Humeurs Passées (Décembre 2010)

01.12.10

Humeurs Passées (Décembre 2010)

Permalien 06:55:39, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

30 Décembre 2010

C'est peut être la dernière humeur de l'année 2010. Car je ne sais pas si je viens ou pas à mon bureau demain. Je serai en train de préparer la soirée du Nouvel An. En fait il n'y a pas de programme mais c'est toujours sympa de préparer la fin d'une année et d'en accueillir une autre qui aura le privilège de se terminer par 11 un chiffre toujours gagnant au seven/eleven.

Faire le bilan de cette année n'est pas de mon ressort, tous les journaux préparant des pages spéciales pour nous rappeler les bonnes et mauvaises choses qui se seront passées au cours de 2010. Nous avons vécu une année plutôt sereine comparée à d'autres du point de vue petites guerres qui n'osent dire leurs noms et l'atmosphère politique a été empoisonnée par l'affaire dite des faux témoins qui finalement bloque le gouvernement et les institutions étatiques.

Un événement pourtant a marqué la vie de la publicité et de la communication au Liban. C'est le décès après une longue maladie d'Antoine Choueiri, l'homme qui a le plus fait pour la profession de la publicité au Liban et dans le moyen orient. Antoine Choueiri restera irremplaçable dans la vie des entreprises publicitaires et médiatiques. Il s'est éteint le 9 Mars 2010, et soudain plus rien n'était plus pareil dans la vie des publicitaires libanais. Hier encore nous étions réunis, au déjeuner annuel du Syndicat des agences de publicité. Et pour la première fois Antoine n'était pas des nôtres. Et c'était toute la différence qui est apparue au cours du déjeuner. Il était la référence absolue dans la vie des medias, des régies publicitaires et l'ami de toutes les agences de publicité. Chaque fois que l'une des agences avait un projet, c'est avec Antoine qu'elle discutait du bien fondé de l'aventure. Et son avis, ses précisions étaient toujours justes.
Il est parti trop tôt. . . Beaucoup trop tôt.

Le Syndicat des Agences de publicité et le bureau de l'IAA devraient perpétuer son souvenir par la création d'un prix récompensant les publicitaires libanais ou du Moyen Orient où son influence dans l'expansion des marchés était exceptionnelle.

De semaine en semaine, il y a des flambées dans le prix de l'essence. A-t-elle un sens cette flambée (a part le sens ascensionnel)? Où va-t-on? dans quel sens ? On était sensé avoir un équilibre dans notre vie quotidienne. Or le minimum garanti dans les salaires en prend un coup et conclusion: les employés et les ouvriers ont un "sale air".
Un sale air de labeur ou un salaire de la peur de ne pouvoir survivre à ces hausses?
Voilà . . . "l'os" sur lequel on va tous tomber, quelle que soit la fortune des libanais.

D'ailleurs le Saint-Dycat des ouvriers menace de faire grève. Or il semble que cette hausse du prix du carburant n'est pas seulement le fait de la crise dans le monde. C'est aussi en raison des droits "d'accise" sur l'essence. Allez !je suis allé consulter le dico pour vous, afin que vous ne restiez pas ignorants. Les droits d'accise sont un impôt direct sur le tabac, les alcools et le carburant.
Alors faites les malins dorénavant devant vos interlocuteurs :
" Ya 3ammi c'est de la Faute aux accises !"
Et si votre interlocuteur vous rétorque :"St François d'Accise"? Ignorez le . . . c'est un ignorant.

La CGTL appelle à l'abolition de la taxe sur l'essence.
-"Ca na pas des sens "répond le ministre du Petrole
-" Ma. . . zout alors" devrions nous répondre.

Faut il croire aux pythonisses, aux voyants et aux voyantes qui nous livrent en cette fin d'année qui dans les journaux qui à la télévision leurs prévisions pour 2011?.
Tremblements de terre, instabilité en Syrie, manifestations en France, vraiment c'est le pain quotidien de tout un chacun et je pourrai vous dire la même chose. Qu'est ce que j'y perd : après tout c'est à pile ou face. Essayons nous à prévoir ce que l'on sait déjà :
- 2011 ce sera une année impaire. Et à cause de cela il y aura beaucoup d'impairs dans la vie des personnes nées au cours d'une année impaire. (qu'est ce que je perds?)
- Les frictions vont continuer entre le 14 Mars et le 8 Mars mais personne ne pourra alunir sur Mars.
- En février la fièvre y est, il y aura du froid (c'est drôle pour un mois de Février) Mais on fêtera la Saint Maron qui permettra à tirer les . . . marrons du feu.
- Le Hezb restera le Hezb et les Phalanges serreront les doigts pour faire le . . . poing!
- En Avril ne te découvre pas d'un fil surtout que Pâques tombera le 24 Avril pour les cathos et les orthos.
- 31 Décembre sera la fin de l'année 2011 qui finira comme commencera l'année 2012.

Voilà mes prévisions.

Bon réveillon et très bonne année à vous tous.
Soyez moi fidèle. C'est vous qui me donnez l'inspiration.

29 Décembre 2010

Pas très drôle la manchette de L'Orient-Le Jour ce matin. Elle nous annonce tout simplement un "Pic soudain de criminalité pour la saison des Fêtes". Attention donc à tous les fêtards.
Car on ne sait jamais comment la criminalité peut taper à votre porte. Exemples:

- Vous êtes en famille. On tape à la porte et un homme en Père Noel est là. Vous ouvrez et le Papa Noel sort sa klachin et vous dit en vous insultant :"Hotte" les mains, sinon je me tire.

- Vous êtes dans la Rue des Banques en train d'admirer les cotillons divers et les vitrines d'hiver. Et voilà un groupe qui vous dit menaçant :"La Bourse ou la vie ".
Philosophe vous leur répondez: "Mes Amis, la Bourse, c'est dans l'immeuble des Finances au coin de la rue. Quant à "l'avis" celui que je vous donne c'est d'aller vous faire voir ailleurs. (L'histoire ne dit pas si vous êtes le n*245 ou 345 parmi les victimes à l'Hôtel Dieu...)

- Vous accompagnez votre copine chez elle le soir après le réveillon, et comme d'habitude sous le porche de la maison vous l'embrassez. Un satyre s'approche de vous et vous dit:
"Si tu ne me donnes pas ton argent on tue la jeune femme!"
A quoi vous répondez: "Si tu tues la jeune dame qui m’emmerde, je te jure que je te donnerai mon argent. . . "
(Ouh la la ! j'entends depuis ma maison les cris de mes lectrices choquées par cette dernière phrase. Alors je leur promets que l'argent qu'aura touché mon "héros" ci dessus sera distribué à toutes les filles restées vivantes dans l'aventure. "
Allez je m'arrête là. C'est trop de tracas à prévoir si je continue. . . .

Ce qui est amusant dans cette histoire de la criminalité c'est la réaction du général Achraf Rifi directeur des FSI concernant le pic atteint dans la criminalité: "On reste dans les marges. . . "
J'ajouterai qu'étant donné que la population libanaise ayant augmenté de 15% entre 2009 et 2010, il y a moins de criminalité en 2010.
Messieurs les criminels, qu'attentez vous pour garder la bonne moyenne? Tuez, tuez, il en restera toujours quelque chose. "
C'est ce qu’on appelle du RIFI. . . FI chez RIFI !"

Sleiman reprend la main nous réconforte l'Orient Le Jour. Au bridge un telle donne signifie que notre Président garde le "cœur " sur la main, espère un" trèfle" à quatre feuilles, met toute la partie adverse sur le "carreau" et n'accepte pas que quelqu'un lui "pique "son autorité. Autrement dit il veut un "full house" avec lui ou il déballe son "grand chelem". . .
Hier je vous avais fait jouer à la Roulette. Aujourd'hui c'est le poker.
"Fêtes" vos jeux Messieurs dames , rien , mais vraiment rien ne va plus. . .

Le titre de l'Editorial de Issa Goraieb " De vœux en mieux" m'inspire quelques autres qui riment"
- De vieux en pieu.
- Deux vieux en pieu
- De vieux en mieux
- Deux queues en mieux
- Deux vieux en queue
- Deux queues en queue
- Deux vieux envieux !
- Deux vieux en Dieu
- Deux dieux envieux.
- Deux dieux en cieux
- etc. . . etc. . . amusez vous.
A demain, a deux mains.

28 Décembre 2010

Plus que trois jours avant la fin de l'année 2010. Une année qui avait si bien commencé et qui se termine dans l'incertitude des décisions qui vont être prises quant à l'avenir du Liban et des Libanais.

Soit! Le Hezbollah n'a pas fait la guerre dont il nous avait moulte fois menacé durant 2010 concernant surtout les résultats des accusations du TSL. Comme si les libanais avaient une possibilité d'intervenir dans le jugement d'un crime qui a secoué l'univers en 2005. Jamais un tribunal libanais n'aurait pu aller aussi loin dans ses investigations. Et quand la décision avait été prise de passer la main à un Tribunal International, tous les juges du Liban ont respiré inquiets, il est vrai, des réactions multiples des juges devant l'énormité de la tâche qui leur incombait, alors, et qui continue encore aujourd'hui à dresser les Libanais l'un contre l'autre.

Soit! Le 14 Mars soutient mordicus que l'on ne peut pas faire passer l'affaire du pseudo-faux témoin avant l'intérêt du pays et la conduire vers un jugement impartial dans l'affaire de l'attentat. Mais alors quelle mouche a piqué M. Bolton (ancien ambassadeur US auprès des Nations Unies) quand il déclare que: "Bellemare accusera bientôt des officiels syriens et des membres du Hezbollah". Un proverbe arabe dit :"Bala Daf byerkoss" (Sans le tambourin, il danse!!!!). Et voilà que l'on offre un orchestre de tambourins aux détracteurs du TSL qui vont vite monter aux créneaux pour refuser une condamnation prise d'avance contre la Syrie et le Hezb.
Avant le réveillon du Nouvel An? Juste après le Nouvel An? Dieu (... et son "parti" sur terre) est le seul à savoir.

Les Pères Antonins ont reçu le général Aoun. C'est très bien. Après tout, les hommes de religion doivent toujours être à l'écoute de leurs ouailles. Et les conseiller dans leur vie courante. Mais alors quand le Supérieur parle et dit :"Le général Aoun a une manière de penser qui est saine, humanitaire et ouverte à l'idée de construire un nouveau Proche –Orient (sic)..."

Il y a de quoi se demander qui donne des informations politiques aux moines libanais.
Le Père Tannouri a-t-il oublié les images des partisans du général soulevant le Saint Patriarche à bras le corps en le faisant balancer dans l'air après que le Patriarche eût critiqué la façon dont le général se comportait? C'est comme cela que les aounistes vont construire un nouveau Proche Orient?
C'est le cas de le dire, le Père Tannoury est mal... Orienté. Même avec ses proches !

Je lis la nouvelle concernant les mesures de la circulation prises pour la nuit du Réveillon à Maameltein. Inouï ! Car les fêtards qui veulent aller vers le Casino de Maameltein doivent faire plus d'une... "mou3a maleh" pour y arriver. Et ils mettront du temps pour arriver devant la table de roulette. Ils joueront le "Pair", mais commettront "l'impair", ils auront un "manque" dans leur fortune, seront dans une mauvaise "passe" et finiront, hélas pour certains, par être à "cheval" sur le rouge(sang ) et le "noir" (macabre). Faites vos jeux.
Vos jeux sont faits.

Oui vraiment rien ne va plus...

27 Décembre 2010

Joyeux temps de Fêtes à tous mes lecteurs et puissions nous terminer cette année sur un thème heureux et ne plus avoir à craindre de passer des fins d'année dans l'incertitude et la peur d'une conflagration intérieure.

D'autant plus que le 27 Décembre est habituellement connu pour être la date de commémoration des Saints Innocents, vous savez tous ces nouveaux nés qu'Hérode a donné l'ordre de massacrer pour tenter de tuer Jésus Christ né de Marie et de Joseph (et du Saint Esprit, afin de ne pas l'oublier...).

Les saints innocents. Cette phrase me rappelle tous ces Innocents libanais chrétiens ou musulmans, réunis dans la mort depuis 1975, des non coupables qui ont été malgré tout... coupés en deux entre l'Est et l'Ouest puis entre le Nord et le Sud. Et comme si l'on n'avait pas eu assez de perdre ces centaines de milliers de Libanais de toutes les régions et de toutes les religions, nous continuons d'un côté et de l'autre de tenir le langage de la guerre de la persécution et du massacre.

Ce pays en a assez:

-1947. Parce que la Palestine a été occupée par les Israéliens qui y ont fondé une nation mono-religion, ennemie de chaque pays arabe en général et du Liban en particulier , ce pays qui était la négation de la mono-religion pour être l'exemple de la cohabitation entre musulmans , chrétiens et juifs depuis des siècles et des siècles, parce que la Palestine avait été occupée, le Liban entrait en guerre et remportait - qu'on se le dise- la seule victoire contre les armées d'Israël au Sud. Mais que d'Innocents y ont trouvé leur mort

- 1957. Parce que Nasser nationalisait le canal de Suez, la guerre éclatait entre les Egyptiens et les Israéliens et les anglo-français couraient à la rescousse du "petit Israël". Et de nouveau des Innocents mordaient la poussière et mouraient... pour rien. Et nous au Liban, nous nous sommes divisés en Mai 1958 entre l'Est et l'Ouest (une première dans le lexique beyrouthin...) et les innocents sont morts pour être arrivés au mauvais barrage au mauvais moment.

- 1967 . J'étais en tournée aux USA et une odeur de poudre commençait à se répandre entre Israël et l'Egypte. Nasser demanda aux Onusiens de quitter le Canal de Suez. On me demanda aux USA si la guerre était possible : "Jamais répondis-je "innocent", Israël serait battue à plate couture .
Une semaine après mon retour, en Juin, Nasser attendait l'aviation israélienne de l'EST et elle a décimé son aviation en arrivant par l'OUEST. Et les Saints Innocents continuèrent de mourir, de mourir, pour qui, pourquoi, pour quoi ?

-1975 La guerre a atteint le Liban et les libanais se sont battus entre eux; une guerre qui allait durer près de 15 ans mais qui a continué d'être larvée des années après, avec une occupation de notre territoire par les armées syriennes qui a laissé derrière elle, en quittant le pays , un Etat dans l'Etat et nous ne finissons plus de mourir. . . de mourir. . .

Les Saints Innocents , c'est nous tous les libanais qui n'écoutons pas la voix de la paix et de l'amour d'autrui, mais qui nous gaussons par contre de vouloir manger de l'ennemi, non seulement sur nos frontières Sud, mais également dans notre propre pays.
Nous sommes tous des coupables, mais nous croyons quand même aux Saints Innocents.
A écrire "Inno-Sang" en lettres rouges>

A en croire les plus hautes autorités , l'espoir d'un compromis existe toujours.
Mais encore qu'est un com-promis. Et à qui le promet-on?
On restera dans le monde de "l'in-com-pris"

Et notre Président du Conseil en a profité pour aller faire un tour du côté de New York pour visiter le Roi Fahd en convalescence.
L'entourage du Roi est serein. "Voyez-vous, a-t-on dit au jeune Hariri : "C'est le pouvoir qui . . . l'USA. "

Au Liban on dénombre un taux alarmant d'analphabétisme. Et pourtant l'école gouvernementale est gratuite. Pourquoi les enfants ne vont-ils pas à l'école.
Je rappelle au ministre de l'Education que l'enseignement obligatoire est . . . l'ABC du métier.
Mais les trois lettres sont comprises différemment: Absentéisme Beyond Controle. . .
(pour parler franco -anglais)

Superbe, la décoration de Noel sur la façade dévastée par la guerre du Journal L'Orient.
Elle nous donne la nostalgie du passé estudiantin quand Halim Fayad et moi même allions manger un hommos chez Ajami qui était en face, en attendant de voir le premier numéro de l'Orient sortir des Presses. Souvenirs souvenirs . . .

Un couple jordanien meurt asphyxié par le gaz au lendemain de son mariage.
Le marié avait promis à sa femme: "Je t'aime à en mourir. "

Pourtant, elle lui avait promis :"Après notre mariage , entre nous çà va vraiment . . . gazer"
Quand un couple tient ses promesses, rien ne peut les séparer. Même pas la mort . . .
Après l'amor, la mort !

24 Décembre 2010

Et voici le jour où le Père Noel est supposé mettre du bonheur dans les hottes de tous les enfants du monde. Et mon espoir c'est que tous les enfant du Liban puissent profiter de cette manne et bien penser que si nos enfants, tous nos enfants veulent vivre dans la paix, il faut que les adultes cessent de regarder vers l'extérieur et s'attellent (comme les rennes du Père Noel ) à glisser sur la neige pour apporter à notre peuple toute la joie du monde.

Est ce trop demander? Même si Noel n'est pas une fête religieuse chez tous les rites de notre pays, le symbole même du Père Noel devrait suffire pour animer les "pseudos combattants" à mettre de côté leurs envies de va-t-en guerre pour goûter aux joies de cette fête qui cette année, au Liban, revient avec un soleil splendide, préparatoire à des festivités de tous les arbres qui scintillent de bonheur.

Allez un peu de compréhension , messieurs les va-t-en guerre. Rangez vos klachins et vos mortiers, oubliez vos fusées et . . refusez de tirer sur les autres, riez, dansez, chantez le bonheur de vivre au Liban, un pays que nous méritons de moins en moins et que nous trahissons tous par notre individualisme et notre acharnement à nous haïr.

Alors Joyeux Noel à tous.
Joyeux Réveillon dans le calme et la paix
Bonne Messe de Minuit "c'est l'heure solennelle où l'homme Dieu descendit jusqu'à nous"
Bon repas mais si vous conduisez ne buvez pas au delà du permissible.
Faites attention à votre santé.

Je bois à votre santé.

Jean Claude Boulos,
qui remercie chacun de vous qui avez lu mes humeurs à travers cette année indécise que nous venons de passer, dans l'espoir que nous continuerons ensemble pour avoir un Liban où vivront nos enfants dans la paix et dans la sérénité

Et que le Père Noel vous amène dans sa hotte des "présents par milliers. et qu'il n'oublie pas vos petits souliers. . . "

23 Décembre 2010

Ce matin je me suis réveillé avec un sourire double aux lèvres. Myrna et ses deux enfants sont arrivés de Mulhouse via Francfort avec à peine une heure de retard alors que la veille on avait craint que l'aéroport de cette grande ville d'Allemagne restât fermé suite aux chutes de neiges abondantes que toute l'Europe a connues.
Mais ils sont là et la joie s'établit dans notre maisonnée.

Guillaume et Olivier venus de France, Christophe, qui lui a commencé à travailler après avoir obtenu son diplôme de business, et Thierry dorment chez nous tout au long de leur séjour libanais qui ne se terminera que vers le début de 2011.
Je souhaite à tous les parents dont les enfants ou les petits enfants sont à l'étranger de les retrouver au Liban pour les fêtes de fin d'année.
Rien ne vaut le sourire d'un petit fils heureux.

Et ce qui est une véritable cerise sur le gâteau c'est les bonnes nouvelles que nous lisons quand même dans la presse avec une sorte de recul, un coup de frein aux insolences quotidiennes que nous avons entendues au cours des deux mois qui viennent de s'écouler. Des menaces et des discours hargneux qui n'ont pas manqué d'effrayer les citoyens qui n'espéraient qu'une seule chose: passer des Fêtes dans le calme la paix et la bonne ambiance. Et je crois que c'est partie gagnée. Même si les déclarations ici et là sont encore un peu agressives.
Finalement il faut revenir à cette visite de Feltmann il y a quelques semaines pour comprendre pourquoi tout s'est réduit à des rodomontades sans explosion armée, permettant au Petit Jésus de venir confortablement dans la crèche amenant avec lui , ce vieux père Noel qui ne manquera pas de faire plaisir à tous ces petits enfants qui l'attendent.

D'ailleurs M. Daniel Bellemare a souligné que les allégations selon lesquelles l'action du TSL est politisée sont "sans fondement", mettant un terme à la campagne du régime iranien contre le Tribunal international.
Interrogé le procureur a répondu mi figue mi raisin:" A la vérité j'en avais . . . "belle-marre" d'écouter les gens déformer les vérités.
Et nous alors !!!!!

Au fait pourquoi donc le Chef suprême du chiisme en Iran a-t-il fait cette déclaration contre le TSL. D'aucuns laissent entendre que c'est pour venir à la rescousse du Hezbollah dont les dernières démonstrations de force sont restées sans réponse de la part des parties libanaises, et lui redonner confiance après le peu de réactions aux derniers discours des alliés du Hezb.

Ce qui me fait changer un peu ce célèbre proverbe qui dit :"Qui rira criera le dernier. " avec toutefois une variante également sympa: "Qui criera rira le dernier?"

Extraordinaire vitalité que celle de notre ancien ministre M. Michel Eddé, Président de la Fondation Maronite dans le monde. Lors de la visite au Patriarche Sfeir, M. Eddé a déclaré qu'il fallait renforcer les bureaux de la Fondation dans le Monde et surtout au Brésil.
Nous n'avons qu'une seule prière au Bon Dieu:" Mon Dieu nous prions pour Michel.
Eddé le dans son œuvre d'expansion des chrétiens libanais dans le monde"

Les députés de Beyrouth se penchent sur le problème des embouteillages et des parkings dans la capitale.
Bonne nouvelle: les députés de Beyrouth ont enfin trouvé un autre . . . trafic dont ils pourront s'occuper!. . .
Mettre Beyrouth en . . . bouteille !!!

Le Hezbollah déclare: "Le Liban doit défendre ses ressources gazières face aux Israéliens. "
Sinon. . .
. . . Eh bien sinon ça va. . . gazer !

Et ça va gazer aussi tout le long de la côte libanaise si l'on en croit le ministre Bassile qui a annoncé la mise sur rail d'un gazoduc.
On veut bien le croire.
Mais attention que le projet ne . . . déraille.
Alors ca ne . . . gazera plus.

J'espère avoir le temps de vous envoyer une humeur demain à la veille de Noel. Sinon mes meilleurs vœux pour Noel.
Ne faites pas la dinde.
Ne soyez pas marron . . . glacé
Ne buvez pas beaucoup pour ne pas oublier où vous. /. /. Créchez.

22 Décembre 2010

Nous vivons une des semaines les plus sacrées de la chrétienté avec la fête de Noël et du Nouvel an. Et le monde en profite pour pardonner aux autres, les aimer et les noyer de tendresse et d'affection. Et pourtant. . .

. . . Et pourtant "sain" Michel ne manque pas d'empoisonner un peu plus l'atmosphère politique en faisant siennes les déclarations du super N*1 du chiisme iranien qui a critiqué ouvertement les résultats du TSL amenant de l'eau au moulin de tous les alliés du Hezb au Liban et ailleurs.

"Sain" Michel, donc, accuse les Présidents Sleiman et Hariri de paralyser le Conseil des ministres. Comment peut on porter de pareilles accusations quand on sait que le mot de boycott des Conseils des ministres a d'abord été prononcé par le Hezbollah et ses subordonnés (lire le CPL).
Qui a inventé l'affaire des "faux témoins" sinon les groupes du 8 Mars?

Qui a refusé de tenir des conseils de ministres si on n'abordait pas en priorité la question des faux témoins qui n'ont rien à faire avec la juridiction libanaise?

Qui déclare urbi et orbi que si le TSL rend un jugement qui ne convient pas aux malfaiteurs, le Liban sera mis à feu et à sang?

Qui fait monter la fièvre des tractations sinon les groupes qui refusent que l'on juge l'assassinat du Président Hariri ailleurs que devant les tribunaux libanais?

Que veut "sain" Michel sinon mettre le Président Sleiman devant l'embarras pour le porter à démissionner comme on l'avait fait avec le Président Lahoud, lequel est resté jusqu'à la dernière minute le Président de la République libanaise malgré les oppositions et les émeutes qui se déroulaient contre son régime?

Que veut "sain" Michel sinon devenir calife à la place du Calife même s'il sait que c'est "izno-good"?

En face que veut le Libanais, qui connait une période de croissance exceptionnelle, qui a vu les millions de touristes venir profiter de tout ce que Beyrouth et le Liban offrent aux visiteurs?

Que veut le Libanais qui craint que ces surenchères politiques de la part de l'opposition qui veut porter le glaive jusque dans le cœur des citoyens, dégénèrent en une véritable guerre et nous fasse perdre tous les acquis de l'après guerre?

Que veulent les libanais sinon prier et vénérer tous les "saints" de Saint Paul à Saint Pierre et à saint Jean mais sûrement plus à... "sain" Michel?

Je connais évidemment de nombreux copains qui en lisant ces mots vont m'en vouloir. J'accepte leurs critiques, car lorsque j'étais le voisin et l'ami de Michel et que j'ai participé à ces marches pour l'appuyer, beaucoup ne l'appuyaient pas qui aujourd'hui se sont ralliés à lui.
Moi je suis un citoyen libanais et quand je vois que mes amis politiques dévient, je ne peux que porter un avis critique.

Cinq Libanais au top 50 du classement Arabian Business 2010. Parmi eux le Premier Ministre Saad Hariri et ses deux frères. A eux 3 ils réunissent la modique somme de 8, 4 Milliards de dollars. On va certainement trouver des gens qui vont dire que cette fortune vient du TSL!!!!!
(Trésors Sunnites Libanais...)

A lire la nouvelle de la proposition d'un code de la route revu et corrigé laisse rêveur. Car de deux choses l'une: ou bien les membres des commissions parlementaires sont des rêveurs debout, soit qu'ils savent que ces nouvelles directives ne seront pas appliquées mais ils font leur devoir.
350. 000 L. L. d'amende pour ceux qui lancent papiers et sacs de la fenêtre de la voiture.
350. 000 L. L. pour les voitures polluantes !
Un mois à deux ans de prison aux conducteurs sous l'influence de la drogue ou de l'alcool.
Pour moi ce n'est pas un code de la route; c'est un code de la... déroute !

Le ministre Baroud a tenu une conférence de presse dans laquelle il a annoncé que 90% des cultures illicites ont été détruits entre 2009 et 2010. De plus 6.500 kgs de haschish, 200 kgs de cocaïne, et 75 kgs d'héroïne ont été saisis.
Vraiment un résultat... stupéfiant !

21 Décembre 2010

C'est la plus longue nuit de l'année puisque c'est ce que l'on appelle le solstice de l'hiver.
C'est cette nuit qu'avait choisie mon fils Naji pour se marier il y a 21 ans avec un pari qu'il résisterait toute la nuit quelque longue fut elle. Joyeux anniversaire Naji et Carole.

Cette digression familiale étant faite que peut on dire de joyeux à la veille de Noel, la fête de la joie par excellence. Tout d'abord il y a un nouveau multimillionnaire qui a gagné plus de 4 Millions de dollars au Loto. Drôle de jeu: on se casse la nénette à trouver des chiffres particuliers en utilisant les dates de naissance de toute la famille, les dates du tirage , les anniversaires de ses amants ou de ses maitresses (question de sexe. . . ), bref tout passe et soudain on voit des chiffres incongrus (14-16-27-28-38-41 ) qui se profilent et qui font gagner à leur propriétaire une véritable fortune. La création du Loto, nous la devons au regretté Philippe Noujaim, qui était venu me voir un jour à Inter Régies (notre agence de publicité. . . ) pour lui étudier un plan de lancement du Loto. Ce fut dur à démarrer car les Libanais, rusés par nature, étaient en train d'accuser les boules d'être plus grosses que d'autres, qu'il y avait un aimant dans les boules, que le gagnant était désigné d'avance. . . etc. . . etc. . . Notre but était de sécuriser le Loto en démontrant que toutes les combinaisons de numéros étaient possibles.

Ce n'est qu'au bout d'un an que nous avons remporté la bataille de la confiance et aujourd'hui le Loto rend des gens millionnaires et atteint des sommets incroyables pour les gros lots.

Pour annoncer les résultats du Loto sur les panneaux , nous avions loué avec l'affichage Pikasso deux panneaux sur une bicoque , à l'entrée de l'autostrade de Nahr el Mote. La photo représentait 6 jolies filles l'une à côté de l'autre et une autre en contrebas. Le slogan utilisé était :"Quels Numéros !" en français et "Chou hal nemar " en arabe. Dans la nuit, Pikasso collait les numéros sortis dans les cases rondes et dès le lendemain tous ceux qui allaient vers le Nord pouvaient ainsi connaitre les résultats. Cette astuce va être citée dans un ouvrage signé Alain Weill, président des jurys du concours EPICA et PIKASSO d'OR de l'affichage, et écrivain très connu en France.

Est ce un tirage de loto qui nous attend pour savoir ce que nous devons faire avec toutes les valses politiciennes qui nous font vraiment tourner la tète. On nous parle d'un Sine-Sine. Puis on voit un qatari (dont la verve n'a pas tari. . . ) s'estomaquer devant la déclaration du plus grand des Ayatollah en Iran affirmant que le TSL c'est nul et non avenu . L'émir du Qatar qui vient de remporter l'organisation de la coupe du monde de Football en 2022 était estomaqué: il a passé près du . . . but. Khamenei lui a donne un carton jaune, il a avalé son sifflet (d'arbitre ) de stupeur, et s'est fait éplucher sa . . . moza!. .
Finalement TSL est une alliance à trois : Téhéran - Syrie - Liban.

Avez vous remarqué, que lorsqu'un accident de voiture se produit, c'est tout de suite celui qui est en faute qui sort le premier de la voiture et commence à vitupérer contre le conducteur de l'autre véhicule , qui n'ose répliquer de peur que le vrai coupable n'ait un revolver dans sa poche qu'il pourrait utiliser. Le vociférateur fait même mine de toucher sa ceinture pour faire croire qu'il a un pistolet dans la gaine. Et le pauvre agressé finit par admettre que c'est sa faute et accepte de payer les dégâts sans même passer par l'avis d'un expert.

Eh bien c'est ce qui se passe avec le Hezbollah. Dès qu'un problème se pose, ils montent au créneau, font circuler leurs milices à moto sur les frontières (sic) de Dahyeh avec les communes de Fourn Chebbak, Badaro , Hadath, et imposent finalement leur point de vue.
Mais aucune poursuite n'est engagée contre les semeurs de trouble. Salués le lendemain comme les héros de la Résistance.

Seulement on oublie une chose: ce ne sont pas les habitants frontaliers du Metn qui sont les ennemis. Ces derniers sont au SUD du pays. A la frontière avec Israël. Qui demeure extraordinairement calme.
Un proverbe libanais dit :"El Fager byakol khebz el Tager " (le forcené mange le pain du commerçant. . . ). Ce qui revient au premier vers de la Fable de La Fontaine(Le loup et l'agneau):"La raison du plus fort est toujours la meilleure. "

A ce sujet, justement, une nouvelle titrée: "la loi sur la circulation pourrait entrer en vigueur dans la banlieue Sud" n'a pas manqué d'attirer notre attention.
Et je conseille à la Direction des forces de sécurité intérieure de réserver de nombreuses chambres dans les hôpitaux de Beyrouth pour soigner les policiers qui auront été agressés par les habitants pour avoir "osé" dresser une contravention.
Mettre de l'ordre dans la Banlieue Sud c'est vraiment perdre . . . le Nord !

Le ministre de l'Agriculture Hussein Hajj Hassan présente un stratégie pour la production de la betterave sucrière.
En voilà un qui va sûrement se . . . "sucrer"

Réélu, le président du Belarus promet la prison à ses opposants.
Plus démocratique que cela tu meurs!

Vous connaissez l'origine du nom de ce pays (seule entité communisme de l'ex URSS...);
La femme de Loukachenko est d'une grande beauté. Et quand l'ambassadeur de France l'a rencontrée pour la première fois il s'est exclamé: (attention ça va faire mal !!!!). . .
ELLE EST "BELLE LA RUSSE!"

20 Décembre 2010

Retour de week-end, un week-end où notre attention se tournait surtout vers le temps qu'il fait en France en particulier et en Europe en général. Car c'est un temps qui semble se gâter de plus en plus et qui risque de nous mettre en attente d'une éclaircie pour permettre à notre fille et ses deux fils d'arriver normalement mercredi soir en provenance de Francfort. Et les images hier n'étaient pas pour nous réconforter tant la hauteur de la neige dans le nord de l'Europe était impressionnante.

Et il y a certains Libanais qui se disent pourquoi on aime tant ce pays et qu'on veut s'y incruster envers et contre tous ceux qui ont des velléités de nous en chasser.

Le week-end a été marqué sans aucun doute par le formidable show audio-visuel que nous ont offert les Kataeb a l'occasion de leur 75ème anniversaire. Le spectacle était impeccable et le discours de Cheikh Amine d'une grande portée politique et humaine. Le ton était calme, serein et pourtant tant de choses ont été dites qui nous permettent de faire la différence avec les tons vociférants d'autres partis autrement plus jeunes mais qui se cachent derrière des armes sophistiquées dont nous sommes constamment menacés.

Bien sûr il faut faire cas des armes qui sont entre les mains de Kataebs et ne pas applaudir seulement le courage du mot mais également, essayer de savoir utiliser le discours de la paix par le dialogue. . . dans le cas où les autres acceptent de dialoguer.

Et il semble bien en fin de compte que les fêtes se passeront sans que les canons ne crachent le feu, mais comme titre L'Orient-Le Jour, le cœur n'y est vraiment pas. Bien sûr il y a foule dans tous les grands Mall qui de A jusqu'à Z voient une clientèle nombreuse, mais qui achète moins comme me l'a déclaré un des directeurs de mall. C'est normal : avec des salaires qui n'ont pas bougé mais une hausse de prix qui atteint souvent 50% (comme les Sushis qui ont passé de 75 à 125 $ le plateau . . . pour le réveillon. )

Voila que Kalam Bassile refait son entrée tonitruante dans les déclarations qui ne veulent rien dire et qui énervent plus d'un . Comme s'il voulait paver la voie pour le retour de son beau père au sommet de l'Etat (en 88-89 c'était son souhait le plus grand mais la Syrie en avait voulu autrement. Et entre nous ses fidèles ne se rendent même pas compte que la Syrie ne veut toujours pas de lui mais qu'elle lui a dit "qu'il est beau" dans le seul but de le ramener à elle et de faire de ce maronite pur et dur un tremplin pour revenir au Liban. Ce qu'elle a parfaitement réussi et elle y fait la pluie et le beau temps (même si la pluie s'est fait trop attendre cette année).
La prochaine fois que vous le verrez à l'antenne remarquez le toupet qu'il "cultive" sur son front.
C'est très ressemblant à la mèche de Napoléon dans ses derniers jours . . . Sans commentaire!

Le comble avec Mongendre, c'est qu'il s'en prend, de face, au Président de la République en déclarant que "le défaut se situe au sommet de la Pyramide. " Comment permet-on à un ministre de tenir ces paroles? C'est la voix de son maitre sûrement et son maitre n'est autre que le Général déchu en 1989 par une Syrie avec laquelle il flirte grave, pour redevenir "calife à la place du calife".

Ce général (et sa belle famille) c'est vraiment un drôle de particulier !!!!

D'ailleurs une déclaration du ministre de la Santé vient rassurer les gens qui croyaient que "l'Apocalypse" allait arriver demain. C'est un homme du Président de la Chambre comme on le sait. Et s'il dit "Pas de recours à la force quel que soit le contenu de l'acte d'accusation. . . "c'est qu'il doit y avoir un fossé entre le Président de la Chambre et les membres du Hezbollah qui sont des va-t-en guerre immédiats.

A l'occasion des fêtes, meilleurs vœux au ministre Khalifé et " buvons . . . à sa santé !"

Je ne sais pas à quelle occasion cela s'est produit mais une de mes humeurs a été la visite par 2003 lecteurs de mon blog. C'est exceptionnel, et je pense que c'est surtout l'article intitulé: "V. D. L.: Versez des Larmes" qui a amené autant de lecteurs à s'intéresser à ma prose. 2003 fois merci à mes lecteurs fidèles.

Il est vrai aussi qu'après sa parution dans L'Orient-Le Jour cet article a suscité de nombreux commentaires soit directs (merci Nahi Lahoud . . . ) soit par la page web.
Je suis très flatté. Merci chers amis.

18 Décembre 2010

Grande journée nationale aujourd'hui. Le Parti Kataeb,que nous avions connu beaucoup plus sous le nom de "Parti des Phalanges" (abandonné en raison de la corrélation avec les Phalanges de Franco, au caractere très fasciste par la suite...), le parti donc, fête son 75 ème anniversaire. Moi même j'avais flirté avec le parti en prètant serment à l'age de 14 ans, mais je n'avais jamais été un "membre du parti". La chose politique ne m'intéressant vraiment pas.

Mais j'ai eu de nombreux parents qui ont occupé des postes éminents dans le bureau politique des Kataebs.

Tout d'abord mon oncle maternel Sami Dahdah était un des premiers membres du parti. Il me racontait qu'il avait le numéro 6. Et de toutes les manières son nom devrait entrer dans l'Histoire du Liban puisque c'est lui qui a dessiné le drapeau libanais actuel remplaçant le drapeau tricolore avec le Cèdre. Il était le chef de la section militaire des Kataebs,et il avait belle allure dans son costume para-militaire.Il était tres proche de Cheikh Pierre Gemayel.
Un autre de mes cousins fit également partie des Kataebs. C'était Joseph Dahdah, et je me souviens que pour les élections de 1952 il était descendu dans la rue et avait fait le coup de poing avec les partenaires de la liste adverse d'Achrafieh Cette année la, Ghassan Tueni était candidat pour la première fois à Beyrouth
Celui qui fut une figure éminente du Parti est Charles Dahdah. Il est devenu un moment Secrétaire Général du Parti des Kataebs et mena la barque d'une manière très diplomatique au moment où plusieurs courants voulaient se disputer la Présidence du Parti.
C'est vous dire combien les Kataebs étaient présents dans la vie de ma famille du côté maternel,mon père étant tres loin de s'immiscer dans les courants politiques qui se disputaient la prééminence au Liban.

Et comme si c'était une sorte d'héritage en famille, mon fils Naji qui dirige l'agence de communication Memac Oglivy au Liban a participé au pitch qu'avait lancé le parti Kataeb pour choisir l'agence qui allait procéder à la promotion du 75ème anniversaire. Lui et son équipe ont travaillé dur pour remporter le "pitch" et créer la campagne: "J'ai 75 ans" dont on voit les panneaux sur toutes les routes principales alors que le film publiciraire est absolument saisissant et vous donne une émotion incontrolable par la justesse de l'image et du commentaire et de la musique. L'agence est également chargée de l'organisation du grand rallye qui aura lieu au Forum de Beyrouth ce soir.

Un rallye auquel ma fille Josyane apportera également sa collaboration par le truchement de son agence d'événementiels, Urban Art, (à qui l'on doit la production du Festival d'êté à Faqra,la production de "Akher Beyt bel Gemmayzé" et autres événements d'envergure...)

J'ajoute une opération personnelle que j'avais faite en 1982,au moment où c'était l'ascension de Béchir vers la Présidence de la République. Cette année là, l'hebomadaire l'Express m'avait proposé de prospecter pour un supplément dans L'Express sur le Liban. Ce n'était pas un supplément politique. Mais il devait être distribué à l'ouverture d'une conférence internationale pour le Liban qui allait avoir lieu le 2 Avril 1982 et qui verrait l'appui international oeuvrer pour l'arrivée de Béchir à la première Présidence du Liban. J'avais d'abord hésité car la situation ne prêtait certainement pas a la prospection publicitaire. Et pourtant entre le 14 Février ,jour du lancement du projet en présence des délégués français de l'EXPRESS et le 20 Mars, date à laquelle ma femme Bicha se rendait à Paris avec tout le matériel nécessaire pour le projet,nous avions pu prospecter et obtenir 36 pages de publicité directes ou éditoriales pour 8 pages de textes et d'interviews sur le Liban. L'Express m'a accuelii durant deux ans avec des courbettes en m'appelant: Monsieur deux millions ...(de Francs bien sur...)
Il avait suffi que Bachir fasse une appartition au cocktail de lancement du projet pour que les commandes battent tous les records de vente publicitaire. Jusqu'à ce jour, l'Express n'a pas réussi un supplement aussi lucratif !!!

Bon vent au Parti Kataeb. Je ne serai plus là pour le centième anniversaire. Mes enfants si. Leur génération aussi.
Et la nouvelle génération de la famille Gemayel
Rendez vous en 2035.....

Donc pour nous la fète du 75eme anniversaire du parti Kataeb est une affaire de famille.

17 Décembre 2010

Sans journal ce matin en raison de Achoura.
Et donc sans nouvelles de ce qui s'est passé hier afin de nous permettre d'avoir des commentaires utiles et (dés)agréables. Vous me direz mais vous avez les TVs, les Radios, soit. Mais ce n'est pas la même chose. Les medias audiovisuels ne vous donnent pas la chaleur de ce papier journal que vous tenez en mains et qui vous procure des sensations autrement plus personnalisées que le bête regard qu'on lance vers un petit écran, en couleurs, soit, et en animé de plus, mais qui reste froid.

De plus savez vous ce que représente une édition de 30 minutes complètes dans un journal? moins qu'une page de journal et le compte précis vous donne 3/4 de page de journal, lequel sort tous les jours avec 16 pages en français et beaucoup plus quant aux quotidiens en arabe.

Vous voyez donc ce que vous ne voyez pas dans une édition du Journal Télevise?...

Bien sûr la télévision apporte les images qui bougent (vue)et le son, ce qui transforme la vision en une communion durable dans le temps de la nouvelle que l'on a vue sur le petit écran.

Bien sçr je vous entends d'ici me dire:"Puisqu'hier c'etait congé, tu as dû lire le journal et tu peux tout aussi bien commenter les nouvelles d'hier, puisque tu n'as pas écrit de blog, ô paresseux..." Oui c'est vrai.J'ai lu le journal d'hier et j'ai vu les images du journal télévisé hier soir. Et il y avait de quoi s'inquiéter en voyant cette foule de jeunes hezbollahis défiler dans les rues de la capitale iranienne du Liban (lire Dahyeh...) en se frappant la poitrine en signe de deuil. C'était impressionnant et comme ils donnent l'impression de jeunes gens prêts à faire la guerre,on se demandait si à un moment donné quelqu'un n'allait pas leur donner l'ordre de foncer à pied ou ...à moto (c'est le dernier moyen de locomotion de la guerilla urbaine) sur les autres confessions qui étaient en congé certes,mais qui n'avaient rien à fêter.

Eh bien le titre du Journal du 16 décembre était tout simplement: "Sleiman sauve les deux camps de la rupture."
Soit on a sauvé la face. Mais a-t-on vraiment sauvé le Liban de la chienlit? A-t-on vraiment jugulé la crise qui fait attendre tout un peuple anxieux de voir des décisions qui amelioreraient leur quotidien. Ainsi par exemple on a haussé le prix de l'essence à 35.000 L.L.le bidon.

Personne n'a bougé dans le rue.Parce que tout simplement le Ministre con-cerné est le gendre de l'Oranger en chef, et comme les gens du 14 Mars ne descendent pas dans la rue pour un oui ou pour un, le bassile de Koch nous fait avaler la pilule amère sans que personne ne bouge. S'il avait été haririen, on aurait vu les milliers de jeunes qui se frappent la poitrine aller frapper la poitrine des habitants de Bourj Abou Haidar, de Qoraitem voire d'Achrafieh (ils l'avaient fait il y a trois ans à l'occasion des caricatures parues dans un journal danois, qui n'avaient rien à faire avec les gens d'Achrafieh...)

Séance houleuse par excellence et que Scarlett Haddad définit parfaitement par ce titre :"Ni solution ,ni explosion,mais un malaise persistant..."
Personne ne veut voir la misére des gens... priorité aux faux témoins.
Personne ne veut voir l'exode des jeunes... priorité aux faux témoins.
Personne ne vérifie ce que font les ministres Hezb... priorité aux faux témoins
Personne ne parle de la hausse de l'essence... priorité aux faux témoins.
Personne ne parle du peuple pris en otage par l'opposition... priorité aux faux témoins
Personne ne parle de la fausse bombe au Palais de Justice... priorité aux faux témoins
Personne ne parle des dégâts de la tempête ... priorité aus faux témoins.
Et personne ne parle des VRAIX témoins...priorité aux faux témoins.

Allons ne perdons pas de temps.L'Education Nationale devrait se pencher sur une nouveau programme à apprendre.
La Géographie tout d'abord en réservnat au moins 30 heures par an pour expliquer la géographie ,la langue et les habitudes de l'Iran.
L'Histoire ensuite pour qu'à l'instar de la France où les enfants annoncent: Nos ancêtres les gaulois, que les Libanais entonnent: "Nos ancêtres les Persans..."
Oui comme vous le dites: "C'est dé-l'iran"

15 Décembre 2010

Is it gong to be a "Black Wednesday?"
(note de l'auteur pour les non anglophones -y en a -t-il encore ???-: aura-t-on un mercredi noir?)

Si l'on analyse les commentaires ils mènent tous vers une réponse affirmative. Mais çà c'est un raisonnement logique. Mais comme rien n'est logique dans la politique intérieure menée par le gouvernement et l'opposition on doit s'attendre à tout. Alors passons en revue toutes les options:

1- Hezbollah et les orangeraies qui l'accompagnent (pour absolument créer des pépins), vont exiger de voter pour l'adoption de la cour de Justice contre les faux témoins. Les gens de bonne conscience vont objecter. Le président du Conseil va menacer de démissionner. Le Président de la République va refuser que l'on décide au vote.
Demain la ville est fermée car c'est Achoura, mais comme c'est à cette occasion que nos frères chiites se flagellent à coups de fouets et de lames tranchantes pour le pardon de leurs péchés, leur sacrifice aura un sens plus politique que religieux et ils finiront par démissionner du Cabinet où ils sont malgré tout en minorité. Impasse. Aucun chiite n'osera entrer au Ministère sauf ceux comme Iqab Sakr sont plus pour l'exclusion pure et simple du Hezbollah du cabinet.

2- Hezbollah prend acte des désirs de la majorité et demande un délai pour réfléchir à la chose. Mais il réfléchit longtemps et de guerre lasse ceux qui restent se réunissent au Conseil des Ministres, il y a une majorité de 17 à 18 ministres. On vote les lois déjà prêtes à être appliquées pour que le pays ne manque de rien. Les lois sont votées. La ville passe de bonnes fêtes en accueillant tous leurs parents et amis revenus au pays pour les vacances. Puis en début d'année le Hezbollah revient siéger en disant à ses partisans : ce n'est pas nous qui avons voté pour les lois x, y et z et nous n'en portons pas la responsabilité. C'est ce que l'on appelle une fuite devant les responsabilités.

3- On se serre les mains. On se souhaite la larme à l'œil une paisible achoura. On reconnait ensemble l'horreur de ces assassinats qui remontent à plusieurs siècles. On se dit pourquoi se presser pour se fâcher l'un de l'autre et donnons aux libanais la véritable preuve de convivialité entre nous, et passons de bonnes Fêtes,. C'est le wishfull thinking le plus farfelu mais enfin il n'est pas interdit de rêver, même réveillés.

Mais de toute évidence aucune de ces solutions suggérées ne trouvera acheteur et nous risquons de nous retrouver vraiment sans gouvernement à la veille des Fêtes avec deux parrains arabes SS (suffisamment sournois) pour ne pas nous donner une solution. L'un très proche du Liban pour laisser le pays dans l'anxiété d'une guerre qui n'ose pas se déclarer du Hezbollah (et ses pépins oranges...) contre le 14 Mars, l'autre très éloigné géographiquement du Liban qu'il porte vraiment dans son cœur et qui en raison de sa maladie ne pourra réagir aux décisions syriennes. Et le Liban passera des Fêtes dans l'anxiété de la flamme qui mettra le pays à feu et à sang.
Une "scierie" en marche vous ne savez pas ce que vous dédaignez, Monsieur. (pour plagier le Barbier de Séville dans le monologue de la "Calomnie")

Alors Monsieur le Président de la République,
c'est à vous de trancher dans le vif puisque vous êtes l'arbitre de toute la nation et mieux que quiconque vous devez trancher le nœud gordien que les uns et les autres vous présentent. Les hommes et les femmes de ce pays vous font confiance. Il ne faut céder au chantage de personne. Le Hezbollah a-t-il tellement peur de la vérité pour qu'il trouve tous les subterfuges pour retarder les décisions? Les faux témoins sont faux dès le départ. Sinon ils auraient été des vrais témoins. Et justement s'ils s'avèrent VRAIS témoins, le parti de Dieu doit vraiment avoir peur d'être éclaboussé.

Et si le 14 Mars est encore dans la majorité c'est que le peuple l'a choisi qrand il fallait choisir qui devrait les mener vers un avenir meilleur, il faut leur faire confiance et marcher dans le sens de l'avenir et non plus rester dans les boues du passé. Je ne dis pas que tous sont des saints. Mais ils n'ont pas les noirs . . . desseins que les autres ont vis à vis de la pérennité de la République.
Et si le peuple était interrogé sur cette unique question: Voulez vous bâtir l'avenir dans la guerre ou dans la Paix, tout le monde répondra, Monsieurle Président "Dans la Paix" car la guerre y en a marre! Les enfants des deux parties meurent parce que leurs ainés ne les ont pas laissé vivre.
Alors Monsieur le Président, n'écoutez plus les 8 marsistes ou les 14 marsistes. Faites ce qui est bon pour le Liban, pour lui assurer la paix, l'espérance et l'avenir brilant que vous avez juré de lui assurer lors de votre serment de Nouveau Président de la République.
Faites de tout, Monsieur le Président pour offrir un cadeau de Noel à tous les Libanais, un cadeau non tâché de sang, une boule brillante pour l'avenir et des étoiles dans le ciel, qui seront autant d'étoiles du berger pour guider chaque Libanais, chrétien ou musulman, vers la crêche de notre sauveur.
Et donnez à tous les Libanais l'occasion de passer un merveilleux Noel de paix et de grâces.
La majorité des Libanais est avec vous et avec vos décisions.
"C'est vous qui décidez" comme dit cette publicité que l'on voit souvent passer sur les télévisions françaises.

Demain c'est congé. A vendredi

14 Décembre 2010

Nous allons vivre demain un long mercredi. Un mercredi chargé de toutes les inquiétudes quant à la décision finale qui transparaitra, peut être, mais rien n'est sûr, à l'issue du Conseil des Ministres. Si des fois il se tient et n'est pas boycotté par l'une ou l'autre partie siégeant au Conseil.

Pauvres de nous citoyens libanais. La télévision nous a montrée hier la hauteur des dossiers à discuter au cours de cet improbable conseil des ministres. Plus de deux cents questions é débattre sans se battre, à discuter sans percuter, à s'échanger sans se changer et changer de position.

Toutes les parties sont prêtes à se marier et on n'attend que l'officiant pour dire: Voulez vous X pour époux, voulez vous Y pour épouse. Avec un bémol: c'est qu'une des deux parties a la permission de par ses lois religieuses d'épouser une, deux et voire trois femmes en même temps (comme ce paysan que l'on a vu à la télé l'autre soir et qui a déclaré avoir 31 enfants de 6 femmes différentes. . . ).
Et ce bémol risque de tout faire capoter.
Car l'explosion galopante des naissances dans l'une des parties libanaises va certainement fausser le décompte du 50/50 entre les deux grandes confessions Chrétienne et Musulmane sur lesquelles repose l'unité libanaise et la convivialité entre tous les rites de l'Orient.

Un de mes plus chers amis druzes m'a dit hier: ce n'est pas seulement chez les chrétiens qu'on a l'œil vers d'autres pays. Nous mêmes avons des villages druzes qui se sont vidés de la moitié de leurs habitants. Et de prendre son chauffeur également druze pour témoin.
Si le Liban veut garder cette place enviée de tous, dans le contexte du Moyen Orient, il faut que les autres parties appuient le principe du fifty/fifty entre musulmans et chrétiens, et que l'on revienne à l'équation qui donne aux chrétiens les véritables prérogatives qui ont fait de ce pays, la nation respectée par le monde occidental et le monde musulman.

Et ce n'est certes pas la poignée de libanais qui continuent de croire dans l'aventure orange qui vont arrêter les velléités de suprématie du Parti de Dieu, parti pour une conquête définitive du pouvoir par le chantage du recours aux armes dont personne ne veut.
Alors où sont les faux témoins dans tout cela?

A ce sujet il faut lire "L'éclairage " que mon ami Philippe Abi-Akl a publié dans L'Orient Le Jour avec ce titre: "L'opposition scie la branche de l'arbre Doha qui avait été tendue pour qu'elle s' y perche. "Rien de plus vrai en effet. Cela me rappelle cette anecdote du poisson qui traversait la rivière d'un bord à l'autre. Un scorpion lui demande de le prendre avec lui:- ---- ------ Comment puis je te faire confiance? Tu vas me piquer et je mourrai et tu seras noyé.
-- Mais justement je ne veux pas mourir et c'est pourquoi je te demande de me prendre de l'autre côté.
Le poisson accepte mais au milieu de la rivière, le scorpion pique le poisson et celui ci commence à mourir du venin du scorpion.
-- Mais pourquoi l'as tu fais toi aussi tu vas mourir car tu ne peux nager.
-- Que veux tu, dit le scorpion, dans un dernier soupir. C'est plus fort que moi.

Notre politique ressemble à cette fable. Et c'est le citoyen qui en paie le prix. Un citoyen qui voit les arbres arrachés, les pylônes d'électricité s'écraser , les poteaux de publicité qui tombent sur les voitures, les bateaux qui se renversent dans l'eau, l'électricité qui se coupe , et une impéritie totale de la part des autorités pourtant prévenues de cette catastrophe.
Mais le gouvernement , à cause du chantage continu d'une partie de l'opposition, (qui préfère se voir noyer que de dire oui au chef du Gouvernement accusé de tout faire pour responsabiliser les autres du meurtre de son père) est entièrement bloqué dans ses problèmes intérieurs. Dire que le mot Saad veut dire bonheur. On ne l'a jamais vu aussi taciturne le cher premier Ministre.

Il a neigé en montagne et à une basse altitude. Un manteau blanc pour une situation noire: excellent titre pour un roman policier de James Hadley Chase. Pourvu que la neige ne rougisse pas (... de s'être manifestée si tard!)

Le Général Kahwaji se trouve dans la capitale jordanienne pour des pourparlers bi latéraux. Il a été reçu par SM le Roi Abdallah. Et il a offert un... café à notre général. (what else!)

Le Patriarche Sfeir exprime sa crainte d'une remise en cause de la formule Libanaise. Appel à tous les chrétiens du Liban et de la diaspora: "il ne faut pas se laisser... Sfeir".

Assange le fondateur du site Wikileaks est très estimé par Walid Joumblatt. Qui parle de lui comme meilleur candidat au Prix Nobel. Pourtant Assange a tout d'un Ass mais rien d'un Ange!

Trois vols à Jbeil, Achrafieh et Saida. Et dire que les intempéries de cette dernière semaine avaient arrête les . . . vols aériens.
Pourtant tous les deux sont des monte-en-l'air !!!!!!!

Ahmadinejad limoge Mottaki le chef de la diplomatie iranienne. Il l'aurait accusé de s'occuper d'affaires qui lui sont 'étrangères"

Peu de diplomates voulant jouer les conciliateurs en Côte D'Ivoire reçoivent la permission d'entrer dans le pays ou Gbagbo et Wattara se disputent la présidence.
Aux observateurs qui veulent vérifier les listes des votes on répond : "Sorry, défense "d'y voir"

13 Décembre 2010

Histoire d'Eau.
Tel est le roman, loin d'être érotique, que nous vivons depuis ce week-end.
"Que d’eau, que d'eau !" aurait dit Mac Mahon en voyant tant de pluie... tomber du ciel. C'est ce que disent tous les libanais depuis ce week-end devant les trombes d'eau qui tombent (comme quoi une trombe tombe sans en avoir... l'R ) à basse altitude et la neige abondante qui couvre les cimes de nos montagnes.
On nous l'avait annoncée cette tempête. Et Tanguy, dès jeudi dernier, nous conseillait de ne pas sortir de se calfeutrer et de bien s'assurer que nous avions du mazout pour nous chauffer tellement la tempête allait prendre un côté dantesque. On s'était tous dit : vraiment Tanguy, il prend ses désirs pour des réalités. Eh bien la tempête a tenu sa promesse. Et elle est vraiment forte.
Que d'eau que d'eau. Hier soir j'ai pris un taxi pour me rendre à l'Aéro Club où mon ami Walid Mouzannar signait son livre "Récits et recettes", et j’ai dit au chauffeur:" Quelle Pluie" et il répondît "Ce n'est pas haram (dommage) que cette eau s'en aille se déverser dans la mer au lieu de pouvoir l'emmagasiner pour les périodes sèches de l'été? "Comme quoi il ne faut pas être un philosophe diplômé pour avoir une philosophie des choses de la vie toutes simples.

Histoire d'Allo, Allo!
En fait c'est ce qui nous arrive quand il pleut autant. On n'a plus de téléphone fixe et le portable fait des siennes. Et on reste des heures à dire :"Allo. Allo" en espérant toucher le bon Dieu et lui recommander de nous donner la pluie avec des quantités mensuelles (bil Taqssit, quoi).
C'est en fait ce qui nous est arrivé: En Octobre on a prié pour avoir un peu de pluie. Les commerçants ont envoyé une pétition au Bon Dieu pour avoir un peu de pluie et de froid pour vendre leurs collections d'hiver, qu'ils sont en train de brader maintenant à l'approche des fêtes tant ils avaient désespéré de la pluie et de la neige.
Alors cela ne sert à rien. Car la pluie a interrompu les lignes téléphoniques et les gens ont passé leur temps à éponger l'eau des balcons
Et puis on a commence à avoir froid.

Histoire d'Oh ! Oh!
Oh ! Comment est ce encore possible de nos jours? Oh ! Comment est-ce possible qu'avec les premières pluies tout est inondé et rien ne va plus dans les rues , dans les rez-de-chaussée d'immeubles et dans les sous sols de ces mêmes immeubles. Oh! que de pierres entrainées par les torrents de pluie qui ont couvert toutes les rues de la ville ne permettant plus aux gens de traverser la rue . . . à sec! Et aujourd'hui çà continue.

Histoire d'O !
Et je reviens au titre de ce livre dont on a fait un film et qui est un des chefs d'oeuvre érotiques du 20ème siècle. Au moins dans le livre, les pOses, les Orgies, les vits (vous avez bien lu...) en rOse, les repOs du guerrier dans les maisOns clOses" , amenaient aux lecteurs une exclamation :O bOrdel, devant la description érOtique des actiOns d'amOur.
Mais quelle expression peut on trouver pour exprimer sa colère devant les inondations qui ont envahi les rues de Beyrouth et du Liban.
Vraiment une histoire d'O :"O combien de gens sont ils restés chez eux craignant de sortir et de voir leurs maisons inondées au retour. A cause d'un Etat qui ne gouverne plus car certains et c'est le cas de le dire "font la pluie, mais pas le beau temps. "

Car en fait la tempête que nous prépare l'opposition, le Hezbollah en tête est une véritable histoire . . . d'O. . . nanisme cérébral qui en fait jouir plus d'un. Et la MTV hier a fait son devoir de témoignage devant le démenti qu'a apporté M. Tonnerre (du parti) de Dieu en rectifiant ce qu'il avait dit et en déclarant que les médias ont mal interprété ses paroles. Et la MTV a apporté la preuve filmée des paroles de l'orateur où il disait exactement ce dont il se disculpait. Il y avait un véritable ultimatum dans son message.

C'est donc une histoire d'O chaude et d'O froide que l'on verse sur les plaies de libanais qui ne veulent que la paix dans leur pays.

Et hier, les intempéries ont empêché plus d'un d'aller se recueillir à la Cathédrale Saint Georges des Grec-orthodoxes pour commémorer un 12 décembre qui a été la date du désespoir chez de très très nombreux Libanais. C'était le jour où Gebrane était assassiné par ses lâches tueurs alors qu'il venait de rentrer de France. Et moi j'ai une question à poser à tous ceux qui veulent que la fallacieuse affaire des "Faux témoins"(ce sont des témoins qui ont des faux pour tuer d'autres):
Si vous voulez discuter cette affaire, pour l'assassinat de Rafic Hariri dont la mort a causé un cataclysme a l'échelle mondiale, y t-il des faux témoins dans l'assassinat de Gebrane, celui de Samir, celui de Pierre, celui de . . . celui de . . . la liste est plus longue que l'attente des familles des victimes qui veulent connaitre la vérité.

Et le ras le bol l'autre jour d'Elias Murr a remué la conscience de plus d'un, même parmi les accusateurs du 14 Mars.
Il n' y a pas de meilleure défense que l'attaque. Dit on en temps de guerre.
Mais en temps de paix il n'y pas de place pour les attaques mais pour les vérités. Toutes les vérités. Même si elles doivent faire très mal.

Attention les amis: la tempête n'est pas terminée. Prenez des précautions même si au moment de taper ces lignes un rayon de soleil a fait son apparition.

Mon humeur est plutôt triste, aujourd'hui. Il y a de quoi!

10 Décembre 2010

Le Président syrien Bachar Assad est en France et au cours de sa visite au Président Sarkozy (pas de photo officielle dans la presse et pour cause: si on cadre bas on ne voit plus Bachar Assad, si on cadre haut Nicolas disparait. On les a pris assis autour d'une table ronde. . .), le problème du Liban a été évoqué. Et la réponse du Président syrien a été :"La solution ne peut être que libanaise". C'est bien sûr à la condition que nul ne se mêle de nos affaires. Or voici une litanie de pays qui se mêlent de nos affaires:
1- L'Iran qui arme le Hezbollah pour faire la guerre aux israéliens. Mais bien sûr ici les protagonistes ne sont pas Libanais: c'est l'Iran contre Israël. Et c'est comme d’habitude... délirant.
2- C'est les sunnites contre les chiites et donc c'est l'Egypte et l'Arabie saoudite contre l'Iran- encore lui! Le Caire a ses raisons, l'Arabie privée de son roi se dit l'Iran "c'est où dites?".
3- La Syrie, elle, se tient à l'écart, et ne fait que des déclarations mielleuses vis a vis de la situation au Liban et lance ses forces dans la bataille: c'est Wahhab qui veut tout simplement annuler le TSL, et de juger le Hakim car il ne supporte pas que quelqu'un critique la Syrie. C'est le Général qui épluche les oranges et donne à ses adversaires le soin de manger les pépins. C'est le Kandil qui a perdu les feux de sa lanterne et qui broie du noir en attendant que Bachar l'exige comme ministre délégué par la Syrie au Liban. Et c'est bien sûr M. Toupie (appareil qui tourne sur lui même jusqu'à en tomber à terre) qui sans perdre le Nord se dégage de l'Ouest, lorgne vers le Sud et n'arrive pas é jeter du . . . l'est pour revenir à ses déclarations de 2005.
De toute évidence tous ces hommes sont des Libanais. Mais au service de qui? Mais oui mais c'est bien sûr. . . Et la Syrie noire continue.
CQFD.

Mais la bonne nouvelle, elle, est douce et loin d'être "Amère" comme le nom du héros stoïque du jour. Et c'est d'Elias Murr qu'il s'agit. On avait pensé qu'il devait son poste de ministre de la défense pour perpétuer les fonctions de son père "L'Amer Michel" (qui n'a pas perdu son shah...). Et bien non! Il parle le petit. Et il parle fort, bien, et avec un raisonnement parfait. On va lui répondre bien sûr. Mais le jeune ministre est bien mûr. Il a bâti des murs en béton autour de lui, ne craint pas de se remplir la bouche du jus rouge des mûres, et demande que l'on "sanctionne les Vrais faux témoins et ceux

Pages: 1 2

Août 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution