Humeurs Passées (Mai 2010)

01.05.10

Humeurs Passées (Mai 2010)

Permalien 05:02:30, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

31 Mai 2010

Ouf! C’est fini les municipales.
Peut être que la chanson favorite du ministre de l'Intérieur Zyad Baroud c'est celle que chantait Gilbert Bécaud: "Et Maintenant que vais je faire? de tout ce temps que sera ma vie"?

Et c'est vrai le pauvre que depuis qu'il est ministre il a eu à organiser deux élections majeures dans le pays: Les Législatives en Mai 2009 et maintenant les municipales en Mai 2010. Heureusement que cela s'arrête là. L en 09, M en 10, on aurait pu avoir N en 2011. N... comme Nuls!

Comme quoi le proverbe ne ment pas qui dit: En avril n'ôte aucun fil, en mai "vote qui te plait".
Même le patriarche y est allé de son prêche en disant à tout le monde de relire "L'introduction à la vie... des vôtres"

Ca y est les Moukhtars sont choisis, les édiles sont élus. Des jeunes ont payé de leur vie le fait d'appartenir à tel courant et non à l'autre.

D'ailleurs à force de mettre les gens . . . "au Courant" l'ambiance électorale était chargée . . . "d'électricité
"
Avons nous eu finalement des . . . "municipes-pâles"? Et les enjeux valaient ils la peine que l'on s'invectivât autant. Toujours est il que vive le ministère de l'Intérieur et surtout son ministre qui nous ont permis d'être un exemple de démocratie en parvenant à organiser deux élections en douze mois. Et sans incidents trop trop majeurs, les élections d'antan se soldant souvent par bien plus de malheureuses victimes que ces fois ci.

Et pour continuer avec les chansons de Gilbert Bécaud ;"qui a gagné ?qui a perdu? On ne sait pas on ne sait plus, et moi je reste les mains nues!... "

La plus grande défaite du 14 Mars c'est d'avoir permis à Kalam Bassile de savourer sa victoire dans Batroun même, avec un mimétisme absolu de son beau-père dans sa façon de parler, sa manière de regarder à droite et à gauche pour chercher l'approbation de l'auditoire et le petit sourire pincé comme pour dire :je vous ai bien eus.
Il a aussi gagné à Chekka. Même s'il a accusé ses adversaires de payer avec des . . . "Chekka blanc".

Il y avait également à la table de l'émission de la MTV la déléguée du Marada de M. Sleiman Frangyeh. My God quelle arrogance. Dans la voix dans le geste. Dans le propos. Dans le détournement des phrases et dans la violence des paroles après la victoire à Zgorta.
Dans cette partie de "frangieh" le pauvre présentateur Walid Abboud jouait vraiment à la "mahbousseh". Même en faisant face à une Vera "ric-rac" (elle avait simplement oublié de prendre son . . . t").

Quand donc comprendra-t-on que le petit écran n'est pas fait pour postillonner sa hargne et sa colère contre ceux qui ne pensent pas comme vous ?

Au Liban Nord finalement le courant du Futur n'a pas obtenu le succès escompté. Les lecteurs sunnites font ils grise mine devant les obligations politique du leader Hariri face à la Syrie? Lui en veulent ils d'avoir visité la Syrie alors que la diplomatie interarabe est pleine d'exemples de réalignement des capitales même après un changement de régime?

Et la question se pose:Future a-t-il un avenir au Nord? Le sire francophone de Dennyeh: fatfatou! Les quatre mousquetaires de Tripoli ont été contestés (trop polis pour être au net???) et Kalam Bassile qui devient le "patron de Batroun"... Tout ça laisse un goût d'amertume malgré les 65% de succès des listes du Courant.
A cause des pannes fréquentes le... Courant n'a pas bien passé...

Mais l'Oscar de la violence ne peut être donné qu'à Israël, qui ce matin a attaqué "la flottille de la liberté"qui se dirigeait vers Gaza avec des partisans de la paix à son bord, accompagnés par des prélats qui priaient et qui prenaient des vivres aux habitants de Gaza a bord de chaloupes de pêche.

Arborant des drapeaux internationaux. Dont les Turcs qui est un des rares pays musulmans à discuter encore avec Israël.

Et l'attaque a eu lieu. Elle a fait des dizaines de victimes. Ce matin de nombreux pays condamnaient Israël. Mais Israël s'en fout de la colère internationale.
Leur but est d'occuper toute la Palestine et en faire le grand Foyer juif terre promise (mais par qui et à qui ???)

Il fallait du courage pour forcer les lignes israéliennes. Prochain film de long métrage :"Les Preux contre l'hébreu".
C'est Ankara qui est la plus fâchée. Ils découvrent enfin leur . . . tête de Turc !

Et hier il y avait une messe à la mémoire de Samir Kassir. Ceux qui votaient au Nord auraient dû se souvenir de tous les Gebran, Samir, Pierre et les autres qui sont tombés, pour ne plus avoir à perdre de batailles électorales. Qu'elles soient législatives ou Municipales. !

14 Mars... in memoriam???

28 Mai 2010

Le 28 Mai 1958, la Compagnie Libanaise de Télévision émettait pour la première fois sur ce que l'on appelait autrefois le Canal 7. Quelques semaines plus tard ce fut au tour du Canal 9 d'être inauguré.

J'étais là comme ingénieur civil ESIB chargé des travaux de construction et rapidement j'allais être chargé de la Direction des Programmes, le PDG, alors le Général Sleiman Nofal, ayant remarqué mes talents d'acteur, de boute en train, d'animateur aux côtés de mes connaissances en béton armé.

La CLT devenait la première télévision des Pays arabes à émettre en continu bien avant l'Irak (qui en raison de sa révolution avait interrompu les essais), l'Egypte ou la Syrie.
Hélas cette télévision a connu les plus belles années mais la concurrence illégale et illicite des chaînes "pirates"à l'époque lui avait interdit de prendre son véritable essor, et aujourd'hui elle ne vit que sur ses archives qui sont un trésor que tout le monde lui envie.

Et dire que la CLT est devenue Télé Liban après sa vente à l'Etat et que l'Etat a tout fait pour lui couper les ailes.

Comment expliquer ces paroles: "Israël accentue les menaces et la Syrie confirme la présence de missiles terre-mer au Liban"
Pour Israël qui menace cela veut dire : Si Hezbollah continue de menacer la paix au sud Liban (ce que le Hezb fait tous les jours à travers ses membres et ses alliés), nous allons attaquer en tirant les leçons de 2006.

Et comme la Syrie ne peut demeurer en reste elle jette de l'huile sur le feu en invitant Israel d'agir immédiatement puisque les missiles terre-mer sont entre les mains de Hezbollah et non de l'armée libanaise.
Alors le scénario est simple.
1-La flotte israélienne s'approche du littoral Libanais.
2- Le hezbollah envoie ses missiles qui visent le raffiot dont veut se débarrasser la marine israélienne.
3-Par satellite, Israel voit où se trouvent les missiles et bombarde tant et plus la région du Sud.
4-Hezbollah répond en lançant des missiles sur Tel Aviv et plus loin
5-Le Sud est mis à feu et à sang. Les nations Unies s'émeuvent. La Syrie fait le "sacrifice" d'offrir ses bons offices pour arrêter les bombardements aveugles en proposant de se baser au Sud et de garantir la paix.
6-La Syrie redevient maître au Liban et il faudra se préparer à un autre 14 Mars en 2020...
Pensez y. Après tout la dernière guerre de la Syrie avec Israël date de 1971.
Le Golan est toujours entre les mains de l'Etat d'Israël.
Cette comédie aux cent actes divers pourrait s'intituler"Les Jeux de (des) amour et du... Bazar. " de "Mari-Veau"
La Syrie est là pour nous découper. Comme avec une... scierie

D'ailleurs, le leader des Forces Libanaises partage mes idées dans le même sens en affirmant "C'est le Hezbollah qui rend le Liban vulnérable face à Israël"
Tous les enfants des partisans Hezbollah répondent la même chose â la question:
-"et que veux tu faire cet après midi
-"Je veux faire la guerre. "
-"et demain?"
-"Demain rien, j'aurai gagné la guerre... mais perdu la patrie"
Car il est inconcevable qu'une milice décide en lieu et place de la nation le moment où il faut déclarer la guerre à l'ennemi.
Messieurs les va-t-en-guerre foutez nous la paix...

Dominique Baudis Président de l'Institut du Monde arabe a rendu visite au ministre Safadi à Tripoli. Il était accompagné par Antoine Constantine , conseiller du Ministre. En sortant de déjeuner, Constantine remarque que sa voiture avait été cambriolée et les malfaiteurs avaient dérobé de l'argent , des bijoux et les passeports des deux personnalités.
" Sa-Fa- dis' demande Constantine
"C'est à dire que les habitants de cette ville sont "tro-polis" pour ètre au net.

Mais Tripoli donne l'exemple pour les Municipales. Et les ténors de la ville ont formé une liste qui groupe les candiadts de Hariri, Safadi, Mikati et Karamé. Et chacun a répondu avec une pointe d'humour à la question comment avez vous fait pour vous réunir tous?
"-Je dors sur du Hariri... " répond le premier
"C'était mi-cati mi-Cata... " répond l'ex Premier ministre
'Dans une mer agitée... y a "qu'a ramer", répond l'Omar a l'américaine
-"Quand on n'est pas dans la politique on... "s'afadi"

Bataille en vue à Chekka entre deux listes opposées.
On s'attend à une grande distribution de "Chèque-à-blanc". Alors qu'on pensait que les usines du coin auraient au contraire "cimenté "les alliances.

Une pièce de théàtre est donnà au Théâtre Al Madina. Elle s'intitule "J'existe-Foutez moi la paix"
Une phrase que chaque Libanais dit matin, midi et soir. . .

A Lundi

27 Mai 2010

Les images étaient très belles et nous donnaient cette fierté d'être des libanais. Je parle des images diffusées de New York et montrant notre Premier ministre Saad Hariri présider la réunion du Conseil de sécurité.

50 Ans après Charles Malek, le Liban est porteur d'un message de paix de stabilité et de dialogues des cultures.

La Société des Nations d’abord, après sa création en 1919 devait apporter la paix définitive dans le Monde. Mais la montée des dictatures soviétique, hitlérienne et mussolinienne allait tôt faire de renverser toutes les tables de discussions pour porter l'Europe d'abord et le Monde entier par la suite, à se faire la guerre. Une guerre qui se termina par la défaite des absolutismes sauf pour la Russie soviétique qui s'invita à la Table des quatre Grands, pour créer deux ans plus tard le blocus de Berlin et frôler de peu une nouvelle guerre nucléaire.

Bien sûr tout le monde oeuvra pour la création d'un organisme qui continuerait l'oeuvre de paix dans le monde et l'on créa l'ONU - ce machin comme l'avait qualifiée De Gaulle- Depuis, le monde n'a jamais cessé d'être en guerre. Guerre des Corées-Guerres de Palestine-guerres de libération de l'Afrique du Nord-guerres du Congo et toutes les guégeurres que se livrent les habitants d'un même pays au nom du "ôte toi de là que je m'y mette. "

C'est dans cette ambiance que Saad Hariri a prononcé un discours de paix et de coopération entre les peuples du monde entier. Il a plaidé la cause du Liban et tout le conseil de Sécurité l'a écouté dans un silence religieux.

Voilà le vrai visage du Liban n'en déplaise à tous ceux qui veulent absolument faire la guerre. Quand on lance un message en faveur du dialogue des cultures on est en train de résumer tout ce qui fait la différence entre le Liban et les autres pays du Moyen Orient. Et surtout c'est là une réponse directe au discours du patron du Hezbollah qui prêchait hier d'attaquer la . . . marine de guerre israélienne en cas de guerre.

Alors le 8 Mars a beau montrer les biceps en accusant Samir Geagea d'avoir critiqué le président Sleiman, force est de reconnaître que le Hezbollah passe outre les responsabilités du président de la République pour prendre sur lui même les affaires de la paix et de la guerre qui sont le fait du Président et de son conseil de ministres. Comment peut on admettre qu'un Chef de la plus forte milice armée au Liban menace Israël de bombarder sa marine. Et comment peut on empêcher Israël de frapper en légitime défense après ces propos?

Depuis la fin de la guerre 39-45 et le départ de la puissance mandataire, il ne s'est pas passé une décennie sans que le Liban ne souffre d'un état de guerre:
-1948 : la guerre de Palestine après la création d'Israël (le Liban avait été le seul pays arabe à infliger une défaite à Israël grâce à son armée. . .)
-1958 : la guerre intestinale au Liban après les ingérences de l'Egypte dans nos affaires.
-1967 : la guerre expresse des 6 jours dont nous avions subi les effets
-1968 : la destruction de la flotte de la MEA par Israël,
-1969 : première guerre si vile entre les Libanais et les Palestiniens qui se terminait par l'accord du Caire qui créait la zone tampon au Sud pour que les Palestiniens puissent faire la guerre à leur guise contre Israël.
-1973 :L'armée Libanaise bombarde les camps des palestiniens à la Cite Sportive.
-1975-1991:la longue guerre interlibanaise avec toutes les péripéties et les attaques israéliennes et la naissance du Hezbollah dont la première action d'éclat fut l'anéantissement du camp des Marines à l'aéroport et le Drakkar des Français à Jnah
-2000 : Retrait israélien et victoire à la Pyrrhus de Hezbollah.
-2000- 2010: des guerres à la carte et des victoires au menu de tous les jours.
Mais toujours ces menaces d'effacer Israël de la carte du monde avec l'appui, nouveau joueur sur la table moyen orientale de l'Iran (grand ami d'Israël du temps du dernier Shah d'Iran...)

N'EST-IL PAS TEMPS, MESSIEURS DE PENSER A LA PAIX ET DE PRESERVER LA VIE DE NOS ENFANTS, DE VOS ENFANTS ET PRONER UNE POLITIQUE DE LA PAIX D'ABORD.
LE MONDE ENTIER ADORE NOTRE PAYS. IL EST TEMPS QUE TOUS LES LIBANAIS, MAIS TOUS! L'AIMENT AUSSI.

DANS LA PAIX ET NON POINT DANS LES MENACES DE GUERRE!

Une nouvelle pour vous faire sourire après cette plaidoirie pour la paix: le prix de l'essence en baisse de 600 livres libanaises.
Ce qui prouve que les menaces n'ont pas... "dé-sens"

26 Mai 2010

Comme vous l'avez remarqué les journaux ne sont pas sortis ce matin. Donc il m'est difficile de commenter, et de façon acerbe en plus, les nouvelles d'hier. Vous devrez vous suffire de ces quelques lignes pour vous dire que je n'ai pas été "molesté", "battu", agressé" après tous les blogs parus ces dernières journées et où je me suis laissé aller à des critiques pures et dures
...Pourvu que çà... "dure"
A deux mains.

25 Mai 2010
Autour d'une date.
Le 25 Mai est une date qui a fait... "date" dans l'histoire du Liban et a plusieurs reprises le 25 Mai a été soit conspué, soit réputé, soit applaudi.

D'abord en 48, il y a eu des élections législatives au Liban où le feu frère de Béchara el Khoury alors président de la République Indépendante avait si bien joué que la Chambre comptait dans ses rangs une grande majorité fidèle au président en exercice. Et cette Chambre ne fit pas mieux que de réélire Béchara El Khoury pour un deuxième mandat en changeant les termes de la Constitution. Ce qui aboutit également en 1952 à des grèves qui amenèrent une démission du Président, un gouvernement spécial présidé par Fouad Chehab alors général en Chef de l'armée et à l'élection de Camille Chamoun comme deuxième président de l'Indépendance. Le 25 Mai fut durant de longues années synonyme de magouilles, de tricherie dans les résultats.

La deuxième fois que le 25 Mai a fait l'histoire ce fut quand les Israéliens prirent la décision de quitter le Sud du Liban, laissant derrière eux les collaborateurs qui furent poursuivis et surtout laissant la possibilité à la milice de pavoiser et de considérer ce retrait comme une victoire définitive de la Résistance contre l'occupation israélienne. Bien sûr la résistance a payé le prix et nombreux sont les libanais qui sont tombés victimes de l'action des troupes israéliennes. Mais on ne peut effectivement pas en faire une victoire "armée", mais plutôt une victoire de prestige, le voeu de chacun d'entre nous étant de voir son pays libéré de toutes les troupes étrangères et surtout ennemies. . Mais question:le libanais qui n'appartient pas au parti de Dieu est il libre de pratiquer la politique qu'il veut au Sud du Liban?

Et surtout, ne jugeons pas trop vite que c'est là, la victoire annonciatrice d'autres victoires dans le Futur. La Guerre, ça suffit. On n'a que trop donné. . .

La troisième date c'était il y a deux ans : l'élection du président Michel Sleiman comme Président de la République après une longue vacance due au blocage par le parti au pouvoir d'alors de ne point permettre les élections après le départ du Général Emile Lahoud après les péripéties politiques et diplomatiques que nous connaissons tous.
Devant un parterre de présidents et de rois, Michel Sleiman était élu après 9 ans de présidence (rallongée) de Emile Lahoud.

Et ça marche. La démocratie, les élections législatives, les élections municipales, l'économie florissante, le bien être des gens, la vie de tous les jours : tout marche et marche même très bien.

Ce 25 Mai là devrait être la véritable date à célébrer. Car depuis deux ans le Liban connaît un des plus beaux essors de son économie.

Et finalement ces trois dates sont à l'image des libanais et de leur histoire.
De quoi écrire une pièce de théâtre qui rappellerait le titre d'une pièce de Molière "Le Résistant malgré lui."...

Dominique Baudis signe son livre "les Amants de Gibraltar " à la Librairie Antoine.
L'auteur se souvient-il qu'il a fait ses premiers pas de journaliste lors d'un stage au Canal 9 de la Compagnie Libanaise de Télévision?...
C'était hier souviens toi !

24 Mai 2010

J'espère que vous avez passé un bon week end.Et je souhaite à tous les lecteurs du Sud d'avoir fait le bon choix.
A Saida sûrement car la liste gagnante a écarté le pseudo Zaim par héritage de Maarouf Saad et dont le discours avant et après les élections a constamment été insultant voire ordurier vis à vis des lecteurs qui avaient voté contre sa liste.
Saida revenant en arrière a offert ainsi ..."Six Dons "à la liste appuyée par Hariri.

Jezzine par contre a préféré à voir les pépins de ...l'Orange.Semble -t-il .
Les cascades de la célèbre ville du Sud Liban ont bien illustré ce film à suspense qui finalement a continué d'appuyer le courant qui avait fait gagner les législatives au CPL.
Et pourtant l'ancien député de la ville n'avait rien laissé au ..."Azar"

La presse libanaise et arabe a perdu Melhem Karam.J'ai connu mon ami Melhem Karam au début des années 50.J'étais élève du Collège du Sacré Coeur à Gemmayzé et lui était en première année de droit (si mes souvenirs sont bons)Déjà il était leader des étudiants,comme moi j'étais le Président de l'Amicale des élèves.Soudain les cinémas qui étaient à 50 piastres libanaises(!!!) avaient décié de hausser les prix de 10 piatres en portant le tarif étudiant à ...60 piastres.Inaccepatable avait décrété Melhem .Et nous au Sacré Coeur de suivre.On descendit à la place des Canons où nous attendaient les forces publiques et on dut rebrousser chemin pour aller jusqu'au stade du Chayla où ils nous encerclèrent et nous arrosèrent avec des jets d'eau de pompier.
En nous dispersant je vis mon père qui m'attendait hors de l'enceinte du stade l'oeil réprobateur et la mine furieuse.Il me fit jurer de ne plus participer à des manifestations.Deux ans plus tard j'étais à l'ESIB et Melhem était à la Faculté de Droit.Depuis on s'est toujours porté une amitie de tous les instants.
Au ciel il va sûrement passer en ..."REVUE" tous les anciens "durs" des années 50.Paix à son âme

Avec un nom aussi imprononçable que le volcan de l'Islande ,un cinéaste thailandais a remporté la Plame d'Or au Festival de Cannes.Et pendant ce temps là sa capitale revenait petit à petit à la normale.Le Roi et le réalisateur avaient misé ...Bangko(k) et gagné la mise.

Le Prix de la mise en scène est revenu au Français Matthieu Amalric pour son film Tournée.
Il a offert une "tournée" à tous ses amis dans un des cabarets de Cannes.

Un cineaste tchadien a obtenu un Prix du Jury .Ce cinéaste tchadien est Salh Haroun.
C'est une palme en or qu'il a reçue et pas ...un "Tchad-D'Or"

Vous avez vu ces images superbes quoique étranges des Champs Elysées couverts de plantes et de bergeries.Vraiment un spectacle unique et plus de 2 millions de français seront au rendez vous de cette "Nature Capitale" organisée par les jeunes agriculteurs.
Paris avait sa "Seine" maintenant il a sa " nature ...saine "

21 Mai 2010

Si vous n'avez pas lu le "Billet": de Gaby Nasr, ce matin dans L'Orient-Le Jour, courez vite acheter le quotidien et conservez cet article intitulé "Délit de belle gueule" et qui critique, comme tous les bien pensants l'ont fait, ce "député" dépité par l'élection de Rima Fakih comme Miss USA et probablement candidate à l'élection de Miss Univers dans quelques mois. Car voyez vous dans le langage de ce député, sans doute, le mot élection égale érection, quand il s'agit d'une femme. Et c'est contraire à sa loi personnelle. Et la boutade de Gaby "notre ami devrait un jour déposer un projet de loi interdisant la femme tout court", est d'une vision perspicace à nulle autre pareille.

Voilà que la France se décide enfin d'interdire le Niqab pour la femme dans les rues. J'espère que cette loi sera appliquée. Sur le pont qui mène à l'aéroport de Beyrouth et qui est emprunté par tous les voyageurs en partance, une série de panneaux sublime le port du voile, voire du Niqab dans un pays où les religions divines vivent en harmonie(?). Toute personne est libre de pratiquer sa religion selon ses critères. Mais il faut que le député de la nation (?) respecte la Femme avant la loi . C'est un être libre, créé à l'image de Dieu, un être procréateur et pas nécessairement porté sur la chose dès lors qu'elle découvre son visage ou participe à un concours de beauté.
Sois belle et tais toi dit le titre d'un film.

Sois belle mais . . . vets toi est le slogan maintenant à la mode.

Hasard des choses. Juxtaposée au billet de mon ami Gaby, il y a la photo de notre Ministre des Finances en train de bailler. De fatigue. D'ennui. De lassitude politique. Toujours est il que la discussion du Budget en conseil des Ministres proposé par la Ministre tire en longueur et pourrait ennuyer les plus patients des ministres.
Elle est si compétente que devant son parterre d'incompétents au Conseil, on ait peur qu'elle nous dise :"Baille!Baille" et qu'elle claque la porte.

Le Général Aoun proclame en titre :"Je lutte pour l'Edification d'un Etat.
En 1989 il proclamait :"Je lutte pour l'édification d'un Etat. . . Major"
C'est çà qui a changé en 20 ans. Maintenant dans sa luxueuse résidence de Rabieh il a surtout des . . . "majordomes"!!

Le commentaire d'Emile Khoury est formel: Joumblatt transforme son repositionnement en revirement total. Et constate que le leader druze a tourné casaque dans tous les domaines de la politique. Déclarant qu'il devient indispensable d'associer les volets syrien et libanais.
On lui conseille de rendre une visite au Kazakstan.
Là bas on peut (re)tourner CASAQUE à tout moment.
(oui je sais chauve qui peut !!!)

Drôle de conception iranienne pour rendre hommage à des disparus. Ainsi le nouvel ambassadeur iranien s'est rendu sur la tombe de Moghnieh cet emblème de la résistence(?) tué dans sa voiture, en pleine rue, à Damas (???)puis à la tombe de Rafic Hariri, rendant ainsi hommage aux deux hommes que tout séparait dans la vie.
Le nouvel ambassadeur s'appelle ABADI ce qui en arabe veut dire . . . Eternel.
Attendons voir. . .

C'est bien cette balade dans le quartier de Zokak Blat si cher au coeur de mon ami l'ancien Président de l'Ordre des Ingénieurs Assem Slam (qui habite une de ces anciennes demeures qui avaient rendu Beyrouth si attrayant pour les touristes. . . ). Tout ce que nous espérons c'est que la Municipalité de Beyrouth devienne acquéreur de tous les patrimoines de la ville de Beyrouth afin de les conserver. Et ne pas devenir le sujet d'un autre "Ekher beit bi Zokak el Blat" qu'écrirait notre talentueuses Betty Tewtel.
Les anciennes demeures doivent être le théâtre d'activités et non le sujet de pièces de théâtre.
Dont "acte"

Demain c'est la Sainte Rita. Bonne Fête à toutes les Ritas que je connais (en Italie particulièrement. . . ) et au Liban.

Une délégation des retraités de la MEA a visité le Ministre Sayegh pour lui exposer leurs plaintes concernant leurs indemnités. Souriant le Ministre leur a répondu :"You can count on. . . ME. a"

Cinq pays africains contestent les droits de l'Egypte et du Soudan sur l'exploitation des eaux du Nil. L'Egypte lance une grande offensive diplomatique. A la question posée a des experts pour savoir qui avait raison des deux parties, ces derniers ont répondu :"Nil l'un Nil l'autre"

20 Mai 2010

Décidément ce pays ne finira pas de nous étonner. Cette nouvelle en première page concernant le carburant des avions qui semble non conforme (sic) aux normes. Mais alors comment diantre (pour parler Molière...) nous sommes nous embarqués dans cette galère. Bien sûr les avions continuent d'assurer leur trafic (lire mouvement des avions et non point trafic de pétrole ou malversations...) mais c'est idiot que l'un des aéroports les plus actifs de la région se soit laisser glisser dans cette anomalie grotesque.

Mais quand on commence à lire les détails et que l'on sait qui est le ministre concerné dans cette affaire, on ne peut pas ne pas sauter sur des conclusions accusatrices, sinon de mauvaise intention, au moins de mauvaise gestion. Comme disait ce Don Juan réputé : "On ne pas s'envoyer en l'air si on n'a pas... "les sens" ad equats!"
Un autre de mes amis a conclu : C'est une crise qui n'a pas... "des-sens"
En attendant la solution, comme toujours viendra de la... Syrie.
Alors là c'est du bon sens!

Finalement ces municipales sont un thermomètre de la politique politicienne et presque tous ceux qui ont échoue aux élections législatives se présentent ou présentent de protégés aux élections municipales, croyant ainsi rehausser leur blason. Pauvres de nous! Ballotes par les uns et par les autres écoutent des discours positifs et négatifs en même temps, essayant de nous tenir au courant du plus petit projet d'avenir défendu par les candidats a terre élus édiles de l'une ou l’autre localité, nous sommes floues par les belles paroles et trompes pour les intentions.
Finalement une des morales à tirer: "Je m'allie a mon adversaire, pour la bonne cause: que MOI je sois élu!"
Beaucoup d'appelés en effet mais peu de "justes"élus !

A l'heure où dans sa pièce à succès "Ekher Beyt bel Gemmayzé". Betty Tewtel fait un tabac (c'est complet tous les soirs au Monnot et bientôt au Théâtre Berytec) en prenant la défense des demeures ancestrales qui disparaissent de la Rue Gemmayzé, inexorablement devant les bulldozers venus faire place mettre pour construire des tours, voilà quand même une nouvelle qui nous remplit d'aise: L'Université Haigazian se dote pour ses 55 ans d'un édifice classé patrimoine National dans la Rue May Ziadé entre Kantari et Rue Clemenceau. Merci.

Et que cela soit un exemple à toutes les écoles et les universités de Beyrouth pour ne pas laisser les bulldozers faire tomber les magnifiques demeures du passé. "C'est en préservant aujourd'hui, les vestiges du passé que l'on bâtit l'avenir"

Note amusante:les rues de ce quartier sont toutes baptisées. Il y a la rue Kantari au Sud qui va de Hamra jusqu'a l'entrée du tunnel, puis du côté du Nord il y a la rue Clémenceau qui relie la rue Bliss à la descente de Mar Elias (Phoenicia). Perpendiculairement à ces deux voies il y a la rue du Mexique puis la rue May Ziadé. Et devinez comment s'appelle la rue qui entre a angle droit sur May Ziadeh? Eh bien tout simplement elle s'appelle Gebrane Khlail Gébrane.

"La RUE-yalité "dépasse la fiction... (ou l'affliction... )

Pas de salon d'honneur pour M. Georges Papandreou à son arrivée à l'AIB, en raison du départ de l'Emir du Koweit. Le Premier ministre Grec a préféré ne pas utiliser le salon d'honneur de rechange qu'on lui proposait.

Bien sûr il n'est pas allé se faire voir chez les grecs. (he kept Koweit-oui je sais je l'ai faite avant hier).

Mais devinette: "Pourquoi l'Euro est il si léger ?
C'est depuis qu'il a perdu la... "Grèce"

Publicité internationale gratuite pour les produits Wella. Regardez la photo en première page. Le feu fait rage à gauche le vent souffle et sur un immeuble la pub de Wella montrant une femme que les incendies n'inquiètent même pas !
La guerre des rues ne manque pas de . . . fixateurs!

Les travestis sortent d'un placard et donnent leur premier grand show à CUBA...
Au fait, dans ce cas, comment écrivez vous... CUBA???

La France fait un pas de plus vers l'interdiction du voile intégral. Il faut faire vite car les défenseurs du Nikab pourraient bien former leur propre...
Nikaba. (Pour les purs francophones Nikaba= syndicat...)

19 Mai 2010

Et voilà! Les visites se sont faites et n'ont causé aucun remous et c'est tant mieux. La visite de l'Emir "was very Koweit" et Saad Hariri n'a pas passé à la "scierie. . . " Ce qui est très encourageant pour la suite des événements. Mais je vous demande de revenir aux deux photos en première page de L'Orient-Le Jour. Celle de gauche montre le Président Sleiman montrant le chemin de la main . . . gauche. Celle de droite montre le Président Assad tendant la main droite. Droite à gauche, gauche à droite, comment voulez vous que le Libanais se retrouve?

Mai ce qui est étonnant c'est de bien scruter le regard de Saad dans les 2 photos. On dirait la même photo avec un collage dans l'un ou l'autre cas. C'est exactement le même regard, le même sens du regard.

La seule différence c'est que dans la photo avec Assad, il regarde la main de son hôte en espérant qu'il ne sera pas giflé.

Dans les deux cas cela s'appelle la politique des petits pas. . .
Tant que l'on se concerte c'est très bien. Le principal c'est de ne pas en venir . . . aux mains!

Pauvre Rima Fakih. A peine élue, Miss USA que les medias pro on sait qui se déchaînent , car il est inadmissible qu'une libanaise, originaire du Sud, et probablement apparenté au Hezbollah soit élue Miss USA. Et de lui sortir des images prises dieu seul sait où et quand, la montrant dans un pseudo strip tease dans le cadre d'un concours. . .
Pauvre Rima.
Elle n'est pas encore bien ar. . . rimée à son titre.

D'ailleurs même ses coreligionnaires au Liban ne manquent pas de critiquer cette jeune fille dont la beauté semble être une . . . tare. Voilà que Hassan Fadlallah, député de notre nation de surcroît, dénonce cette élection. Il aurait préféré qu'elle participe à Miss Burqa.
On n'aurait pas deviné qu'elle fut . . . libanaise.

Il faudrait conseiller à M. Fadlallah d'aller voir la fierté des gens du village natal de la nouvelle Miss. Et comment ils s'en foutent un peu de ce que pensent les caciques du Hezbollah. Et les voisines elles non plus ne sont pas voilées.
Il faut qu'enfin certains députés se rendent compte que représenter le peuple libanais c'est de respecter les usages des autres et même les comportements des siens.
Dieu a créé les hommes et les femmes à son image, autrement dit : libre !

Benoît XVI rend un vibrant hommage à l'action de notre Patriarche Sfeir.
Entre octogénaire et nonagénaire on n'a plus offrir que . . . "L'homme-age".

18 Mai 2010

Décidément l'Iran fait la une non seulement de tous le journaux mais également de tous les bulletins télévisés dans le monde entier. Accord sur le nucléaire. Libération de Clotilde Reiss. Expulsion de France de Vakili Rad assassin de Chapour Baktiar:il n'y avait vraiment plus de place dans la première page de mon journal pour les événements du Liban. Quelques surtitres dont un seul touchait à la politique.

Peut être tant mieux. Un pays qui ne fait pas la une de ses propres quotidiens devrait en principe être un pays paisible et heureux.
Cela de toute évidence reste à prouver.

Etrange! Personne n'a parlé du 17 Mai dans les milieux politiques et journalistiques à part le Hezbollah... et moi ! En effet dans mon blog d'hier j'évoquai le 17 Mai pour la signature duquel il y avait une unanimité de fait au Parlement mais que les bombardements syriens avaient porté en eux une dissuasion assez "bruyante".

Et Cheikh Naim Kassem dénonce justement ceux qui ont la nostalgie de l'accord du 17 Mai.
Qui prônait la neutralité du Liban et que finalement le président Amine Gemayel malgré toutes les pressions n'avait finalement pas entériné.

Que de choses auraient changé. Je ne plaide bien sûr pas pour la présence et l'occupation du Liban Sud par Israël. Mais si le Sud du Liban était vraiment libre avec la présence du Hezbollah, l'armée libanaise aurait bivouaqué là bas où se trouvent les membres du Hezbollah et un pilote de l'armée libanaise qui montait a bord de son hélico n'aurait pas été fusillé presque à bout portant par un Hezbollah qui à peine emprisonné a été libéré. Car n'est ce pas au nom de la "Résistance"on ne peut pas, on ne doit pas faire de la prison...

Vous avez dit 17 Mai ???

Joumblat applaudit à l'accord sur le nucléaire conclu entre l'Iran, le Brésil et la Turquie.
Tellement heureux qu'il a fait la "bombe"avec quelques uns de ses nouveaux copains.

Drôle de rapprochement entre Lula et Erdogan. L'un vient du Brésil et l'autre vient de Turquie. Et c'est justement ces deux pays qui ont donné la manière de faire du Café. :Le cafe do Brazil et le café Turc. . .
L'Iranien lui a préféré boire le "Thé-errant"

Zokak el Blatt semble vivre la tragédie de Gemmayzé telle qu'elle est décrite dans la pièce écrite et réalisée par Betty Tewtel "Akher Beyt bel Gemmayzé".

C'est ce qui apparaît des photos dans L'Orient-Le Jour montrant les deux superbes maisons des Ziadé et des Honeiné dans un délabrement avancé.

Et on aura beau faire des promenades pour sauver ces patrimoines uniques, on aura beau faire des articles dans les journaux bien pensants viendra un jour ou inexorablement des bulldozers viendront effacer ce qui a fait le charme de notre capitale et où des 1280- maisons classées il ne reste hélas plus que 120 et peut être deux de moins depuis que je tape cet article.

Beyrouth n'a pas fini de mourir . . . de mourir. . .
Détruite par toutes ces guerres qui s'y sont déroulées depuis 1975, Beyrouth est détruite maintenant en temps de Paix. Paix à son âme, son esprit, sa physionomie, son charme, sa beauté. . . Sa raison d'être.

Bravo le service des douanes. Plus de 100 kilos de cocaïne ont été découverts dans le treuil d'un monte charge. . . La drogue venait de Colombie, via le port d'Anvers en Belgique (. . . le monde à. . . l'Anvers quoi) avant d'atteindre Beyrouth. Dans les nouvelles télévisées cette drogue était destinée à un commerçant de Zahlé âgé de 75 ans . . . Stupéfiant ! C’est le cas de le dire . . .

Roger Moukarzel ramène de magnifiques photos de son long voyage à travers les plus beaux et plus étranges pays dans le Monde. Il expose chez Alice Moghabgab du lundi jusqu'au samedi. A voir. A l'oeil nu.

Petite indiscrétion: depuis qu'il s'est coiffé en"chauve", il ne fait plus entrer des... "pellicules"dans son studio.

Comme je le prévoyais l'autre jour Miss Etats Unis est une libanaise d’origine. Elle vient du Sud et elle s'appelle Rima Fakih. Et d'après les pronostics elle pourrait devenir notre future Miss Univers. Tout comme Georgina Rizk en 1970 !
Comme quoi le Sud n'est pas seulement une région de guerre et de destruction.

17 Mai 2010

Bonjour. Sous le régime du président Amine Gemayel, nous étions arrivés à signer un accord qui devait mettre fin à notre guerre avec Israël. C'était connu sous le nom de "Accord du 17 Mai." Il avait été signe sous les auspices de cet Américain Libanais d'origine (dont on avait même parlé comme futur président de la République): Philip Habib.
Tous les membres du gouvernement avaient ratifié le traité, chrétiens et musulmans- mais cet accord n'avait pas du tout plu à la Syrie basée encore sur les contreforts de la montagne libanaise. Et elle avait décidé de bombarder les régions libanaises. Et l'accord du 17 mai est mort même avant de naître.

Et le ton hargneux de Froggy face Wahhab mettant ses conditions à la visite du Premier Ministre Libanais aux Etats Unis ressemble beaucoup aux salves meurtrières que les syriens avaient tirées sur le littoral libanais. Non mais l'avez vous vu avec ses yeux écarquillés menacer la "pseudo-majorité- (selon lui) de ne point conclure d'accord avce les Etats Unis qui ne travaillent que pour détruire la résistance au Liban et qu'il demande à Hariri de n'avoir sa permission (. . . ou presque) de se déplacer à Washington et à New York, où comme vous le savez le président du Conseil de Sécurité est Libanais!!!
Si Hariri avait mis Wahhab dans ses bagages on ne l'aurait pas vu si menaçant.
Mais ces menaces à la veille de l'anniversaire du 17 Mai sentent la poudre.
Monsieur Wahhab : déchantez le premier !

Images autrement plus belles et plus unificatrices que celles du déplacement de notre Saint Patrirache au Akkar. Imaginez vous un peu:il a 90 ans et il était là allègre, le pas assuré visiter les églises du nord, les hospices du Akkar, dire la messe ici, donner des bénédictions par là. Accueilli par les ulémas et les clergés de toutes les confessions chrétiennes, applaudi par toute la population tous rites confondus avec un discours de l'amour et de la réunion de tous les libanais pour sauver leur pays.
Quelle différence de ton et de contenu. D'un côté Wahhab stipendié par les voisins pour prononcer des propos de haine et de séparations, de l'autre les propos de l'amour du prochain de l'attachement au Liban terre de toutes les cultures, nation de toutes les confessions.
Pardonnez leur Saint Père car ils ne savent pas ce qu'ils font.
Et ce qu'ils . . . défont !!!

Images amusantes? Intéressantes? Incongrues? Encourageantes?
Je parle de la ballade sur la plage des Présidents Sleiman et Hariri partis au secours des plages de Beyrouth, donnant l'exemple du nettoyage de ces plages pour qu'elles demeurent propres et accessibles à tous les libanais et aux visiteurs.
Mais s'il est relativement facile de nettoyer les plages, comment faire pour garder la mer toujours propre.
C'est cela "la mer"dilemme. . .

Intéressante déclaration de l'ancien ambassadeur du Liban à Paris, Johnny Abdo, (qui comme on le sait ne porte pas Mongénéral dans son coeur, quand il dit:"Aoun voulait un referendum en sa faveur, il l'a obtenu . . . mais contre lui. "
A général. . . général et demi.

Pharaon:notre succès à Beyrouth 1 une victoire pour les constantes du 14 Mars.
C'est vrai et à cette déclaration je ne peux mettre aucun. . . "NIL" obstat.

Gebran Bassile semble prendre bien mal la future défaite du CPL à Batroun. Déjà il y avait perdu les législatives après avoir fanfaronné partout qu'il battrait Boutros Harb. On connaît le résultat. Il va également perdre les municipales, et Boutros lui prouvera qui est le vrai "Batro(u)n" de la région!!!

Titre de L'Orient Le Jour ce matin:"Sleiman, Mitri et Geagea saluent la visite de l'Emir du Koweït.
- Et les autres? demande un curieux.
- Les autres? They keep... KOWAIT !

Clotilde Reiss a été libéré par les autorités iraniennes et elle est rentrée en France. Le public lui a fait un accueil... dé L'IRAN".

14 Mai 2010

Je n'ai que lui pour me mettre sous... l'Adam soupirait Eve à son Créateur.

Mais avant de commencer ma rubrique je me suis vraiment demandé ce que je pouvais me mettre sous la dent. Voire sous la pomme d'Adam...

Eh bien pas grand chose en vérité les choses stagnant sur le plan de la politique locale. Car nous n'avons des élections municipales que dimanche prochain. Je n'ai jamais compris pourquoi on ne pouvait pas en finir ce dimanche. Peut être parce que c'est la Pentecôte et que les chrétiens attendent les langues de feu tomber du ciel pour donner la conscience à tous les électeurs pour faire arriver les meilleurs édiles possibles.

Moratinos déclare : Israël souhaite apaiser les tensions. C'est bien. Mais comme certains adeptes du Bon Dieu ne croient pas en Moratinos ils ne vont certainement pas croire ses paroles.

Tant que l'assurance de paix ne vient pas d'Allah, son Hezb continuera de préparer la guerre. Pour semer la tempête.

Le Patriarche Sfeir sera au Nord ce week end. A quatre vingt dix ans le Saint Prélat a l'endurance d'un jeune homme de 20 ans. Que Dieu lui donne la santé et la longévité. Car beaucoup de choses devraient changer après son éternel départ.
Car celui qui lui succèdera commencera sûrement par perdre... le nord ! Justement.

Mais le patriarche lui, plane dans d'autres... sphères.

Le débat sur le budget risque de se prolonger selon des sources bien informées. D'ailleurs la ministre des Finances Raya el Hassan a déclaré que le conseil s'est réuni et que les débats étaient "calmes, objectifs et scientifiques."

Ah bon! Je savais que l'argent n'avait point d'odeur aussi faudrait il prendre les propos de la Ministre comme... argent "content"...

La Syrie bloque 40 camions transportant des pommes de terre libanaises à la frontière de Abboudyeh. Les camions attendent les résultats des tests des laboratoires syriens.
Les relations entre les deux pays... "s'ef-frites?"

Le pape Benoît XVI a présidé la messe à Notre Dame de Fatima. Heureusement que les islamistes n'ont pas réagi au nom de la ville de... Fatima pour arrêter la messe. Déjà que les différentes associations Juives dans le monde lui en veulent pour ses prises de position.
C'est le général Aoun qui doit être content de cette visite car elle se passe au... Portugal (lire Orange en arabe...)

Erdogan est en Grèce pour aider les grecs à sortir de leur crise. Les athéniens considèrent cette prise de position comme une trahison matrimoniale qui leur fera pousser des . . . cornes - grecques.

Les Grecs ont donné à Erdogan une liste de leurs demandes et doléances.
Mais le président turc a mis (attention suivez bien)... la Liste-en-Boule...
Et les grecs ont exigé d'être payés... "en-carats"

13 Mai 2010

Un petit retour en arrière sur la rencontre à Damas de Bachar Assad avec Medvedev. J'ai remarqué que écrites en arabe les nationalités des deux présidents sont des contrepèterie l'une de l'autre.
Bachar est SOURY et Medvedev est ROUSSY. Simple déplacement des S et de R entre les deux noms.

Et on y va pour faire des jeux de mot:Quand l'un Soury l'autre sent le Roussy. Quand le Roussy n'est plus là, le Soury danse. Si le premier veut le sourire le second veut le roussir. Et à Tyr, il n'y a pas de plus... Sour que celui qui ne veut pas...

Voilà je tenais à les partager avec vous avant d'aller plus loin.

Le député Sayed Akl a déclaré que le parti du général Aoun le CPL subirait une lourde défaite à Batroun qui comme on le sait est la ville de Kalam Bassile. Après cela nous espérons que mongénéral n'ira pas claironner que sa liste aura obtenu la majorité avec 30% des voix.

Sayed Akl parle comme un patron à Batroun.

A Saida on s'achemine vers une entente entre les différentes parties .
C'est mieux qu'un dialogue de . . . Sour (voir première humeur ci haut)

Hariri présidera le Conseil de Sécurité le 26 Mai prochain. Il sera accompagné de nombreux gardes du corps. Non seulement pour la Sécurité du Conseil mais surtout pour la sécurité du (Président du )Conseil

35. 000 caisses de conserve et de produits alimentaires périmées ont été saisies.
Les FSI les ont jetées. Faute de pouvoir les... conserver.

Colette Khalaf revient dans son article sur les performances de la pièce écrite et mise en scène par Betty Toutel "Ekher Beyt Bil Gemmayzé. "Et elle a raison d'en reparler. La pièce est vraiment formidable. Je l'ai revue hier encore et j'y ai ri plus que la première fois. Et j'y ai versé des larmes plus émues que la dernière fois. Une mise en scène étincelante un jeu de scène impeccable, une présence d'acteurs exceptionnelle. Gageons que Ekher beit bel Gemmayzé' ne sera sûrement pas "Ekher Tamsilyè fi "beyti"Tewtel"...

Le prix de l'essence enfin en baisse. Mais au fait pourquoi il était en hausse?
A cause des hausses il ne nous restera plus que la peau et les... "hausses"

Dix crus libanais dégustés par des spécialistes à Paris. Dix crus. Qui l'eut cru que ce petit pays ait autant de vignobles pour permettre toute cette production de vin libanais.
Les oenologues qui ont goûté les vins les ont bien appréciés. Mais n'ont pas donné de notes...

... "A... vin que nul ne meurt!"

12 Mai 2010

On peut tout faire dire aux chiffres. Les deux leaders qui s'étaient fait la guerre en 1989, se font heureusement la guerre cette fois ci dans le journaux et les conférences de presse. Entre temps beaucoup de personnes (dont ma famille et moi) ont changé d'opinion. Et ceux qui maudissaient le "Hakim" le portent aujourd'hui aux nues car il exprime ce qu'une majorité dit, et ceux qui glorifiaient Mongénéral l'envoient aujourd'hui aux gémonies surtout après son accord (?) avec le Hezbollah (alors que ses troupes venaient de participer à la manifestation du 14 Mars.)

Notre petit Napoléon, envisage-t-il de devenir empereur du Liban? Car sinon a part le Hakim il se déchaîne également contre le chef de l'Etat, général comme lui.
Au fond si je vous posais la question suivante:"Laquelle de des deux batailles livrées par Napoléon vous souvenez vous le mieux:Marengo ou Waterloo?'Sans même regarder vos doigts levés pour donner le réponse je sais que Waterloo est plus présente à votre esprit. Et pourtant Marengo est une des batailles qui en 1800 a marqué l'ascension irrésistible de Bonaparte qui devint 4 ans plus tard Napoléon 1er , empereur des Français. Alors que Waterloo a vu la défaite mémorable d'un des plus grands stratèges militaires que le monde ait connus.
On se souvient mieux des défaites que des victoires finalement...
Relisez l'histoire mongénéral.

En première page de L'Orient Le Jour les photos des deux protagonistes cités plus haut avec cette question terrible:"L'électorat Chrétien n'aurait il pas d'autres choix?
Malheureusement la question est non. Il n'y a pas d'autre choix. D'autant plus que depuis Taef, le Président de la République toujours Chrétien maronite a si peu à dire dans la politique du Liban que le plus petit zaim de quartier peut se lancer dans des rodomontades et des surenchères qui sèment la discorde et la haine. Heureusement encore que certains plaident la cause de ce dernier bastion du Christianisme dans ce Levant qui se radicalise de plus en plus.
La guerre? Non c'était naguère.
La paix. Oui seulement dans l'expression fichez nous la paix !

A en croire Scarlett Haddad de Beyrouth à la Bekaa, le vent souffle en direction de Damas. Ayant lu plusieurs articles de notre chère journaliste, j'ajouterai:
"Pourvu que le vent se transforme en tempête!..."

Un homme qui monte en popularité dans les rues d'Achrafieh est incontestablement Michel Pharaon. On l'a vu partout dans les rues d'Achrafieh allant et venant pour encourager les gens à aller voter afin de réaliser le meilleur score.
Et pour le "Pharaon" d'Achrafieh, le match a été loin d'être... "nil !"

Annulation du Congrès Mondial des Journaux à Beyrouth. Raison:" les ôtes Libanais n'ont pas pu assurer leurs engagements financiers.
Autrement dit : Ils n'ont pas pu assurer leur . . . quotidien !

11 Mai 2010

Je veux bien que l'on gagne et que l'on pavoise. Après tout c'est naturel et légitime. Mais que le CPL perde tout Achrafieh et Beyrouth et crie victoire absolue parce qu'il a eu 7 Moukhtars contre 5 au 14 Mars et que son très sympathique Nabil Nicolas député de surcroît annonce que le CPL a obtenu une victoire qui est une revanche sur l'échec subi aux élections législatives alors là on dépasse tout entendement.
Au moins si Nicolas avait conclu par une déformation du proverbe en disant "Mieux Moukhtar que jamais" on aurait souri avec lui et çà l'aurait rendu sympathique. Mais trop, c'est trop.

Heureusement qu'ils n'ont pas ajouté la liste de Elias Skaff à leur trophée électoral, ce dernier ayant reconnu qu'il ne s'était pas entendu avec le général Aoun pour ses élections. C'est peut être d'ailleurs ce qui a fait réussir Elias Skaff qui a fait cavalier seul. Cependant quand on a demande aux électeurs de Skaff ce qu'il leur a promis, la réponse est unanime : "D'Eliasses"...

Pourquoi a-t-on fait sortir Sayyed de prison? Sans doute sous la pression de nos voisins pour qu'il vienne envenimer la vie politique quotidienne par des déclarations à tout le moins vindicatives et pleines de feu qui risquent de tout brûler.

Le représentant officiel du régime syrien durant de longues années ne demande pas moins aux députés légalement élus aux dernières législatives de démissionner de leurs postes à Zahlé après la victoire (nette il est vrai...) d'Elias Skaf à Zahlé, aux élections municipales. Mais enfin que vient il faire dans cette galère?et comment peut on comparer une élection législative où le gagnant représente le Liban tout entier à la Chambre des députés et une élection municipale ou l'édile représente ses électeurs à l'Hotel de ville. M Skaff est un homme de très grands services et succède à un père qui a fait sa carrière de député sur les services qu'il a rendus dans sa contrée. Allez calmez vous M. Sayyed. C'est pas parce que votre nom signifie le maitre que vous pouvez traiter les députés de la Nation comme lorsque vous occupiez le poste de Directeur Général de la Sûreté Générale.

Vos étoiles ne vous permettent pas de voir le ciel selon votre manière de faire.

Un incident est venu encore prouver que l'homme est l'ennemi de l'Homme et que nous avons perdu au Liban toutes nos facultés de discernement entre le bien et le Mal.
Alors qu'ils ramenaient le cadavre de leur proche dans une ambulance pour l'enterrer, les parents se sont vu arrêter en plein chemin par les forces de sécurité qui ont "saisi 'et immobilisé le... cadavre parce que les parents n'avaient pas réglé la facture de l'Hôpital. Navrant ! et indescriptible façon d'appliquer la loi contre des personnes en plein douleur et en plein désarroi. Plus aucun respect des morts.

Et dire qu'à Ketermaya des hommes armés circulent devant la marée chaussée et tuent sans qu'elle n'intervienne. Mais ailleurs les gendarmes font les braves pour arrêter les morts.
. . . qui eux ne sont pas du tout en mesure de prendre le. . . mors aux dents!!!

L'ambassadeur de Grèce est venu inviter le Président Sleiman pour une visite officielle en Grèce. On pensait que la Grèce n'avait plus les moyens de subvenir à ses propres dépenses.
Pourvu que la pauvreté ne soit pas . . . contagieuse.

Le 16 mai on saura si la plus belle fille des Etats Unis sera une Libanaise. En effet Rima Fakih, Miss Michigan 2010 est parmi les finalistes et elle semble avoir une grande chance d'être élue.
Après cela elle aura le temps de venir au Liban et se présenter aux érections -euh pardon- aux élections municipales du SUD. Où elle sera miss Machi- Gun.

10 Mai 2010

La politique est elle de trouver des idées que l'on croit brillantes et qui finissent par devenir des problèmes majeurs pour ceux qui les ont créés et des cadeaux pour leurs adversaires.

A l'heure où je tape cette humeur quotidienne, nous ne connaissons pas encore quels sont tous les résultats définitifs des élections de Beyrouth et de la Bekaa.

Sauf un seul résultat et il est important: Beyrouth a prouvé haut la main qu'elle adopte les positions du 14 Mars et avec quelle différence. Avec 60% des urnes dépouillées il y avait vers minuit 33000 voix de différence entre la liste du 14 mars et le premier de la liste adverse. De plus en plus, les gens d'Achrafieh n'apprécient plus les "orange" et ils les préfèrent... pressées.

Même pour les Moukhtars la victoire nette à Achrafieh et à Saifi avec un panachage fifty fifty à Rmeil, force est de constater que à part les pépins que le CPL ne cesse de semer sur le chemin de l'entente nationale, les oranges ont été pressées et leur jus ne remplit même plus un verre à vin.

Et c'est mieux comme çà. A vin que nul ne meure!
On ne fait pas de la politique en inventant des batailles qui n'en ont jamais été. On ne va plus à la guerre, (et je m'adresse ici à un militaire), sans avoir fait un tir de barrage pour tromper l'ennemi et gagner ensuite ses positions grâce à une avance dans le brouillard. On ne peut plus se targuer d'être celui qui a raison et qui le dit toujours avec un léger sourire narquois qui veut dire : "En dehors de moi, point de vérité et partant point de salut!"

On ne peut plus se targuer d'être le leader incontesté des Chrétiens et à travers eux des libanais afin de pouvoir dire à un moment donné au Président de la République en place :"Ote toi de la ô homonyme pour que je m'y mette!"

Le temps est venu pour une révision totale des accords politiques qui avaient tout faussé. Le Chef du CPL était revenu au Liban grâce aux efforts des partis qui ont formé par la suite la formation du "14 Mars". Et il était revenu après que ses partisans aient participé à la formidable manifestation de solidarité du 14 Mars.

Mais voyant qu'il ne pouvait que jouer le rôle d'un chef de parti dans l'ensemble du 14 Mars il s'est de suite séparé de sa base pour flirter avec le Hezbollah et gagner des victoires sur le dos de ce dernier.
Achrafieh et Beyrouth ont dit non au général. Deux fois de suite!

Va-t-il conclure ce qu'il faut conclure ou de nouveau affirmer que cette défaite est en fait une victoire puisqu'il a su entraîner ses adversaires dans cette ridicule bataille des Moukhtars qui n'en demandaient pas tant.

Au moment de taper cette humeur, Zahlé semblait redonner un peu de reluit à un personnage absolument atone : c'est à dire M. Elias Skaff. Qui ne doit son élection qu'au manque de coopération entre deux listes qui se prévalent toutes les deux du 14 Mars. Pardonnez leur mon Père car ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient.

Mais la grande victoire Libanaise c'est avec les falafels que nous l'avons remportée. En établissant le record Guinness du plus grand plat de falafel avec 5173 kilos de Falafel. C'est pas beau Cà.
Cà va clouer le bec à Israël qui se réclame d'avoir inventé le falafel. Un resto à la sixième avenue à New York qui annonce "The Original Isareli Falafel".
Comme aussi ils veulent nous prendre la paternité du Hommos. (Je leur accorde la paternité des "homos" mais le Hommos c'est nous !)

Bravo Chef Ramzi pour cette initiative.
Question: Qui a mangé toutes ces boulettes???

Le Festival de Beiteddine a annoncé son programme. Il est faste. Soyons optimistes et prions que de nombreux touristes se mêleront aux Libanais pour voir tous ces spectacles. Bravo Nora Joumblatt.

N'oubliez pas d'aller voir Ekher Beyt bel Gemmayzeh. C'est à ne pas rater. Vraiment!

07 Mai 2010

Pas de journaux ce matin car la presse chôme quand même le jour du 6 mai jour des martyrs. Et journée des martyrs de la presse. Oh combien de martyrs elle a donné la presse Libanaise. !!! Leur nombre est très grand et montre combien la liberté de la presse au Liban est illusoire si on a la possibilité de tuer des journalistes et de voir leurs meurtriers encore en liberté.

Parmi les victimes les plus en vue:
-Kamel Mroué assassiné pour ses écrits dans Al Hayat et dont l'assassin présumé n'a jamais passé devant les tribunaux.
-Nassib Metni assassiné le 8 mai 1958 et dont l'assassinat devait mettre le feu aux poudres et ensanglanter le Liban durant 6 mois. On n'a jamais jugé ses assassins.
-Riad Taha, assassiné alors qu'il essayait de prêcher le rapprochement entre les adversaires politiques.
-Selim el Lozy assassiné lui qui écrivait si bien dans Al Hawadess.
et plus près de nous :
-Gebran Tueni, assassiné pour n'avoir pas compris que l'on ne peut parler de liberté dans un pays occupé par un pays "soeur" comme on dit
-Samir Kassir, dont les articles étaient lus de tous et qu'une bombe a fauché en pleine jeunesse, dans la vigueur de l'age.

Et demain d'autres assassinats viendront faire pleurer des familles dans leurs demeures et faire fulminer des jeunes assoiffés de liberté, d'indépendance et de lutte pour l'avenir.
Alors pour eux en commémoration des Martyrs de la presse ayons un moment de recueillement.

Hier se donnait également la première de la pièce écrite et mise en scène par Betty Tewtel :"Akher beit bel Gemmayzé".

Disons le tout de suite Betty Tewtel est une des plus talentueuses metteurs en scène de théâtre. Et une scénariste accomplie, qui sait allier les larmes d'émotion aux rires les plus fusants.
Le thème est simple: une famille habitant une maison de Gemmayzé depuis des décennies se voit offrir une grosse somme d'argent pour quitter la maison afin de permettre la construction d'un grand immeuble. Il y a les pour. Il y a les contre. La famille s'entredéchire. La famille se souvient des joies et des drames qu’ils ont vécus dans cette maison. C'est un véritable cas de conscience.

Toute la troupe était parfaitement dans la peau des rôles et la distribution est impeccable. Trouvez vous une soirée libre d'ici jusqu'au 23 Mai pour aller applaudir la pièce. Vous rirez aux larmes. Vous aurez les yeux embués de tristesse dans des scènes absolument poignantes. Vous frémirez de plaisir en voyant les astuces de la mise en scène et des changements de décors.

Vous fuserez devant les propos de chacun des protagonistes.
Ils sont 12 sur scène. 12 acteurs en colère (mais ce n'est pas Twelve angry men. . . ), 12 acteurs dans le doute: quittons nous ou ne quittons nous pas la maison? 12 acteurs donnant le ton juste , riant ensemble, pleurant ensemble, reflétant ce que nombre de familles habitant ces vielles maisons porteuses d'histoire vivent:le moment où les gros bâtisseurs sans âmes viendront déloger les propriétaires de leurs antiques maisons pour y construire le gratte ciel. 12 acteurs qui n'en forment qu'un tellement le ton est juste, la réplique fulgurante et le ton familial en dents de scie.

Il faudrait citer tout le monde. Je cite Josyane Boulos qui a ému la salle jusqu'aux larmes, et Lama Mer'achly (fille du grand acteur qui avait accompagné Chouchou dans ses facéties) qui nous a fait rire aux larmes et tous les autres qui chacun dans son rôle a été impeccable.

Une standing ovation a accueilli les acteurs quand ils sont venus saluer. Méritée.
A voir absolument !!!
Et les images de la fin sont absolument bouleversantes.

Les britanniques ont voté hier mais il semble qu'il n'y a aucun des 3 candidats qui s'est assuré la majorité absolue pour former le gouvernement. Comme c'est la Reine Elizabeth qui va charger l'un des trois leaders de former le gouvernement, c'est vraiment le moment de lui chanter :"God Save the Queen"
Car çà va "couiner"

Je vous dis à Lundi car je suis off le week end.

07 Mai 2010

Pas de journaux ce matin car la presse chôme quand même le jour du 6 Mai jour des martyrs. Et journée des martyrs de la presse. Oh combien de martyrs elle a donné la presse Libanaise. !!!Leur nombre est très grand et montre combien la liberté de la presse au Liban est illusoire si on a la possibilité de tuer des journalistes et de voir leurs meurtriers encore en liberté.
Parmi les victimes les plus en vue:
-Kamel Mroué assassiné pour ses écrits dans Al Hayat et dont l'assassin présumé n'a jamais passé devant les tribunaux.
-Nassib Metni assassiné le 8 mai 1958 et dont l'assassinat devait mettre le feu aux poudres et ensanglanter le Liban durant 6 mois. On n'a jamais jugé ses assassins.
-Riad Taha, assassiné alors qu'il essayait de prêcher le rapprochement entre les adversaires politiques.
-Selim el Lozy assassiné lui qui écrivait si bien dans Al Hawadess.
et plus près de nous :
-Gebran Tueni, assassiné pour n'avoir pas compris que l'on ne peut parler de liberté dans un pays occupé par un pays "sœur" comme on dit
-Samir Kassir, dont les articles étaient lus de tous et qu'une bombe a fauché en pleine jeunesse, dans la vigueur de l'âge.

Et demain d'autres assassinats viendront faire pleurer des familles dans leurs demeures et faire fulminer des jeunes assoiffés de liberté, d'indépendance et de lutte pour l'avenir.
Alors pour eux en commémoration des Martyrs de la presse ayons un moment de recueillement.

Hier se donnait également la première de la pièce écrite et mise en scène par Betty Taoutel: "Ekher beyt bel Gemmayzé", production URBAN ART.
Disons le tout de suite Betty Taoutel est une des plus talentueuses metteurs en scène de théâtre. Et une scénariste accomplie, qui sait allier les larmes d'émotion aux rires les plus fusants.
Le thème est simple: une famille habitant une maison de Gemmayzé depuis des décennies se voit offrir une grosse somme d'argent pour quitter la maison afin de permettre la construction d'un grand immeuble. Il y a les pour. Il y a les contre. La famille s'entredéchire. La famille se souvient des joies et des drames qu’ils ont vécus dans cette maison. C'est un véritable cas de conscience.
Toute la troupe était parfaitement dans la peau des rôles et la distribution est impeccable. Trouvez-vous une soirée libre d'ici jusqu'au 23 Mai pour aller applaudir la pièce. Vous rirez aux larmes. Vous aurez les yeux embués de tristesse dans des scènes absolument poignantes. Vous frémirez de plaisir en voyant les astuces de la mise en scène et des changements de décors.
Vous fuserez devant les propos de chacun des protagonistes.
Ils sont 12 sur scène. 12 acteurs en colère (mais ce n'est pas Twelve angry men. . .), 12 acteurs dans le doute: quittons nous ou ne quittons nous pas la maison? 12 acteurs donnant le ton juste, riant ensemble, pleurant ensemble, reflétant ce que nombre de familles habitant ces vieilles maisons porteuses d'histoire vivent: le moment où les gros bâtisseurs sans âmes viendront déloger les propriétaires de leurs antiques maisons pour y construire le gratte ciel. 12 acteurs qui n'en forment qu'un tellemen

Pages: 1 2

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution