Humeurs Passées (Février 09)

01.02.09

Humeurs Passées (Février 09)

Permalien 10:53:10, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

25 février 2009

Issa Goraieb met en exergue de son edito ce matin cette phrase lancinante et que chacun d'entre nous se répète le matin en se regardant dans son miroir au moment de se raser: "Pourquoi le Liban doit-il continuer de payer de sa chair les manoeuvres et les aventures des autres?"

Quelle vérité formidable que nous avons là devant les yeux. Qui peut se targuer parmi nous d'avoir une indépendance totale. Je ne parle pas de la liberté d'action de chacun d'entre nous, celle là étant tellement incrustée en nous qu'elle finit par nuire à la liberté d'action du Pays lui même. Et si nous devions dresser une nomenclature des agissements anti -Liban(je ne parle pas de la Montagne qui se dresse à l'EST de la Bekaa)nous verrions vite que l'exemple vient d'en haut car l'enhaut n'est pas libre de ses mouvements assujettis à des siècles de servitude à la puissance régnante (depuis les Ottomans en passant par les Français puis par tous les hauts commissaires arabes qui se sont suivis dans le pays pour influencer la politique libanaise selon le bon vouloir du voisin proche ou un peu plus éloigné. )

Des Hauts commissaires, on en a eu toute notre vie.

D'abord les français qui nous ont quand même mené vers l'Indépendance de 1943 et c'est si positif!
Puis après quelques années d'Indépendance d'autres hauts commissaires ont fait leur apparition en commençant par l'ambassadeur omnipuissant et omniprésent de l'Egypte au Liban, représentant personnel de Nasser alors leader absolu des pays arabes.

Puis nous eûmes droit à un nouveau Haut commissaire, Arafat, qui après avoir obtenu l'indépendance dans ses agressions au Sud, dictait ses conditions de guerre aux libanais qu'il a poussés à en découdre. Entre eux.

Pour chasser les Palestiniens, les arabes ont chargé les Syriens de faire la besogne de garder la paix au Liban et ce fut la première occupation qui nous a fait perdre Bachir et ses compagnons et notre espoir d'un Liban que l'on espérait redécouvrir.
Le haut Commissariat de la Syrie allait être confirmé après la débâcle de Michel Aoun qui avait déclaré la guerre à l'occupant sur un coup de tête. On avait aussi espéré que l'indépendance serait enfin acquise mais hélas les avions syriens bombardaient le Liban et mettaient le général en déroute (sans doute a-t-il oublié cet épisode puisque son pèlerinage en Syrie a été salué comme la victoire des libanais sur leur ennemi intime, le syrien. . . ).

Commença alors une période noire de plus de 15 ans où la Syrie fut omnipotente, omni présente dans toutes les décisions. Même celle de se débarrasser de Rafic Hariri qui prenait trop son indépendance et finissait lui, le sunnite, à prêcher le Liban indépendant aux maronites devenus sceptiques de leur indépendance.

Les Syriens sont partis. Mais nous avons un autre haut commissaire maintenant et même s'il est Libanais (?) il n'en reste pas moins qu'il représente l'Iran et la politique iranienne dans notre pays. Et ce haut commissaire se permet de déclarer la guerre, de faire la paix, d'empêcher les solutions, de faire chanter le gouvernement et de mettre en première lign(pour amadouer les chrétiens récalcitrants à toute forme d'occupation externe ou interne, une général anxieux de devenir un jour président de la République.

Non seulement, cher Issa, nous payons de notre chair les manoeuvres et les aventures des autres, mais les autres malheureusement c'est nous.

Et nous nous laissions avoir par n'importe quel zéphyr qui soufflerait sur nous. Qu'il vienne du firmament bleu que nous sommes si fiers de raconter à nos amis, ou des entrailles de l'enfer qui s'ouvrent sous nous chaque fois que nous avons la velléité de jouir de notre indépendance.

Cher Issa, nous sommes condamnés à la perpétuité de l'incongruité des citoyens de ce pays, attirés chacun par des vents qui soufflent dans le sens contraire de leurs aspirations.

Espérons que la demande du Patriarche Sfeir trouve entendeur:La majorité gouverne, la minorité s'oppose.

Malheureusement pour nous, la minorité possède la force du chantage des armes.

24 février 2009
99ème jour avant les é(r)ections législatives.

Nul ne saura jamais ce que veut le général Aoun. Même si le peuple libanais est persuadé que ce qu'il veut c'est toujours être calife à la place du calife, et pour la énième fois on lui dit: Iznogood!

Car le voila qui revient à la charge dans son "sermon de la Montagne" sur la nécessité de faire les élections en plus qu'un jour.

Pourtant ses députés étaient présents quand on a discuté de la loi électorale et ses députés avaient voté pour les élections en un seul jour.

Mais au lieu de dire: "Si vit pacem para bellum" (qui veut la paix prépare la guerre), le Général lui propose: "Si vit bellum para bellum"(si tu veux la guerre prépare la guerre. Et c'est ce qu'il semble faire avec ses déclarations du Lundi. Pourtant ses maîtres à penser, le Hezbollah, a déclaré hier qu'ils étaient pour les élections en un seul jour. Après tout, ils s'en foutent eux:de toutes les manières c'est eux qui font la loi et maintiennent l'ordre dans leurs régions et malheur à qui veut s'ingérer dans leurs quartiers, y compris l'Armée libanaise.

Mais comment maintenir une popularité sinon en critiquant les autres. Mais tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle brise les rêves de ceux qui rêvent encore.

A l'âge canonique où sont arrivés tous les politiciens qui se présentent aux élections, c'est déjà formidable d'avoir une é(r)ection un jour.


Belle manchette à la Une ce matin: Pour Paris et Rome, 2009 doit être l'année de la paix au Liban. C'est bien de déclarer cela. Mais que peuvent faire ces deux grands pays méditerranéens. Surtout quand on lit chaque jour les rodomontades des uns et des autres.

Voici quelques unes des raisons qui empêcheront la paix de s'installer au Liban;

-Les armes de Hezbollah
-Les sermons du Lundi
-Les armes du Hezbollah
-Les élections prochaines
-Les armes du Hezbollah
-les ingérences israéliennes
-Les armes du Hezbollah
-Le tracé des frontières avec la Syrie
-Les armes du Hezbollah
-Les camps palestiniens surarmés par la Syrie
-Les armes du Hezbollah . . . . . . . (remplir à votre guise
-Les armes du Hezbollah

Vous remarquerez la place que tiennent les armes du Hezbollah dans mes probabilités de guerre au Liban. . . .

Peut on parler de . . . Hezbollah

La formation du Cabinet en Israël est difficile à réaliser. C'est ce que déduit le journaliste de L'Orient le Jour avec sa belle manchette: "Après le non de Barak, un cabinet de faucons se profile en Israël".

D'abord ne pas confondre Barak l'Israélien avec le Barack américain.
Ensuite ne faudrait il pas écrire le mot faucons en deux mots avec adjectif et nom. Comme cela on pourrait tirer le vrai du . . . faux!

Les Emirats Arabes Unis (EAU) souffrent fort des séquelles de la banqueroute généralisée dans le monde. Et de nombreux employés quittent les rives de Dubai et Abou Dhabi pour aller pécher dans des . . . EAU moins troubles. . . "

Titre assez amusant dans la Page économique.
"Les Etats devraient à nouveau VOLER au secours de leurs banques. "
Dans son premier sens, celui voulu par le journaliste VOLER veut dire utiliser ses ailes pour parvenir à aider les banques.

Dans le second sens VOLER peut tout aussi bien dire commettre un vol, un larcin, et cela change tout le sens de la phrase.

Surtout que l'on voit mal un Etat voler (???) des sous pour les donner à des Banques en difficulté.

A ce sujet cette devinette:
Où y -a-t-il le plus de vols au Liban?

A l'Aéroport de Beyrouth où il y a un vol toutes les 10 minutes. . .

23 février 2009

Centième jour avant les é(re-)ections législatives.

Les hommes politiques sont tous de grands malades. Ce n'est pas parce que je l'ai été durant les deux dernières semaines que je lance cette assertion. Mais il n'est que de voir leurs déclarations à la presse, leurs interviews, leurs discours enflammés, pour bien se rendre compte que nous subissons encore et toujours la mauvaise humeur de ces politiciens qui ne trouvent mieux que de déverser leurs venins quand on leur tend un micro de télévision leur permettant ainsi de se lancer dans des verbiages non pas glorifiant leurs faits et gestes politiques (remarquez il n'y a vraiment pas beaucoup à dire. . . ) mais pour invectiver les autres d'autant plus vivement que "l'autre" est un concurrent possible de leur poste au parlement.

Celui qui a lancé la mode du "Sermon de la montagne" n'est autre que le Général de Rabyeh qui continue de croire mordicus qu'un jour viendra où l'on destituera le Président Michel Sleiman et qu'on l'élira comme Président de la République. Et depuis que cette idée est ancrée dans sa tête, il vient tous les lundis, faire son prêche pour dire noir à tout ce qui est blanc et blanc à tout ce qui n'est pas orange comme lui. C'est lundi et je m'attends au pire cet après midi après sa réunion hebdomadaire.

Mais on le sent en perte de vitesse. Car les arguments qu'il présente sont de moins en moins cohérents et de plus en plus emplis de cette peur de perdre les elections. Ce qui semble être une issue que même ses proches prévoient.

D'ailleurs, qui se ressemble s'assemble, dit le proverbe et les alliés du Général tiennent le même langage de défi et d'insubordination à l'Etat, dont ils font partie intégrante.
Parlons du Duc de Berry, qui pour garder sa caverne d'Ali Baba véritable caisse de financement des élections au Sud, fait monter le chantage jusqu'à l'insulte et qualifie le Signoret de service de Menteur alors que ce dernier malgré toute la distinction et l'éducation qu'on lui connaît est obligé de lâcher un malheureux "Maitre Chanteur" pour qualifier le gardien du " Parle-et-ment ".

Ne parlons pas non plus des partisans du Bon Dieu qui, à ma connaissance ne faisant pas de politique, n'a donné le blanc seing à personne pour former un parti qui le défende. Mais la place étant vacante les barbus se sont empressés de la prendre. Et le doigt haussé continuent de menacer les autres de toucher à leurs caisses, à leur indépendance dans l'indépendance et leurs armes q'ils utilisent plus contre le Liban que pour le Liban.

Et dire que 4 mois nous séparent encore des é(r)ections législatives. Les politiciens n'ont même pas commencé à se b. . . les uns les autres.

Ce matin c'est le luni des Cendres chez les chrétiens catholiques du Liban.
Les orthodoxes ont encore une semaine avant de se faire . . . des Cendres. C'est le moment de se souvenir que nous sommes poussière et que nous reviendrons à la poussière. Tous tant que nous sommes.
Et que les urnes du Parlement finiront bien par être les urnes funéraires de nos parlementaires. Alors tout çà pour çà? C'est faire fort payer cher le plaisir de s'approprier une plaque bleue.

Une mini manifestation a été organisée dans les rues de Beyrouth pour essayer de faire annuler la loi contre l'homosexualité.
Les policiers ont fait face à la manif.
Ils avaient peur de tourner le dos!!!

Les Chefs des Etats africains réunis en Ethiopie ont adoubé Mouammar el Kazhafi pour en faire le Roi des Rois. . .
Voilà qui ne va pas plaire au Duc de Berry qui quoiqu'il fasse ne deviendra jamais roi en son pays. . .
Pourtant on se demandera toujours quel est '''l'alibi" pour le proclamer ainsi Roi des Rois lors que toute le monde sait que c'est le roi des. . . .

Ceux qui ont veillé jusqu'à l'aube ont su que le film"Slumdog Millionnaire"a reçu l'Oscar du meilleur Film. Les Indiens n'en ont pas "Bombay" le torse pour autant.

19 février 2009

Les scenarii pour débuter les guerres au Liban son inchangés. On croirait que les metteurs en scène en place manquent complètement d'imagination.

Le 8 mai 1958, le journaliste Nassib Metn est assassiné. Et c'est l'étincelle qui met le feu aux poudres aux "événements" de 1958 qui se terminent grâce l'élection du général Chahab et d'un gouvernement d'union nationale.

Le 23 avril 1969, des manifestants partis de Horch se voient cueillir par les salves de l'Armée. Grève générale dan le pays signature de l'infâme accord du Caire suivi quelques années plus tard par la guerre des 15 ans qui a fait tant et tant de victimes.

Le 7 mai 2008, le Syndicat des ouvriers proclame la grève. Ils sont une poignée de syndicalistes mais derrière eux se groupe une armée de barbus et hirsutes qui veulent absolument en démordre avec le gouvernement en place. Des victimes innocentes tombent. On forme un gouvernement avec ce tiers absurde de paralysie absolue.

Et maintenant coup sur coup sur la route de l'aéroport deux assassinats que rien ne relie, viennent peser de toute leur noirceur sur ce qui se trame pour les prochaines élections.

Laissera-t-on notre vaillant Michel Sleiman présider les Liban ou c'est trop demander a Hezbollah dont la force d frappe constitue tous les jours une force de dissuasion incontestable mise à la disposition non pas de l'Etat libanais mais de l'Etat iranien et de ses visées sur notre pays. Pressions d'autant plus regrettables qu'elles arrivent à un moment où les Usa ont changé de président, le nouveau ayant l’air de vouloir communiquer pour éviter de recevoir des chaussures en pleine gueule...

Le climat politique est tendu. Ben sûr. Mais le tsunami de 2005 est en train de se calmer et nous ne verrons certainement pas cette déferlante aouniste que nous avons vue en 2005. Il s'en rend compte lui même, qui demande de faire les élections en deux jours espérant changer dans le deuxièmement jour les mauvais résultats du premier. Mais c'et trop tard. Les représentants du général étaient à toutes les réunions préparatoires des élections. Et cette loi a été votée par la majorité des parlementaires. On ne peut pas changer des lois au gré des caprices de nos politiciens et faire une constitution sur mesure.

Pour gagner les élections prochaines, mon général, pensez à autre chose...Comme de rompre votre satanée alliance avec le parti de Dieu qui nous menace des aujourd’hui d'appliquer le tiers de blocage, comme si cela était devenu une clause de la constitution libanaise...

Le parti de Aoun-Allah a fait ses preuves. Et son action a toujours été de bloquer la république. On a une nouvelle République. Trouvons les moyens de lui donner le Parlement qu'elle mérite.

Pourquoi assassine-t-on sur la route de L'AIB? Les agresseurs pensent ils que les armes innocentes arriveront plus vite au cible a bord des avions de la MEA???Pourquoi Mekdad et Joseph Sader. Et qui demain? Avec le blog que j'écris est ce que je risque qu'on m'envoie en l'air? Et demain un employé fâché de son patron, fera-t-il exploser l'avion qu'il prend?

La priorité des priorités est de maintenir la paix sur toutes les routes de l'Aéroport. Mis sous contrôle de Hezbollah depuis longtemps. Halate Hatman! Etait ce vraiment une erreur???

On en parlera encore demain.

18 février 2009

109 jours pour jouir des E (r)ections législatives.

Et il semble bien que la bataille érectorale est bien lancée. Et l'on est sidéré de constater que les principaux acteurs qui se targuent de gagner l'érection du 7 juin sont des septuagénaires que pas même le viagra ne pourra aider à mater les "fouilles curieuses" (N.B: c'est une contrepèterie) des candidats.
Ça commence bien au Metn où l'Amer Michel abat son jeu au grand damne de l'autre Michel de plus en plus amer de voir son ancien allié d'érections communes aller vers des experts de la vie des vôtes (à ne pas confondre avec la vie dévote), puisque ce sont des experts au jeu des phalanges …. (Vous me suivez toujours?).
Il reste bien sûr la grande inconnue des votes arméniens. Mais il y aura un troc de circonscriptions: donne moi le Metn, je te donne Zahlé, et on se partagera Beyrouth … Ou la "déroute".

Ainsi donc le Père du Charbon brûlant (lire Abou-Jamra) s'est fait traiter d'imbécile par l'Amer Michel excédé par la non compétence d'Issam au poste de VP du Conseil des Ministres. Apres Kalam Bassil, voici donc Issambécile. Il n'y a pas de "set" métier.
Par ailleurs, Ziyad Baroud sort un peu de sa réserve habituelle et finit par répondre à Michel Aoun sur la question d'une érection en deux jours. C'est vrai que ça donne plus de plaisir d'avoir deux érections au lieu d'une seule. C'est dingue ce que cerveau de l'ex-général est riche en propositions à ne pas tourner en rond! Chaque fois qu'on règle un problème qu'il a fait surgir de sa boite à surprise, il en tourne un autre, rien que pour faire parler de lui. La ficelle devient trop grosse à la fin! Et les élections auront lieu en un seul jour. C'est la loi. Et le général n'est pas au dessus de la loi! Disons qu'il se met … hors la loi?

Le Ministre Fouad Boutros publie ses mémoires. Plus que les mémoires d'une vie pourtant si riche, c'est la mémoire d'un pays que l'on peut retrouver dans cet ouvrage. De longues années durant, Fouad Boutros a été le ministre des Affaires étrangères de notre pays apportant à la diplomatie libanaise une science et une conscience hors du commun. La nouvelle génération qui se proclame d'être "politicienne" devrait non pas seulement lire l'ouvrage mais également l'apprendre par cœur.

Merci Fouad Boutros!

Israël mènerait des opérations secrètes en Iran, concernant l'avancée technologique de Téhéran dans le domaine nucléaire. Il y a des projets d'assassinats en l'air.
Tout cela pour … perser le secret de l'atome. Ils auraient mieux fait de rester … at home!

A deux mains, je vous salue.

Semaine du 9 au 16 février 2008

Pour des raisons indépendantes de ma volonté mais dépendantes de la volonté de mes médecins, j’ai du interrompre mon blog cette semaine et comme tout un chacun j’ai suivi l’actualité par le biais du journal et du petit écran.

Lundi 9 Février :
Saint Maron et Sainte Union de tous ceux qui vont faire l’avenir politique du Liban, Mais j’en ai déjà parlé citant l’outrecuidance pas très « aounètes » du Général qui n’accorde aucun droit à sa Béatitude de parler politique, alors qu’il s’allie à un Cheikh ( qui n’est même pas en blanc) qui non seulement fait de l’antipolitique libanaise, mais s’oppose à toute politique qui n’est pas la sienne ou celle de son parti de Dieu.
Ah, si l’on pouvait tirer tous les « marons » de ce parti.

Mardi 10 Février
On ne chôme pas pour la Saint Maron au sein du Parti du Général. Et ses drôles de particuliers l’entouraient pour l’entendre nus dire encore et encore que le patriarche n’a pas le droit de se mêler de politique.
Et pendant ce temps là, les 2 autres Michel tenaient la vedette : Le président de la République enfin réhabilitée qui redonne son reluit au Liban à travers ses visites officielles dans les pays Arabes.
Et l’Amer (lire Murr) Michel qui n’y va pas de main morte et lance des critiques à son allié d’une seule élection en s’éloignant de lui. Le général Michel va surement entrer dans le « Mur ».
D’autant plus que mercredi 11, apparaît au cours d’une conférence de presse, le ministre des paix-tées-tées (à cause de son jeune âge) qui prend position sur l’affaire des écoutes téléphoniques et se déclare innocent du « son » de ces justes !
Ce jour-là, coiffé de plus en plus à la façon de Napoléon Bonaparte, ce nouveau « nabot-Lion » du CPL envenime les choses en disant que s’il lui arrivait quelque chose, c’est cheikh Saad en personne qui en serait responsable. Oubliant un instant ce Cher P.T. Teur que les seuls qui n’ont pas pris les armes contre autrui sont justement le Courant du Futur.

Jeudi 12 fut la journée de la préparation du grand Rallye de Samedi, Et chacun exhortait ses troupes à êtres exemplaires dans leur maintien et leur conduite, Mais au conseil des ministres, le CPL, de nouveau lui, monta aux créneaux et montra des documents pur dire que les écoutes avaient été créées sous le régime Hariri. Vous vous souvenez de cette image de Chamberlain, 1er Ministre de Grande Bretagne en 1938, brandissant à sa descente d’avion l’accord de Munich signé avec Hitler et bannissant la guerre à tout jamais… Un mois plus tard c’était l’Anschluss etc. etc. Voilà le genre de preuve que Kalam Bassile nous propose.

Le Vendredi 13, il ne se passa rien d’important (par superstition ?). Mais les préparatifs pour le Rallye du lendemain allaient bon train. Su OTV on n’en parla même pas, allant même jusqu'à insinuer que le mouvement du CPL serait présent à la réunion nationale qui allait grouper tous les partis du 8 mars pour l’anniversaire du « héros » Moghnyié.

Le samedi 14 février, pour saluer la Saint Valentin, ils sont venus, ils sont tous là, même ceux du Sud du Litani avec la liberté dans la voix pour entonner le Koulouna. Ils sont venus place des martyrs, déferlant depuis Tripoli, de la Bekaa et même de Tyr. Ils ont chanté la liberté, l’espoir de la paix retrouvée, se retrouvant près d’un million à scander la vérité. Pour la saint Valentin, ils ont chanté l’amour de la patrie.
Le 14 février, ayant une bien plus grande importance pour le pays : à 12h55, il y a 4 ans, une machine infernale tuait Hariri et ses compagnons devant le Saint Georges, au moment où le martyr s’apprêtait à changer la politique de la Syrie chez nous.

Alors 6 hommes ont parlé : Saad Hariri, sans aucune haine dans la voix a juré de tenir parole et de créer le Liban de demain. Dory Chamoun perpétuait l’histoire glorieuse que son père Camille avait écrite pour le Liban. Bassem Sabeh au nom de tous les chiites qui ne se réclament ni du Hezbollah, ni de la Syrie ni surtout de l’Iran a retrouvé l’intensité du tribun qu’il a toujours été, Samir Geagea qui a croupi 12 ans sous terre, sans lumière et sans contacts, et qui sans haine a plaidé pour l’indépendance de ce Pays si agréable à vivre. Et puis Amine Gemayel qui a perdu son frère, son fils son neveu, ses proches et qui sans haine a offerts ces sacrifices pour que les générations à venir vivent dans la paix et l’amour.

Et puis il y a eu le moment de formidable ferveur. Walid Bey égrenait des mots qui devenaient des phrases se transformaient en slogans, en commandements de Dieu pour la vie future du Liban, avec une seule allégeance celle au Liban libre et indépendant.
La foule était galvanisée
Ils sont venus.
Ils on vaincus.

Jusqu'à cet instant funeste où ceux qui ne veulent pas accepter la même allégeance au Liban des autres ont commis l’irréparable en attaquant un groupe de jeunes gens qui remontaient la rue Béchara el Khoury pour rentrer chez eux.
Soudain les couloirs de l’Hôpital Rizk furent investis par un groupe de gens venus sauver un des leurs Loutfi Zeineddine poignardé dans l’abdomen. « Figure-toi me dit le chirurgien, l’assassin a plonge l’arme dans les viscères, puis il a agite le couteau dans tous les sens. Ce qui fait que les viscères étaient irréparables. L’horreur. »
Et de nouveau la vedette est Walid Joumblatt, allant sur tous les fronts pour calmer les esprits, éteindre le feu, faire taire les haines et obtenir un freezing de la rancœur justifiée de ses partisans.
Et ceci n’a pas empêché hélas le général Aoun de paraître à l’antenne que lui avaient chipée les partis du 14 mars et de mettre en garde les émigrés contre le mensonge du Courant Du Futur. Tout a fait incongru.

Pierre Poujade est un homme politique français qui fonda en 1954, l’Union de Défense des Commerçants Français. Son mot d’ordre aux élections était « de sortir les sortants », assez étonnement, il eut 52 députés dont 12 furent invalidés, il fut battu aux élections de 1957. Il reste de lui l’adjectif poujadiste « se dit d’un homme politique qui veut se faire une place au soleil par des moyens plus populistes que populaires. »
Quelle sera la définition donnée au Gle Michel Aoun, ennemi de la Syrie en 1988-1989, ami des USA pour accuser la Syrie ( Syrian Accountability Act), allié du 14 mars pour revenir avec des lauriers de son ostracisme, chouchou de la Syrie qui lui a fait visiter la tombe de St Maron comme pour lui dire « tu vois même lui est mort », défenseur délirant de l’Iran.
Suggérez-moi des définitions, je les publierai.

9 février 2008

C’est la Saint Maron. Et ce matin, 3 divines surprises, nous avions enfin, un président de la République (accompagnée de son épouse) assistant à la messe avec à sa droite le duc de Berri et a sa gauche Signor Siniora et toute la Raie-Publique libanaise.

A noter la présence de Mme Lahoud épouse de l’ancien président Emile Lahoud avec a ses cotes les ex-présidentes Gemayel 9bechir et Amine) et mme Nayla Moawad. C’était bon de retrouver tout ce beau monde de la politique républicaine.

Pour votre gouverne, voici le texte que j’écrivait l’année dernière à cette occasion :

Espérons que le saint qui a fondé le maronitisme aide nos coreligionnaires à tirer les "marrons" du feu, avant que nous soyons tous ou "marrons "ou marris par la politique politicienne que les maronites de notre pays sont en train de mener.

D'abord les maronites du 8 Mars qui se sont mis sous la houlette du Parti de Dieu en en oubliant le plus célèbre de ses saints dans la patrie libanaise.

Messieurs les maronites de l'opposition veuillez noter :

1- Que si vous existez c'est parce que vous êtes maronites

2- Que vous n'avez qu'un seul Dieu à adorer : celui qui a créé le Liban à son image. Et non pas à l'image de ce parti qui se targue d'être le parti (pris) de Dieu et que vous êtes en train d'adorer en dépit de tous les préceptes des Saints Patriarches de notre Église qui ont vécu en troglodytes et qui ont été persécutés à travers les âges.

3- Que si vous voulez élire un président de la Raie-Publique, il faut qu'il soit maronite et ne pas se laisser aliéner par des hommes de religion qui ont fait de leurs armes les Dix Nouveaux Commandements de Dieu à travers son parti.

4- Que votre devoir premier et primordial, c'est d'admettre que le général que vous adorez (et que nous avons également adoré avant vous...) doit admettre qu'il n'a plus aucune chance de devenir le futur président de la République et que si vous ne voulez pas que le Liban sombre dans le chaos (et le K.O.), il faut aller ce lundi à la Chambre des députés voter pour le général Sleimane comme nous le demandent tous les leaders des pays arabes, d'autant plus que la majorité a encore une fois reculé pour accorder le 10/10/10 à l'opposition avant de buter sur de nouvelles exigences que votre patron a présentées.
Permettez à l'Amer Moussa de mousser...

Ensuite les maronites du 14 Mars, s'il vous plait ne reculez plus, nous sommes au bord du ravin. Tous.

Le patriarche a élevé la voix et il a fait miroiter la possibilité que les Nations unies nomment un Gouverneur pour le Liban. Retour à la Moutassarafiah de 1860 ou retour au mandat de 1919 (également discuté à Versailles avec Le patriarche Hoyek)?
Devant cette prise de position, très franchement, moi je suis ...O.N.U....

Sommes-nous en train de nous retirer de la Ligue arabe? Nous, membre fondateur? En effet, la Ligue prend coup sur coup, deux importantes décisions dont : élire Michel Sleimane président de la République. Et nous tournons le dos à ces résolutions pourtant unanimes.

Incroyable, non ? On a les mêmes problèmes avec les mêmes personnages.
Avec bien sur, cette différence énorme : Michel Sleimane est président de la république et il est a la messe. Et c’est bien lui qui justement est charge de tirer les marrons du feu.

Mais on s’attaque toujours entre 8 et 14 mars. Et Kalam Bassil se proclame innocent des écoutes téléphoniques. Alors que le 14 Mars apporte ses preuves. L’anecdote suivante circule dans les milieux politiques: J’écoute. Je coûte ». Tout est une question d’accent ! Qu’il soit « aigu » « grave » ou sire-qu’on-flexe !

Amusante cette affiche électorale en première page de l’Orient-Le Jour. : « Tsipi Livni : l’homme de la situation. Vous avez dit : … « Ouille »

En raison d’une absence forcée, je ne serai pas à même d’écrire au quotidien ! Merci de votre patience.

7 février 09

Tout d'abord je présente mes plates excuses à mes lecteurs. En effet, hier j'avais attribué a Du Bellay le célèbre vers "Et Rose elle a vécu ce que vivent les roses l'espace d'un matin. Heureusement que j'ai un confrère ingénieur civil ESIB, mon ami Elie Batal, qui lit mon blog quotidiennement et qui a une grande culture. Il a vite fait de m'appeler pour me corriger mon erreur et me dire que c'est Malherbe qui avait écrit ces vers (vous savez : Enfin Malherbe vint qui le premier en France etc..., et qui est l'auteur de cette élégie qui commence par "Ainsi donc Du Perier... ). C'est ma faute c'est ma faute , c'est ma très grande faute.
Comme quoi les ingénieurs ne sont pas "si vils" et qu'ils ont également du "génie". Merci Elie.

Hier à Yarzé, le Président Sleiman rendant hommage à la troupe et à leur nouveau Général en chef, a eu un discours où il a remis les pendules à l'heure. En proclamant "que l'allégeance des soldats, tous les soldats doit aller à l'institution et non pas aux chefs. "
Il y a bien longtemps que nous n'avions pas entendu ces propos. Et cela va nous réconcilier avec la Grande Muette (dont beaucoup de membres étaient devenus très bavards ces derniers temps . . .) et avoir plus de confiance dans ses officiers.
L'Orient a trouvé le titre "Sleiman a mis les points sur les "i".

C'est bien mais notre souhait c'est qu'il mette également. . .
. . . "Les poings sur les Zigues!"

Kalam Bassil déclare:"Le crime qui m'est reproché c'est de vouloir appliquer la loi"
Entre temps il fait jouer les libanais à son"Jeu de l'oie"

Le patrirache Sfeir a déclaré à la Revue Al Massira:"Je mets en garde contre une victoire du 8 Mars aux prochaines élections législatives car elle aura "de lourdes conséquences sur le plan historique National". On ne peut pas être plus clair sur l'avenir de notre pays et la recommandation donnée à tous les chrétiens d'abord et aux autres confessions, ensuite, qui veulent d'un Liban indépendant et démocratique, de faire le bon choix au bon moment.
Pourvu que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent cette recommandation.
. . . Et de ne pas se laisser "s'faire"par les discours de certains "ambitieux" comme le dit le Saint Patriarche.

Lire avec délectation le billet dans le Courrier de lecteurs . signé par mon ami Nahi Lahoud intitulé :Un pompier nommé Michel.
Quelques bons mots que j'ai soulignés :
-"Un passage à niveau ou plutôt à bas niveau. . . "
- "Nasser la lanterne rouge. . . "(lire Nasser Kandil)
-" Marwan L'amadou " (le premier rescapé des attentats en Syrie oh pardon en série. . . )
-Et cette trouvaille:"Signor avec toi le Sérail s'éraille. . . "
Merci Nahi de m'avoir donné l'occasion d'avoir 9 lignes de plus dans mon blog!!!

Livraison du deuxième Airbus 330-200 de la MEA . C'est bien . Ca va permettre à de nombreux politiciens de s'envoyer . . . en l'air.

Je ne sais pas si vous la connaissez mais je vous la livre:
Un type demande à son copain;
"-Tu sais ce que c'est qu'un congre ?
-"Ouigre, répond le copain. . . .

Bon week end

06 février 2009

Kalam Bassil est resté pour une fois sans voix. Et sans la voix de son Maitre, en l'occurrence son beau Père, puisqu'à la commission parlementaire les critiques contre son action au Ministère des Telecoms a été grandement critiquée sans qu'il ne trouve les arguments qui auraient pu lui fournir un semblant de couverture légale.
Et d'accusateur le Ministre es devenu "accusé". C'est que finalement sa présence dans ce Ministère où tout le monde écoute tout le monde il fallait bien que quelqu'un fasse taire celui qui gère ce ministère si sensible. Chacun de nous dit quand le téléphone sonne:"Allo j'écoute. "
Sans vouloir l'accuser mais le jeune Ministre finit-il par dire en répondant :"Allo. . . je coûte"

Et d'aventure en aventure, dit la chanson superbe de Serge Lama. et la voilà qui s'applique AU "BATEAU DE LA FRATERNITE"AFFRETE AU LIBAN ET QUI ALLAIT PORTER DES SECOURS AUX HABITANTS DE GAZA.

Franchement, le bateau aurait pu un peu s'éloigner des côtes d'Israël avant de piquer vers le Sud du territoire de Gaza. Mais il est vrai que l'Etat d'Israël considère que toute la côte de Gaza est dans le territoire israélien. Et voila que -honte des hontes- les navigateurs inconscients sont ramenés au Liban par la frontière sud du Liban avec Israël.
Malgré la présence de l'Archevêque Melkite Hilarion Cappucci à bord du bateau, les israéliens n'ont pas jugé la cargaison du bateau très . . . "catholique'

May Chidiac a été excédée par l'attitude de certains politiciens à l'égard des journalistes. Il est vrai aussi que dans le cas de May, elle n'y allait pas de main molle et qu'elle agressait souvent les invités quand ceux là dépassaient ses convictions à elle. D'ailleurs l'émission ne s'appelait elle pas "Avec tout le courage". Il faut ajouter aussi:Avec tout le culot car May ne craignait plus rien et affrontait les problèmes selon ses propres convictions. En acceptant cette émission la Direction devait bien se rendre compte que May irait jusqu'au bout de ses idées politiques.

Son départ annoncerait il un changement de cap de cette télévison qui a toujours montré le visage du courage même au plus fort de la guerre et des crises?
On traduisait : LBC = La Bonne Communication.
Deviendrait-elle: Liberté Bannie Complètement?

L'Industrie du Mariage ne connaît pas la crise au Liban. Les sommes dépensées pour se marier donnent le vertige 40. 000, 80. 000, 100. 000 dollars. Heureusement que nos enfants se sont mariés dans les années 80. C'était la guerre souviens toi!

Gai Gai marions nous, se transforme en "Paie, Paie marrons nous"
Si au moins ces mariages fastueux "vivaient plus que ce que vivent les roses :l'espace d'un moment ". . . ( avec la permission de Du Bellay)

Riad Salamé élu meilleur gouverneur de Banques au Moyen Orient.
Félicitations à notre gouverneur. Comme son nom arabe l'indique il a géré nos finances 'Bel Salamé" (sans heurts ni dommages. . . )

Bicentenaire de Darwin le théoricien de l'évolution. Une théorie que beaucoup ont résumée par cette phrase: "L'Homme descend du singe"
Il y a beaucoup de nos politiciens qui le sont vraiment!

05 février 2009

Les Jeux sont faits. Rien ne va plus.

Latente depuis plusieurs mois, déjà, la sourde inimitié entre les deux Michel (lire Général et ancien Vice Président du Conseil) éclate au grand jour et force Michel el Murr de dire, amer ( c'est le mot qu'il faut. . . ): "J'ai été victime de mon alliance avec Michel Aoun en 2005!. Ouf! Il n'en fallait pas plus pour gommer cette espèce de rapprochement entre Murr le fils et le Général Aoun, quand la veille il avait un peu atténué les retombées de la campagne qui se préparait contre Kalam Bassile après l'affaire des écoutes téléphoniques.
Michel Murr se dit vouloir composer une liste "indépendante". Indépendante de qui? des Kataebs. Est ce possible de négliger les candidats de la force historique du Metn. Des arméniens ? Est il possible de renoncer à cette force électorale formidable qui a bouleversé toutes les données lors des dernières élections partielles.

Si Michel El Murr suit la logique de ses alliances il y aura un trio Murr-Gemayel- Tachnag qu'il devra obligatoirement former pour battre les députés impavides qui ont eté élus lors des dernières élections.

Et pourra-t-il résister à la tentation de ne pas prendre sur cette liste un des ténors dfu 14 Mars, Nassib Lahoud. ?

Le Metn a toujours été ce qu'on appelle au Liban :"Oum al Maarakeh" (la mère des batailles). L'amer Michel gagnera-t-il cette bataille? Et avec qui?
Au moins les dés sont jetés au Metn. Espérons un douchache pour mon collègue de l'Ecole D'Ingénieurs.

Ingérence flagrante dans les affaires libanaises (vous me direz ça n'a jamais cessé, soit!), le journal Al Watan, syrien, critique le bloc du Centre . Alors qu'en fait il n'a jamais encore été formé ce Bloc. Il y a une rumeur dans l'air bien sûr mais les tensions vont aller s'exacerbant jusqu'au jour des élections. Ce centre a ses bons et ses mauvais côtés.
Les bons c'est qu'il permet de contrebalancer les clivages énormes qui sont à la base de toutes les dissensions et enchères politiques.

En Géometrie, pour se construire un cercle, il faut toujours un centre.
Obligatoirement. Tout dépendra ensuite de la grandeur du diamètre et des rayons .

Regardez un peu ce qui se pase en France. Il y a un Président de la République que personne ne conteste, et auquel le peuple a donné une confortable majorité. Quand une loi doit passer au Parlement elle est votée à la majorité. C'est la démocratie. Et le Président fait ce que le Parlement et le Sénat votent. . Le principal objectif est de donner une majorité à notre Président de la République et que cette majorité soit formée du 14 Mars , de Michel Aoun, des amalistes, . Mais pour l'amour du ciel que l'on ne nous impose pas un choix entre le mauvais et le pire. Que l'on choisie des hommes qui feront progresser dans ce 21ème siècle qui a démarré dans le doute et où l'on continue jour après jour de s'éloigner l'un de l'autre.
Il faut qu'au Parlement les uns et les autres ne fassent pas . . . Chambre à part.

Une cargaison de tortues vivantes arrêtée à l'AIB. Et elles ne proviennent pas de fermes comme l'affirme l'exportateur, mais elles vivaient à l'état nature. Mais les agences écologiques ont donné tort au commerçant. Qui a eu peur.
Car en effet. . . "le Tort tue"

C'est incroyable toute cette effervescence faite autour des écoutes téléphoniques qui disparaît soudain des pages des journaux. .
Sans doute c'est devenu des "tél-aphones".

Les habitués de l'amour payant sont paniqués (en un mot!!!). En effet ils viennent de lire le titre de l'Orient Le Jour dans la rubrique sur les combustibles:"Nouvelle hausse des ' prix des sens"

La poupée Barbie a du mal à aborder la cinquantaine. Normal après la création de tous les jeux sur l'internet.
Pourvu que la poupée ne soit pas désespérée et prenne du "Barbie-turique"

Le château de famille des parents de Carla Bruni a été vendu à un Cheikh arabe.
Pourvu que le "chèque" ne soit pas sans provision.

4 février 2009

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je tire ma révérence et je m'en vais.

Non ce n'est pas la célèbre chanson de Charles Trenet que je recopie ici (Je tire ma révérence et m'en vais au hasard, sur les routes de France, de France ou de Navarre)

C'est une chanson bien de chez nous, avec une fille bien de chez nous qui l'a interprétée sur une chaîne bien de chez nous.

Notre héroïne s'appelle May Chidiac. Elle avait échappé à la mort lors d'un attentat atroce. Elle avait survécu. Elle avait été le symbole de la résistance, de ce 14 Mars qui nous avait fait tous descendre dans la Rue pour défendre nos libertés et mettre une fin (du moins on le croyait naïvement. . . ) à tous ces attentats qui fauchaient les responsables et avec eux des victimes innocentes.

Le media d'ou elle est partie était la LBC. Ce media qui est devenu après la fermeture de la MTV, le fer de lance de l'opposition et le chantre incontesté des libertés défendues par le 14 Mars au lendemain d'un 8 Mars ayant rassemblé ceux qui préféraient l'Iran à l'appellation de Liban et qui prenaient les ordres de Téhéran. Ou de la Syrie. Ou des deux en même temps. Que s'est il passé pour qu'il y ait cette séparation entre le symbole vivant des martyrs et le porte parole assez reconnu des thèses du 14 Mars.

Est ce la nouvelle de la résurrection de Morte TV qui va se transformer en Magnifique TV et devenir le porte parole de la vérité libanaise, la seule qui compte, la seule qui mérite qu'on la défende et de survivre pour elle, qui a causé ce cataclysme audiovisuel par le départ, en claquant la porte, de May Chidiac de la Télévision qui en avait fait la vedette absolue du petit écran.
Les mariages les plus unis finissent par des divorces atroces, laissant des enfants (ici, les télespectateurs ), dans une grande tristesse avec des goûts amers qui perdurent.
Avec la présence de May, LBC avait fini par être interprété par: Lebanese Broadcasting. . . Chidiac. Tellement son courage, son arrogance dans la vérité, son sens du sensationnel avaient subjugués les téléspectateurs tous azimuts.

May Chidiac a quitté la LBC. Une page se tourne. Gageons qu'elle ira à May TV. Mêmes initiales. Même ferveur. Même idéal.

Marwan Hamadé cet autre rescapé des attentats à la bombe a répondu de façon nette à Michel Aoun: "Calmez vous mon Général"lui a-t-il lancé.
Calmer le Général? Ce sera difficile à concevoir. D’autant plus qu'il s'enivre en écoutant ses propres paroles et sourit quand il trouve une bien bonne (pour lui) mais une bien mauvaise pour l'entente nationale.

Ne vous fatiguez pas cher Marwan. Il ne lira pas vos paroles. Devant ses colères devenues célèbres, son médecin lui a déconseillé de . . . "L'IRE"

La deuxième grande nouvelle:L'Iran a lancé son premier satellite spatial. Le Monde occidental en est tout ému. Les Etats Unis ont franchement peur. Israêl se sent plus vulnérable car cela veut dire que les fusées à longue portée pourront l'atteindre. Bien sûr je ne peux pas admettre que l'Iran fasse la politique chez nous afin de se frayer une autoroute qui traverserait le sud Chiite de l'Iraq, une partie du Golan pour atteindre le port de Sour qui un jour deviendra un port plus important que celui de Beyrouth(???). Vous vous imaginez ce que les iraniens économiseront pour le trafic de leur pétrole qui serait a la portée des l'Europe grâce a la Méditerranée. Mais je ne peux leur contester le droit de faire des percées technique importantes.

Rien en politique n'est innocent. Et mes élucubrations peuvent en effrayer quelques uns. Mais allez voir sur les stèles de Nahr el Kalb les souvenirs laissés par les Perses. . .
Et ne lancez pas des cris perçants!

Un prénom et un nom font l'actualité:Barak. Le prénom c'est celui du Président US. Qui fait précéder le K par un c. Le nom c'est celui de Ehud, Ministre de la défense d'Israël qui écrit Barak sans c. A la lecture ils ont différents. Au son ils sont identiques. Le premier met en garde Israël. Le second met en garde Hamas et Hezbollah.

2 H qui sont loin d'être aspirés. Et qui continuent à narguer Barak (même avec son K de force majeure).

03 février 2009

Démocratie, démocratie que de crimes on commet en ton nom.

Le premier à qui je donne la parole est le député Boutros Harb qui a dit textuellement :"Le tiers de blocage est une mascarade. "
Bien sûr c'est une mascarade qui bloque tout ce que le gouvernement veut faire. On n'a pas idée qu'une minorité puisse bloquer tout le système de gouvernement dans un pays démocratique. Ce tiers de blocage, invention diabolique, est en fait la négation de la démocratie et l'établissement d'un régime totalitaire entre les mains de gens qui bloquent tout ce qu'il ne leur plait pas et débloquent tout ce qui sert leurs intérêts. Qui paralyse un gouvernement formé par le nouveau Président de la République qui finit par être à la merci des caprices d'un général à la retraite mais qui n'accepte pas qu'un général batte en retraite, d'un barbu persan, et du Duc de Berry devenu avec les années l'indécrottable locataire du plus haut siège du Parlement. Les gens de l'opposition disent : je veux ça (comme dans un film avec Pierre Richard: “ Le Jouet”) et finissent par l'obtenir. La majorité dit: "Nous aimerions que le gouvernement se penche sur la loi une telle... " Et l'opposition menace de faire marcher le tiers de blocage. Avec ce système, il y a un hold up sur les trois présidences. Et le perdant n'est autre que notre pauvre pays.

Cette anomalie doit absolument disparaître avec les prochaines élections. Une majorité est faite pour gouverner. Et non pas pour céder au chantage de la minorité. Une minorité c'est une association de gens qui sont majeurs, et non de gens qui emploient leur
'majeur" pour faire la nique aux autres. Ca suffit.

Prenez les exemples de ce qui s'est passé hier. On croit rêver en écoutant le général et son gendre Kalam Bassil.

Le général dit qu'il faut déférer en justice Hariri, Siniora et Joumblat sur l'accusation de détériorer nos relations avec la Syrie. Non mais on croit rêver. N'est ce pas le Général qui a été chassé par un bombardier syrien venu lancer des bombes sur le palais de Baabda en 1989, premier exemple d'un pays arabe utilisant ses avions pour bombarder un soit disant frère. Et n'est ce pas le général qui est allé à Washington accuser la Syrie dans le fameux: "Syrian Accountability Plan" de vouloir phagocyter le Liban, déclaration qui le réconciliait avec ceux qui s'opposaient justement à la présence syrienne au Liban et qui ont réussi pacifiquement à la mettre dehors. N'est ce pas le général qui est revenu au Liban pour renforcer la position du 14 Mars et dont 300. 000 partisans ont défilé le 14 mars justement aux côtés de ceux qui voulaient se défaire de la tutelle syrienne? Mois j'ai 75 ans comme le général. Et je commence à avoir des trous de mémoire... Comme le général!!!

Venons en à Kalam Bassil. Il s'est exprimé de Rabieh sur la question des écoutes téléphoniques. Rien que pour montrer que cette question ne visait non pas les fondements de la démocratie mais le fait qu'il représente le mouvement du Général. Battu aux élections à Batroun, Kalam Bassil se prévaut de son appartenance au CPL pour défendre les écoutes téléphoniques qu'il a refusées de peur que ses alliés du Hezbollah ne soient accusés. Et ses invectives sont arrivées après que le ministre Elias Murr, magnanime ait pris la défense du point de vue du jeune ministre. Mais le proverbe dit justement:" A vaincre sans péril on triomphe sans gloire."

Vive la démocratie du tiers de blocage!!! Ha.
Un peu dans ce contexte cette analogie:

Pour la semaine de l'eau réunion des directeurs de la Méditerranée au Liban. En même temps, tempête autour des écoutes téléphoniques.
Les premiers disent: Ah l'Eau Ah l'eau! Car elle est polluée en Méditerranée. Les autres disent "Allo, Allo" dans des téléphones mis sur écoute de ce côté de la Méditerranée.

02 février 2009

Le week end a été marqué par de nombreux événements. Je ne parle pas du Liban ou les nouvelles politiques sont identiques et ne poussent pas à être fiers.

En première page de L'Orient-Le Jour, une photo bouleversante que nous avions eu aussi l'émotion de voir en direct à la Télévision. Celle des larmes de Roger Federer. Des larmes de la défaite. Quelle leçon de courage et de sincérité. C'est comme cela que l'on accueille la Défaite quand on est un des plus grands champions de tennis dans l'Histoire.
On est défait. Alors on est triste.

Pas comme ceux qui sont défaits et qui disent qu'ils ont gagné. Pas comme ceux qui sont battus et perdent des milliers de morts et disent qu'ils ont remporté la victoire divine. Pas comme ceux qui détruisent leur terre et leurs villes et villages à cause de la riposte de l'ennemi et qui proclament haut et fort qu'ils sont sortis gagnants dans le Sud du Liban ou dans Gaza.

La victoire peut provoquer de l'émotion jusqu'aux larmes. La défaite ne peut pas provoquer des sourires sur les tombes des victimes.

Une victoire se célèbre comme l'arrivée de Desjoyeaux aux Sables d'Olonne. Mon ami français Jacques Bille qui est aux Sables d'Olonne m'a décrit l'arrivée de la façon suivante :"Il faisait un froid de Canard. Mais nous y étions. Super. "
Oui en effet super, ce record du tour du monde en 83 jours, record du monde du Vendée-Globe, course en solitaire autour du Monde. Cela était un victoire arrosée au champagne et accueilli après des milliers de personnes sorties du port à bord de leurs bateaux remorqueurs et péniche pour célébrer l'exploit d'un homme. C'est comme cela que l'on célèbre les victoires méritées.

Vicoire d'équipe enfin pour l'équipe française de Handball. Célébrée également dans la joie. Et tristesse profonde des joueurs Croates qui jouaient la finale devant leur public. Là encore les Croates ne se sont pas paradés sur le terrain avec le V de la victoire mais les français ont fait la Fête.

Mon fils Naji, lecteur invétéré de L'Equipe m'a dit :"L'Equipe devrait titrer le journal du Lundi comme suit après les exploits des Français: 'LES FRANCAIS COUVERTS D'OR ET DESJOYEAUX!"

Tout ceci pour conclure qu'il faut être sage dans la défaite et la victoire.

Et cesser quand on a tort en politique au Liban déverser son fiel en public contre la partie adverse. Essayer de gagner ensemble, et ne pas se perdre dans les dates que l'on veut historiques et qui n'apportent que des paroles hystériques. Apprendre à mettre le Liban au dessus de toutes les querelles, et ne croire qu'en lui , en sa pérennité, en son histoire, en son peuple magnifique. Etre des battants à la manière de tous ceux qui réussissent à l'étranger comme Carlos Ghosn, Carlos Slim (prénom porte bonheur) et autres grands patrons des Sociétés multinationales.

La victoire du Liban est dans les gens qui croient en lui, et qui ne vont pas chercher à Damas, en Iran (surtout en Iran avec qui on n'a rien de commun même pas la langue), en France ou en Turquie, les raisons d'être heureux.

Heureusement que les e-mails ne sont pas sous écoute téléphonique. On risque d'avoir des oranges à notre porte.

Kirill intronisé Patriarche de toutes les Russies. Kirill eleison.

L'Irak a procédé à des élections exemplaires. Qui ont été couvertes par Alsumaria, la télévision irakienne que j'ai l'honneur de diriger. Les irakiens qui sont allés voter nous ont montré du doigt. . . imprégné d'encre indélébile. Et ne se sont pas fait de. . . bile.

Pages: 1 2

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution