Humeurs Passées (Novembre 09)

01.11.09

Humeurs Passées (Novembre 09)

Permalien 03:44:31, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

26 Novembre 2009

Je vais être un peu court pour féliciter le gouvernement d'être parvenu enfin à une déclaration ministérielle, qui ne semble pourtant pas contenter tout le monde puisqu'il y a des réticences dans les milieux du 14 mars.
Mais tant que réticences ne rime pas avec démission, nous allons enfin pouvoir juger le gouvernement sur ses oeuvres, dans un climat encourageant.

Mais c'est le Président de la Chambre qui semble vouloir créer un nouveau sujet de discussion qui lui n'aura pas de fin. Et les réponses tant de Samir Geagea que de Michel Aoun, qui rejettent la proposition du N*2 de l'Etat vont dans le sens du refus de commencer à parler de l'abolition du confessionnalisme politique. Chaque fois qu'un feu s'éteint,il y a une étincelle qui jaillit soudain risquant de mettre le feu à la paille.

Je pars samedi pour un court voyage en France. Je serai donc absent de mon blog. J'en profite pour souhaiter à tous mes lecteurs musulmans une bonne Fête de l'Adha.

A bientôt donc.

25 Novembre 2009

C'est ennuyeux de se mettre d'accord. On ne trouve plus rien a dire. Et les invectives que l'on pourrait faire dans un petit article apparaîtraient incongrus à la plupart des lecteurs. D'ailleurs c'est un fait, les contacts quotidiens sur le blog ont diminué (pas de beaucoup mais ils ont diminué quand même). Cela prouve que l'on se réconcilie. Et c'est tant meux. Evidemment il y aura toujours des raisons de se critiquer les uns les autres, et l'on pourrait assister au dialogue suivant :

Député du 14 Mars: permettez vous cher 8 marsiste que je vous fasse une petite remarque sur le contenu de vos arsenaux militaires qui bien sûr vont servir à sauver les libanais des tortures que vont nous faire supporter les israéliens, mais jurez vous que vous ne les attaquerez pas en premier ?Voyez vous j'ai un conteneur de nouvelles voitures qui arrivent au port.

Député du Hezb : Mais je vous en prie M. du 14 Mars . Il en sera fait comme vous le demandez et n'ayez pas peur votre cargaison arrivera à bon port. Mais il est évident qu'il faudra participer à l'appui financier de la résistance:une voiture pour Hussein, une voiture pour Ali, deux voitures pour Michel. . .

Député du CPL : Trois ! Trois voitures. Une pour lui et deux pour ses deux gendres

Député 14 Mars :. . . heureusement que Abou Jamra n'est plus là il lui en aurait demandé une pour lui.

Député du Parti socialiste :wa qord?Et nous . nous ne recevons rien?

Député du 14 mars : Si, si vous aurez une voiture. Mais vous paierez la douane et les travaux publics.

Coup de fil: Allo 14 Mars. Qu'est ce que j'entends vous apportez des voitures. J'en veux trois, fi Amal? Elles iront pour le comte de Tyr.

Député 14 Mars : Mais bien sûr. Tiens! Il n'en reste plus qu'une. Tant pis je la conduirai puisqu'il s'agit du . . . char de l'Etat.

Fiction vous dites. Mais la réalité dépasse la fiction. Ou plutôt l'affliction.

Mais revenons à cette nouvelle de la fronde du général Abou Jamra. Depuis le temps que la Jamra (en arabe bout de charbon brûlant) couvait sous le feu c'est normal que cela éclate. Mais Abou Jamra dément.
Et ce dernier mot prend une double signification. Le verbe dément nous dit qu'il n'a pas dit. L'adjectif dément nous dit qu'il est devenu fou.
C'est dément. . . ciel!
Au CPL tout a un double sens . Même l'expression :"Aouni soit qui mal y pense. "

Le dynamique Ministre de l'Information Tarek Mitri dit que la déclaration ministérielle se trouve dans la dernière ligne droite avant l'accord.
Le ministre a toujours des déclarations :"Milli. . . Mitri"

En France on signale une baisse de revenus des casinos. Oh que de jeux de mots cela inspire. D'ailleurs le titre de L'Orient Le Jour donne le ton:De nouveau dans le "rouge": les casinos voient la vie en "noir"
On continue. C'est un véritable "impair et manque" (de pot). Eux qui étaient à "cheval", pensaient ne pas perdre la "boule". Mais leurs "zeros" étaient fatigués, et ils se sont faits . . . roulette! Ils vont sûrement finir dans un "bac-à-rat"

Carla Bruni dit oui à Woody Allen. Attention pas pour se marier. Elle a déjà un mari. Mais il semble bien que les tics de Sarko ne l'amusent plus et avec Woody elle rira à perdre . . . "Allen"

Merci à L'Orient-Le Jour qui a publié mes "béatitudes" écrites après l'embouteillage monstre de vendredi dernier.
A lire en page des lecteurs.

21 novembre 2009

Quel Malheur! Quelle horreur ! et quel désespoir a dû motiver cette jeune femme pour tuer ses trois enfants et se donner la mort ensuite. Quel drame !
Les mots manquent à chacun d'entre nous pour expliquer cette tragédie atroce qu'a connue le village de Bhersaf. Que Dieu pardonne l'impardonnable et donne la patience à ceux qui restent.

Un autre acte suicidaire semble s'emparer de toute la classe politique libanaise qui , gouvernement en tête, planche sur les mots, les virgules, les guillemets et les points de suspension de la déclaration ministérielle que l'on a du mal à faire accoucher ! Entre les armes du Hezbollah qui sont et resteront longtemps encore le point de litige pour savoir si le Hezb est une force de résistance ou un simple parti libanais qui s'est arrogé le droit de faire la guerre , et la bouderie d'un ministre si sympathique à toute la population libanaise après avoir réussi des élections qui ont reçu les félicitations du monde entier, avec en face une anomalie administrative chez les FSI qui risque de dynamiter tous les efforts de conciliation entre les différents partis et les différentes parties, avec la politique politicienne qui s'infiltre de plus en plus dans les Universités et les collèges par 14 et 8 Mars interposés semant dès aujourd'hui les graines de la violence qui les opposera dans 4 ans aux élections parlementaires, force est de constater que la prise de pouvoir du nouveau gouvernement est longue à arriver.

Ce n'est pas la guerre de "Trente ans ", c'est la guégerre des trente "tannés"
(qui ont essuyé une défaite -définition du dico )

Pris au piège de l'Indépendance : titre mon journal ce matin. Cela me rappelle un de mes collaborateurs qui du temps où les syriens étaient encore au Liban qui me disait :"Monsieur Boulos demain Un dépendance après demain deux dépendances. " Laconique mais si vrai à l'époque. Pourvu que ça ne recommencera pas si les libanais restent incapables de se gouverner par leurs propres moyens.

Des paris truqués au foot ball c'est le plus gros scandale du genre dans le monde du Foot Ball en Europe. Ce sport devrait changer de nom après ce scandale qui s'ajoute à la "nouvelle main de Dieu" que Thierry Henry a commise l'autre soir"
Changeons le nom de ce sport mondial. Et au lieu de Foot-Ball nommons le
"Fautes-ball"

Des nouvelles de mes RECUEILS:
1- Ce soir j'enregistre une interview dans l'émission de la MTV "Toute la ville en parle"qui sera émise ce jeudi à 21 heures.
2- Mardi matin à 8. 15 entretien avec Tanguy sur Light FM
3- Mardi matin enregistrement d'une interview qui passera samedi matin sur LBC.
Question à ceux qui ont acquis RECUEILS : qu'en pensez vous. Je serais heureux de lire vos commentaires.
jc-boulos@alsumaria. tv ou sur mon blog www. jeanclaudeboulos. com

A mardi. Car lundi c'est congé.

20 novembre 2009

Je parle au nom de tous ceux qui ont eu la mauvaise idée de se lever matin pour aller à leur bureau ou à leur lieu de travail et surtout ceux qui venaient du Kesrouan et du Nord.
Malheureux les pauvres d'esprit qui sont venus à leur travail car le royaume de l'asphalte est à eux.

Malheureux ceux qui croyaient arriver à 8 heures à leur lieu de travail car leurs chaises sont restées vides et leur rage était grande

Malheureux ceux qui avaient un avion à prendre car le royaume du ciel bleu n'était plus à eux

Malheureux ceux qui avaient pris un bouquet de fleurs à leurs copines car les fleurs s'étaient fanées avant que d'arriver.

Malheureux les pauvres d'esprit qui avaient cru que la marée chaussée et l'armée auraient mis des militaires partout pour régler la circulation car c'était justement la troupe qui bouchait toutes les routes.

Malheureuses les femmes qui allaient à l'hôpital pour accoucher car elles ont du le faire à même le trottoir.

Malheureux les malades qui allaient se faire opérer par le chirurgien qui habitait du côte de Jounieh car l'enfant est venu tout seul et on a pu lui couper le cordon ombilical mais pas couper le défilé militaire.

Et heureux ceux qui étaient malades et qui sont restés au lit car le royaume du ciel de lit était à eux.
Bienheureux ceux qui allaient à Tripoli car les routes leur souriaient.
Et bienheureux moi qui travaille à Mansouryeh et qui ai pu arriver en 36minutes 30 secondes et 6/10eme a Tallet Khayat pour une interview promotionnelle de mes RECUEILS. A Télé Liban

Mais quand donc apprendra-t-on à respecter le citoyen. Du plus bas au plus haut degré de l'échelle.

Que ceux qui n'ont pas envoyé l'Etat aux quatre diables me jettent la première pierre.

19 Novembre 2009

Vivent donc les réconciliations! C'est le mot à la mode et c'est tant mieux si ces réconciliations se font sous la gouvernance du général Sleiman Président de la République qui semble ainsi bien jouer son rôle de conciliateur parmi toutes les parties et partant parmi tous les partis. Sans parti pris !

Bien sûr le chemin est long de réconcilier vraiment le général Michel Aoun avec Samir Geagea , ou avec le Président Gemayel. Mais enfin quand il y a la volonté de bien faire, on fait du bien!.

D'ailleurs avant de se réconcilier avec les autres parties il faut que le Général Aoun commence par se réconcilier avec ses propres troupes , le général Abou Jamra après que l'on ait appris que ce dernier voulait instaurer une sorte de correction de la dérive des politiciens entourant le Général Aoun. Pour mes lecteurs francophones et ils sont nombreux Jamra en arabe indique ce petit bout de charbon ou de bois qui reste enflammé quand le gros feu s'est éteint. Le proverbe français dit :"Le feu couvait sous la cendre". Ce qui au CPL se traduit :"le bout de Jamra voulait faire tout des . . . cendre !"

Qui a dit que le CPL est un tout indissociable ?

La mission que Berri semble s'être assigné est de relancer le dossier de la déconfessionnalisation. Plus hypocrite que cela , tu meurs. Pourquoi le bey croit-il un seul instant que s'il n'était pas chiite et chef d'un parti chiite (qui porte "l'espoir" en son nom) il aurait duré aussi longtemps sur le perchoir de l'Assemblée nationale? Que nenni. Le Duc de Berri est le Président de la chambre car les députés de la majorité avaient bien voulu voter pour lui. S'ils avaient eu un candidat à leur portée, les 14 marsistes n'auraient pas donné leurs voix à un chiite qui après coup leur a rendu la vie difficile avant de laisser se former un Cabinet en patchwork où la déclaration ministérielle risque de prendre aussi longtemps que la formation du cabinet ministériel.

Maintenant nous sommes entrés dans le quart d'heure de la Berryté, et il faudra que Nabih ne soit pas atteint du beriberi une affection due à une avitaminose (affection provoquée par la carence de plusieurs vitamines qu'on peut écrire aussi "vite-Amine")

Un libanais entre dans le Guinness Book pour la deuxième fois en construisant une Tour Eiffel avec des allumettes. C'est ce qu'on appelle "faire feu de tout . . . bois" pour arriver à son but.

Deux bonnes nouvelles pour notre économie :la première c'est qu'il pleut des hôtels à Beyrouth et dans les environs. La seconde c'est que Beyrouth veut redevenir la vitrine du Moyen Orient. .
Luxe, luxueux et luxurieux.
C'est bien dans tous les. . . sens!

Ah que le match France-Irlande a été cruel. Bien sûr je voulais une victoire de la France. Mais ma joie est empreinte d'une certaine amertume, quand même, de la manière dont le but de l'égalisation qui ouvrait à la France le chemin de l'Afrique du Sud, était cruelle. Une main de Thierry Henry et c'était la qualification.
Alors pour passer mon désappointement voici les manchettes des journaux sportifs que j'ai inventées:

"La France bat l'Irlande sans en avoir . . . l'Eire"
"La France ne va pas prendre l'Eire en Afrique "
"La France se frotte la . . . main"
"Les français font main basse sur la qualification. "
" Les irlandais en pleurs. . . Thierry "en rit"
"La France gagné au foot en jouant du. . . volley"
"La France a "volley"sa victoire. "
Titre du prochain film policier produit en France :"Le sale "Eire" de labeur"

Proposez moi d’autres. Ca fera plaisir à mes lecteurs. . .

16 Novembre 2009

Alors les avocats ont donné le signal. Dans un ordre où les hommes sont majoritaires, dans une société où l'on regarde une femme active de travers, dans une chambre des députés où les femmes se comptent à peine sur les doigts d’une main, les avocats ont porté une femme à leur tête. N'est ce pas merveilleux? Tout le monde a applaudi. A quand donc de battre aux élections les hommes qui viennent au Parlement pour ne rien faire d'autre que de se faire photographier par les caméras et les remplacer par des femmes d'abord plus belles et plus agréables à la caméra ensuite sûrement plus actives dans le milieu parlementaire. Que c'est loin tout ça me dites vous ? Peut-être oui, mais on peut rêver non? Vous l'avez compris moi je suis pour l'égalité entre la femme et l'homme dans tous les domaines. Et je trouve que la femme a certainement un jugement plus sûr que celui l'homme.
La femme fait les enfants, l'homme fait l'enfant et ne réussit même pas.
Vive les femmes.

On nous construit des barrages nouveaux. C'est bien cela améliorera la distribution de l'eau. Mais pour l'amour du ciel que l'on ne fasse pas comme avec Chabrouh qui a été construit mais on avait oublié de construire les tuyaux d'échappement pour l'irrigation. Je ne sais pas si cela a été fait depuis sa création il y a plus de 3 ans.
Il faut dire que les barrages sont une sorte de mode au Liban. Il y a eu les barrages des palestiniens. On sait à quoi cela a abouti. Il y a eu les barrages d'automobiles. Que l'on subtilisait après avoir battu leurs conducteurs. Pourvu que les barrages d'eau ne se transforment pas en barrages d'eau-tot-mobiles.
Que d'eau, que d'eau.
Et dire que nos robinets sont secs. !

La rencontre entre les deux présidents Sleiman et Assad continue de faire couler beaucoup d'encre. Mais c'est tout naturel après tout la Syrie a des frontières communes avec le Liban sur trois côtés. Et les deux hommes ont accordé leurs instruments afin que personne au Liban ne joue . . . . . . les contre-Baass

Et c'est justement en jouant les contre-Baass que Johnny Nassif avait été exécuté lors des combats contre les troupes syriennes qui en Octobre 1990, entrèrent à Fayadyeh et bombardèrent par avion le Palais de Baabda . Notre devoir est de ne pas oublier. Même si l'on a pardonné.

On s'est beaucoup amusé avec Smain au cours de ses deux galas à l'amphithéâtre Pierre Aboukhater. Il a aimé notre public et le public le lui a bien rendu. Bravo Urban Art qui ne cesse de nous ravir par ses idées créatives. Son show s'appelait ; "Mon dernier. . . avant mon prochain".
Vivement le prochain. !

Vendredi 13 Novembre 2009

Avez-vous peur des vendredis 13? Il y en a qui se calfeutrent à la maison et n'ont aucune activité. Moi je n'ai pas peur des V13 car je suis né un vendredi 13 Avril . Et je ne m'en porte pas plus mal. Mais on ne peut rien faire contre les superstitions tenaces qui torturent les gens devant cette date "fatidique".

Décidément la formation de ce gouvernement me laisse un peu sans raison d'écrire des humeurs acerbes tellement la pseudo "réconciliation nationale 'dans ce gouvernement né au forceps et qui va bientôt rédiger la déclaration ministérielle. Alors il faut se rabattre sur certains événements très libanais comme toujours mais qui ont une autre formulation. Ainsi cette visite impromptue de notre Président de la République en Syrie était elle improvisée ou préparée depuis longtemps à la condition qu'elle se passe juste après la formation du gouvernement. Afin de ne pas donner lieu à des commentaires peu aimables.
Mais c'est un dégel quand même et tout dégel est bon à prendre.
Surtout qu'en première page cette nouvelle est contiguë avec la nouvelle où il est dit que Paris veut jouer la carte syrienne dans le puzzle moyen oriental. Or le Liban est une carte principale, sans être un atout, dans le puzzle oriental puisque toutes les nations du Proche Orient se sont penchées sur le berceau de ce bébé qui a vu le jour, mais qui a encore de longues nuits blanches à connaitre avant que ne naisse la vraie coordination entre les ministres. D'ailleurs à peine formulés, ces voeux ont été contrés à Paris par des manifestations de l'opposition syrienne en France avant l'arrivée du Président Assad à Paris.
En conclusion : Les "paris" sont engagés. La visite est une affaire de "Lyon"
Personne ne saura "cæn" ça arrivera. Il faut s'attendre qu'on se fasse des "seine", afin de se casser le "Rhin". Il se peut que l'affaire se "corse" sans crier "gard". Et que l'hôte ne fasse pas la lutte contre les "moulins' pour amadouer son "allier". Mais il n'y aura pas de "Metz" à ''l'aube" de cette "somme" de tracas dans la "scierie".

Billy Karam est un très grand champion des rallyes. Son amour pour les voitures lui a fait mériter d'entrer dans le célèbre "GUINNESS BOOK OF RECORDS" et toujours dans l’automobile . . . miniature. Avec une collection qu'il a arrête expressément à 22 222 petits modèles différents Billy a pulvérisé l'ancien record.
A la question de savoir comment lui était venue l'idée de collectionner des voitures, le champion a répondu : "Auto-matiquement"

Un titre en dernière page attire mon attention : un pas en avant un pas en arrière. Je pensais que l'on parlait du nouveau gouvernement. Pas du tout il s'agissait de tango. Mais qu'importe, la comparaison persiste car après que les politiciens nous aient fait chanter, maintenant ils nous font . . . danser.

Il y a eu 4 millions de personnes qui ont utilisé l'aéroport de Rafic Hariri depuis le début de l'année. De quoi s’écrier : "Quels vols!"

12 Novembre 2009

Je ne vais pas être long. Même si j'ai été absent hier. Mais je voudrais remercier tous ceux qui sont venus à la signature de RECUEILS avant hier mardi à l'Hôtel Gabriel. Ils étaient nombreux les amis qui m'ont fait l'honneur de me visiter. Et les ventes étaient bonnes.

Merci également à tous les ministres et anciens ministres qui sont venus et qui ont acheté les coffrets.
Mais deux visites m'ont particulièrement touché. Celle de Mme Elias Hraoui et celle de Mme Solange Gemayel.
Merci à tous ces chers amis que je n'avais pas vus depuis fort longtemps et qui étaient là en train de faire la queue avant d'acheter les RECUEILS et venir les faire signer.

L'Hôtel me dit qu'ils ont compté 300 visiteurs, seuls ou accompagnés par leurs conjoints ou fiancés. C'était très émouvant.
Surtout que du point de vue de l'organisation c'était absolument parfait. Avec un chanteur, des jus naturels, des petites bouchées différentes et des plateaux de Baklawa, on a su donner une ambiance très familiale et très décontractée.

J'aurais voulu que la fête perdure toute la nuit tellement c'était agréable.

Maintenant RECUEILS se trouve dans toutes les grandes librairies et vous pouvez les acquérir quand vous le voudrez. Et si parmi vous certains désirent une dédicace sur la page de garde de RECUEILS, 03 25 25 35 et je vous indiquerai comment faire.

Merci encore. Je suis ému. Et j'espère que beaucoup partageront mon émotion.
J'ai plusieurs rendez vous fixés pour parler à la Télévision ou à la radio. Suivez les annonces.
A demain.

PS: Lisez l'article réservé à l'Association Al Majal dont Josyane Boulos est la Directrice associée et qui s'occupe des loisirs d'enfants et adultes aux besoins spéciaux. C'est dans L'Orient Le Jour de ce matin.

10 Novembre 2009

Le hasard fait bien les choses. Avec quand même parfois des bémols.
Par exemple j'avais décidé la date de la signature de mes RECUEILS en ce jour du 10 Novembre depuis plus de 90 jours et pris les dispositions nécessaires pour avoir tout prêt à cette occasion. Et tout est prêt et je me sens d'attaque pour rester cinq heures durant assis à la table de signature en train de dédicacer les livres. J'espère qu'ils seront nombreux les amis qui me feront l'honneur d'acheter le coffret. Parmi mes invités il y avait un certain nombre de ministres et de députés. . Mais hélas un bon nombre a été invité à faire partie du gouvernement. Et je crains que la plupart, trop occupés à se faire photographier et à assister à la première réunion ministérielle.
Mais on a un nouveau conseil des Ministres et c'est le principal.

Le hasard a voulu aussi que l'un des nouveaux ministres travaille ses affaires de la publicité avec mon fils Naji. Pourvu que çà ne le saoule pas ! (Je parle de Naji évidemment . . . car le ministre "enivre"les gens)

Le hasard a voulu également que le Ministre de la Jeunesse et des Sports s'appelle Ali Hussein Abdallah tout à fait comme mon ancien collègue au Conseil d'administration de Télé Liban Ali Abdallah. Qui a de surplus le même nom intermédiaire et qui me dit :"Le nombre de Ali Abdallah est tellement grand qu'il faut remonter au troisième prénom intercalaire pour les différencier l'un de l'autre. " Mais pour reconnaître mon ami c'est simple: Mon Ali Hussein Abdallah est le beau frère (frère de sa femme) de Ali Hussein Abdallah. Facile non ????
En plus il y a deux Ali Hussein au Gouvernement. L'un est Chami et l'autre est ABDAllah. En ce moment Chami et Allah sont synonymes. . .

Le hasard a voulu aussi que nous allions déjeuner au restaurant Halabi d'Antélias. A la table à coté il y avait le député Jean Oghassapian que je n'avais pas vu depuis longtemps. Embrassades et salamalek de rigueur. Et au dessert nous lui avions envoyé une portion du gâteau d'anniversaire de ma belle fille. Le lendemain . . . cerise sur le gâteau il est nommé ministre. Si vous le voyez dites lui qu'il me doit sa nomination au poste de ministre.

Dernier hasard enfin ! La page 3 de L'Orient Le Jour est entièrement consacrée aux photos et bios des ministres du nouveau cabinet. Il y a un encart publicitaire pour SMAIN avec son nez de clown. Il doit être le 31ème Ministre désigné!. . . Ma fille Josyane qui produit le spectacle a eu cette réflexion : "SMAIN a été nommé Ministre de l'Humour "
Sans doute. Alors allez le voir vendredi ou samedi à l'amphithéâtre de Pierre Aboukhater à l'USJ

Un de mes amis s'étonnait hier du faste donné à la réunification de Berlin pour le 20ème anniversaire de la chute du mur.

"C'est normal lui dis je, les allemands après 20 ans sont devenus..."mûrs"

Je vous attends cet après midi de 15h a 20h pour la signature de mes RECUEILS à l'hôtel Gabriel.

09 Novembre 2009

On a beau avoir , toute sa vie, été un homme de media, paraissant constamment à la télévision depuis plus de 50 ans, on a beau avoir écrit des livres dont on a parlé dans la presse dans les pages intérieures, on a beau s'être habitué à être ce que les américains appellent "a face in the crowd", voir sa propre photo en couleurs s'étaler en première page de L'Orient Le Jour, pour annoncer un long article de Carla Henoud, sur mes "RECUEILS" en huit volumes, qui représentent l'écriture de toute une vie, procure un sentiment de fierté rare d'avoir ainsi reconnu l'oeuvre et d'attirer l'attention immédiate des lecteurs sur ce que j'ai écrit. Merci Carla Henoud pour l'excellent article qu'elle a écrit de tout son coeur, avec cette amitié familiale qui m'unit à ses parents depuis des décennies. Et Merci L'Orient Le Jour qui accorde toute cette place non seulement dans le quotidien imprimé sur papier mais dans la page web ou l'on demande également la réaction des lecteurs à cet article. Je rappelle simplement que la signature de RECUEILS se fera demain mardi 10 Novembre entre 15h et 20 heures.

Tous mes amis sont invités et j'espère qu'ils seront nombreux à la signature.

Je crois que mon prochain livre racontera la danse de samba que Saad Hariri a dansée depuis près de 5 mois maintenant pour former son gouvernement. Car la samba se danse un pas en avant, un pas en arrière. Et c'est à ce rythme là que les différents courants politiques au Liban ont fait danser le Premier ministre, le rythme étant donné par une majorité qui ne sait pas qui désigner comme ministrables et qui est jalouse de cette victoire électorale qu'on lui grignote jour après jour, un Hezbollah qui se cache derrière les exigences du général et laisse la parole et le choix à ce dernier, selon les recommandations qu'il reçoit de la Syrie ou de l'Iran, un général qui veut être calife à la place du calife, qui pense que le fait d'être ministre est une charge familiale héréditaire et qui accuse les autres de mettre des bâtons (de maréchal?) dans les roues, un Président de la République incapable d'imposer ses points de vue et qui a le grand savoir de faire de l'arbitre parfait entre toutes les parties alors que toutes les parties n'espèrent qu'une seule chose:son avis définitif de Président pour hâter les choses et faire qu'elles tournent dans le sens du vent et non contre le vent.

Tout cela hélas ne fait que compliquer les choses.
D'ailleurs entre le samedi soir où les télés donnaient déjà la composition du gouvernement avec les ministres et leurs portefeuilles, et les titres de ce matin "Les tiraillements du dernier quart d'heure", le week end aura été "le Week end des Dupes "(allusion à la Journée des dupes du . . . 11 novembre 1630 presque un anniversaire! dont j'avais parlé dans une humeur précédente et qui est cette journée au cours de laquelle les ennemis de Richelieu- Marie de Medicis notamment - crurent leur victoire assurée alors que Louis XIII renouvelait sa confiance à Richelieu. )

A moins que ce matin Saad présente enfin le menu au Président de la République pour l'avertir (et j'insiste sur ce mot) de ce qui l'attend autour de la Table du Conseil des sinistres -euh pardon-des ministres.

Courageuse , très courageuse conclusion de Nagib Aoun dans sa Chronique de ce matin, concernant l'interdit qui a frappé le journal d'Anne Frank dans une école de Beyrouth:"Le monde n'est pas seulement fou, il est aussi, très souvent, infâme. "
Cela me rappelle également les premières années de la télévision au Liban quand , Directeur des Programmes j'avais à faire avec les problèmes de la consure appliquée à tous les films et programmes venant de l'étranger. J'en avais parlé dans une de mes précédentes humeurs. A titre de rappel :On avait interdit la projection de la pièce "ATHALIE" qu'on enseignait dans toutes les classes de première d'alors, car" le cruel Dieu des Juifs l'emporte aussi sur toi" et tous les mots "hébreux et juifs" devaient être effacés de la pièce de Racine. . .
Comme la censure avait déchiré toutes les pages sur Israël dans l'Encyclopédie Larousse vendue en 1960. Croyant sans doute alors que, ce faisant, on effaçait Israël de la carte du monde . . .

Je lis dans les pages culturelles la nouvelle d'une exposition de François Sargologo avec sa mère Yvette Achkar à la galerie Janine Rebeiz.
J'avais un copain de classe à Tripoli de la famille Sargologo Notre amitié s'est perpétué après que j'eusse quitté Tripoli. Il se prénommait Roger. Je ne l'ai pas vu depuis de très longues années. François est le fils de Jean décédé il y a longtemps mais si un de mes lecteurs connaît Yvette et François, soyez aimable de leur dire que j'aimerais parler à François pour lui demander des nouvelles.
Souvenirs, souvenirs !!!

Alors au lieu de nous lamenter sur le sort de notre politique et se chagriner de tant d'erreurs commises, payons nous une tranche de rire en allant applaudir SMAIN vendredi 13 (porte bonheur) et samedi 14 Juillet l'amphithéâtre Pierre Aboukhater à l'USJ. Vous vous paierez une véritable tranche de rire. Ca nous manque en ce moment!C'est une production Urban Art. Comme toutes les choses réussies que produit cette société d'événements.


06 Novembre 2009

Entre la conférence de presse que j'ai donnée pour lancer mes RECUEILS en huit volumes et les différentes interviews pour les journaux j'ai perdu la notion du temps et j'ai été submergé par une paresse d'écrire le blog pour être au rendez vous avec mes lecteurs. Pour mes lecteurs francophones il y aura un long article dans L'Orient-Le Jour ce lundi. Il sera signé par Carla Henoud.

En même temps je prépare la signature du coffret qui se déroulera au Gabriel Sofitel Hotel le mardi 10 novembre de 15h a 20 heures. Alors ceux que je n'ai pas invités par carton, ceux qui ont lu la publicité dans la presse ou vu la pub télévisée, sont les bienvenus à cette signature. L'impression du coffret est superbe et les couleurs (dans les différentes tonalités de bleu) sont vraiment très attractives. Tout le coffret ne prendra pas plus de 13 cm de large dans votre bibliothèque.

Et je rappelle vous êtes les bienvenus à la signature. Même sans carton.

Finalement en faisant la comparaison entre des écrits politiques des années 60 et 70 qui composent la trame de trois bouquins de la collection entière force est de constater que les mots d'esprit restent les mêmes à travers les années et les mêmes personnages font la même politique dont les Dix Heures, Cactus ou le Nahar Arabe et international se moquaient. Et les calembours s'appliquent tout aussi bien aux pères politiciens qu'à leurs héritiers actuels.

Il y a de quoi en pleurer et ne pas en rire tellement les choses sont en train de prendre un côté dramatique dans un pays qui aurait dû être le témoin de toutes les civilisations et non pas un pays qui tue nos civilisations passées pour nourrir leurs besoins présents et futurs.

La dernière trouvaille en date est celle de la décision du président Nabih Berry d'initier un sit in au Parlement si le gouvernement n'est pas formé sous peu. Mais il a la mémoire courte notre Numéro 2. Et on avait eu une situation similaire quand lui et plusieurs députés avaient choisi de dormir au Parlement. A quoi cela avait il servi ? A rien. Ce furent des images plus drôles que dramatiques et les députés qui s'étaient installés au Parlement sont repartis sans avoir trouvé de solution. D'ailleurs qui cherche vraiment à trouver une solution à part vous chers lecteurs et moi. Mais nous ne sommes pas des politiciens dignes d'entrer dans "la reine"politique manque de moyens de pouvoir séduire cette reine qui s'appelle la politique intérieure.

D'ailleurs à qui servira la formation d'un gouvernement?A Saad qui cherche en silence les solutions tout en sachant bien qu'on veut lui mettre un croche pied chaque fois qu'il s'approchera d'une pseudo solution? Au général Aoun, qui à chaque fois qu'on lui donne 10 mètres exige un kilomètre sinon il menace tout le monde de créer son propre pouvoir?A Walid Joumblatt qui danse la samba et nous la fait danser avec lui, un pas en avant vers le 14 mars un pas en arrière vers le 8 mars et la course de 100 mètres sans haies quand il s'agit de rencontrer soit le Hezbollah soit Mme Sisson?Au Hezbollah dont le seul souci est de rester maître du jeu en se servant d'un paravent idéal pour lui?A Samir Geagea qui n'a que la foi , sa foi, dans un Liban qu'il aime mais à qui la paix des braves a enlevé toutes les armes pour en faire un chef de parti politique. ?
A Cheikh Amine dans la famille duquel on compte des martyrs nombreux qui sont morts parce que en dehors du Liban on avait décidé ainsi?Au peuple libanais ?Pauvre peuple libanais qui n'en finit toujours pas des séquelles de la guerre dont tout un chacun a été la cause et dont le Liban, tout le Liban a été la victime?Il faut en finir de la guerre des nerfs, de la guerre des sièges ministériels, de la guerre des mots , de la guerre tout court, pour laquelle certains militent et dont d'autres subissent les conséquences.
Faites un gouvernement et qu'on en finisse, avec ou sans Saad, avec ou sans le général Aoun, avec ou sans le Hezbollah, avec ou sans Nabih Berry, avec ou sans les forces libanaises. Avec des Libanais qui croient en ce pays plus qu'ils ne croient en Dieu. Car il mérite, ce pays, plus que ne méritent ses habitants.

Ailleurs dans le monde arabe ça ne va pas mieux. On apprend par exemple que l'aviation saoudienne a bombardé les rebelles en territoire yéménite. Moubarak , dont le prédécesseur Gamal Abdel Nasser avait fait la guerre au Yemen également s'est exclamé admiratif du roi d'Arabie :" Yeh-Men, Yeh-Men"

Et que dire de cette affaire Francop (rien à voir avec la France malgré son nom, puisqu'il vient de ANTIGUA ile que je connais bien, la famille de mon frère y habite. )Israel appelle l'ONU à agir contre Téhéran. "Dél-Iran" répond Tel Aviv!

Et puis ras le bol pour le Président palestinien Mahmoud Abbas qui ne veut plus se représenter aux élections présidentielles en Palestine. Deux sons de cloche. Chez le Fateh c'est "Khalass Khalass". Chez le Hamas c'est :"A bas Abbass"

Enfin la dernière déclaration vient de chez nous et c'est un vieux calembour que je mets à votre disposition. Geagea a dit:" Aoun a tendance à vouloir être le NapolRon du Liban".
Pourvu qu'il ne l'emprisonne pas dans un "Bon-apartement-chaud". (à lire à haute voix!)

03 Novembre 2009
Quel temps! Il y a très longtemps que je n'avais vu cela dans le Pays. J'ai souvenance de certaines fêtes de la Toussaint où j'allais nager avec des amis à la Plage Saint Simon où j'avais un chalet. Et l'eau était d'une limpidité et d'une température fort agréables. Mais c'est vrai que lorsque le bon Dieu déchaîne la nature personne ne peut lui tenir tête. On nous annonce que la tempête se calmera cette nuit. Tant mieux. Comme cela il y aura le beau temps demain pour la conférence de presse annonçant la signature de mes RECUEILS qui aura lieu mardi 10 entre 15h et 20 h. La publicité pour cet événement a paru dans L'Orient le Jour ce matin et j'espère que mes lecteurs seront nombreux pour acquérir le coffret en huit volumes qui représente mes écrits depuis l'âge de 14 ans.

Malgré la pluie, j'ai l'impression que le beau temps reviendrait bientôt sur le front de la formation du gouvernement, si l'on en croit les nouvelles qui se laissent colporter sans trop pousser sur la vérité et sans glisser vers le mensonge. Mais enfin il est temps que notre pays ait un gouvernement. Mais ne pas non plus tomber dans l'excès contraire en acceptant "n'importe quel gouvernement" simplement pour sortir de la crise. Un exemple que finalement le gouvernement Siniora n'était pas si mal que cela c'est que l'on voit le ministre des Finances pour ne citer que lui, donner des vues sur l'avenir financier du Liban et de suggérer des décisions qui seraient le fait d'un gouvernement pleinement en exercice.
En une phrase:"Des signes encourageants mais gare aux pièges "(L'Orient-Le Jour)

Le Président Berri a beau exiger des changements des trois grandes confessions, dans le partage des responsabilités, il faut constater quand même qu'il se débine quand il faut parler sérieusement des choses de l'entente. Son absence au dîner du Président Sleiman en l'honneur du Président italien est venue jeter un froid sur les espoirs de ceux qui avaient cru dans la formation rapide du nouveau gouvernement.
Quand on lui a demandé la raison de son absence, le Président Berri a répondu pince sans rire :"Le Président Napolitano et moi on s'est parlé en . . . "ROME-ING"
De quoi faire rager notre Bassil des télécoms.

Des poursuites ont été engagées contre quatre employés des chemins de fer,
pour négligence et fraudes. . . Il n'y a peut être plus de chemin de fer au Liban mais cela n'empêche pas les employés de. . . dérailler. . .

Le journaliste Adonis Acra condamné pour atteinte à l'armée. Pourvu que cela ne m'arrive pas avec tout ce que j'écris !!!

Remise de distinctions à l'Ordre des ingénieurs quand au cours d'une soirée deux grands ingénieurs ont été récompensés. Il s'agit de MM Alfred Matta et Assem Salam. Moi ancien ingénieur civil diplômé de l'ESIB en 1957 suis fier que l'on reconnaisse le talent et la grandeur de ces deux grands bâtisseurs.
Mais comme disait l'autre le "génie mène à tout . . . si on arrive à s'en sortir !"

02 novembre 2009

Quel temps! Il y a très longtemps que je n'avais vu cela dans le Pays. J'ai souvenance de certaines fêtes de la Toussaint où j'allais nager avec des amis à la Plage Saint Simon où j'avais un chalet. Et l'eau était d'une limpidité et d'une température fort agréables. Mais c'est vrai que lorsque le bon Dieu déchaîne la nature, personne ne peut lui tenir tête. On nous annonce que la tempête se calmera cette nuit. Tant mieux. Comme cela il y aura le beau temps demain pour la conférence de presse annonçant la signature de mes RECUEILS qui aura lieu mardi 10 à 12h. La publicité pour cet événement a paru dans L'Orient le Jour ce matin et j'espère que mes lecteurs seront nombreux pour acquérir le coffret en huit volumes qui représente mes écrits depuis l'âge de 14 ans.

Malgré la pluie, j'ai l'impression que le beau temps reviendrait bientôt sur le front de la formation du gouvernement, si l'on en croit les nouvelles qui se laissent colporter sans trop pousser sur la vérité et sans glisser vers le mensonge. Mais enfin il est temps que notre pays ait un gouvernement. Mais ne pas non plus tomber dans l'excès contraire en acceptant "n'importe quel gouvernement" simplement pour sortir de la crise. Un exemple que finalement le gouvernement Siniora n'était pas si mal que cela c'est que l'on voit le ministre des Finances pour ne citer que lui, donner des vues sur l'avenir financier du Liban et de suggérer des décisions qui seraient le fait d'un gouvernement pleinement en exercice.
En une phrase:"Des signes encourageants mais gare aux pièges "(L'Orient-Le Jour)

Le Président Berri a beau exiger des changements des trois grandes confessions, dans le partage des responsabilités, il faut constater quand même qu'il se débine quand il faut parler sérieusement des choses de l'entente. Son absence au dîner du Président Sleiman en l'honneur du Président italien est venue jeter un froid sur les espoirs de ceux qui avaient cru dans la formation rapide du nouveau gouvernement.
Quand on lui a demandé la raison de son absence, le Président Berri a répondu pince sans rire :"Le Président Napolitano et moi on s'est parlé en . . . "ROME-ING"
De quoi faire rager notre Bassil des télécoms.

Des poursuites ont été engagées contre quatre employés des chemins de fer,
pour négligence et fraudes. . . Il n'y a peut être plus de chemin de fer au Liban mais cela n'empêche pas les employés de. . . dérailler. . .

Le journaliste Adonis Acra condamné pour atteinte à l'armée. Pourvu que cela ne m'arrive pas avec tout ce que j'écris !!!

Remise de distinctions à l'Ordre des ingénieurs quand au cours d'une soirée deux grands ingénieurs ont été récompensés. Il s'agit de Messrs Alfred Matta et Assem Salam. Moi ancien ingénieur civil diplômé de l'Esib en 1957 suis fier que l'on reconnaisse le talent et la grandeur de ces deux grands bâtisseurs.
Mais comme disait l'autre le "génie mène à tout . . . si on arrive à s'en sortir !"

02 novembre 2009

C'est gai de voir la ville inondée - que dis-je la ville, le pays tout entier. Et dire que je venais de quitter l'Alsace où le soleil brillait et où les couleurs de l'automne donnaient à la nature une superbe image de carte postale. Mais il faut bien qu'il pleuve de temps en temps dans notre pays béni des dieux mais maudit par ses habitants. Et j'aime bien la boutade de Nagib Aoun: " Un gouvernement entre parenthèses, un Parlement en hibernation, rassurez-vous : ministres et députés continuent de toucher leurs émoluments ". Et dans un autre encadré : "En guerre les uns contre les autres, ils s’arrangent, entre eux pour mener les libanais en bateau.
Et avec le temps qu'il fait depuis hier, vraiment ce n'est pas un voyage de tout repos que de monter sur un navire qui,en plus prend de l'eau de tous les côtés. La réalité est dure quand on lui fait face et elle continue de nous étonner et de nous surprendre car nous les libanais voyons dans un sourire d'un homme politique l'espoir que tout va bien et il suffit que l'un d'eux éternue pour que nous nous enrhumions tous.
C'est le proverbe qui le dit (?):"La réalité dépasse... l'affliction..."

Quand on a dit à ce haut dignitaire du Hezbollah que le député Mohammad Machnouk a dit que le Hezbollah ne veut pas d'un gouvernement, il s'est écrié :"Qu'il aille se faire... pendre"

Je rappelle à mes amis journalistes que je donnerai une conférence de presse ce mercredi 4 novembre à 12h au Sofitel Gabriel Hôtel pour annoncer le lancement de mes RECUEILS en huit volumes mis sur le marché à partir du 10 Novembre prochain. J'espère qu'ils viendront nombreux.

Présidentielle afghane : Abdullah Abdullah le challenger de Hamid Karzai jette l'éponge et ne se présente plus aux élections présidentielles. En boxe on nomme cela :"jeter...l'af-gant"

Pour Halloween le couple présidentiel américain a reçu les enfants à la Maison Blanche. L'épouse du Président américain était deguisée en Cat Woman.
Sans doute pour plaire aux cubains dont la danse favorite est le ..."Chat-Chat-Chat-"

La gay pride de Taiwan réclame le mariage homosexuel. C'est à se demander qui les Taiwanais vont se ..."Ta(i)peh".

Pages: 1 2

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution