Humeurs Passées (Décembre 08)

06.12.08

Humeurs Passées (Décembre 08)

Permalink 04:09:33, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

31 décembre 2008

Enfin l'année se termine et demain est un autre jour et une autre année. Meilleure que l'année qui vient de finir. Du moins espérons-le.
Mais comment l'améliorer quand elle se termine de façon si sanglante dans notre région? Les attaques répétées d'Israël contre le Hamas, peuvent elles s'arrêter un jour. Et même si elles s'arrêtaient quand recommenceront-elles? Le Hezbollah pourra-t-il ne pas succomber à la tentation de faire la même chose à partir de la frontière Sud du Liban en recommençant le scénario de juillet 2006? Et remettre le Liban dans l'orbite de la destruction et de la mort comme cela est le cas chaque fois que l'on veut se prouver plus fort que le plus fort état du Moyen Orient et le seul à qui il a été permis , hélas, d'avoir la bombe atomique?
Mais comment améliorer la tension interne quand les libanais sont divisés entre eux pour l'obtention d'une majorité précaire d'un côté comme de l'autre et quels que soient les résultats des élections (?) de juin prochain?
A chaque fin d'année nous espérons le meilleur. Pour l'année qui suit. Et rien n'est fait hélas.
Cependant il faudrait accorder au nouveau Président ce délai de grâce au cours duquel il pourra nous donner l'espoir et la joie d'être des libanais vivant dans un Liban en paix avec ses voisins tous ses voisins puisque même la Syrie fait la cour à Israël.
Alors Bonne année à vous tous, passez un bon réveillon.
Et que 2009 nous apporte vraiment du Neuf, des nouveautés dans notre vie, des nouveautés dans notre politique, des nouveautés dans nos relations entre humains, entre libanais.

Quelques vœux pour terminer:

- Offrir un couteau à tous les partisans du Général Aoun: il faut bien éplucher l'orange avant de la manger . . .
- Offrir une statue de Job au Président Sleiman: n'est ce pas ce personnage biblique qui est le modèle de la Patience?
- Offrir un clown au Président Gemayel: pour lui donner "la mine des Fêtes" et non pas en faire "l'Amine-défaite".
- Offrir un miroir à M. Siniora : pour l'empêcher de "s'ignorer" en regardant son reflet.
- Offrir un marteau à Nabih Berri, pour qu'il n’ait plus "Martel en tête", aux séances parlementaires.
- Interdire l'importation de la poudre au Liban, pour que les libanais ne puissent plus jeter de la poudre aux yeux du monde entier empêchant ce dernier de voir plus clair dans nos affaires.

Dernière bonne nouvelle de l'année: un village français nommé "CARLAT' veut se jumeler avec un village italien nommé "BRUNI".
Sans doute que les enfants à venir dans ce village se prénommeront. . . "Nicolas"

BONNE ANNEE 2009

30 décembre 2008

Avant dernier jour d'une année qui aura été marquée par un tas de problèmes au niveau de la nation, du monde et au niveau personnel. Et nous avons hâte d'en finir de l'an 08 pour recommencer tout à . . . Neuf!

Que dire quand on regarde la télévision à défaut de regarder son journal? Devant tant de morts, de blessés innocents et devant le silence aggravé des Pays Arabes sensés venir au secours de l'un de ses membres : la Palestine. Seulement voilà quelle Palestine? Les jusqu'au boutistes hamasiens qui comme la souris essaie de défier l'éléphant et l'on s'étonne ensuite qu'elle se fasse écraser par la patte de l'éléphant. Ou les palestiniens modérés mais touchés dans leur chair et celle de leurs parents et amis et que la dissension politique empêche de se rencontrer et de parler ensemble et dont le Chef parle un langage qui semble débouter les gens du Hamas?
Comme les arabes, il y a ceux qui veulent enfin parler de paix avec Israël (le dernier en date étant la Syrie de Bachar el Assad. . .)et ceux qui veulent "Al Maoutou li Amrika wa Israël". . . .

Et dans ce jeu c'est Israël qui gagne et qui continue de masser ses chars à la frontière avec Israel pour en terminer avec cette poche de Gaza ou 1, 5 millions de palestiniens sont autant de poudrières qui risquent d'éclater à la figure d'Israël.

Maintenant c'est l'Irak qui va envoyer une aide militaire et humaine aux palestiniens. Bel exemple de l'entraide interarabe alors que l'Irak continue lui aussi de saigner.

Et c'est vrai que depuis quelque temps on oublie que le Liban a passé dans des épreuves encore plus difficiles.
2006 - Les bombardements aériens d'Israël avaient laissé les régions libanaises sans ponts et sans routes praticables.
Les assassinats des personnalités du 14 Mars avaient continué.
L'aide universelle suffisait à peine à panser nos blessures

2007-Nous n'avions pas de Président de la Raie-Publique.
Notre armée vaillamment a lutté contre les palestiniens à Nahr el Bared (des palestiniens qui avaient pris le fallacieux couvert de Jund el Cham. . .)
Une opposition de plus en plus destructive des lois libanaises.

2008- La sinistre attaque de Hamra par les gens du Hezbollah qui ont transformé Beyrouth Ouest en véritable champ de bataille détruisant la Rue Hamra réduite à une rue noire de fumée. Arrêtant le trafic de l'aéroport tout en se permettant le trafic des armes, mais facilitant ce faisant l'élection de Michel Sleiman seul élément positif de cette guerre absurde qui ne pouvait aboutir à rien.
2008-La visite de Michel Aoun en Syrie qualifiée par des speakers parano comme celle de la visite du "Fils de l'homme", confondant un général à la retraite parti à la recherche d'une couverture chrétienne (et que son rapprochement avec la Syrie baasiste a forcé le départ de nombreux chrétiens des rangs de ses sympathisants. . .), avec Notre CHRIST.
Autrement dit confondant le sAigneur avec le Seigneur

Le seul point positif c'est que depuis Octobre, le Liban connait une période faste. Les touristes sont nombreux. Les Hôtels sont pleins. La neige a couvert la montagne.

Ma famille va bien.
Bicha et moi nous allons très bien.
Vive le Liban. Patrie éternelle pour ceux qui croient en lui, dans sa terre bénie, dans son esprit de création et dans son extraordinaire pouvoir de rédemption.

Et vivent mes lecteurs fidèles. Qui ont fait de ce blog, un rendez vous quotidien et que je remercie du fond du coeur.
Je vous écrirai encore demain. Si les voeux et les poignées de mains pour les Fêtes m'en laissent le temps.
Je vous embrasse.

29 décembre 2008

Bonjour et bonne dernière semaine de cette année qui a été si tourmentée et qui continue de l'être sur le plan régional. Mon absence ces deux jours était due, vous l'avez bien compris au congé de Noël et si j'ai omis de vous écrire durant le week end c'est pour une raison bien simple: vendredi pas de journaux, samedi très enrhumé et incapable de penser drôle... , dimanche, impossible de penser tout court avec tout ce qui se passait à Gaza . Ce matin j'ai mon journal devant les yeux et je vais m'efforcer d'écrire une humeur qui ne dépicte (mot anglais qui dit bien ce qu'il dit...) pas la mienne car disons le tout de suite je suis de mauvaise humeur. . .

Oui, les Palestiniens nous en ont fait voir de toutes les couleurs, oui tous nos problèmes viennent de la présence palestinienne au Liban dans des conditions, disons le aussi, déplorables, oui le hezbollah n'existe que pour soi-disant libérer la Palestine et faire revenir les Palestiniens en Palestine, oui les Palestiniens pensent plus à devenir Libanais et à rester dans notre pays. Oui les Israéliens souffrent des attaques du Hamas et des bombes placées ici et la, oui ils ont averti que leur patience était arrivée à bout et qu'ils allaient réagir, oui ils rêvent de prendre toute la Palestine avec Jérusalem comme capitale, et renvoyer tous les Palestiniens dans la petite Jordanie qui a peine déjà à contenir ses propres habitants...

Mais de là à employer les moyens de destruction massive (tiens c'est un mot qui nous rappelle la deuxième guerre mondiale...) c'est comme si on utilisait un marteau d'une tonne pour tuer une fourmi. Le Proche Orient depuis 1948 est condamné à une guerre éternelle. Michel Chiha l'avait dit dans un de ses éditoriaux dans le Jour au moment de la création de l'Etat d'Israël (texte approximatif...): "L'Occident est en train de commettre une grande erreur et de créer ainsi le plus grand problème du 20ème siècle". Nous sommes au 21ème siècle et le problème persiste toujours car il est basé sur une grande injustice décidée par les Grandes Puissances au lendemain de la guerre. "

Et cela risque de durer. Pauvres victimes des bombardements. Et le silence des pays arabes est assourdissant!!! Les uns ont du pétrole. Les autres ont du gaz. Et ils se demandent qui . . . gaza l'autre.

Nasrallah tire à boulets rouges sur l'Egypte. Pourvu qu'il ne s'amuse pas à tirer des boulets iraniens sur Israël et se rendre compte que Le Caire a ses raisons que la raison ne peut comprendre.

Pour détendre l'atmosphère: je vais vous donner la réponse de mon ami Nahi Lahoud quand il a lu la carte de voeux que nous avions envoyée à nos amis pour la nouvelle année. C'est une parodie de la chanson de Serge Lama: Je suis malade que nous avons mise à la sauce optimiste.

Nahi écrit:"Je viens de recevoir votre carte de voeux et je suis très ému. Votre poème d'amour c'est vraiment la"Ballade des gens heureux" (Et il m'ajoute Gerard Lenorman. . . me prenant pour un misérable ignorant de la chanson francaise hmm!!!)Restez le. Vous le méritez. Et cela vous va tellement d'être en vie. Toi la Biche de M. Seguin, pardon de M. Se. . . rein. Ah j'oubliais. Salwa et Aline se joignent à moi pour te dire que tu n'est plus un bon à... rein"

A demain.

26 décembre 2008

Bonjour, bonjour et Joyeux Noël à tous. J'espère que vous avez passé un bon Réveillon de et surtout une bonne Fête. Malgré les orages qui se sont abattus sur notre Pays. Mais le proverbe ne dit-il pas:qui aime bien châtie bien et en fait de sanction cette belle ondée de mercredi et jeudi était de bonne augure pour nous laisser rêver à des jours meilleurs dans le plus proche avenir. Bon Noël et j'espère vous souhaiter Bonne Année dans une ambiance de confiance en cette année 2009. Qui porte en elle le chiffre NEUF comme si vraiment le Pays devait connaître un grand renouveau.
Bien sur les Festivités ont été à la hauteur de ce vent d'optimisme qui règne sur le Pays. Pensez donc un peu. Noël 08 nous n'avions pas de Président puisqu' Emile Lahoud avait quitté la Présidence sans assurer sa succession. Le Gouvernement était paralysé. Les "troupes"du 8 Mars occupaient le Centre Ville. Le Sérail était menacé. Hezbollah fourbissait ses armes pour le 7 Mai. Aoun refusait que l'on élise un autre que lui à la Présidence. Les Libanais fêtaient Noël avec un peu d'amertume dans la bouche, malgré la trêve des confiseurs.
Et nous avions fait la Fête parfois tard à cause des embouteillages qui n'ont pas manqué d'empoisonner nos vies , et qui étaient dus à la pluie et au manque d'agents dans la rue.
Nous avons passé notre Noël à la maison comme depuis le début de notre mariage. Puisque c'est également l'anniversaire de Bicha, ma femme et donc on se réunit autour d'un buffet. Grande nouveauté cette année : Josyane, notre fille, a eu l'excellente idée de louer les services d'un Karaoké et tout le monde a poussé allègrement la chansonnette. Sans oublier le Minuit Chrétien que j'interprète à chaque Noël. . .
Et comme d'habitude on a pris la photo de famille. Les enfants ayant bien grandi, la place s'est drôlement réduite pour la photo familiale.

Bien sûr nous en avons oublié les nouvelles télévisées et ce matin sans journaux, je ne pourrai pas faire des commentaires sur la politique. Ce n'est pas grave me direz vous. Si. Car mes commentaires sont toujours une moquerie de ce qui se passe dans la Politique et cela m'amuse de vous les confier. Mais je vous promets de bonnes phrases dans le futur. En effet j'ai reçu un cadeau de 5 bouquins très marrants contenant des citations et des commentaires dont j'ai commencé la lecture et c'est à consommer avec modération. Allons bon! Joyeux Noël à tous et passez de bonnes vacances. Comme disait un fameux slogan de NEW MAN :"la vie est trop courte pour s'habiller triste". Et moi j'ajoute :"La vie est trop courte pour être triste. "

24 décembre 2008

Ce soir c'est le réveillon de Noël. Des milliers d'arbres de Noël vont s'illuminer dans la nuit et les cadeaux vont s'amonceler sous le sapin pour la plus grande joie des enfants et de leurs parents. Cette Fête au départ si religieuse puisqu'elle commémore la naissance de Jésus Christ, est devenue avec le temps une Fête plurielle et tout le monde la célèbre quelle que soit la religion qu'ils pratiquent. C'est devenu la Fête de la Joie, la Fête des enfants, le signe du renouveau de chacun d'entre nous.

Mais il faut penser dans nos moments de joie et de bonheur à tous ces petits qui n'auront pas un Joyeux Noël car leurs parents n'auront pas les moyens de leur offrir des cadeaux, ils n'auront peut être même pas les moyens de leur offrir un sourire ou de leur apprendre à rire. Dans vos moments de grande liesse pensez à eux, ils ont besoin de vous, ils ont besoin de tout. Joyeux Noël à vous tous.

Mais nous pouvons également penser à tous nos politiciens qui sont complètement dénués du sens de la responsabilité vis a vis de leur pays. Et de demander au Père Noël d'amener dans sa hotte des cadeaux ad equats pour ces gens qui disent nous gouverner et qui ont quelque part perdu leur gouvernail. Les cadeaux que je suggère:

. . . Au Saint-Syrien, une orange mécanique qui serait dénuée des pépins qu'il sème chaque fois qu'il fait son prêche du Lundi

. . . Au ministre Abou Jamra, qu'il renonce à son "Vice" pour montrer plus de qualités et de vertus.

. . . Au Hezbollah de s'approcher de la crèche pour voir que Jésus Dieu n'a pas besoin de la chaleur humaine d'un parti. Il a déjà un âne et un boeuf qui lui assurent la chaleur humaine.

. . . A Saad Hariri, la stature et la voix de son père, car il parle d'un "nouveau-nez"
. . . A Samir Geagea de récupérer la LBC qui voudra dire pour lui "Le Beau Cadeau"
. . . A Sleiman Frangieh, une villa à Damas tout près de celle de "son" président.

Allez jouer à ce jeu des cadeaux à faire à nos politiciens. . . . Je suis sur que vous aurez de nombreuses idées. Mais ne leur offrez ni des ânes ni des boeufs ni des brebis:ils ne font pas dans le: "détail. "

Maintenant on comprend le rush de l'opposition (et des membres de la majorité aussi, ) vers la capitale syrienne. Vous avez vu les délires de la lingerie syrienne dans les pages de l'Orient? Sinon hâtez vous de l'acheter pour voir la frivolité des dessous de ces dames. La Syrie plait semble-t-il par son "sex-appel". Et cela nous mène à commettre des "c...eries"

Tentative de putsch après la mort du président Guinéen Conte. Le putsch a échoué, les putchistes avaient mal... compté.

Bon Noël. Je serai dans les vapes demain matin alors ne comptez pas sur une humeur de Noël. De toutes les manières ce serait une... bonne Humeur.

23 décembre 2008

Pour acheter un cadeau pour un de mes amis je me suis rendu ce matin à Achrafieh. Mon bureau étant à Mkalles, il fallait choisir la meilleure façon d'entrer à Achrafieh et nous avons opté pour l'une des deux avenues qui sont côte à côte et qui se séparent l'une pour aboutir à l'Eglise Notre Dame et l'autre qui aboutit à la Cathédrale St Nicolas. Dès la montée nous nous sommes aperçus de l'immense problème que nous avions à résoudre pour passer la meute de voitures agglutinées sur les deux voies. Nous choisîmes finalement la première voie qui nous a fait passer 45 minutes plus tard près de Mar Mitr ou heureusement il n'y avait pas de messe mortuaire. Puis à petits pas nous avons franchi les 500 derniers mètres en 25 minutes. J'ai dû même continuer les derniers cent mètres à pied sous un coin de parapluie (qui n'était certes pas un coin de paradis...).J'achetais mon cadeau en 10 minutes pas plus. Le retour fut quand même plus rapide heureusement. A mon arrivée au bureau à Mansourieh deux heures et dix minutes s'étaient écoulées!!! Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage. Il faut dire que de nombreux policiers étaient présents sur tout le périple mais que faire avec le "m'enfichisme libanais" de ces conducteurs qui arrêtent leurs voitures en deuxième position rendant les rues plus étroites qu'elles ne le sont déjà pour aller s'acheter un sandwich ou je ne sais quel accessoire. Ce stationnement paralyse toute la circulation et crée un embouteillage sur plus de cent mètres...Pourtant les libanais sont célèbres pour faire du trafic...pas pour le paralyser !!!

Presque simultanément, Bachar Assad a déclaré pour la première fois publiquement que la phase finale des concertations par intermédiaire avec Israël allait se terminer par des concertations directes, alors que Samir Geagea faisait son exposé sur la stratégie défensive du Liban en adoptant l'expérience suisse. Tout ça n'vaut pas qu'on fasse des rêves. Car même avec une paix signée entre Israël et la Syrie, le Hezbollah exigera la destruction de l'Etat d'Israël et le retour des palestiniens en Palestine en passant par la libération de Grenade des mains des mécréants espagnols qui avaient chassé les Maures (revoir Le Cid).
Mais on parlera du 22 Décembre 2008 comme la date anniversaire de la reconnaissance in fine de l'Etat d'Israël par la Syrie. Et on parlera des hauteurs du Mont Hébron en ri-golant!

Pourquoi faut il que chaque fois que quelqu'un émet des suggestions, le Saint-Syrien se met à en contester le contenu, se réservant à lui seul le droit d'avoir raison.
Il avait suggéré souvenez vous des milices armées dans les villages. Il conteste la même idée proclamée presque par Geagea. Et d'ajouter que ce n'est pas avec les avions que l'on gagne la guerre. Mémoire courte M. le Saint-Syrien. En 1989 comment avez vous quitté le Palais de Baabda, sinon par le bombardement du Palais par un avion syrien? En 2006, comment Israël a-t-il gagné sa guerre sinon par les bombardements aveugles. Guerre qu'il a perdue d'ailleurs sur le territoire libanais. De quoi conclure que notre Saint-Syrien n'est stratège ni en "si-vil" ni "a-larmé"

Tamam Salam annonce que Beyrouth sera "Capitale Mondiale du Livre "en 2009. C'est formidable. On ne peut que lui dire "lu...et approuvé" si cela devient la Capitale de LA livre renforcée.
Ce qui nous permettra d'acheter des livres non pas au Kilo mais à la... livre. C'est dingue ces jeux de mots pourris auxquels je me livre...
Malheureusement, presque simultanément une des plus vieilles librairies de Ras Beyrouth "Ras Beirut Bookstore" fermait ses portes. C'est le Livre des comptes qui n'a plus supporte les pertes et profits.

Une photo nous montre un aparté entre Walid Joumblatt et Mohammad Raad. Après la fin de la conversation des journalistes curieux ont demandé à Raad comment était la conversation:" Du tonnerre" répondit le député de Hezbollah.

Le Président Sarkozy et son épouse sont en visite au Brésil. Malgré la température de 30 degrés, Carla a refusé d'aller nager sur les plages de Copacabana. " Après être devenue Mme Sarkozy, je ne dois pas être à nouveau...Bruni!"
Elle a d'ailleurs circulé sans ses bas.”On m'a dit que le Brésil c'est le Pays des ..."sans-bas".

Le Roi des Belges a accepté la démission de l'Ancien Premier Ministre. Et a nommé M. Martens pour former un gouvernement provisoire. Ce faisant, il a mis ..."Le-terme" au mandat du précédent démissionnaire.

22 décembre 2008

Heureuse journée que ce dimanche. Après des péripéties de vols manqués, et une nuit de sommeil (?) à Istanbul, notre fille Myrna et sa famille sont arrivés hier dimanche et passeront les vacances de Noël avec nous. Guillaume et Olivier ont bien grandi ce sont de petits jeunes hommes maintenant. Notre joie de Noël sera complète. Et je souhaite à toutes les familles que les circonstances ont séparées de se retrouver réunies pour cette occasion merveilleuse entre toutes. Et Joyeux Noël à tous mes lecteurs.

Je pense qu'avec la volonté d'être un "véritable" Président de la République, Michel Sleiman saura mener la barque de telle manière que nous ne pourrons pas passer un mauvais Noël et démarrer une excellente année 2009. Après tout, le mot Réveillon commence par REV et je souhaite des rêves à tous les enfants du Liban et à leurs parents.

Dans l'euphorie des retrouvailles familiales, soudain ma hargne et mon fiel se sont dissous et je ne trouve pas de mots méchants à distribuer à tous ceux qui nous rendent la vie difficile et qui continuent malgré tout de mettre des bâtons dans les roues du char de l'Etat voulant empêcher que les choses aillent rondement.

Aussi avec la présence de la famille, nous ne regardons pratiquement plus les nouvelles télévisées et c'est mon journal que je consulte pour savoir ce que devient la politique et heureusement que je ne regarde plus les débats honteusement houleux de la télévision.
Je ne saurais que demain à quoi auront abouti les discussions du "dialogue" (de sourds bien sûr) mais je suppose que chacun aura fourbi ses armes et si Geagea dit que la neige est blanche quelqu'un de l'autre côté dira qu'elle est noire, alors que le Saint-Syrien dira que tout le monde a tort à part lui et ne permettra pas que quelqu'un lui dise le contraire.
A la vérité c'est vraiment dommage que toute la République soit accrochée à ces deux protagonistes chrétiens que tout devait unir et que tout désunit en ce moment. D'autres voies sont possibles. Celle du Général Sleiman par exemple qui donne justement l'exemple de la juste parole et de la gestion juste des affaires de l'Etat.

Glané par ci par la:

Le "lanceur de Chaussures'torturé. Il chaussait du 44. On l'oblige à porter du 40. Normal qu'il ne prenne plus . . . son pied.

Israël relâche les deux agriculteurs libanais que les israéliens avaient capturés. En les interrogeant ils se sont rendus compte qu'ils manquaient de . . . culture.

Forte progression du taux d'occupation des hôtels de Beyrouth. Des gens se frottent les mains à l'idée de partager le même lit avec les voluptueuses chanteuses arabes qui viennent à Beyrouth.

Comme dit ce proverbe: "Au Lit soit qui mâle y pense!. . . "

20 décembre 2008

Les Grands esprits se rencontrent. J'avais écrit hier mon blog avec le jeu de mots "Mig figue,mig-raisin" et voilà que mon très cher ami Issa Goraieb titre son édito de ce matin de la même manière. En trouvant un jeu de mots superbe : "un cadeau tombé du ciel".
Voilà ce qui arrive aux bonnes gens qui croient au Père Noel. Un père Noel Moscovite voire sibérien pour être à la même latitude de la Laponie lieu d'habitation du célèbre Père aux millions de jouets.
Cependant, comme si cela était un message clair et précis lancé à la majorité qui a elle œuvré à l'obtention des chasseurs russes, des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah ont manifesté hier contre le blocus de Gaza. Troublante coïncidence en effet. Tout le monde s'accorde à dire que c'est grâce aux beaux yeux de Saad (ou à sa barbiche) que les russes ont offert les Migs à Elias Murr. Un coreligionnaire aussi orthodoxe que la Cathédrale de Moscou.

Le Pentagone n’a pas tarde à combler le... retard dans son octroi de dons puisque M.Hale a annoncé l'envoi de matériel de terre et des chars américains.

Aura-t-on droit a une autre manifestation dans les rues de Dahyé pour refuser le cadeau des suppôts de Satan que sont les américains.
Bien sûr l'Iran a depuis longtemps armé les libanais PAS l'Etat libanais.Mais ses partenaires dans la destruction de l'Etat israélien. Ce qui nous avait valu la guerre meurtrière de Juillet 2006 et les destructions qui ont suivi “la victoire Divine" que se sont arrogées les miliciens chiites.

Le Conseil Constitutionnel ne sera finalement pas formé avant Noël. Le Père Noel a oublié de chausser ses bottes .De peur qu'on ne les prenne pour des bottes militaires.

Le pire dans tout cela c'est que le principal héros de ces trois années de misère que nous venons de vivre avec la guerre "de libération", la guerre du Bared, le squatting de la place Riad Solh, la paralysie de l'Etat, la vacance présidentielle (longtemps courtisée par un Michel Aoun en quête de reconnaissance du Christ réincarné deux mille ans après sa crucifixion... un speaker l'ayant carrément appelé le fils de l'homme (!!!),les interventions mal intentionnées du 8 Mars, le principal héros donc, c'est à dire le Président du Conseil, Fouad Siniora, est en train d'être insulté, critiqué, trainé dans la boue alors que ce sont ses détracteurs qui doivent subir tout cela. Hélas. Heureusement que ce "héros n'est pas fatigué"...

Un projet de la Banque Mondiale tend à aider le Liban et les Libanais pour régler la question des embouteillages. Avec plusieurs "si" comme la construction des ponts, l’élargissement des routes etc. Autrement dit: "avec SI on peut mettre Beyrouth dans une bouteille... et la sortir de l'embouteillage."

19 décembre 2008

Coucou me revoilà après trois journées fastes passées au Caire.

Fastes d'abord parce que nous avons été traités comme des pachas par nos amis les Sabbah qui nous ont fait partager les délices de la cuisine égyptienne à tous les niveaux: restaurants spécialisés en poisson, (absolument délicieux), les mezzés chez Carlo's situé sur le Pacha bateau amarré sur la berge du Nil et puis Abou Sid un resto très spécial ou l'on mange des spécialités cairotes qui ressemblent aux nôtres mais tellement différentes dans le goût et surtout les. . . épices.

Et à l'Hôtel Four Seasons en l'honneur d'Alsumaria dont le PDG, M Chafic Tabet avait reçu la veille le trophée d'honneur décerné par l'Ordre des producteurs arabes à notre station Alsumaria comme meilleure télévision de l'Irak, et ce au siège de la Ligue Arabe.

Cela honore les 600 employés de notre télévision basés à Baghdad, Erbil, Beyrouth et Dubai. Au cours de la Conférence de Presse nous avons pu expliquer le parcours de Alsumaria qui n'a que 4 ans, devant plus de 35 journalistes. Elle était organisée par ma chère amie et collègue de l'IAA, Loula Zaklamah (surnommée la Dame de Fer des Relations publiques en Egypte)Merci Loula.

Fast ensuite car c'était trop rapide pour autant d'évènements en trois jours.

Fast enfin (fast=jeûne) de blog quotidien et cela m'a beaucoup manqué.

Mais de toute évidence the talk of the town était le talk of the World c'est à dire le coup de la chaussure.
Ce coup de chaussure qui va diviser le monde entre les pro-savates et les anti savates. Dans la presse de l'Egypte un milliardaire égyptien a "offert (sic)" sa fille au lanceur de chaussures. Finalement un garçon qui a trouvé chaussure à son pied.

Un auteur français féru du grand Paul Claudel, veut écrire une nouvelle version du célèbre livre du grand auteur :"Le Soulier de Satin" suite à l'incident anti Bush en Irak. Il le titrera:"Le soulier de Satan".

Ce qui occupe actuellemnt la scène libanaise c'est le contrat des Migs que notre valeureux Elias Michel Murr (c'est bon de rappeler qu'il est le fils du père. . .).
En plus c'est un cadeau. Que nous recevons de la Sainte Russie.
Le Ministre de la non-dépense publique a déclaré:"Chaque pays devra traiter avec le Liban sur base de ces avions. "
Moi j'appelle cela de la "MIG. . . alomanie"

Hassan Nasrallah est furieux de ce don qui va l'empêcher de faire sa guerre à sa guise. Il aurait fait un commentaire "Mig-figue, Mig-raisin"

Michel Aoun a appelé Michel Murr et lui aurait dit pour le taquiner:"Après ta visite en Russie j'espère que l'on restera "AMIG-Amig"

Tous les membres du 8 Mars fiers de ce que l'Etat ait acheté des MIGS et non des avions américains ont décidé de fonder une association qu’ils vont baptiser:
"L'AmiGale des pro Russes au Liban"

Le secrétaire adjoint pour les affaires du Moyen Orient David Hale a visité le patriarche Sfeir.
- Que prenez-vous M. le secrétaire adjoint.
- Un café répond l'Américain.
- Avec "Hale" ou sans "Hale", demande le Saint Patriarche avec un petit sourire.

15 décembre 2008

Se retrouver au Caire après plusieurs années ! L’accès à la capitale s’est certainement amélioré grâce à la construction d’immenses ponts qui traversent la capitale à la hauteur du 2ème voire du 3ème étage des immeubles sans qu’aucune route secondaire ne s’arrange le droit de passage comme on le fait chez nous et l’on se retrouve finalement entre 35 et 40 minutes au cœur du Caire sans s’énerver ! Et sur une distance presque aussi longue que Jounieh-Beyrouth où n’est ce pas on met tellement plus de temps pour rester immobile de longues heures durant en raison de la nonchalance ou plutôt la non-présence des policiers, la gabégie des chauffeurs qui passent d’une ligne vers l’autre sans crier gare et très souvent par l’arrivée en sens interdit de chauffards inconscients. Et le Ministre Najjar a long à raconter sur l’accident qui a coûté la vie à son garde du corps.

Le Nil est si majestueux, si calme, si beau entre les deux berges qui coupent le Caire en deux. De grands minarets coexistent avec les cathédrales coptes. La raison du bonheur du peuple: ils ne parlent pas politique. On ne les abreuve pas de talk-shows nocifs. L’aéroport ne comporte pas encore un accès direct entre l’avion et l’entrée dans l’aérogare.

Il faut prendre le bus. Mais c’est rapide et on était sorti en dix minutes, y compris l’attente des valises.

Alors je me suis amusé à transporter les merveilles de l’Egypte sur la politique et les politiciens libanais. Par exemple : En Egypte ils ont la pyramide. Au Liban nous avons le PIRE-IMAD (IMAD=GENERAL)
En Egypte ils ont un sphinx qui ne parle pas.
Au Liban on a un sphincter qui parle beaucoup.
En Egypte ils ont le Caire, chez nous on n’a plus de…cœur.
En Egypte ils ont Louxor, au Liban la politique c’est d’la LUXURE.
En Egypte ils ont ALEXANDRIE au Liban on a (salam) ALEK- SANS DRAD !
On a tous les deux le même proverbe : AU NIL SOIT QUI MAL Y PENSE !
En Egypte un ancien général devenu Président a construit le BARRAGE D’ASSOUAN.

Au Liban un ancien général qui crève de devenir président fait BARRAGE à toute solution.

Passons à autre chose : la nouvelle Miss Univers est originaire de la Sibérie. Il parait que son élection a jeté… un grand froid dans l’assistance.

Un citoyen irakien a lancé sa paire de chaussures à la tête de Georges Bush. Une première pour le Président sortant. Le lanceur de savate aurait dit: "J’ai eu …mon pied" Bush lui a dit en riant : "C’est dommage, c’est pas ma pointure". C’est vrai aussi qu’avec la crise, Bush ne trouve plus une chaussure à son pied ! Il se prend toujours pour une grosse pointure.

Dans le journal "Egyptian Gazette" de ce matin la photo de la première femme-Maire en Egypte.
Elle s’appelle EVA HABIL. Je n’invente rien. Ceux qui l’ont élue seraient-ils tous des MA…HABILES. Ils étaient 5 hommes dont son jeune frère à briguer le poste. Quand elle fut élue maire, ils se sont faits la… paire !

13 décembre 2008

Nous avons tous vécu la journée d'hier au rythme du grand deuil causé par la perte de Gebrane Tueni. Et hier soir, en raison du traffic intense nous avons pris ce qu'il est convenu d'appeler la "descente de Gebrane", c'est à dire cette rue tortueuse de Mkalles ou les meurtriers avaient posé leur bombe traîtresse, il y a trois ans. Grand pincement au coeur que ce souvenir, quand je montais vers le chantier d'Alsumaria en passant par Mkalles, sans savoir ce qui était arrivé et de voir les gens massés sur les berges de la vallée à regarder ce qui se passait. Triste souvenir d'entendre quand nous descendîmes de Mansouruieh, Wardé confirmer à la Voix du Liban la nouvelle de l'assassinat de Gebran et de ses compagnons. Révoltantes les images montrant ce qui restait de la voiture donnant encore plus d'horreur à l'acte qui avait été perpétré.

Et si triste, si triste l'image de Ghassan Tueni l'époux, le père, le grand père à qui aucun deuil n'aura été épargné dans sa vie et qui continue, tenace à nous enseigner chaque lundi, les choses de la vie, les choses de la liberté, les principes de l'indépendance.
On a mal. Nous qui avons connu et côtoyé toute la famille. Et qui avons vibré aux editoriaux et surtout au serment de Gebrane.
Il y aura encore beaucoup de journalistes. Il n'y aura jamais plus un autre Gebrane.

Qui dit que la Syrie ne s'occupe plus des affaires intérieures libanaises ? Car comment soudain l'Emir Talal qui il y a deux semaines en Syrie avait fait un hommage vibrant à Bachar el Assad que même un syrien n'aurait fait, organise une conférence de presse hier accusant Walid Joumblatt de vouloir revenir à la discorde entre les druzes, sans avoir reçu préalablement un feu vert des syriens qui envoient ainsi sur le front druze et Wi'am Froggy face et Talal.
Nous espérons tous, que les gens de la montagne accouchent d'une souris. . .
. . . Mais pas d'une souriya.

On nous annonce en page éco que la boulangerie Kayser ouvre une nouvelle boulangerie à Beyrouth.
Comme si l'enseigne française disait aux libanais qu'ils ont encore beaucoup de pain sur la planche. . .

Mais incontestablement le Kayser ces derniers jours a été le président Sarkozy qui faisait ses adieux à la présidence de l'Europe. Et son bisou à Mme Merkel ressemblait au baiser d'un Kayser à la Kayseresse.

Malheureusement les pays d'Europe souffrent d'avoir des "Kaysses... vides". Et eux aussi vont avoir du pain sur la planche pour sortir de la crise.

D'autant plus d'ailleurs que la Russie semble être en récession. Ce qui n'était jamais arrivé à l'Union Soviétique. Pourvu que les poissons de la Caspienne continuent de produire du Caviar. Ca pourrait gacher les réveillons de toutes les libanaises de la haute.
"Ah, ma chèèère ! Ils n'ont plus de caviar!. . . "

A défaut on se contentera de Batrakh. Que je compte chercher du Caire où je me rends demain pour 3 jours. On gratifie Alsumaria , la télé ou je bosse, d'une distinction comme étant la meilleure Télé de l'Iraq et une des plus créatives. C'est M. Chafic Tabet, PDG d'Alsumaria, qui recevra la distinction. Alors si je manque les rendez vous de ces trois prochains jours vous saurez pourquoi.

Si vous avez de la peine de ne plus me lire, je suis prêt à vous rembourser vos Kleenex.

12 décembre 2008

A quoi servent les talk shows télévisés? Je pose cette question car on a vraiment l'impression d'assister, chaque fois, à un dialogue de sourds. Non seulement parce que les protagonistes cherchent à imposer leur voix à l'autre en haussant le ton et on ne comprend ni l'un ni l'autre, soit parce que ni l'un ni l'autre n'arrive à nous convaincre, hélas. Et l'animateur qui ne veut pas paraître comme la cinquième roue de la voiture, s'interfère et c'est soudain la cacophonie totale et l'on n'y comprend plus rien. C'est triste.

Et hier dans Kalam an Nass, nous avons vu une empoignade au ras les pâquerettes entre un député chiite pro Aoun, un député sunnite pro Saad et entre les deux un maronite qui menait les débats, professionnel, sans aucun doute) mais pro grande audience et qui ne manque pas une occasion pour titiller l'un et l'autre invité dans son émission.

Remarquez que ce n'est guère mieux dans d'autres télés. Et le hasard a voulu que l'on ait sur France 2, l'émission A vous de Juger d'Arlette Chabot avec cinq invités et de nombreuses fois, les phrases s'entrechoquaient, se superposaient, et les invectives et critiques allaient bon train. Et enfin de compte le telespectateur n'apprend rien, bien au contraire il est perdu devant tous ces commentaires et finit par se recroqueviller sur ses propres idées et sur ses propres croyances politiques.

Talk Show? En fait plus de TOC que de chaud. . .

Le Président Carter réussira-t-il à convaincre toutes les parties en présence d'accepter une délégation d'observateurs étrangers qui viendraient vérifier le déroulement des Elections prochaines. Rien n'est moins sûr, d'autant plus que le Hezbollah a refusé net de recevoir cet ancien Président. Qui malgré tout avait réussi à rapprocher en 1978 à Camp David Egyptiens et Israéliens en 1978. Mais il avait essuyé un cinglant échec dans l'affaire des otages américains à l'Ambassade des Etats Unis à Téhéran. Ce qui lui avait valu l'échec devant Ronald Reagan en 1980. Mais de nombreux pays par la suite avaient accepté ses observateurs et c'était formidable. Pour nous c'est un gage de sécurisation de la tenue d'élections à la régulière.

D'autant plus que la définition de carter (non masculin qui existe dans le dico) est la suivante:enveloppe métallique rigide (sic) destinée à protéger un mécanisme (re-sic)ou à éviter les accidents qu'il est susceptible de provoquer (re-resic). Intéressant non?

Le patriarche Sfeir a dit au Syndicat des Rédacteurs:"Toute visite en Syrie est bonne si elle n'équivaut pas à un acte d'allégeance"

Il y a un proverbe libanais qui dit:"Je te parle ô ma voisine, pour que tu entendes ô ma bru. . . "(3am behkiki ya jara hitta tesma3i ya kenné).

C'est exactement le cas. Même si le patriarche se défend d'adresser ce message à Michel Aoun.
De toutes les façons il est évident que Michel Aoun navigue dans une autre . . . "Sphère" que le Patriarche.

Triste anniversaire que ce 12-12. Gebrane Tuéni était emporté par l'explosion d'une bombe au passage de sa voiture. Il a emporté lui même dans sa mort les espoirs de tant de Libanais et surtout les jeunes générations qui avaient répété son serment de fidélité à un Liban uni ou tous, chrétiens et musulmans se réunissaient autour du même serment.
Qui remplacera Gebrane? L'âme de tout un peuple était en lui. Prions.

Je ne veux pas vous laisser sur une note triste.
Le billet de Gaby Nasr est un petit chef-d'oeuvre d'écriture. Surtout sa conclusion quand il écrit: "Wi'am Wahab a amené à sa nièce la guerre à domicile. L'an prochain, ce sera . . . à deux missiles"

Et cette devinette qui est de mon cru: "vous suivez La Roue de la Fortune à TF1? Vous connaissez dès lors Christophe Dechavanne animateur de cette émission.

Alors question: "Pourquoi Dechavanne a-t-il tellement de succès?
Réponse: "Il a du chien..."

12 décembre 2008

Faut-il avoir peur? Je pose la question car il est incontestable que la "Visite" a eu un echo assez grand dans toutes les couches de la population libanaise et partant peut garder des séquelles chez ceux qui ne réfléchiront pas assez pour conclure que la grande gagnante c'est la Syrie et non point Mongénéral.

Car Mongénéral n'a rien fait que du tourisme et ce qu'on lui a promis ou qu'il a promis ne sera jamais divulgué et il pourrait sortir le joker de sa manche quand le moment viendra. Or le Saint-Syrien (comme il convient de le nommer dorénavant), proclamé (j'allais écrire le urbit et orbi... papal) n'a rien de palpable entre les mains. Mais il a tellement titillé les croyances de la population que des gens croient que c'est St Michel qui est revenu pour tuer le dragon (ou est St Georges? je ne sais plus) et qu'il va mener le Liban vers la libération totale du joug séoudo-égypto-jordanien si haï par ses partenaires du parti de Dieu.

Cette partie de la population a la mémoire courte. Et ne se souvient pas qu'il avait proclamé la guerre à cette Syrie qui aujourd'hui en fait le énième Saint à visiter en Syrie. Et demain parions qu'ils feront un itinéraire touristique où ils feront visiter tous les lieux de pèlerinage du "Saint-Syrien". A l'instar des autres visites liturgiques.

Et puis ils allumeront des cierges et prieront. C'est ce que l'on appellera :"Initiation à la vie-des-votes."

Sans penser que ce saint là les emmènera vers l'urne funéraire des libertés civiles. Dans son attitude, dans ses discours, dans ses décisions on ne peut que déceler une pointe de dictature qui nous attend si par malheur ils venaient à gagner la bataille du printemps.
Alors il ne nous reste qu'une seule issue:faire de tout pour nous mobiliser et empêcher cela. Et aller voter massivement pour sauver la République.

Ce qui étonne, c'est le discours officiel de la France à propos de la Syrie. Et quand le Président Sarkozy lui même déclare que "nous avons réussi a porter la Syrie à établir les meilleures relations avec le Liban à travers l'échange d'ambassadeurs. . . "c'est vraiment mettre la charrue devant les Boeufs car rien n'a été fait jusqu'à ce jour méme si on nous annonce que c'est Michel el Khoury qui sera nommé ambassadeur en Syrie. Car sur le plan officiel rien n'a été fait et la visite du Saint-Syrien n'était autre qu'une partie de tourisme organisée pour un personnage que la Syrie voulait absolument recupérer pour prouver au petit peuple chrétien du Liban qu'elle est en train de choyer son plus mortel ennemi de la fin des années 80.

Au fait pourquoi a-t-on choisi un Michel comme premier ambassadeur pour faire plaisir au Général Président ou au Général Saint-Syrien, tous les deux se prénommant Michel?

Carter n'a pas pu rencontrer le Hezbollah. Ce qui est aberrant c'est que Carter croyait dur comme fer qu'il pourrait rencontrer les représentants officiels de l'Iran au Liban. Aurait-il oublié le fiasco de l'attaque américaine pour sauver les otages de l'ambassade US à Téhéran. Durant son mandat, en plus.

Le nouveau Maire d'Amsterdam veut fermer les vitrines ou à même la rue des jeunes femmes offraient leur corps aux passants et aux touristes. Une des attractions majeures de cette capitale hollandaise. Si on en exclue le charme des jeunes femmes, la ville perdra son charme.

Au lieu du sex-appeal, aura-t-on droit à du sexe à pile?... ou face? (prononcer à l'anglaise. . . ).

La ville ne s'est pas appelée Amster-Dames pour rien.
Et les touristes, à quels "saints" vont ils se vouer. ?

10 décembre 2008

Bonjour,
Toujours sans journaux ce matin mais heureusement que mes amis m'envoient leurs commentaires que je peux à mon tour commenter.
Tout d'abord le commentaire de mon ami Nahi Lahoud daté du 7 Décembre et où il s'amuse à trouver tous les mots qui commencent par MUR suite au froid intervenu avec l'homonyme du Murr (le prénom du moins).Nahi écrit:

"Il parait qu'un pan de murr s'ecroule depuis que Michel Aoun a décidé de rompre avec lui et l'on murr...murr chez le mec de Bteghrine que son ex ami le général orange a décidé de lui decerner le murr...ex d'or pour services rendus à la république des murr...idés."
(Les muridés sont une famille de rongeurs(sic) à museau pointu comme les rats ,les souris--Note de la Rédaction)
Alors pour le plaisir, j’ai ouvert mon dictionnaire et j'ai regardé un peu d'autres mots qui commencent par MUR. Quelques perles: (mes lecteurs écriront Mur comme bon leur semblera)
-Etoffe mûre : usée près de se déchirer
-Etre mûr: être ivre (de pouvoir évidemment)
-Abcès mûr: près de percer (c'est exactement le cas qui se précise entre Michel et Michel)
-Murage: action de murrer! (Qui s'y frotte s'y pique...)
-Mural: qui s'applique au murr. Un "Murr qui râle" ça n'existe pas.
-Mur des lamentations. Le Murr ne fait pas de commentaires.
-Murène: poisson apode très vorace. Notre Murr est roi mais pas ...reine.
-Muret: murr de petite hauteur.
-Murano: il semble que l'anneau (lano) qui le liait à Michel a été jeté aux orties.

Mon ami Nahi a utilisé aussi le mot de Murr...ex. Le Murex comme chacun le sait est un mollusque dont la coquille est garnie d'épines. Donc qui s'y frotte (au Murr...ex ) s'y pique. En général....

Autre réaction à mon blog celle de mon fidèle lecteur Dominique Hélou qui après avoir lu ma décision de ne plus faire de commentaires sur les agissements de qui vous savez m'écrit:
"Comme tu le dis si bien: pas de commentaires est le meilleur commentaire. Je suis aphone devant ce qu'il vient de faire .On se sent trahis. Je suis complètement déprimé"
Beaucoup d'autres le sont aussi cher Dominique. Mais patience: l'orange on la pèle,on la savoure et il n'en reste que les pépins. Que l'on jette.

Hier, Michel Aoun a rencontré Michel Sleimane. Un mi-chel plus un Mi-chel ça fait un chel complet. Comme disait une pub dans le temps : C'est Shell que j'aime. A condition que le fuel fonctionne pour faire avancer le char de l'Etat.

Qu'a dit le Général Sleimane au Général Aoun ?
En général, rien de très particulier. Il n'y a pas de quoi "sa-l'-armée."

9 décembre 2008

Rien à se mettre sous la dent en ce début de semaine retardée d'un jour pour cause de fermeture pour la fête de l'Adha. Les journaux chôment deux jours ce qui rend les chroniqueurs en particulier et le public en général orphelins des nouvelles. Vous me direz il y a la télévision. Mais avez vous fait le calcul de mesurer la place que prendrait un Journal télévisé dans un Journal imprimé. Faisons le compte. En principe quand nous préparions des publicités pour la radio, on avait le droit de rédiger 50 mots pour les 30 secondes. Soit pour un journal de 40 minutes, il faut (50 x 2 x 40 = 4 000 mots). Or une colonne dans le journal fait 5 cm de large avec 5 mots en moyenne par ligne. Les 4000 mots feraient donc 800 lignes dans un journal imprimé. Il y a environ 140 lignes à 150 lignes par colonne. Donc à tout casser tout le journal télévise ferait 800 : 140 = 6 colonnes d'un journal. Or un journal fait 8 colonnes sur 16 pages au moins soit 8 x 16 =128 colonnes.
Vous comprenez maintenant que l'on soit mal informés par le seul Journal télévisé. Et qu'il suffit de déplacer une virgule pour que le sens des phrases soit complètement changé.
Vous connaissez l'histoire de la ponctuation où le professeur écrit cette phrase sans la ponctuer:
"Le professeur dit l'élève est un âne"
Quand le professeur ponctue, la phrase devient la suivante:
"Le professeur dit: l'élève est un âne"
Mais quand l'élève monte au tableau, il change complètement la ponctuation et la phrase devient:
"Le professeur, dit l'élève, est un âne"
Et les malentendus arrivent vite.
Et puis il y a le plaisir du papier tenu entre les doigts. Les pages que l'on compulse, les phrases que l'on relit pour s'assurer que tel ou tel a dit des choses sensées ou des c...

D'ailleurs que de fois je reçois des missives sur mon ordinateur et la première chose que je fais c'est d'imprimer le document pour pouvoir le lire, l'annoter, le corriger avec un bic ou un crayon mine.
Tout ça pour revenir à la première impression: deux jours sans journaux c'est trop. Il faut que les syndicats revoient la stratégie à la baisse. Et c'est les rédacteurs qui vont me détester...

Quelle sinistre image est en train de nous donner la Grèce.
Saccager un pays où le tourisme est la principale source de revenus en incendiant des places publiques en cassant les vitrines des banques en livrant vraiment la capitale et d'autres villes aussi importantes à la rage des étudiants et des malfaiteurs,quel malheur!
Athènes est vraiment devenue la capitale de "l'agresse"

Il semble que les Libanais ont vraiment la côte aux Etats Unis et tout particulièrement à New York et plus précisément à Brooklyn qui a été depuis de très longues années un des lieux privilégiés où s'installaient les libanais. Un de mes oncles John BOULOS y avait émigré en 1905. Il avait eu 9 enfants. Qui ont fait, tenez vous bien, près de 80 enfants, petits enfants et arrière petits-enfants. Chez ma tante Nahyé Torbey Boulos venait déjeuner notre grand écrivain Gebrane Khalil Gebrane et il écrivait dans sa cuisine alors que ma tante mijotait des plats libanais.
Comme quoi nul n'est..."PROPHETE" en son pays!

8 décembre 2008

Tout d'abord j'aimerais souhaiter à tous mes amis ainsi qu'à tous mes lecteurs de religion musulmane (sunnites, chiites, druzes) une très bonne Fête de l'Adha et je prie Dieu que cette Fête du sacrifice soit la dernière que nous passons dans un Liban aussi déchiré et aussi séparé.

Ensuite, je dois dire que l'actualité est assez monotone ces quelques jours et chaque jour ressemble tellement à l’autre. Comme qui dirait : Bonnet blanc et blanc bonnet. Avec cette différence que sous les bonnets il y a des têtes bien pleines et des têtes bien vides ce qui fait finalement bien la différence. Et la démocratie veut que les deux genres de têtes se côtoient dans la joie et la douleur. Malheureusement les têtes vides font plus de tort à la nation que les têtes pleines même si ces dernières se trouvent bloquées dans leur élan par les têtes vides.
Un proverbe dit: Nul n'est prophète en son Pays. C'est pour cela que certains s'exportent dans des pays qui leur étaient fermés et qui soudain deviennent des lieux de pèlerinage et de bains de foules, dans la plupart des cas, arrangés, pour donner plus de vigueur à la pensée unique qui prévaut dans ces pays.

Dire qu'il y a des télévisions qui ont osé dire que ces visites sont semblables au périple du Christ. Encore un peu on aurait amené les paralytiques et les non voyants pour qu'il accomplisse des miracles. Et que les cloches sonnent à toute volée. Mais les cloches sont ce petit peuple qui ne réfléchit pas et qui demain va aller voter espérant que le bulletin qu'ils vont mettre dans l'urne se transforme soudain en colombes du Saint esprit. Pour pouvoir prier en chœur: Au nom du Général, du (beau) fils et des sains d'esprit. Amen (plus de voix dans l'urne)

Bien sûr il y a un proverbe qui dit : “ Qui va à la Chasse perd sa place”. Mais Bachir le fils de l'un de mes collaborateurs m'envoie une autre version qui dit” Qui va à Damas, perd sa place”

Damas qui ne s'est pas gênée de faire la plus grande insulte à notre Président nouvellement élu en réservant à un visiteur libanais plus d'honneurs qu'il n'en avait octroyés lors de la première visite présidentielle en Syrie. Comment pourrions nous échanger des Ambassadeurs quand on manque tellement de Diplomatie. ?

Mais ce n’est pas grave. Tout officier de l'Armée libanaise a toujours rêvé de devenir un diplômé de la célèbre Ecole militaire de Saint Cyr et devenir ainsi Saint-Cyrien.
Notre Général a eu ce privilège en allant à Damas et sur les traces de toutes les cathédrales et lieux de naissance des Saints pour un revenir Officier. . . “ Saint-Syrien”.

Dans l'émission “ Vivement Dimanche prochain” Anne Roumanoff fait un monologue sur l'actualité française.
J'ai recueilli quelques bonnes que je vous fais partager. Si vous ne l'avez pas vue:

- Le Parti socialiste est un parti de mangeur de fromages. En effet ils sont passés du “ Hollande Au-Brie”
- D'un côté le PS s'est coupé en deux. De l'autre l'UMP s'est pliée en quatre.
- C'est drôle, ces deux femmes qui se sont affrontées à la tête du PS. Celle qui a perdu, elle sourit. L'autre, elle fait la gueule (Note: avec une caricature de la figure qui en dit long)
- Martine est comme le Phénix, elle renait et l'autre se fait” des-cendres”.
- Tout le PS a ressorti de sa bibliothèque les Œuvres de. . . “ La Martine”

Bonne semaine.

6 décembre 2008

C'est le jour de la Saint Nicolas ce jour. Bonne Fête à tous les Nicolas et en particulier au Président français Nicolas Sarkozy. Et peut-on ne pas admirer la lutte que mène sa femme, Carla, contre le Sida? C'est Nicolas qui l'a contaminée. Car à force de chouchouter Bachar le Syrien (invitation au défilé du 14 Juillet, visite à Damas de ses principaux lieutenants. . .) le Président de la France ne peut plus lutter contre le. . . Sido !

Pendant ce temps, Michel "Six-Riens" visite son "sido" et fait un pèlerinage chrétien des plus ostentatoires. Pourtant la véritable foi se fait dans le for intérieur de chacun et non pas à travers ces visites calculées "à la personne dans la foule prés" dans la voiture d'escorte qu'il faut. A tous ces petits détails qui font la différence entre un régime militaire et despote et un pays démocratique comme l'est encore dans l'absolu notre cher Liban. . . Le nombre de Saints qu'il visite est impressionnant. Sauront-ils le guérir de sa mégalomanie. Ou est ce pour prouver que comme Général il appartient à l'élite des "Saint-Cyriens"

D'ailleurs il n'est que de voir Michel Murr et écouter ses commentaires pour mesurer le chemin en sens inverse que le Général "Six-Riens" a parcouru depuis son retour de son exil en France auquel l'avaient forcé ses nouveaux alliés. Amer le Michel(Murr). Oh oui très amer. Voire Amer-icain puisqu'il a fait sa déclaration après avoir rencontré Mme Sisson.

A Damas, les arméniens du Tachnak. A Baabda les arméniens du 14 Mars. Où es tu Khatchik Babikian, où es-tu pour unir à nouveau les arméniens. On nous dit que c'est l'Iran qui fait le poids dans les rangs des Arméniens. Iran Capitale . . . TEHERIAN ? ? ?

La visite du Général Kahwagi à Damas a été longuement discutée en Conseil des Ministres. Le Président a finalement déclaré que cela était une maladresse de ne pas poser la question en Conseil de Ministres.
Maladresse ou "Mauvaise-Adresse"?

Le baril de pétrole a cassé le seuil des 40 dollars. Je ne sais pas combien de litres contient un baril de pétrole mais a première vue je dirai 200 litres (corrigez moi svp les amis. . .) Donc cela nous donnerait 20 cents le litre. Moins cher que l'eau Sohat. Vraiment ca n'a pas "dé-sens".

5 décembre 2008

Tout d'abord une triste nouvelle. Vous vous souvenez d'Oswald Mamo, un monsieur que j'ai découvert à travers le Blog et dont la maman jouait au conquin avec la mienne à la maison, chez nous. Son frère aussi avait été champion de Basket Ball à la BDD. Un jour je reçois un commentaire d'Oswald Mamo et curieux je lui demandai s'il connaissait telle ou telle personne. Et c'est ainsi que j'ai découvert qui il était. Nous avions échangé de nombreux e mails et il s'était attaché a ce blog "véritable trait d'union entre le Liban et Montréal"où il habitait.

Ce matin je découvre un triste commentaire signé Ghislaine Mamo Kerry. La fille d'Oswald, qui m'annonce hélas qu'Oswald a été rappelé à Dieu le 26 Novembre dernier. Je présente à sa famille toutes mes condoléances. Mes correspondants à travers le blog sont devenus de véritables amis. J'ai un pincement au coeur.

Et puisque je parle de ces amis que je connais à travers ce blog, j'aimerais aujourd'hui vous faire part de leurs réactions.
D'abord Cher Gabriel Dahan habitant La Baule, sur l'Atlantique , élu a la mairie de sa ville, qui m'avait écrit à l'occasion de l'Indépendance:

"J comme Je
C comme Cloue
B comme le Bec
à ceux qui parlent et n'osent pas agir
à ceux qui promettent et une fois cooptés oublient
à ceux qui usent et abusent du pouvoir
à ceux qui feignent d'ignorer
que demain nous célébrons la fête de l'Indépendance d'un pays souverain"


Et vous cher Dominique Hélou qui ne manquez aucune occasion et qui m'aviez écrit (merci!):

" MERCI, vos commentaires cher Jean Claude viennent encore une fois exprimer exactement nos pensées. En lisant la déclaration de Aoun hier j'ai eu la même réaction"

A noter que Dominique avait écrit le 11 NOVEMBRE. QU'EST-CE QU'IL DOIT PENSER MAINTENANT QUE LA VISITE A DAMAS EST VENUE POUR BROUILLER TOUTES LES CARTES ET SURTOUT BROUILLER LES LIBANAIS AVEC UN GENERAL QU'ILS AVAIENT ADORE A UN MOMENT DONNE.

"Orange , O désespoir" titre , a justement titré notre Gaby Nasr des vendredis et comme il a raison! Des amis qui sont dans le Prêt a porter et qui habitent dans des quartiers réservés aux non orangistes, me disent qu'ils sont obligés de cacher les sweat shirts orange car personne ne veut plus acheter cette couleur.

"Orange Mécanique"fut un film extraordinaire. Mais la mécanique de notre Orange Nationale est tellement remplie de pépins que l'on constate même une baisse de la vente des agrumes au Liban. On se rabat sur les mandarines (féminin de mandarins, qui comme on le sait sont des. . . jaunes)

Berlin pourrait fournir des"Léopards" au Liban. En lisant cette sur-manchette on aurait pu avoir peur de voir les félins circuler dans les rues de Beyrouth et s'attaquer aux passants. La page 2 nous rassure car les léopards sont des chars. Ce qui a fait dire à des miliciens de Fatah al Islam: "Ces Léopards . . . on leur fera la peau!"
Réponse d'un soldat libanais: "Allez, Arrête ton char!"

Si vous avez L'Orient-Le Jour de ce matin devant les yeux, regardez la photo en première page montrant notre général"Six-Riens" et la position de ses mains. Un caricaturiste aurait mis la bulle suivante:"OUILLE!"

Demain c'est le déjeuner annuel de l"AFEL (Association du Foyer de l’Enfant Libanais), dont Bicha et moi faisons partie du Comité. Pour envoyer des dons :

Banque BEMO-Dora Compte N*003273661. C'est aussi la Fête de Saint Nicolas. Bonne Fête a tous les Nicolas et joyeux anniversaire à mon petit fils Guillaume Jacquin habitant Kingersheim, champion d'Alsace en Gymnastique.

04 décembre 2008

Non! Pas de commentaires.
Pas de commentaires vous dis-je.
Pas de commentaires. . .
Mais "comment taire"?

C'est difficile de se taire après ce que nous avons vu.

D'abord quelle insulte au président Sleiman! Recevoir Michel Aoun comme un chef d'Etat de la part des autorités syriennes, avec mise à la disposition d'un avion de la présidence syrienne. Monsieur Bachar c'est vrai qu'ils ont le même prénom. C'est vrai que tous les deux sont des anciens Généraux en Chef de l'Armée libanaise. Mais comment pouvez vous faire cet affront à notre président élu en présence de tous les représentants des grands de ce monde qui voulaient en finir avec votre "rapt" de la décision libanaise d'élire un président de la République au Liban.

Mais "comment-taire?"
Cet outrageant ton d'une victoire annoncée lors des prochaines élections est elle aussi une insulte à l'intelligence des Libanais. Parler d'une page blanche tournée avec la Syrie à la veille de la remise du rapport Bellemare qui contient des accusations précises et donne semble-t-il des détails qui impliquent plus d'un pays dit frère dans l'assassinat?
Et comment ne pardonne-t-on pas a ceux qui ont passé douze ans sous la terre à subir les pires sévices et les pires exactions alors que ceux qui avaient bombardé les syriens vivaient dans l'opulence des appartements parisiens.

Comment peut on dire que la Syrie a été la seule frontière pour accueillir les Libanais qui fuyaient la guerre, alors que pour sortir du Liban les français avaient affrété une péniche pour le prendre PAR LA MER vers le navire qui mouillait au large. LA MER a de tout temps été la frontière du Liban. Depuis les Phéniciens qui avaient choisi d'aller vers l'Ouest et non vers l'Est pour fonder Carthage et les comptoirs de la côte Ouest de la France et du sud de l'Angleterre. Et c'est par la mer que des centaines de milliers de libanais ont quitté le Liban durant la guerre pour ne pas justement tomber entre les mains des Syriens. Et c'est par la mer que les navires internationaux ont évacué les étrangers et les Libanais quand les alliés de Michel Aoun, le Hezbollah, ont fait la guerre à Israël causant dans le Pays les plus grandes destructions.

Peu de gens avaient osé franchir la frontière syrienne, car même les partisans de Michel Aoun, n'étaient pas les bienvenus à l'époque.

Allez c'est la Sainte Barbe aujourd'hui et tout le monde porte des masques. Espérons que demain avec Bas les masques on va enfin découvrir le vrai visage de ceux qui veulent devenir absolument calife à la place du calife...

03 décembre 2008

Pouvons nous tous avoir tort et lui avoir raison? A voir comment on lui a donné cette couverture médiatique et comment on l'a accueilli comme un président qu'il n'est pas, on ne peut que se poser les questions suivantes:

-La Syrie veut elle faire un coup d'Etat et amener le Général à la place de l'autre général? Les deux se prénommant Michel. . .
-La Syrie est elle comme elle le dit à équidistance de tous les politiciens du Liban?
-Les Syriens chrétiens sont ils tous des retardés pour avoir accueilli le général comme le messie. (Mais si, Mais si. . . )
-Wi'am Wahhab est il devenu le patriarche des maronites pour admonester les chrétiens qui ne croient pas en un seul Bachar tout puissant, créateur du ciel et de la terre du Levant ?
-A-t-on le droit de pardonner aux Syriens qui ont mis le feu et le sang é nos quartiers, qui ont violé nos filles, détruit notre économie, aidé les musulmans contre les chrétiens , dressé les chrétiens contre les musulmans et les palestiniens, et quitté le Liban sous les huées des Libanais dont les Aounistes d'hier et qui applaudissent (du moins ceux à qui les syriens ont laissé deux mains) leur maître, hier cible préféré des avions syriens?
Et ne pas accepter le MEA CULPA des Forces Libanaises qui partagent la méme terre, les mêmes préceptes et la même foi que les Aounistes

Excusez mois j'avais promis hier de ne plus parler de lui. Mais c'est lui qui fait parler de lui. Alors obligatoirement. . .
Et dernière question:reviendra-t-il de Damas avec une nouvelle accusation comme par exemple de dénoncer Saad comme étant un parricide? Scénario que la Syrie elle même n'ose pas envisager. Mais la réalité, parfois, dépasse l'affliction.

Le Président de la commission d'enquête sur l'assassinat de Rafic Hariri a présenté son deuxième rapport dans l'enquête.
De source bien informée, ce rapport fera l'effet d'un gros pavé dans la . . . Belle-Mare

Michel Sleiman en Allemagne. Il va rencontrer la Chancelière Angela Merkel. On lui a demandé son avis sur la N*1 Allemande et il a répondu :(attention il faut le dire avec l'accent et attacher vos ceintures):" Schoen. . . mais abstinence. !"

Le chef des Forces Libanaises déclare que "la majorité fera le nécessaire pour gagner les élections". C'est bien de douter ainsi quand on aborde une aussi importante échéance. Le principal point c'est d'y aller les rangs serrés.
Or comme les choses se présentent, il y aura beaucoup d'appelés mais peu d'élus. Si, en face, les syriens mettent le poids pour empêcher ceux qui les ont chassés de revenir au pouvoir. Et faut cesser dans les rangs de la majorité d'écrire syriens comme suit:"SIX RIENS". Car ce n'est pas du tout le cas.

2 décembre 2008

Après de Gaulle, Saint Paul. Remarquez cela rime. Mais à part la rime toute ressemblance de ces deux personnalités avec des personnes vivantes (personnes alitées devrait on dire...) qui s'adressent tous les lundis à la presse et font des déclarations p

Pages: 1 2

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution