chez les autres et surtout chez son successeur à la tête de l'armée. Y'a t-il de quoi s'alarmer. Certes puisque ce précédent va détériorer les relations surtout que le Général Sleiman est le Président de la République ce que le général Aoun n'a jamais pu faire même en se déclarant: "je suis le général et 6 ministres en 1989".
Malheureusement le discours politique actuel vole au ras des pâquerettes. Et plus le grade est haut et plus la qualité du discours des opposants devient bas.

Bah! On s'en sortira allez !
D'ailleurs mon bon ami Philippe Abi-Akl titre :"Silence assourdissant et complice du 8 Mars face au comportement de Aoun"
Mais quand le chef du CPL parle on l'entend très fort.
Mais au fond il nous avait prévenus.
Quand on est orange on crache ses pépins !!!

Demain, le nouveau patriarche est intronisé. Le jour de l'Annonciation. Jour férié par les chrétiens et les musulmans lesquels vouent à la Vierge Marie une véritable vénération.
Prions pour que le soleil éclaire cette journée historique.
Tous nos vœux au nouveau Patriarche.

Mon prochain commentaire sera daté du lundi prochain.
Bon week end

23 Mars 2011

A la vérité je ne sais plus quoi écrire aujourd'hui car j'ai l'impression d'être au milieu d'un jeu de cartes géant et que quelqu'un a confectionné comme un village avec les cartes .Et soudain on enlève une carte et tout l'édifice précaire tombe.

J'ai cette impression en ce moment et je ne sais plus quoi penser.
Qui a raison qui a tort?
Qui tue qui et qui ne tue personne?
Qui bombarde qui et qui ne bombarde pas ses propres concitoyens?
Qui a raison et qui a tort?
La Syrie échappera-t-elle a ce destin fatal qui a déjà ruiné l'Egypte, la Libye, la Tunisie, le Yémen, Bahreïn et les autres, et les autres...
Deviendrons nous tous, des partisans de Dieu. Et Dieu pourra-t-il tirer son " parti " de l'impasse où il s'enfonce jour après jour.
L'Europe pourra-t-elle continuer d'être une et indivisible face à ce qui est en train d'être tramé partout dans le monde.

Demain sera-t-il vraiment un autre jour.
Demain.
On prie de le voir en joignant les ...
...deux mains.

Bon voyage à Josyane qui fait un court séjour en Italie.
Et pourvu que tout redevienne normal dans ce monde en folie.
Mais la folie n'est elle pas finalement la chose la plus normale dans ce que nous vivons.

Bonsoir. Et à deux mains.

22 Mars 2011

Jadis, le 22 mars était une journée fériée au Liban car c'est l'anniversaire de la Ligue arabe. Je me souviens que les tramways arboraient le drapeau libanais pour la circonstance sur le mat électrique. Quel gâchis que cette Ligue arabe et surtout de nos jours.
Et surtout quels changements de régime dans tous les pays arabes... sauf au Liban.
Un monarque régnait sur le Nil et l'Égypte. La révolution de Nasser en juillet 1952 réduisit le roi à son plus simple niveau et le Roi allait mourir dans l'exil. Aujourd'hui on conteste les successeurs de Nasser. Et rien Nasser de courir il faut partir à point... comme l'a fait Moubarak.

L'Iraq était régi par le petit roi Faysal que j'ai vu de très près aux courses de l'Hippodrome quand il avait été reçu par le président Chamoun dans les années 50. Et en 1958, le 14 juillet plus précisément (pour copier la France !!!) Kassem réussit son coup d'Etat et le roi fut assassiné avec toute sa famille. Aujourd'hui après tant d'années de brutalités de Saddam Hussein, ce dernier fut pendu haut et court après l'intervention des troupes alliées en Irak.
Un semblant de démocratie semble prévaloir.

La Syrie était une république sage et confortablement assise sur des siècles de panache et de grandeur. Sous mandat français la Syrie recouvrait son indépendance en 1945. Mais le coup d'état des baasistes (après une brève union avec l'Egypte...) amena les Assad au pouvoir et la présidence de la République "démocratique" devint héréditaire! Et le fils succéda au Père. Mais sans Saint Esprit !

La Transjordanie devint Jordanie après avoir abandonné ses vues sur la Palestine que les juifs après les pogroms de la 2ème guerre avaient choisie comme leur république, comme promis par Balfour en 1916. Et ce faisant ils créaient la plus grande injustice du 20ème siècle en faisant des Palestiniens un peuple sans terre, réfugié un peu partout dans le monde, et poursuivi par une guerre inégale à travers la deuxième partie du 20ème siècle.

La Libye avait un roi, As Sanussi. En 1969, un simple coup d'Etat mené par un officier de l'Armée créait la Jamahirya libyenne et depuis Kadhafi fomente des révolutions dans d'autres pays, fait exploser des avions en plein ciel, et depuis un mois fait la guerre contre les dissidents de son pays.

Tour à tour, la Tunisie, l'Algérie, le Bahrein, le Yemen, sont secoués par de terribles combats et personne en ce jour anniversaire de la Ligue arabe, ne semble vouloir fêter cette bonne résolution qui aurait pu être tellement favorable pour les Arabes.

Seul pays rescapé de toutes ces révolutions: le Liban. Notez que nous avons déjà payé et très chèrement notre appartenance à la Ligue arabe puisque nous sommes en guerre depuis 1975 et même avant et maintenant une faction de la Population n'attend qu'une date prise dans le calendrier pour montrer les gros bras, accuser ceux qui ne pensent pas comme eux d'être des espions à la solde d'Israël, et empêcher un nouveau gouvernement de se former pour gérer ce pays.
Qui a su entretemps élire le 77ème patriarche maronite. Qui a un nom en arabe qui signifie BERGER (Raii) et qui sera vraiment le berger des chrétiens en mal d'avenir.

Signe des temps: Aucune nouvelle en page Une de mon journal ne parle du Liban.
Mais en page 8: Yousef accuse Nahas de mener le secteur des télécoms "au bord du gouffre"
Ni plus ni moins. Et l'accuse aussi d'avoir mal géré les budgets impartis au ministère des Télécoms.
Un journaliste a posé la question à M. Youssef: Et où est allé tout cet argent.
Et Youssef de répondre: "A l'eau, A l'eau !"

Le Colonel (il n'a jamais brigué le grade de général, car un général est une cible facile pour les rebelles...) Kadhafi a quand même des alliés... au Liban! Le PC, les Mourabitoun (???) et le Congrès Populaire (!!!).

Ces derniers dénoncent les attaques aériennes contre la Libye.
Aux dernières nouvelles cet appui a décidé le colonel à continuer de défier les forces alliées: "Cette confrontation est bien pour ma... libido"

21 Mars 2011
Tout d'abord et à tout(es) seigneur(es) tout honneur, bonne Fête a toutes mes lectrices mamans à l'occasion de la Fête des Mères.

Et bonne Fête surtout à Bicha, ma femme, la mère de mes enfants qu'elle a éduqués de façon merveilleuse et qui font notre fierté: Josyane, la championne de l'événementiel par excellence au Liban, Naji, une des étoiles du firmament des publicitaires au Liban et au Moyen Orient et Myrna, qui brille dans son métier en Alsace et qui est l'adjointe du maire de sa ville.
Que Dieu les garde et garde toutes les mères du Liban qui ne cessent de souffrir des malheurs de notre pays.

Bien sûr, en ce moment ce qui préoccupe le plus les Libanais c'est la situation en Libye et les conséquences de ce drame dû à l'entêtement de Kadhafi de rester au pouvoir malgré l'insurrection de millions de libyens contre leur chef d'Etat. Mais le plus dangereux c'est la réponse à la question: que va donc faire Kadhafi devant la déferlante des pays membres de l'ONU qui ont décidé définitivement d'en finir avec lui. Et, plus aléatoire, à qui donnera-t-on le droit de présider aux destinées de la Libye après l'éviction ou la mort de Kadhafi?
On aura beau le priver de . . . désert, le Chef libyen n'en finit pas de narguer l'occident et les pays arabes.

Ces pays arabes qui ne savent eux mêmes pas vers quel horizon se tourner. L'Egypte veut changer de constitution d'après les résultats du référendum qui a eu lieu dimanche. Mais à qui profitera ce changement puisque ce vote semble constituer une victoire pour les Frères Musulmans. Alors ces derniers seront-ils tentés de prendre le pouvoir en Egypte et de gouverner à leur manière.

"Au Nil soit qui mal y pense évidemment, mais comme je l'avais déjà dit . . . "Le Caire a des raisons que la raison ne connait pas !. . . "

Etre comme on devait s'y attendre, tous ces dérèglements dans les affaires des pays arabes et du proche Orient en général, les USA fustigent le régime de TEHERAN que la plupart des observateurs accusaient en catimini d'être derrière ces dérèglements dans les pays arabes.

Et on a même l'impression que le Hezbollah n'attend qu'un signe pour presser sur les gâchettes de leur arsenal libanais pour mettre la confusion partout et faire tomber Israël dans le piège de la guerre contre le Liban Sud.
Et pour reprendre toute la liste des calembours déjà usés :
" On s'attend à vivre des moments dé - l'Iran"
" On a toujours dit que les Perses . . . se percèrent. "
" L'Iran en guerre? Ah ! il ne manquait que . . . shah!"
"Circulez . . . Iran-nien à voir !"
"Du côté Iranien c'est... Ayat-ola! De l'autre côté c'est Ayat-olé (ou Ayat-ali!)

Même le YE-MEN n'a pas échappé à la fureur des foules arabes à la recherche du temps des libertés perdues. Et le vendredi a été sanglant au Ye-Men.
Les habitants pensaient vivre "À L'EST D'EDEN".
Ils sont morts à "L'EST D'ADEN"
Tout était une question de savoir si on devait lâcher du . . . "L'EST

Le député (lire dépité sans doute...)" Mohammad Raad, un homme du tonnerre disent ses amis, a qualifié les forces du 14 Mars de "nains" et "d'ordures". . .
Quelle élégance politique dans ce discours qui vient d'un représentant de la nation. . . Hezbollahie.

Vraiment, il faut le dire, les masses du 13/14 Mars ont rendu les autres malades. Car certains ont estime à 37.000 le nombre de partisans réunis. D'autres ont dit que c'étaient des "lambeaux "qui restent du premier 14 Mars.

Moi je ne pense qu'à une chose. C'est de mettre la main sur une de ces immenses fusées qui peuvent prendre 100 personnes à la fois et y mettre les partisans du 8 Mars , TOUS LES TENORS du 8 Mars et de les envoyer sur la planète rouge.
Au moins là ils pourront dire et personne pour les contredire: "Tous les Mars viennent à nous !"

Oh la la la ! qui donc fera taire M. Wahhab qui se prend pour le célèbre compositeur chanteur Egyptien des années 40 et 50.
Il traite M. Hariri de "petit Néron".
Peut-être faudrait lui conseiller de soigner ses... "neurones"
Après tout sa façon de parler est semblable à son physique car "l'ADIPEUX A DIT PEU "
Et Hariri a répondu :"PEUH !"

18 Mars 2011

Hier, jeudi 17 Mars 2011 a été une page très émouvante dans ma vie.
En effet, le Mouvement Culturel -Antélias (MCA) m'a honoré en me remettant le trophée récompensant les "vétérans" libanais de la Culture, au cours d'une cérémonie organisée dans la salle des Conférences des Frères Rahbani située sous l'Eglise Mar Elias Antélias.

Près de deux cents personnes avaient répondu à l'invitation et j'y ai revu des amis de longue date, des camarades du collège de La Salle, des proches et surtout un public très amical qui a accepté d'écouter des speakers parler de moi durant près de 80 minutes.
Tour à tour, Camille Menassa, May Kahale, Oussama el Aref, Sadek el Sabbah, Faysal el Halabi et Michel Gabriel el Murr ont donné leurs témoignages me concernant dans une portion de ma vie: école des frères, jeunesse dorée, homme de télé, professeur d'université, patron d'agence de publicité, directeur de Programmes puis PDG de Télé Liban et enfin le papa de Josyane, Naji et Myrna qui m'avaient préparé une surprise de taille en lisant des vers EN ARABE s'il vous plait qui ont fait fuser les rires de l'assistance et les larmes attendries de leur papa. J'ai moi mém rendu un hommage à ma femme Bicha à qui toute la famille doit sa cohésion, la bonne entente, et la vertu de la rigueur morale.
Pour remercier mon auditoire, j'avais choisi de chanter un rock and roll sur l'air de « When The Saints », en dédiant un quatrain à chacun des speakers qui s'étaient succédés sur la scène du théâtre des Frères Rahbani.

Les convives ont pu échanger leur avis en sirotant une boisson après les conférences.

Merci a tous d'avoir accepté de porter ces témoignages et merci surtout au Mouvement Culturel -Antelias pour avoir inscrit mon nom parmi les prestigieux auteurs de la littérature libanaise et de tous ces grands noms du Journalisme et de la culture.

Ce matin, le Journal An Nahar a réservé un article très flatteur de toute la conférence et je les en remercie vivement.

Dans le même temps un des géants du journalisme libanais, Ghassan Tueni recevait des mains de l'Ambassadeur Grec au Liban l'Ordre National grec du Mérite.Notre maitre à penser à tous, méritait de toute évidence cette reconnaissance de son talent de journaliste hors pair, d'écrivain inégalable et de père à jamais éploré.
Ghassan Tueni, vous avez toujours été pour nous l'exemple à suivre. Nous vous avons suivi.Mais nous ne pourrons jamais rattraper votre talent unique.
Et le coq du Nahar continuera toujours de chanter la liberté de parole.
Merci Patron pour cette leçon de courage infini.

La guerre est à nos portes Et prions que les pilotes d'avion soient tous des lettrés pour qu'ils ne confondent pas, dans leurs bombardements LIBAN et LIBYE.
Les mots commencent de la même façon mais se terminent différemment
Les deux pays ont une ville qui s'appelle TRIPOLI, alors pourvu que la capitale du nord ne morfle pas.
Les deux pays sont en quête de "L'ALIBI" du crime
Mais aucun des deux pays n'est prêt à faire la... bombe!

Le Hezbollah s'est déplacé à Bkerke pour saluer le nouveau Patriarche. Ils ont salué l'ancien Patriarche, qui il y a a peine deux semaines était invectivé par leur allié principal chez les Chrétiens.
C'est bien pour l'image de l'Unité que cette image des membres de la Résistance.
Le Saint prélat lui ne porte pas de glaive derrière le dos. Prions que cela soit réciproque.

Les politiciens de la nouvelle majorité font tout pour enlever de sa valeur à la grande manif de dimanche dernier. Les derniers en date par exemple, le Baas prosyrien "c'est le 14 février (lire la date de l'assassinat de Rafic Hariri) qui bloque la formation du nouveau cabinet.
Il y a cette habitude chez ces gens là de dénigrer les dates qui ont marqué l'histoire du Liban .Comme le Président de la Chambre qui a parlé l'autre jour de "Arbata3eche al Chahr" en parlant du 14 Mars, et maintenant du 14 février date anniversaire de l'assassinat de Rafic Hariri.
C'est faire peu cas des événements à portée nationale.

Par contre demandez leur quand on célèbre la fête de l'Armée en Syrie, quand est l'anniversaire du Baas en Syrie, quand c'est la fête anniversaire du président....Ils vous répondront juste à chaque fois.

Après tout la Syrie n'est elle pas une grande nation productrice de ..."dattes"?

17 Mars 2011

Je vais être très court aujourd'hui. En effet ce soir le Mouvement Culturel - Antelias m'honore pour tout ce que j'ai produit dans ma vie dans les stations de télévision, l'écriture de plusieurs livres qui ont paru au Liban, le professorat dans plusieurs universités du Liban, les campagnes publicitaires que j'ai créées avec notre agence de publicité Inter Régies.

La cérémonie est prévue à 18h30 dans la salle de théâtre du Mouvement sise sous la cathédrale Mar Elias Antélias.

Les témoignages seront donnés par Mlle May Kahalé, l'avocat Oussama Aref membre du Conseil d'administration de Télé Liban quand j'avais présidé cette télévision nationale, Sadek el Sabbah, producteur d'émissions et représentant de nombreuses compagnies de production télévisuelles, Faysal Halabi un homme de publicité et de relations publiques élu Man of The Year par Arab Ad cette année, Michel Gabriel el Murr qui parlera de ses débuts à la télévision.

La table ronde et les conférences seront dirigées par Camille Menassa ex Directeur général de l'Orient-Le Jour et Mlle Brigitte Kassab membre du Mouvement Culturel -Antélias.

Vous y êtes tous conviés si vous avez le temps.

Je vous donnerai demain des nouvelles de cet hommage. En espérant que vous serez nombreux à venir à Antélias.

A demain.

16 Mars 2011

Chaque fois que j'évoque la date du 16 Mars, je me souviens immédiatement d'une campagne publicitaire très particulière. Cette année là je travaillais la publicité dans mon Agence Inter Régies que je venais de créer, et l'un de mes clients était l'agence de voyage
TRANSLEBANON TOURS, qui avait fondé une agence annexe à Paris. Ses bureaux étaient alors à Badaro et j'étais allé dans l'après-midi du 16 Mars 1977 pour proposer à Elie Abou Merhi patron de l'agence une nouvelle campagne pour ses bureaux de Paris.

Et soudain on entend un flash à la Voix du Liban annonçant l'assassinat de Kamal Joumblatt et la réaction des druzes qui avaient attaqué les chrétiens et s'étaient vengés sur eux de l'assassinat de leur chef légendaire.

En écoutant la nouvelle, Elie Abou Merhi, me regarde et me dit: "Tu peux me passer une publicité pour demain?" Il était 15 heures et je lui répondis :"En principe on a le temps mais sans maquette. Autrement dit une simple composition sur les presses de L'Orient Le Jour."

"Il me dit téléphone leur et réserve la manchette haut. Je contactai mon ami Camille Menassa, qui était alors responsable de la publicité. La manchette était libre.
Elie Abou Merhi me dit: "Réserve la avec le texte suivant: "Translebanon Tours vous assure des voyages immédiatement vers toutes les destinations."

Le lendemain à côté de la manchette en 8 colonnes à la Une qui disait "Assassinat du chef Druze Kamal Joumblatt" on lisait la petite manchette haut qui invitait les Libanais a des voyages toute destination.

Je pense que Translebanon Tours n'a jamais vendu autant de billets que ce jour la . . .

Mais bien sûr à côté de ce voisinage publicitaire qui prête à rire, il y avait la sinistre nouvelle qui allait endeuiller le pays et provoquer un exode et une rupture des relations antre druzes et chrétiens qui a laissé des séquelles qui ne sont pas encore entièrement liquidées.

Cette année ci le 16 mars est le premier jour du mandat patriarcal de Mgr Béchara Rahi. Et le défilé des personnalités qui sont venues le féliciter nous met du baume au cœur puisque toutes les confessions sont au rendez vous. L'ambassadeur de Syrie a même eu un tête à tête remarqué avec le Saint Patriarche, ce qui en dit long sur l'avenir des relations entre Bkerké et la Syrie.

Qui est le manipulateur de cette grosse marionnette qui a pour nom Wahhab?
Et comment la OTV permet elle qu'il dise sur son antenne cette phrase outrageante :"Les femmes saoudiennes s'habillent avec des sacs de poubelle. . . "

Bien sûr Joumblatt, le Cheikh Akl druze et même le Hezbollah ont condamné ces paroles insultantes. Mais que cela vienne de Wiam Wahhab cacherait il ceux qui l'ont poussé à dire cela.

La seule réponse que Wahhab pourrait donner pour se faire un peu pardonner c'est de déclarer que les sacs en question contiennent de . . . "L'OR DUR".

(Pendant que je tape cette humeur, j'ai vu sa conférence de presse ou il s'excuse et la LBC d'ajouter mais. . . Wait and see ou wait and . . . "scie")

"Comment voulez vous que nous nous défendions sans résistance?” a déclaré le Général Aoun.
Tout simplement: en mettant les armes et les hommes de la Résistance sous le haut commandement du général Kahwagi, Général en Chef de l'Armée libanaise dont la fonction première est de défendre le Liban contre ses ennemis -c'est d'ailleurs ce que conseille le PSP parti allié du Hezbollah- surtout ceux qui attaquent les libanais dans leurs maisons comme ils l'ont fait en ce 7 Mai 2008 que vous ramenez chaque fois sur le tapis. D'ailleurs une question: pourquoi n'ont ils pas participé au massacre des innocents calfeutrés dans leurs maisons.

Et c'est cette attaque vers l'intérieur que l'on s'évertue à proclamer depuis tout ce temps.
Que ceux qui veulent faire fortune dans la politique suivent le proverbe qui dit :"Le silence est d'OR"

Loin de tout ce vacarme politico politique, il fait bon de regarder les images en direct de Bkerke avec le Nouveau Patriarche qui reçoit les félicitations. Des délégations venues du Liban en entier. Un documentaire nous a montre hier la maison natale du nouveau patriarche à Hemlaya. Une famille adorant le Dieu de la chrétienté et du monde entier. Le Dieu de la tolérance et de l'acceptation de l'autre.
Le Dieu de l'amour pour ce pays béni des dieux.

15 Mars 2011

Jouez hautbois, résonnez musettes...

Nous avons un nouveau Patriarche, et après 25 ans de patriarcat de Mgr Nasrallah Sfeir, nous allons avoir à louer le 77ème Pariarche des Maronites Sa Béatitude Béchara el Raï.
Extraordinaire coïncidence. Béchara, qui en arabe est l'équivalent d'Annonciation sera intronisé le 25 Mars, jour de la Fête de l'Annonciation. Il s'appelle RAI qui en arabe veut dire le Berger. Et c'est le 77ème - qui en arabe s'écrit V V... comme les deux V de toute victoire.
Longue vie à notre nouveau Patriarche et surtout , merci au Patriarche Sfeir qui a su mener à bon port le bateau des Maronites du Liban et du Monde entier et qui prend à 92 ans une retraite bien méritée.

Une grande page du Maronitisme moderne se tourne, mais d'après ce que nous connaissons du nouveau Patriarche, la confession maronite est entre de bonnes mains.
Et puis quelle leçon de démocratie les évêques nous ont donnée. En commençant par le Patriarche sortant. Car voilà une personne qui a été élue en 1986 et chacun, au plus fort de la guerre intestine libanaise, avait plus ou moins critiqué cette élection. Molesté par les partisans du général Aoun sur le parvis de Bkerké (ou des illuminés avaient lancé le Patriarche en l'air en raison de ses positions contraires (déjà!) à celle du général, en le molestant avant que les sympathisants du Patriarche ne viennent le sauver de ce mauvais pas. Les images sont dans toutes les mémoires. Ses sermons du dimanche, ses déclarations calmes et sereines devant ses auditoires, sa compréhension infinie des problèmes que les libanais subissaient, son ouverture envers les musulmans de toutes les confessions et de toutes les régions, tout cela avait fait de lui la personne la plus respectée au Liban et surtout la plus consultée par les politiciens qui en perte d'arguments venaient auprès de lui pour apprendre à répondre aux détracteurs et aux fossoyeurs de l'entente libanaise qu'il défendait bec et ongles.

Hommage donc au Patriarche Sfeir. Merci Béatitude d'avoir conduit les chrétiens du Liban vers des rivages sûrs, même si d'aucuns veulent en faire des rivages de la guerre.

Et en parlant de Sa Béatitude et de ses enseignements et de sa foi en Dieu, une image nous saute aux yeux: celle de l'infortune des japonais qui sont encore sous le choc du Tsunami et du tremblement de terre des plus mortels. Et les images chaque jour nouvelles nous montrent combien l'être humain est petit et faible devant les colères de notre Terre. Ne retenir que l'image de ce jeune garçon de 13 -14 ans qui hagard disait : "je suis seul. Mes parents sont morts. Mes amis et leurs parents ont disparus. Je suis seul j'ai 14 ans et je ne connais plus personne a qui je peux parler". Et en plus de la nature, c'est l'œuvre de l'homme qui est également en colère. Puisque des usines nucléaires commencent à exploser et que le danger devient de plus en plus grand. Déjà victimes des 2 seules bombes atomiques ayant été lancées sur Hiroshima et Nagazaki, les japonais connaissent cette fois la menace des retombées atomiques d'usines emportées par les flots de l'Océan et qui risquent d'allonger encore plus la liste funèbre des morts et des victimes.
Le Japon entre dans les sinistres listes des victimes de la nature qui s'insurge et qui tue.
Paix aux âmes des innocents qui n'ont rien fait.
Sauf d'être là au mauvais moment.
Un de mes cousins issus de germains, Steve Boulos, était là bas avec sa famille. Par miracle ils n'ont rien eu.

Et dire que chez nous on se bat encore par parole et par accusation pour savoir si oui ou non il faut former un cabinet.
C'est ce qui fait dire à beaucoup: On n'est pas encore sortis de la m.....

14 Mars 2011

Quel bel anniversaire que le 14 Mars! Celui qui rappelle cette majestueuse manifestation paisible qui avait réuni le million de Libanais et plus, pour la première fois en 2005, un mois après l'assassinat de Cheikh Rafic Hariri, et 6 jours après la manifestation restreinte qui avait réuni les alliés de Hezbollah dans la petite place Ryad el Solh.

Hier comme aujourd'hui les libanais qui croient d'abord dans le Liban ont réussi le pari de rassembler une aussi grande quantité de citoyens de tout âge, de tous bords, de toutes les régions libanaises, de toutes les confessions, afin de crier à travers les leaders de leurs croyances politiques :"Vive le Liban, un, indivisible, multiconfessionnel, éternel!"

Que c'était beau! Que c'était enthousiasmant! Que c'était clair et impitoyable pour autrui , ceux là qui doutaient que l'on pouvait réunir autant de personnes, autant de libanais venus proclamer leur indépendance et leur amour pour les autres, justement ceux qui pensaient comme eux.

D'aucuns ne savent même pas compter, qui affirmaient hier, à leurs ouailles, qui les croyaient comme les moutons de Panurge suivent leur berger qui les emmène vers la mort que les manifestants n'avaient pas dépassé... 70.000 personnes massées à la Place de la Liberté, alors que les forces de police et les observateurs en avaient compté plus de 800.000. D'ailleurs les medias ont estimé le nombre de participants à un chiffre se situant entre 700.000 et 1.000.000 de personnes.

Même si on ne devait compter que la moitié, c'était déjà énorme. En fait, une magnifique victoire sur les forces du mal qui voulaient en découdre avec ces vaillants citoyens qui sont venus du SUD, du Nord, de l'Est et surtout de la montagne druze dont est issu le chef légendaire des druzes, M. Walid Joumblatt, lui même, qui au premier anniversaire de la Révolution des Cèdres avait quitté la gauche à laquelle il appartenait (?) pour rejoindre les rangs du 14 Mars.

Alea jacta est, le sort en est jeté.
Les libanais veulent un avenir ou du moins un... futur à la manière dont l'a décrit le Chef de... Future! Mais sans mise en scène préalable, dans l'improvisation des termes de la liberté, dans la sérénité d'un avenir plus souriant. Et surtout dans la paix civile et la fin des armes illégales puisqu'elles tirent plus sur les Libanais que sur les Israéliens...

Allons chantons tous (même si c'est le début de la Marseillaise):"Allons enfants de la Patrie, le jour de gloire est arrivé."
Divisons la grande place en trois parties depuis la petite colline près d'An Nahar jusqu'à l'ancien théâtre et cinéma du centre:
1- La place des Canons
2- La place des Martyrs (comprenant la statue martyre des martyres...)
3- La place de la Liberté, car c'est là qu'un nouveau Liban est né le 13 MARS 2011.

Vive le Liban, libre, indépendant, éternel. Le seul pays arabe à prouver que des manifestations peuvent être organisées sans que le sang des innocents ne coule.

LIBAN, LIBRE, pour l'éternité.

11 Mars 2001

Quelle différence y a-t-il entre un Libanais hors du Liban et des Libanais vivant au Liban?
Le Libanais hors du Liban devient l'homme le plus riche du monde avec une fortune évaluée à 74 Milliards de dollars (je vais vous l'écrire en chiffres çà vous donnera mieux le vertige : 74.000.000.000 de dollars).

Les Libanais du Liban supplient celui de l'étranger de partager leur fortune avec eux. Si cela devait se faire, et si Carlos Slim partage sa fortune avec les 4 millions de libanais, chacun d'entre nous recevrait 18.500 dollars.

Non merci nous les avons dépensés en barricades, et en boissons pour les masses du 14 Mars.
Dans le classement des autres Libanais milliardaires Fahd Hariri n'a que 1,5 milliards...
Le pôvre !

Vaillant Marwan Hamadé. Il a résisté à l'invitation de Walid Bey de renoncer à son appartenance au 14 Mars pour rejoindre les rangs de l'opposition. Evidemment le Chef du PSP a eu une fin de non-recevoir et c'est Marwan lui même qui a lu le document politique du 14 Mars à l'issue de la réunion du Bristol.
La réunion s'était faite sans carton d'invitation et ...sans bristols !

Qui est gagné par qui: les USA gagnés par le charme slave ou la Russie gagnée par la soif d'Oscars?
C'est une question que l'on peut se poser à la lecture de la nouvelle où Poutine dit à Biden: "Supprimons les visas ..." Et c'est vraiment une nouvelle assez extraordinaire.
Et qui nous laisse prédire des lendemains sans guerre froide ni guerre chaude.
On pourrait conclure par ce (mauvais) jeu de mots :" Visa bien qui Visa le dernier..."

Les avions de Kadhafi continuent leur bombardement aveugle sur les bastions tenus par les insurgés. Confortant mon commentaire de l'autre jour: "Kadhafi a "la Lybie" du crime.
Et dans ses déclarations pacifiques il est "tri-poli pour être au net !"

Les offices météorologiques sont très heureux de ce qui se passe au Liban avec ces grandes averses qui se sont abattues sur notre pays avec à partir d'une certaine hauteur de belles épaisseurs de neige blanche ce qui ne gâche rien.
Et quand on a demandé au Ministre de l'Agriculture ce qu'il pense de cette abondance de pluie il a répondu mi figue mi raisin (je n'ai jamais su pour quoi on mêle les fruits à ces réponses);
"Cà m'a beaucoup ...plu !"

Une opinion magnifiquement écrite par Carla Yared dans la page 5 de L'Orient-Le jour et intitulée :"Pourquoi j'irai marcher le 14 Mars". Et elle commence par "pour entendre le vibrato du serment de Gebran Tuéni..."
Comme elle a raison et comme ce serment nous avait tous, mais tous galvanisés en 2005.Et à chaque occasion qu'une télévision nous le remontre avec son écharpe "libanaise" en train de prêter serment, nous avons la chair de poule en pensant à cette incroyable journée de la victoire sur la mort, de la victoire sur les sectaires, la victoire sur les séparations des populations libanaises.

Nous sommes tous des quatorzemarsistes et nous irons le prouver.
Même si cela se fait un 13.
Car les dates ne veulent rien dire. C'est leur symbole qui nous est important !
Bon dimanche du 13 Mars
A Lundi

10 Mars 2011

Les portes de Bkerké se sont fermées pour procéder à l'élection du Nouveau Patriarche de l'Eglise maronite. En remplacement de "l'irremplaçable" Cardinal Sfeir. Et ce sont deux personnalités de la famille Khazen qui se sont vues attribuer, par tradition, la garde de la porte de Bkerké qui resteront fermées tant qu'un évêque n'aura pas été choisi pour être notre futur patriarche. Il semble que même le choix des deux Khazen a été la cause d'une intervention de couleur orange pour faire passer l'un à la place de l’autre. Cela s'est heureusement terminé sans... pépins.

Qui sera le prochain patriarche. La liste des possibles cardinaux est longue et sans aucun doute il y aura une certaine tension dans le cadre de cette élection pour arriver à trouver un Monseigneur digne d'être patriarche aux deux tiers des voix des évêques réunis. Succéder à Sfeir est une difficile affaire tant le saint prélat a imposé son empreinte sur cette charge dignitaire de très grande importance pour tous les chrétiens du monde arabe qui n'ont pas la chance de vivre aussi librement que les chrétiens au Liban. La première page nous montre un exemple typique de ce que subissent les chrétiens dans les pays arabes. Et en particulier dans un pays arabe connu pour son ouverture vers le monde et où les coptes forment un important nombre de la population. Treize morts tués par balles. Et ce ne sont pas des balles perdues. Et cela se passe trois jours après l'incendie d'une église copte dans la banlieue du Caire.

En fait, ces faits expliquent le proverbe fort connu: " Au NIL soit qui mal y pense!"
Oui comme vous dites c'est trop triste pour qu'on crée des mots pour rire.
Car dans ce cas ce sont des "mots-pourris".

Au Liban certains ont manifesté déjà leur mécontentement de voir réussir le rassemblement populaire du 13 mars (lire 14 évidemment, nous n'allons pas nous amuser à séquestrer toutes les dates de mars...).

Alors sur face book ou sur des pages Internet, des groupes mettent en garde tous ceux qui veulent se rendre de l'Ouest à l'EST dans des convois formés, contre des attaques a Basta, Khandak, Ain Mreisseh etc... Pour les empêcher d'atteindre la place des Martyrs.
Qui a dit que le 8 Mars a le sens de la liberté de penser et d'agir?
Finalement nous oublions un peu que MARS c'est le dieu de . . . la guerre. . .
. . . que les armes illégales veulent nous faire.

Quand le Président de la Chambre fait une déclaration, il est sensé nous faire savoir s'il la fait au nom de la Chambre des députés ou en tant que simple député du Sud. Car la différence est grande. En effet le président de la Chambre préside 130 députés, y compris, lui, alors que M. Nabih Berry quand il parle ne devrait parler qu'en son propre nom.
Et être équidistant avec toutes les parties qui forment le Parlement.

Et quand il dit :"Les appels du 14 Mars à la mobilisation sont des "plaintes désespérées", c'est qu'il a pris fait et cause contre la moitié du Parlement.

En fait M. Berry reste fidèle à ses idées et quand il parle à la Chambre des députés, eh bien tout simplement. . . "il parlément". . .

Jean Pierre Goux-Pelletan est mort. A l'âge de 92 ans.
Quel grand ami il a été quand il vivait au Liban et quand il faisait les belles heures de la vie cinématographique. Il a donné a ma génération (j'avais 18 ans il en avait 33) le goût où le "goux"- du cinéma quand il animait les soirées du Ciné Club au cinéma du Collège de la Salle à Ain Mreysseh. Ses analyses,les sujets de discussion nous avaient appris que le cinéma ce n'est pas seulement une pellicule qui tourne devant un projecteur, mais plutôt une tranche de vie, fiction peut-être, mais qui souvent dépassait la réalité.

Chroniqueur de cinéma à l'Orient et également dans Cinés d'Orient-l'hebdo sur le cinéma que possédait et dirigeait Alain Plisson- il a incontestablement marqué notre génération.
Sans oublier sa passion du jeu de mots, du calembours et de la contrepèterie.

Nous avions travaillé ensemble dans la Revue TELECINEMA que j'avais créée en 1978.
C'était un homme génial dans ses points de vue cinématographiques.
Après son départ la vie n'aura plus le même...Goux

09 Mars 2011

Ce matin je me suis rendu à la répétition de la conférence que je vais donner à l'occasion du trentième Festival du Livre organisé par le Mouvement Culturel - Antélias, où je devrais recevoir un trophée pour toute l'œuvre de ma vie et ce le 17 Mars à 18. 30 dans l'Amphithéâtre des Frères Rahbani à l'Eglise maronite d'Antélias. Ce sera une occasion pour moi de revoir par l'image et le son les différentes étapes de ma vie comme ingénieur civil ESIB, créateur et présentateur d'émissions télévisées, patron de l'agence Inter Régies pour la publicité, PDG de Télé Liban, Directeur Général de la télévision irakienne Alsumaria avec à la clé mon arrivée à la pus haute marche du monde international de la publicité en devenant le président mondial de l'IAA.

Plusieurs personnes donneront leur commentaire sur une partie de ma vie. L'entrée dans la salle des conférences est libre. Plusieurs projections en power point illustreront mon propos. J'espère que mes amis seront nombreux à cette manifestation culturelle.

Et le temps se sera certainement adouci d'ici là et vous n'aurez pas à craindre de vous . . . mouiller.

D'ailleurs je ne peux que vous conseiller d'aller visiter l'exposition formidable du livre à Antélias. Il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tous les âges . C'est une des expos du livre les plus visitées au Liban. Et cela vous changera les idées et vous éloignera des invectives politiques que nous lisons chaque matin dans nos quotidiens. Ou que vous voyez sur votre petit écran.

Et ces nouvelles font plus mal que les blessures des armes pointées contre les libanais par les libanais eux mêmes. Je ne sais pas , mais pour moi la définition de l'ennemi est cet homme qui a des armes et qui les pointe contre moi et ma famille et nous oblige à changer de maison, pour ne pas être atteint par les bombardements. L'ennemi c'est celui qui n'admet pas ce que vous dites et vous accuse immédiatement d'être à la solde de l'ennemi israélien massé à la frontière. (en arabe on dit ce mot "al moutarabbess 3ala al houdoud"). Ces gens là s'évertuent à nous prouver que si nous voulons vivre dans la paix du Seigneur et pas dans les affres des . . . Saigneurs, il faut faire la guerre à l'Etat qui n'a encore jamais perdu de guerre contre tous les arabes réunis.

Attention je ne fais pas l'apologie de l'Etat d'Israël, loin de là, nais ne pouvons nous pas rester au moins trois ans d'affilée sans craindre pour nos enfants et nos familles, et sans entendre chaque soir la litanie des noms qui sont morts , pour quoi, pour qui.
L'Egypte est en paix avec Israël. Et ceux qui ont "ousté" Moubarak ont vite fait d'entériner cette paix avec leur voisin. La Jordanie n'est plus en guerre avec Israël et ils ont depuis longtemps signé la paix avec l'état hébreux. Il n'y a que les libanais qui veulent continuer à faire "les-breux" en voulant a tout prix effacer Israël de la carte.
Prions d'avoir pour ce faire . . . plus d'une carte dans notre jeu.

Sommes nous vraiment "fiers des armes de la résistance qui préservent notre dignité?". Que celui qui a prononcé ces paroles aille donc demander aux chrétiens et aux chiites qui ont quitté le Sud non seulement par les exactions israéliennes mais par le mauvais comportement des milices libanaises. Et de leurs chefs.

Nous vivons dans la dignité de notre histoire. De notre longue HISTOIRE celle que les patriarches de ce pays ont racontée à leurs ouailles ceux là mêmes qui sont allés au delà des mers prêcher la convivialité, le savoir faire des libanais. A-t-il oublié, ce militaire, qu'en 1948 lors de la guerre contre Israël qui venait d'être créée seule l'armée libanaise a infligé une défaite à l'ennemi sioniste en occupant un village de l'autre côté de la frontière SUD.

L'armée, et non pas les milices. !
A-t-on oublié que lors de l'invasion israélienne de 2006, tous les civils du SUD ont trouvé asile dans les régions chrétiennes alors que ceux qui étaient restés ont subi des pertes humaines énormes qui se sont soldées à la moyenne de 80 morts par jour?
Est ce "ça" notre dignité?
C'est bien de nous faire chanter. . . mais ce n'est pas la bonne partition (prendre ce mot dans le sens de notes de musiques ou de notes amères versées pour que le Liban demeure.

Dans la page précédente il y a un autre titre: "La révolution du Cèdre 2 commence le 13 Mars. "
Elle est signée Samir Geagea. Et quand on compare l'évolution du sentiment libanais des deux hommes qui se sont affrontés dans les années 89-90 on se demande vraiment lequel des deux mérite plus qu'on lui klaxonne Taratata .
Pour moi c'est le chef des FL qui a eu l'heureuse idée de ne compter que sur les forces . . . Libanaises voire la Force des Libanais.

Pour qui "leurs propres armes" ont préservé la dignité.

Bachir el Khoury se demande dans un article: "Pourquoi la Syrie ne tremble pas?"
Parce qu'elle fait trembler les autres serait la réponse la plus anodine.
Mais l'auteur va au delà des acquis qui nous disent: "La Syrie est forte et doit le rester pour l'équilibre de tout le Moyen Orient".

Et de conclure "Si le régime actuel n'est pas renversé il sera acculé à s'adapter aux changements régionaux en procédant à des réformes de fond. "
Ce changement se fera-t-il également au Liban au détriment de nos libertés?
Pour nous c'est "wait. . . sinon SEA

8 Mars 2011

Mon père Antoine Boulos aurait eu exactement 111 ans en ce jour. Il est né un 8 Mars. Mais le connaissant comme je le connais, il aurait pris l'initiative de déclarer qu'il est né un... 9 Mars pour ne pas avoir à célébrer son anniversaire en même temps que le rallye de 2005 qui avait débouché sur une contre manifestation bien plus importante avec le 14 Mars.

Par ailleurs grâce à un potin de "Dita VON BLISS" dans l'Orient Le Jour, me voilà en train de créer (!!!) une boite d'événementiels avec Eric Bessone, un charmant et talentueux jeune homme qui fut créatif publicitaire à Inter Régies il y a quelques années quand même. Et qui travaille, lui,en tant que Directeur de Marketing Moyent Orient de la Societe des bains de Mer de Monaco et collabore, non avec moi, mais avec ma fille Josyane, proprietaire et directrice de Urban Art, la société de production et d'evenementiel pour monter le "Cendrillon des Ballets de Monte Carlo", dans un proche avenir.

C'est bien de commencer son humeur avec de... l'humour. Ca change et nous change de ces nouvelles écrites en rouge sang qui s'étalent en première page des journaux et en larges manchettes pleines de malheurs dans tous les pays arabes qui se déchirent et qui ne se pardonnent pas.

Comme il est malin le Chef vert de la Libye. Il a laisse les insurgés prendre quelques petites victoires. Grisés ils ont cru leur heure de diriger arrivée. Ils ont crié victoire avant de vraiment s'assurer qu'ils ont gagné, et voilà qu'il sort ses atouts principaux: l'aviation, les chars super armés, les fidèles qui le sont restés, les soldats du désert qui n'avaient pas... déserté. Bref tout l'arsenal de la malice, des mauvaises attentions, des vengeances amères... Et voilà que les européens parlent après 20 jours d'une politique de rétorsion contre le "fou libyen" et ne réussissant même pas à porter secours à leurs compatriotes prisonniers des dunes et des... autres. Et on discute encore si oui ou non on vote pour une zone d'exclusion aérienne.
A la vérité chacune des grandes nations pense à sa... "libydo" et comment satisfaire les besoins. . . "d'essence". . .

C'est ce qui ressort de ce titre prometteur: "La communauté internationale hésite sur les moyens d'intervenir". Et pendant ce temps là des innocents meurent. Des veuves pleurent.
. . . Et çà nous écœure.

Et cela me rappelle l'impéritie de ces pays qui font monter les enchères de la guerre qu'ils ne font pas.
Car comme chez nous, nous assistons à la valse diplomatique des Etats du monde entier plus concernés par les réserves de pétrole de la Libye que par le nombre de cadavres quotidiens qu'on ramasse à la pelle. C'est ce qui s'est passé chez nous: une force multinationale qui a campé un peu partout au Liban et où les kamikazes du Hezbollah ont pu s'introduire dans les renforts de l'AIB ou du Drakkar pour se faire sauter avec pour résultats plus de 325 morts dans les troupes françaises et américaines.

On ne peut pas faire la guerre à autrui du bout des lèvres.
Ni à travers des condamnations sévères faites sur le perron de la Maison Blanche.
Et Sarkozy doit regretter la grande tente dressée dans la rue par Kadhafi lors de sa visite officielle en France.
Contre le drapeau tricolore, Kadhafi gagne . . . "en vert" et contre tous.

Le départ du Saint Patriarche à la retraite délie de nombreuses langues. C'est ainsi que le ministre Sleiman Frangieh avoue sur le parvis de Bkerké "qu'il a franchi des lignes rouges avec la personnalité du Saint Patriarche. . . "
Dans ce cas de figure le proverbe célèbre devient : Faute avouée est entièrement pardonnée.
Ceci rapprochera-t-il le ministre de . . . "l'ehden"?

L'Ambassadeur de France Denis Pietton a visité le ministre des Affaires (qui lui sont. . . ) étrangères, M. Ali Chami. Même si le principal thème de la visite a été d'évoquer le rôle du Liban dans le dossier Libyen, l'ambassadeur Pietton a entamé les conversations . . . "à petits pas"

On ne sait pas encore quand le président Mikati va former son cabinet. Il y a tellement de contradictions de part et d'autre que nombreux soit-disant stratèges en perdent leur latin.
Tous ont peur que le nouveau gouvernement n'achoppe sur l'épineux dossier du TSL. Et s'attendent à ce que le Hezbollah finisse par jeter un rocher dans la . . . (Belle)mare !

Demain c'est le mercredi des Cendres. Faites attention à vous et ne vous laissez pas . . . "des-cendre"
<

Pages: 1 2

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution