Humeurs Passées (Septembre 08)

01.09.08

Humeurs Passées (Septembre 08)

Permalink 09:19:02, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

30 septembre 2008

C'est la fête du fin de jeune de Ramadan. Appelée en Arabe Fête du Fitr. A tous mes amis musulmans au Liban et dans le monde je souhaite une bonne Fête en espérant qu'elle ne sera pas ensanglantée comme le dernier jour de ramadan qui a vu l'attentat meurtrier contre le bus de l'armée et qui a fait 4 victimes parmi les soldats libanais.

L'armée est dans la ligne de mire et si on revient dans la mémoire au début du mandat Frangieh on est sidéré par les similitudes des événements qui se sont produits alors, et qui avaient visé l'armée libanaise et qui avaient conduit à la scission et l'aventure de l'Armée du Liban Arabe qui s'est battue contre l'Armée régulière menant à l'irruption de l'armée syrienne au Liban"car le Liban était devenu une base de criminels dangereux pour la Syrie". Comme la politique est héréditaire en Syrie comment douter un instant qu'un bis-repetita est possible quand Bachar déclare tout de go : " Le Liban-Nord est devenu une véritable base pour l'extrémisme menaçant la Syrie". Ces propos étant une menace pour la souveraineté du Liban estime, à juste titre Hariri.
Un nouvel "Anschluss" syrien serait il en train d'être concocté avec l'appui d'autres nations européennes voire américaines, malgré les promesses faites par Bush au Président Sleiman. Mais comme je le disais l'autre jour, Georges n'est plus qu'un Bush-trou, la preuve c'est qu'il a perdu sa bataille des 700 milliards de dollars pour sauver l'économie US.
A suivre avec une grande attention.

Et pendant ce temps là on a voté la loi des élections de 2009 avec de nombreuses discussions et des votes à main levée qui ne sont pas très démocratiques en fin de compte. Les jeunes de 18 ans devront attendre 2013(?) pour voter. Les émigrés aussi. Si d'ici là nous ne sommes pas devenu un Multi-Liban obéissant chacun à la confession majoritaire des lieux.
Et alors, oui, à ce moment là il nous faut quelqu'un pour tirer les. . . Maron du feu.

Déroute historique à Wall Street, après le rejet du Plan Bush
Et scènes"hystériques" de faillite généralisée.

Les grands hôtels réalisent leur meilleure année depuis 2004. Si on doit mettre 4 ans chaque fois, rendez vous en 2012 pour une meilleure année.
Qui sera sacrifié sur . . . l'autel de la guerre?

29 septembre 2008

Et boum! Et des soldats meurent car ils ont pris le bus. Quelle horreur et quelle lâcheté. Comment cet inconnu a-t-il eu le courage de planter une bombe dans un bus ou au passage du bus et causer la mort de tant d'innocents qui se sont enrôlés dans l'Armée libanaise pour servir leur pays et non pas pour servir de chair à pâté pour les assassins lâches qui n'osent même plus réclamer la paternité de leur geste.
Combien de temps encore va-t-on avoir peur de circuler dans les rues de crainte de voir une voiture sauter et faire sauter un proche, un ami, un parent, nous ?

Est-ce parce que la saison d'été a été formidable que les jaloux, voisins proches ou éloignés, amis ou ennemis posent leurs bombes pour empêcher les touristes de revenir l'année prochaine?
L'aveugle insécurité peut frapper les proches des poseurs de bombes eux-mêmes. Dieu fasse qu'elle leur éclate dans leurs mains avant qu'ils n'aient eu le temps de la poser.

Autre chose que l'on doit poser et se poser c'est la sempiternelle question de la paix inter maronitaire.
C'est terrible comment tous ces coqs se dressent sur leurs ergots quand il s'agit d'un siège politique à pourvoir dans neuf mois, soit exactement le temps pour une grossesse qui viendrait à sa fin. Et pendant ce temps là, la Ligue maronite continue, inlassable, sa tournée des grands ducs et des chefs de guerre maronites pour essayer justement de tirer . . . le « maron » du feu.

Ce sera difficile tant le sang versé durant la guerre de 25 ans a laissé des cicatrices dans le coeur des hommes. Pour eux c'est une sorte d'intérêt bancaire. Ils veulent toucher du sang pour sang.

Les Présidents de municipalité montent eux aussi au créneau. Six mois ou deux ans comme délai de démission de leur poste pour pouvoir se présenter aux élections législatives. En France il y a un tas de députés maires, (À ne pas confondre avec les députées -mères). Pourquoi pas au Liban? C'est ridicule. Quelqu'un qui gère bien une ville peut aussi bien gérer un siège parlementaire. Il semble que le mot de la fin a été trouvé par un politicien pince sans rire qui a dit : "A la municipalité, le Président s'occupe de l'ordure. Au Parlement, il recherche . . . l'or dur !"

Paul Newman n'est plus! Non ce n'est pas celui qui a donné son nom a une grande marque de prêt à porter sport née en France et qui a conquis les marchés mondiaux. Mais c'est lui qui a brûlé l'écran de ses yeux d'un bleu à faire pâlir le ciel et la mer. Il a été mis un temps sur la liste des acteurs boycottés et ses films ne furent plus projetés au Liban a l'instar d'Elizabeth Taylor et autres. Mais je pense que son action humanitaire perdurera à travers les ans.
Paul Newman : New, toujours, même s'il avait atteint l'âge de 80 ans. Grâce au cinéma des hommes comme lui ne vieillissent pas. Ils sont éternels.

Il y a des passionnés du cigare qui ont fondé le club des amateurs de cigares de Havane. Et qui se réunissent chaque mois pour apprécier un bon Havane. Leur devise (à part le dollar et l'Euro. . . car il y a une flopée de banquiers parmi eux. . . ): Nous menons Com-bat pour sauver Cu-ba!

Ségolène monte sur scène pour lancer sa campagne pour présider le Parti Socialiste. Delanoë : "C'est bon. Ce sera facile de la faire . . . chanter. "

Il n'aura pas fallu longtemps pour constater qu'entre Ferrari la voiture et Ferrari la présentatrice du Journal de TF1, il n'y a pas de comparaison à faire. A part la carrosserie bien faite des deux Ferrari, la présentatrice est en panne. Pas d’essence, mais de sens politique. Ferrari en panne : c'est ce que l'on a vu a Singapour aussi.

Je vous ai dit une fois que je lisais un livre très amusant signé Jean Piat et Patrick Wajsman : "Vous n'aurez pas le dernier mot"
Je vous en donne un exemple :
Un noble aborde Adolphe Thiers et lui demande:
-Monsieur Thiers de qui descendez-vous?
Et Thiers d'un trait:
-Moi je ne descends pas Monsieur. Je monte !

27 septembre 2008

Inénarrable Carlos Eddé. Dommage qu'il n'ait pas vécu au Liban du temps des Dix Heures.
Il aurait sûrement damé le pion au plus illustre d'entre eux mon perpétuel ami Dudul.
Qui a été rappelons-le, le Prince des chansonniers libanais et dont les monologues ont toujours une actualité politique certaine.

Mais ce n'est pas de Dudul que je veux parler c'est de Carlos Eddé. Car sa sortie sur la réconciliation des deux Michel Aoun celui de Paris et celui de Rabieh est une phrase à conserver dans le patrimoine national des phrases à retenir et à enseigner à toutes les générations futures. Et le rédacteur de L'Orient-Le Jour l'a bien compris qui en a fait la manchette de la troisième page du journal de ce matin.

Et c'est vrai que l'on a adoré le Michel Aoun de Paris quand il paraissait à la télévision et passait à la moulinette les Syriens, les pôles du pouvoir inféodés au régime baasiste qui ont gouverné le Liban durant 9 ans de lahoudisme à outrance. (on n'est pas près d'oublier comment les gendarmes ont empêche l'interview de Michel Aoun, comment ils avaient tabassé ses partisans et comment la MTV qui défendait les vues de l'exilé a été fermée manu militari).

Et que d'un autre côté on ne peut pas aveuglément suivre sa politique depuis qu'il est revenu de France pour jeter le discrédit sur cette foule qui l'attendait et qui espérait qu'il allait s'allier avec ses alliés de la veille justement qui avaient tout fait pour le ramener au pays et former ainsi la force de frappe contre les syriens. Mais qui finalement s'est donné corps et âme, poings liés au premier allié de la Syrie, vous avez lu: le Hezbollah.
La contradiction énorme entre les deux Michel Aoun nous laisse pantois. Et quand nous discutons avec ses partisans si proches de nous dans leur culture et dans leur pensée,on s'étonne de leur attachement à celui qui aujourd'hui sème le trouble et la zizanie dans les rangs des chrétiens, traînant sa haine contre les Forces Libanaises qui, en 1989 avaient détruit son rêve de devenirpPrésident de la Raie-Publique de l'époque. Rêve qu'il poursuit encore même si cela devient le cauchemar des Libanais.

Merci Carlos Eddé pour cette leçon de clairvoyance. Merci pour votre humeur. Merci pour votre Humour.
Votre slogan électoral et politique devrait être: "Eddé moi, le Ciel vous eddera".

Promesse tenue:le rues de Beyrouth se débarrassent des portraits des gens politiques libanais. Beaucoup de barbus disparaissent. Beaucoup de belles têtes aussi. Mais comme le nettoyage se fait de part et d'autre des partis politiques, nous allons avoir des rues de pays politiquement civilisé et non pas de capitale d'un régime dictatorial.
Espérons que l'on délogera bientôt les portraits de Khomeiny,de Khatemi, D'Ahmadinejad et des autres dictateurs voisins. Notre bonheur serait alors ..."de-l'Iran"

Fillon en Novembre à Beyrouth pour parler finances avec les libanais. Quand on lit par ailleurs comment est l'état financier de la France,un mot d'ordre:"FILON avant qu'il ne vienne"

Kalam Bassile lance le deuxième projet DSL qui rapporte deux millions de dollars par mois au Trésor libanais. Autrement dit DSL cela veut dire: Dollar, Sterling, Livres.

Dernière nouvelle sur les écrans de TV. Une explosion fait une vingtaine de morts et de blessés sur la route de l'aéroport de Damas.
A la veille de la fête, certains ont choisi une drôle de façon de faire... la bombe!

26 septembre 2008 (et 25 septembre, in absentia...)

Oui je n'étais pas au rendez vous d'hier. Mais c'est que je travaille aussi de temps en temps et le travail, hier sur la grille des programmes post Ramadan à Alsumaria, nous a pris jusque tard dans l'après midi et je fus incapable de vous donner mon humeur. Qui de toutes les manières n'était pas très gaie et vous aurait donné le cafard tellement les leaders chrétiens m'énervent par leurs dissensions idiotes, ne pensant pas que cela peut nuire à notre pays et à l'avenir de toute une population. Les Chrétiens représentent le coeur de cette petite nation. Et quand on est blessé au coeur tôt ou tard on meurt.
Alors en rentrant à la maison après une longue journée de labeur j'étais incapable de me mettre devant mon ordinateur pour vous faire partager mes humeurs.

Remarquez ce matin ce n'est pas mieux et les mêmes nouvelles produisant les mêmes effets, je suis toujours aussi énervé par la conduite de ceux qui veulent toujours être califes à la place du calife même si on leur dit: " Iz-no-good". Il y a une poignée de mains traditionnelle que le Président US accorde constamment à ses visiteurs, pour montrer qu'il appuie le Chef du Pays qu'il rencontre. Mais Georges joue les "Bush-trous" en ce moment en attendant une érection - oops pardon - une élection en Novembre prochain qui propulsera John ou Barak dans la chambre ovale, témoin des turpitudes d'un certain Bill Clinton avec sa jeune maîtresse gourmande.
Et même si on applaudit à ce qu'il a dit à notre président Sleiman ("votre discours d'investiture m'a impressionné"), où sera-t-il lors des prochaines élections législatives libanaises et quel appui pourra-t-il apporter à ce même président Sleiman pour mener un scrutin sans tache, ni heurts.
Les américains promettent tout à tout le monde : une guerre contre l'Iran, mais qu'ils ne feront jamais. Des sanctions contre la Syrie, mais qu'ils ne prendront jamais. Chasser les islamistes d'Afghanistan, mais qu'ils ne pourront jamais faire puisque les Talibans ont repris la moitié de l'Afghanistan.
Alors quand il nous promet un avenir paisible et brillant dans un "pays où nous pourrons vivre en paix", il faut se prémunir contre toutes les adversités.
Mais quand il promet de l'aide à Israël, alors là les promesses sont tenues sans jamais être . . . ténues.

Dorénavant nous n'allons plus voir des portraits de politiciens dans les rues de Beyrouth. Dommage certaines photos cachaient la misère de certains immeubles décrépis. Alors pour voir les héros, une agence de voyage a le projet de faire une visite guidée des lieux où vivent les Zaims de notre pays. "Suivez le guide Messieurs Dames. Nous sommes ici à Rabieh, et le petit général que vous voyez en civil n'est autre que le Général Aoun chef de l'opposition et porte parole officiel du Hezbollah. Nous arrivons ici à Zghorta où le jeune Sleiman Frangieh a hérité de son grand père, le prénom et pas plus. Un peu plus haut près des Cèdres, voici le Docteur. Il ne répond à aucune question : il est muet de stupeur devant la réaction négative à sa demande de pardon.
Allons au Sud, voici la source de la Figue (Ain Tineh) où siège Nabih Berri, qui a pris un abonnement à vie au perchoir de l'Assemblée Nationale et qui bat presque le record des portraits accrochés dans la Capitale. Surnommé "Le conte de Berry".
Il reste deux barbichus affichés. L'un est milliardaire et garde une petite barbe et se pose en héritier de la dynastie soyeuse (lire haririenne). L'autre est également milliardaire en argent iranien et veut lutter jusqu'a la disparition de l'Etat d'Israël. Il dit être prêt a enlever ses images par un troc : enlever les images mais garder les armes. Troquons, troquons!!!

On envisage de construire une ligne ferroviaire entre Tripoli et Abboudyeh. Une trentaine de kilomètres tout au plus. La direction du chemin de fer est en train de se pencher sur le dossier. Avec les aléas du train-train quotidien, bien entendu.

Après la nomination de Abou Jamra comme VICE président du conseil des ministres, Nicolas Khoury est VICE président du Conseil supérieur grec-catholique.
Décidément Michel Aoun s'acharne à montrer un de ses . . . vices partout où il peut.

Verra-t-on la loi électorale approuvée demain samedi? Ou va-t-on buter sur des détails qui feront tout capoter? Elections en un jour ou deux jours?
Le Ministre de l'Intérieur a promis un véritable. . . Baroud d'honneur au projet de loi qu'il avait concocté dans le Comité Fouad Boutros

24 septembre 2008

Que mes lecteurs me pardonnent mon absence sur le blog hier. Cela était simplement dû à une panne d'Internet qui n'a été réglée que ce matin. Remarquez je me demande ce que j'allais vous raconter hier qui ne ressemblât (joli!) pas à avant hier et à avant avant-hier etc...

C'est vraiment navrant de lire tous les commentaires parus en réponse à la déclaration de pardon de Samir Geagea. Alors que ce matin, il y a des visites prévues du Hezbollah chez Saad Hariri.

Mais ce que j'applaudis des deux mains, c'est la manifestation féminine qui a eu lieu place du Parlement où les femmes -et c'est leur droit absolu- exigent un quota pour les élections du scrutin de 2009. C'est formidable d'autant plus que ces femmes étaient guidées par Amane Kabbara Chaarani dont le nom seul,donne la portée de ce sit-in, car il provient d'une confession où le voile et /ou le tchador sont pratiquement de rigueur pour les femmes. Il faut absolument appuyer cette démarche. Ca devrait forcer dans l'avenir, les députés mâles à avoir plus de respect pour la constitution, pour leur tenue sur leurs sièges parlementaires et pour éviter que certains ne vocifèrent :"lave ta gueule avant de parler de X, Y, ou Z".

Et puis les femmes dans le monde sont nombreuses qui dirigent des Etats. Ne parlons que de la reine Elizabeth et d'Angela Merkel pour avoir une preuve palpable de l'action positive de la femme en politique.
Femmes députées on votera pour vous.

La sagesse de Joumblat et d'Arslane a réussi à épargner les druzes a déclaré Sleimane Frangieh. Question: que vous manque-t-il cher Slimmy pour que vous épargniez les chrétiens en répondant par oui à l'avance indirecte faite par Geagea ? Ce serait un mariage à la Frangieh.

Le 8 Mars reste sceptique après les déclarations de Geagea. Un grand importateur de boissons alcoolisées a préconisé de leur faire boire du whisky."Après tout l'alcool est un anti-sceptique."

Mais Aoun et Frangieh disent qu'avec leurs prénoms ils ont épargné les chrétiens puisqu'ils ont fait élire...Michel Sleiman.
Qui à New York est effectivement ...ONU.

Un chauffard a écrasé un membre de la Sûreté Générale, à la frontière entre le Liban et la Syrie, à Masnaa.
Si les agents de la sécurité ne sont plus en sûreté...c'est le comble.

Autre Comble au Liban. Celui du snobisme. Le ministre des Télécommunications, Kalam Bassile va mettre aux enchères des numéros spéciaux de Mtc touch.
Parions que ces numéros iront aux...gens-chers au ministre.

22 septembre 2008

Vivre au Liban c'est vivre dans la contradiction quotidienne des choses de la vie. Dans les malentendus à cause de la pléthore des malentendants. Dans le dialogue des sourds politiques qui deviennent franchement des mâles intendants.
Dans cette conviction intime qui fait dire: ôte-toi de là que je m'y mette, si tu ne veux pas que je te réduise en miettes.

Voilà où l'on vit depuis plus d'un demi-siècle de discussions vides de sens et pleines de contresens. Où le non est peut-être. Et le peut- être est un oui et le non devient un oui pour peu que les liasses arrivent à temps.

Et soudain voilà qu'une simple phrase dans un long discours ouvre la voie à de nouveaux espoirs. Car il faut du courage pour demander pardon. Et il faut encore plus de courage pour pardonner de tout coeur sans nécessairement ironiser sur les mots et faire la surenchère inutile de la part des malentendants qui n'ont pourtant rien d'un sourd.

Samir Geagea a fait un pas important vers une rédemption nouvelle. Je ne suis pas de ceux qui ont applaudi le Hakim au cours de sa carrière politique. Car je pense qu'après Bachir, il n'y a pas eu de leader charismatique de la principale force représentant les chrétiens bafoués par les accords qui se sont faits et se font encore sur leur dos. Mais la prison semble porter conseil et son Mea Culpa d' hier, a fait de Samir Geagea un homme brave, qui ne recule pas devant la demande de pardon pour tendre la main aux autres. ll faut un certain courage pour aller a Canossa (en 1077, l'empereur Henri IV, excommunié, vint s'humilier à Canossa devant le pape Grégoire VII).

Et c'est devant les caméras des télévisons arabes et un public estimé à plus de 50.000 personnes, que Samir Geagea a demandé pardon pour tous les crimes commis durant les années noires de la Guerre.
Aux autres de faire de même. Car parmi les autres, il y en a qui ont commis des crimes en dehors de la guerre.

Le courage est une denrée rare dans notre pays.

Etrange image de Ehud Olmert qui a démissionné de son poste de Premier ministre en Israël et qui lit sa démission à Shimon Pérès qui semble se demander ... O(u)lmetr???

Les vainqueurs des élections au Conseil supérieur de la communauté Melkite (lire grecque catholique) se targuent d'être des égyptiens. Ils ont été appuyés par un...Pharaon.
Qui lui est demeuré muet comme un sphinx...

Le Président Sleiman s'entretiendra avec Ahmadinejad à New-York. Notre président ayant invité le leader iranien à un dîner: Excusez moi mais vous savez que je ne fais pas la...bombe."

Alors que partout dans le monde, et principalement en Russie qui en est le berceau, le parti communiste n'existe plus, les communistes du Liban continuent d'être actifs. Leur chef s'appelle Hdédé. En français cela veut dire forge et deuil. Et comme à force de forger on devient forgeron, M. Hdédé devra faire son deuil pour réussir a ramener les 18 dépouilles des membres encore en Israël.

Sur la couverture de Voici (oui je lis cette revue!) une photo de Rachida Dati enceinte, avec ce commentaire : "Carla a sorti un CD. Rachida a fait un bébé."

Oui, mais pour faire un bébé, il faut bien... céder.

20 septembre 2008

L'automne commence demain.: Déjà "les feuilles mortes se ramassent à la pelle", et les âmes mortes ne répondent pas à l'appel, hélas, et ceux qui sont morts durant ces quelques semaines, sont partis pour rien: pour l'ego non pas de leurs familles mais pour celui de quelques zaims qui ne méritent vraiment pas que l'on meure pour eux. D'autant plu que l'on commémore l'assassinat d'Antoine Ghanem pour des raisons politiques mais qui a emmené avec lui dans la mort des innocents qui n'avaient rien à faire avec la politique comme Charles Chikhani par exemple dont chacun se souvient du regard juvénile, et qui était promis à une brillante carrière.
Jusques à quand fera-t-on des commémorations de personnes tombées sans raison sur le sol libanais?
Et pourtant chacun y va de son sermon, de ses appels a l'unité nationale, de ses plans pour se retrouver et se mettre d'accord, autour de la table du dialogue ou au cours d'agapes nocturnes des iftars quotidiens. Mais comme dit Issa Goraieb:"Ce n'est pas à coups d'appel a\à la sagesse, qu'on peut instaurer la sécurité."

Mais une bonne chose est faite: nous avons une loi électorale et cela est très bien. Nous allons tous participer à des érections heu, excusez moi, à des élections législatives en un seul jour. Ce qui ne permettra plus à des unions électorales de se défaire au fur et à mesure que les élections se dérouleront comme les dernières fois sur un mois.
Il y aura beaucoup d'appelés mais peu d'élus, sûrement. 128 en tout pour une population de moins de 5 millions. Sur notre territoire.

Les émigres devront attendre jusqu'en l'an 2013 pour des raisons techniques très compréhensibles. Cela pourra-t-il changer les choses? Qui votera, où et pour qui? Il y a des inconnus qui se présenteront sans appartenir à un parti.

Il y aura des ...partis pris: sûrement. Il y aura des partisans et des partis sans. Il y aura des particules et des particuliers. Il y aura des participants et des partici pan pan!
Dommage que l'âge de voter n'ait pas été ramené à 18 ans. Ce sera l'âge de ceux qui sont nés l'année ou la guerre s'est terminée...?

Maria Chakhtoura lance un SOS concernant la grotte de Jeita. Qui est mal au point, titre-t-elle. Elle doit avoir raison car pour visiter l'intérieur de la grotte on ne peut pas mener notre Chakhtoura nationale... en barque

La Syrie et l'Iran ont refusé aux inspecteurs du nucléaire d'inspecter les sites non déclarés."Nous sommes libres de ce que nous faisons...at(h)ome" ont ils dit.

Moscou accuse l'OTAN d'avoir provoqué le conflit avec la Géorgie. Qui avait provoqué la tempête du mois dernier sur les côtes de la mer Noire. Un nouveau film est en préparation à Hollywood."OTAN en emporte le Vent".

Et si le conflit gagne le Moyen Orient, le film s'appellerait "OTAN en emporte le Levant".

19 septembre 2008

Si vous avez envie d'en finir avec les discussions politiques oiseuses, les déclarations futiles et les réunions stériles, qui n'amènent que haines et acrimonie, si vous voulez vous détendre,oublier la vie durant deux heures et passer une excellente soirée, allez donc, courez voir Mamma Mia, ce film musical basé sur la musique du mythique du groupe Abba, vainqueur de l'Eurovision et créateur de superbes hits qui ont marque notre vie et certainement l'adolescence de nos enfants.

C'est ce que j'ai fait hier soir, pour me replonger 25 ans en arrière et comme j'ai bien fait.
Tout le film est basé sur les chansons des Abba et le génie du scénariste c'est qu'il a bâti une histoire d'amour(s) sur les paroles (et la musique, bien sûr) des différentes chansons qui ont fait la gloire du groupe pop suédois.


Le tout servi par une chorégraphie absolument éblouissante et des sites fabuleux. A la fin de Dancing Queen par exemple, je me suis surpris à applaudir avec une joie d'enfant le magnifique ballet d'ensemble de la troupe de chanteurs et de danseurs. Ce qui a fait se retourner plus d'un pour voir qui est ce fou qui applaudissait.

C'est que le rôle principal est tenu par une exceptionnelle Merryl Streep. On s'était habitués à la voir dans son premier rôle "Out of Africa"comme une femme sérieuse, ne jouant que des rôles sérieux et dramatiques. Le dernier en date "Lions and Lambs" la montrait comme un procureur rigide, dur et sans merci.

Et la voilà qui chante, qui danse, comme une jeunette de 20 ans,sautillant, s'élançant, tournant tout en chantant Dancing Queen ou The winner takes it all. Fabuleuse Merryl Streep.
Courez voir Mamma Mia. Une détente (pas de fusil) assurée.

D'ailleurs -et c'est encourageant- personne n'a tiré sur la détente de son revolver ou de son fusil mitrailleur durant la journée d'hier. C'est un fait assez rare pour ne pas le signaler. Pourvu que cela dure. Car vraiment nous en avons notre claque de ces "chargés de la sécurité des zaims" qui ouvrent le feu sans raison et qui blessent plus d'une personne. Faisant réagir les Zaims sur la nécessité de laisser faire les forces de l'ordre et la Justice.
Encore faut il que ces personnes ne se fassent pas justice elles mêmes.

Un beau cadeau pour Mme Livni: la synagogue de Wadi Abou Jemil, va être restaurée. Et nombreux sont les juifs d'origine libanaise exilés par les guerres du Liban, qui vont aider à la reconstruction de cet édifice. On en viendrait à leur crier ce calembour: "Allez l'hébreu"

Une macabre loterie: le gros lot n'était autre chose que des funérailles gratuites. L'information ajoute que le gagnant n'a pas retiré son lot.
Sans doute est il mort de surprise...

18 septembre 2008

Tiens on se tue entre chrétiens maintenant. C'est quand même un comble. Ou la suite du feuilleton: je te tue, tu me tues, il nous tue, nous nous tuons, vous vous tuez... ils se sont tus!

J'ai cette drôle de sensation de déjà vu, de déjà vécu qui me prend aux tripes et qui ne peut pas ne pas refaire vivre devant les yeux les images des bombardements fous de 1989 -1990 qui en affaiblissant définitivement les chrétiens, avaient fini par en faire des citoyens de second ordre et nous en payons hélas les conséquences terribles jusqu'à ce jour. Pourquoi un maronite de Zgorta tue un maronite de Becharé, pourquoi un "ouwwète" tue-t-il un aouniste? Pourquoi a-t-on perdu la guerre? Parce que le coeur du Liban avait été atteint et il a saigné jusqu'à en mourir.

Dans mon livre Amertumes paru en 1990 j'avais écrit un poème qui s'intitulait "Reflexions"
avec cette phrase en exergue d'Eugene Sue
"Je vise toujours au coeur, moi: c'est légal et c'est plus sûr"

Quand on se casse une jambe
Il existe toujours
Un rebouteux du coin
Qui viendra malicieux
Pour vous la replâtrer

Si le bras droit est arraché
Il se trouvera
Toujours quelqu'un
Pour vous apprendre
A devenir gaucher

Si un rein ne fonctionne plus
Un autre rein est là
Déjà en place
Pour vous permettre
De continuer

Mais quand le coeur saigne
Atteint dans ses battements
Il n'y a personne au monde
Qui peut empêcher
La mort.
Le coeur de mon pays
Saigne.

Alors comme cela. Les Syriens lassés de mettre les sunnites contre les chiites,les chiites contre les druzes, les alaouites contre les sunnites, ont décidé de tirer au coeur. Attention clignotants: Danger!!!!

On n'a vraiment plus envie de mourir et de voir mourir notre pays. Alors, Messieurs les chrétiens, tirez ...vous les premiers.

Baisse des prix à la pompe d'essence nous annonce une nouvelle parue dans les pages économiques. Le prix de l'essence a reculé de 100 livres.
Ce qui veut dire que l'Etat continue de nous pomper nos sous. Et ça na pas"de sens" puisque le pétrole est descendu au dessous de 100 dollars le baril.


Une femme à la tête du gouvernement israélien: Cela va-t-il calmer la fureur des Hezbollah ou les ... exciter? Ha- bituellement un accord de paix se termine par une poignée de mains. Que fera Nasrallah qui ne serre pas la main des femmes. car c'est "in-femmes" dit il.
On parle d'elle comme d'une nouvelle Golda Meir."Oh bonne Mèir" disent les laïcs des pays arabes.
Au fait qu'est devenu Sharon. Il est dans le coma depuis presque 3 ans maintenant. Serait-il devenu simplement une "sharogne"? et personne ne le dit!

Nouvelle attaque contre l'ambassade US au Yemen. Aucun américain n'est parmi les 16 victimes. Raison de cet échec:la voiture piégée était: "Sana3a fi Loubnan".
Ye-Men!

17 septembre 2008

C'est malheureux d'avoir à ressasser les mêmes choses tous les jours. Même si aujourd'hui nous avons le compte rendu de la première séance de la conférence de l'entente et le discours du président Sleiman. Cela ne cache pas l'entière impéritie des forces politiques de construire un avenir ensemble. Et ceux qui ont entendu les jeunes au Parlement hier, se sont rendus compte du fossé qui sépare non seulement les députés, les ministres et les politiciens mais également, les jeunes venus de tous les bords, et qui comme leurs aînés débattent des problèmes que se posent leurs aînés.

Et ces jeunes qui ont 20 à 25 ans aujourd'hui continueront de discuter des mêmes problèmes quand ils auront cinquante ans. Mais je ne serai plus là pour écrire mon blog.

Cependant ce qui effraie le plus les Libanais ce n'est pas les mésententes (tiens on dit mon entente et au pluriel mes-ententes?), ni le départ d'Olmert, ni le report de la réunion au 5 Novembre, ni les tirs sur les passants. Ce qui les a le plus effrayé c'est les krachs financiers aux Etats-Unis et bientôt en Europe. Car ils ont la peur au ventre que la bourse ne sombre et emmène avec elle tous les espoirs, tous les rêves des investisseurs. C'est vraiment le cas de dire:"La bourse ou l'avis (d'un bon courtier...)".
Si la Bourse chute, les bourses se cassent la gueule tout simplement.

Les banques libanaises seront épargnées par la crise mondiale. Voilà qui nous réconforte. Les PDGs ne finiront pas sur un... Banq-public.

Le garde du corps de Wi'am Wahhab se prend pur son patron et tire sur un automobiliste qui ne s'écartait pas sur le passage de son gros patron. L'ancien sinistre va parait-il livrer le tireur. Et s'en ...tirer à bon compte.

Francois Bassil a affirmé que la privatisation de la production et de la distribution de l'Electricité est le seul moyen de mettre fin à l'hémorragie de l'EDL.
Dr Bassil est un homme...au"courant"

Le vol à l'arraché des sacs à main est le véritable cauchemar des Libanaises. Déambulant sur les quelques trottoirs restants dans la capitale, les dames se promènent sac Prada sur les bras et ne voient pas arriver un petit motard qui très vite chipe le sac et s'en va. Au grand dam de ces dames. Un conseil: Mesdames ne faites plus le "trottoir".

17 septembre 2008

C'est malheureux d'avoir à ressasser les mêmes choses tous les jours. Même si aujourd'hui nous avons le compte rendu de la première séance de la conférence de l'entente et le discours du Président Sleiman. Cela ne cache pas l'entière impéritie des forces politiques de construire un avenir ensemble. Et ceux qui ont entendu les jeunes au Parlement hier, se sont rendus compte du fossé qui sépare non seulement les députés, les ministres et les politiciens mais également, les jeunes venus de tous les bords, et qui comme leurs aînés débattent des problèmes que se posent leurs aînés.
Et ces jeunes qui ont 20 à 25 ans aujourd'hui continueront de discuter des mêmes problèmes quand ils auront cinquante ans. Mais je ne serai plus là pour écrire mon blog.

Cependant ce qui effraie le plus les libanais ce n'est pas les mésententes (tiens on dit mon entente et au pluriel mes-ententes?), ni le départ d'Olmert, ni le report de la réunion au 5 Novembre, ni les tirs sur les passants. Ce qui les a le plus effrayé c'est les Krachs financiers aux Etats-Unis et bientôt en Europe. Car ils ont la peur au ventre que la bourse ne sombre et emmène avec elle tous les espoirs, tous les rêves des investisseurs. C'est vraiment le cas de dire : "La bourse ou l'avis (d'un bon courtier. . .)."
Si la Bourse chute, les bourses se cassent la gueule tout simplement.

Les Banques Libanaises seront épargnées par la crise Mondiale. Voilà qui nous réconforte. Les PDGs ne finiront pas sur un. . . Banq-public.

Le garde du corps de Wi'am Wahhab se prend pur son patron et tire sur un automobiliste qui ne s'écartait pas sur le passage de son gros patron. L'ancien sinistre va parait-il livrer le tireur. Et s'en . . . tirer à bon compte.

François Bassil a affirmé que la privatisation de la production et de la distribution de l'Electricité est le seul moyen de mettre fin à l'hémorragie de l'EDL.
Dr Bassil est un homme. . . au"courant"

Le vol à l'arraché des sacs à main est le véritable cauchemar des libanaises. Déambulant sur les quelques trottoirs restants dans la capitale, les dames se promènent sac Prada sur les bras et ne voient pas arriver un petit motard qui très vite chipe le sac et s'en va. Au grand dam de ces dames. Un conseil : Mesdames ne faites plus le "trottoir"

16 septembre 2008

A quoi cela sert-il de se réunir autour d'une table ronde, ovale ou rectangulaire si les réunions doivent aboutir à des impasses. C'est vrai qu'on n'en est pas encore là et la réunion des 14 partenaires du dialogue sous la présidence de Michel Sleiman s'est rapidement terminée mais ils se sont entendus de se revoir dans un mois. En un mois que de choses peuvent se passer !
Déjà durant la réunion n'a-t-on pas vu des différences apparaître dans les points de vue? Et les différents assassinats ébranleront-ils les alliances d'hier et verra-t-on d'anciens ennemis jurés se rapprocher et faire culbuter tout le dialogue ?
Et puis comme si c'était une machine très bien réglée les incidents de Taalabaya viennent mettre un froid sur la chaleur des poignées de main ostensiblement hypocrites des partenaires politiques du dialogue.
De plus un des gardes du corps de Wi'am Wahab tire sur une voiture privée qui ne s'était pas écartée à temps devant le convoi de l'ancien "sinistre".
Voilà où on en arrive, hélas!

Et de l'autre côté de la frontière il y a un Président qui pavoise, qui sourit, qui brave les démocraties mais se fait admettre en leur sein, qui déclare n'avoir aucun prisonnier politique libanais dans ses prisons (sans doute parce qu'ils ont été tués. . . ), reçoit l'héritier de Chirac, dont il n'a pas hérité la haine du Président syrien, qui multiplie les assassinats et divise les citoyens, soustrait les preuves de sa culpabilité et additionne ses victoires personnelles de tyran et de fomenteur de troubles. Et ce Président se hâte de demander à ses sbires au Liban de semer la violence et de récolter les troubles qui obligeront un jour notre pays de demander son aide "fraternelle".

Il semble que les instructions données ne sont pas un "Baroud" d'honneur mais bien une injonction aux policiers de sévir contre les contrevenants. On ne peut qu'applaudir évidemment en espérant que cette instruction ne se résume pas à un feu de poudre qui s'éteint dès que la poudre finit. Chaque fois qu'un policier verra un conducteur dire "Allo" en conduisant, il lui dira "Holà" en l'arrêtant.
On commence à devenir une nation. . . "policée"

Amr Moussa a dit parlant de notre Président : "Le Liban a désormais un Président qui "réfléchit" (Merci pour les autres. . .) et oeuvre au rassemblement interne.
A force de boire du champagne au cours des dîners libanais, Moussa est devenu. . . "Mousseux".

Souhaid a réclamé la restitution de l'Eglise de Lassa au Patriarcat maronite. « C'est déjà fait » répond Aoun.
Mais le peuple s'est déjà lassé et espère tout laisser ou prendre tout le monde au Lasso. Le sot du village? Prenons tout d'assaut!

En raison de l'afflux des touristes au Liban, il y a une pénurie de voitures de location cet été.

Dieu soit . . . loué

15 septembre 2008

D'abord, mabrouk à L'Orient-Le Jour pour la nouvelle mise en page et les nouveaux caractères d'imprimerie qu'ils ont utilisés. C'est très agréable à lire. Très dégagé et très complet. Un joli bond en avant vers la modernité. Bravo!

J'aime aussi le titre à la Une:Demain, à Baabda, le rendez vous de tous les désaccords.
Comme c'est vrai. Il n'est que de suivre ce qui s'est passé hier dimanche pour mieux comprendre encore le fossé qui nous sépare. D'un côté le Hezbollah qui met en scène l'attaque israélienne qui a coûté la vie au fils de Hassan Nasrallah, aux sons d'une foule qui scande: Vive la Resistance" Et de l'autre Nadim Bachir Gemayel qui se fait applaudir en scandant : "C'est nous la première résistance au Liban et nous avons lutté contre l'occupation syrienne et nous avons libéré Ashrafieh et le Metn de la mainmise syrienne sur le territoire libanais."

La question demeure: Qui est le véritable ennemi du Liban? Israël (bien sûr) qui ne peut pas admettre la convivialité entre toutes les religions du monde au Liban alors que ce pays prône l'unireligion héritée de l'Ancien Testament et que les vicissitudes à travers les siècles ont oeuvré pour instituer l'Etat hébreu en chassant les Palestiniens d'une terre où ils vivaient depuis des siècles. Ce qui avait fait dire à Michel Chiha: "La création de l'Etat d'Israël est la plus grande erreur du 20ème siècle".

Ou bien est-ce la Syrie qui depuis l'indépendance, que dis-je, depuis la déclaration du Grand Liban, en 1920, par le Général Gouraud, n'accepte pas de voir le Liban indépendant et s'immisce par la politique et par les moyens militaires dans sa politique, créant des partis politiques qui lui sont inféodés, dressant les gens les uns contre les autres: chrétiens et musulmans, Palestiniens et Libanais, chiites contre sunnites, alaouites contre sunnites, fuyant comme des lapins devant l'invasion israélienne de 1982, bombardant le Palais de Baabda pour en déloger le "rebelle" Michel Aoun, et gardant une rancune tenace d'avoir été chassée en mai 2005 de ce territoire qu'elle croyait acquis à tout jamais ?

On aura beau accuser les Israéliens de l'attentat à la bombe qui a coûté la vie à Saleh Aridi, mais le rapprochement entre Arslane et Joumblat gênait beaucoup plus les Syriens et quand on trouvera les indices, on enterrera l'affaire. Comme on l'a fait de tous les attentats qui ont coûté la vie a tous les martyrs libanais depuis Béchir Gemayel jusqu'à Saleh Aridi.

Bonne chance au président Sleiman. Que le bon Dieu le guide dans son choix et ses propositions. Une seule chose prévaut: LE LIBAN.

L'accès des étrangers à la propriété, une bombe à retardement, estime Scarlett Haddad dans L'Orient-Le Jour.
Déjà quand ils viennent en touristes les étrangers font la... bombe tous les soirs dans nos night clubs...

En vue des prochaines élections au Liban, certains députés et ex députés font le voyage à Damas. Pour y rencontrer Bachar Assad. Pourvu que le miracle de Saint Paul se renouvelle avec tous ces ex-futurs candidats. Saint Paul n'est ce pas a été ébloui sur le chemin de Damas et fut ensuite le plus fervent défenseur de la chrétienté.

Un certain Charles Yacoub raconte dans un roman comment il a détourné un bus américain pour le conduire vers le siège du parlement canadien à Ottawa. Menaçant le chauffeur avec une mitraillette il lui a dit: "OTTAWA de là que je m'y mette."

On a une députée d'origine libanaise au Parlement Canadien: Maria Mourani. Avec un nom pareil on se demande comment elle a pu trouver "room" au parlement.

Deuxième médaille de bronze pour Edward Maalouf."El telté sabteh" dit le proverbe en arabe et nous espérons qu'il décrochera l'or. Et qu'on l'accueillera comme un héros au Liban.

13 septembre 2008

Si je dois retenir un seul titre de la Une de mon journal de ce samedi matin, c'est incontestablement la photo d'Edward Maalouf qui a remporté la médaille de bronze aux Jeux Paralympiques de Pékin. Son poing tendu en l'air pour se célébrer à lui-même la victoire est une leçon formidable pour tous les paraplégiques de notre pays, victimes de notre guerre, ou d'accidents, une leçon pour tous les Libanais qui se laissent abattre par cette paix qui tarde à venir malgré tout ce que l'on essaie de faire pour la ramener sur les 10452km carrés si chers à Bachir dont justement, demain, on célèbre le triste souvenir de l'attentat qui, en 82, lui a coûté la vie et changé le cours de l'histoire moderne du Liban. Si l'on peut vaincre en pédalant avec les mains, qu'attendent les bien portants pour gagner, eux aussi, la guerre contre la guerre et faire vaincre la paix si méritée par ces civils qui sont restés malgré tout attachés au Liban. Merci Edward Maalouf pour cette leçon de courage.


La rencontre du dialogue à Baabda aura-t-elle lieu et tous les ténors accepteront-ils d'y participer. Et quelles sont les conditions qui seront posées a priori par l'un et l'autre camp? ls seront 14 plus le président Sleiman. Qui n'aura pas les problèmes de Berry qui la dernière fois (. . . ca fait deux ans!!!) était juge et parti. Hassan Nasrallah sera-t-il juge et sera-t-il . . . parti rapidement pour ne pas avoir à discuter?
Suspense jusqu'à la dernière minute.

La Une de la Télé française était ce matin la messe pontificale de S.S. Benoit XVI.
La France est appelée "la fille ainée de l'Eglise". Pourquoi donc cette frilosité chez tout un chacun d'affirmer sa chrétienté et son catholicisme? De qui a-t-on peur. Fillon qui répond : "je suis ici en tant que Chef du gouvernement". Et pas comme chrétien? Et sa femme irlandaise est elle venue comme épouse du Premier Ministre ou comme catholique convaincue comme tous les Irlandais?
Et les commentateurs qui avaient peur de prononcer un mot de plus, un qualificatif supplémentaire, une épithète glorifiant le Pape. C'était navrant. Seule dans tout ce lot Bernadette Chirac : "Je suis ici car je viens écouter la messe célébrée par le chef de l'Eglise catholique. Mon mari était président de la République, vous savez et demain je vais à Lourdes. Je m'appelle Bernadette après tout. . . "
Même Rachida Dati a été plus inspirée dans sa déclaration. Alors que lorsqu'il s'agit de parler des Fêtes juives ou musulmanes, les commentateurs n'arrêtent pas de trouver les mots laudatifs qu'il faut. Pourtant la majorité des Français sont catholiques.
De plus le réalisateur nous a montré une quantité de plans d'insertion faisant figurer des personnes qui dormaient pendant la messe. Heureusement les jeunes sont la pour confirmer leur foi.

Jeux de mots, c'est plus fort que moi :

Clin d'œil? Ou simplement parce que la Place est assez grande pour contenir tout le monde : La messe a eu lieu aux INVALIDES. Mais il n'y a pas eu de miracle pour eux.

L'Archevêque de Paris s'appelle Mgr Vingt-Trois. En se présentant au Pape et en disant son nom, le Saint Père lui dit : "23, c'est un bon numéro. Je le jouerai au Loto"

Sarkozy téléphone à Fillon pour lui demander s'il y a assez de monde. "T'en fais pas Nicolas, ton Pari(s) est gagné. "

En passant devant l'Obélisque de la grande Place de la Concorde, le Pape a dit : "C'est bien de passer par ici, puisque je viens prêcher la. . . Concorde"

Demain, le Pape sera à Pau, et à la grotte de Massabielle pour visiter les lieux où la Vierge apparut à Bernadette. Commentaire de Bayrou, maire de Pau :
"Si nous avons du "PAU", sa visite ne sera pas trop . . . Lourdes".

12 septembre 2008

En manchette droite ce matin un titre qui attire notre attention: "Accord pour une sortie de crise." C'est bon pour commencer sa journée en effet. Hélas écrit en plus fines lettres le surtitre nous indique: "ZIMBABWE"... Joie de courte durée puisque cette sortie de crise n'intéresse pas le Liban.

Qui plonge depuis hier dans une nouvelle incertitude quant au succès de toutes les réconciliations lancées depuis une semaine et qui ont trouvé un temps d'arrêt avec l'assassinat de Saleh Aridi. Et la larme à l'oeil de l'Emir Talal n'est certainement pas celle d'un crocodile ( du Zimbabwe)la victime ayant été très proche de lui, même si c'est le cousin de notre cher Ghazi Aridi, l'actuel ministre des Travaux publics.

De plus et pour noircir encore plus les images de l'avenir, Chamoun déclare que la victoire du Hezbollah en 2009 modifierait le visage du pays. Ajoutant que les forces du 8 Mars si elles gagnaient seraient tentées de renverser Michel (Sleiman) pour le remplacer par un autre Michel (Aoun). Autrement dit remplacer un... général, par un simple... particulier.
Et d'ajouter :"Tant que le Hezbollah aura des complices comme Aoun il continuera d'établir son propre Etat".
Dans quel "état j'erre' aurait dit ce "calembourgeois distingué".

Le célèbre comédien Jean Piat est au Liban, sur l'invitation de Mgr Mansour Labaki, pour inaugurer l'amphithéâtre qui porte son nom. A force de fréquenter notre célèbre Monseigneur,le comédien pourrait changer de nom et se faire appeler... Jean Pieux.

Carlos Slim un des trois plus grands milliardaires du monde possède dorénavant 6,4% du capital de New York Times.
Pourquoi ce rachat lui a-t-on demandé? -Simplement pour assurer mon...quotidien.

Incendie dans le tunnel sous la Manche. Et des milliers de personnes sont bloquées. En attendant de voir le bout du tunnel, les voyageurs rongent leur frein. D'autres perdant la raison sont sur le point de dérailler!!!

Le Pape Benoît 16 entame sa visite à Paris. Sarkozy assistera à la Messe. Paris vaut bien une messe dit il en parodiant Henri IV. Puis il se rendra visiter la Vierge de Lourdes. Une visite lourde de sens, où il ne risque cependant pas sa...PAU.

11 septembre 2008

Ce jour est connu aux Etats Unis sous le mot anglais de Nine Eleven. Ce jour là, en 2001, j'étais chez mon ami Walid Azzi, à Arab Ad, et on regardait CNN quand la catastrophe arriva et que le premier avion percutait une des deux tours jumelles de New York. Nous étions glacés et nous regardions sans y croire les images fantastiques de l'incendie des derniers étages du World Trade Center. On transpirait. Nos mains étaient moites. On n'en croyait pas nos yeux quand soudain le second avion vint également percuter la deuxième tour. Ce n'était donc pas un accident, mais véritablement une déclaration de guerre des forces du mal et du terrorisme contre la première puissance militaire du monde. Je rentrai à la maison et suis arrivé exactement au moment ou les tours s'écroulaient dans le plus grand rideau de poussière jamais observé. Depuis, l'Amérique est en guerre contre le terrorisme. Sans grand succès il faut bien le dire car le mouvement du terrorisme est en train de grandir jour après jour.

Nous avons aussi notre Nine /Eleven mais sur une bien plus petite échelle bien sûr. Car l'assassinat, hier, dans sa voiture piégée de Saleh Aridi conseiller du Ministre Arslane et cousin de mon ami Ghazi Aridi, va provoquer des vagues et des secousses, aussi importantes (toutes proportions gardées...) que celles de la destruction des tours jumelles.

Car au moment où toute la classe politique libanaise est en train de prêcher les réconciliations entre les différents courants politiques, au moment où à Tripoli on signe des chartes de l'amitié et de la non agression, tandis que dans la Békaa on cherche également à réconcilier les irréconciliables, au moment où le président Sleiman appelle à la réunion du dialogue qui devrait paver la voie à des élections l'été prochain qui porteront une majorité confortable de députés, dont le seul but est de travailler pour le Liban,au moment où la Syrie accepte enfin de créer une ambassade reconnaissant enfin le Liban comme un Etat indépendant (et même si cette ambassade devrait être transformée en Anjar 2), c'est donc ce moment là que des mains ennemies du Liban choisissent pour "faire sauter" un homme qui réconciliait les druzes entre eux pour sceller de nouveaux liens politiques et amicaux. Et qui était proche des Arslane et parent des joumblattistes.

Ce ne sont pas des coïncidences, que les troubles éclatent dans chaque coin du Liban. C'est un crime prémédité, et les druzes doivent tout faire pour éclairer ce dernier meurtre et faire passer le coupable à l'échafaud. Oui, les druzes de la montagne qui, en s'alliant en mai dernier ont interdit au Hezbollah d'occuper la Montagne, le Barouk et la côte de Chouifate. Leur union est gage de la pérennité du Liban. Leur désunion est un grave danger pour notre petit pays.

"Demandons forces spéciales pour arrêter l'assassin de Aridi, l'assassin du Liban".

Sinon... De profundis Libanicus

10 septembre 2008

A voir la photo qui s'étale à la une de l'Orient-Le Jour et sans doute de très nombreux journaux arabes, on pourrait vraiment crier : la guerre est finie. Vive l'Union Nationale.
Maronite, sunnite, grec-catholique, chiite, arménien: tous les ingrédients réunis pour faire un repas exceptionnel. Et tout le monde sourit (à peine...).

Depuis neuf ans ces agapes n'avaient pas été servies au Palais Présidentiel. Autrement dit : depuis neuf ans, pas de délices du palais au Palais.
D'ailleurs il n'est pas laid le palais. Et ils sont beaux les lavabos. (Vous vous souvenez de la chanson non...).

Voici le menu qui a été servi (et qui n'était pas menu du tout).


Petites bouchées présidentielles à la sauce du Sultan Soleimane et les condiments de l'Amer Michel...

(mala) Bar de la Méditerranée pris dans les filets de l'ennemi.

Tournedos à toutes les propositions du 14 Mars préparé par le Courant Pas Libanais.

Canard (en l'espèce L'Orient-Le Jour) à l'Orange pleine de pépins.

Mille feuilles remplies de revendications du parti de Dieu

Fruit du Liban:Les raisins de la Colère (film de John Ford)

Boisson:Jamaica (sans alcool bien sûr)

Le général Kahwagi nomme Edmond Fadel chef des Services Généraux de l'armée. A la question d'un journaliste : Pourquoi lui? Le Commandant en Chef de l'armée a répondu: Houwweh el wahid... Fadel.

Sleiman répond indirectement aux propos de Assad:le renforcement de l'Armée a été proposé par Masri.
Si ...l'Egyptien s'en mêle, le Syrien va se sentir... baassé!

On a découvert une huître avec 26 perles rares dans le fond marin de Tyr.
Le pêcheurs d'huîtres vont s'en donner à coeur joie et en manger à "TYR-LARIGOT...!"

Obama critique le plan de redéploiement militaire que Bush préconise. 4500 soldats vont quitter l'Irak pour rejoindre l'Afghanistan.

Obama a dit: They will fall in an Am-BUSH !

Les 200.000 L.L. d'augmentation ne satisfont personne. Ouvriers et Patrons ont un ..."sal-Air".

On va enlever tous les posters des politiciens à Beyrouth Ouest. C'est vrai qu'ils avaient des faces vraiment taciturnes, ces portraits.
Pourvu qu'on les remplace par "des posters-rieurs"

09 septembre 2008

Ce qui m'ennuie le plus quand je viens à écrire mon humeur quotidienne c'est de refréner ma rage en lisant certaines déclarations qui me semblent tellement abracadabrantes (abracadabrantesques aurait dit le président Chirac...) que je me demande si celui qui fait cette déclaration est vraiment sérieux et s'il croit vraiment ce qu'il écrit ou dit. Ou tout simplement qu'il a perdu les pédales.

Ainsi en est-il par exemple de la question de M. Michel Aoun, qu'il a adressée à l'armée. Une armée qu'il a dirigée avec brio mais dont il ne fait plus partie puisque maintenant il est "si-vil". Il demande à l'armée: pourquoi l'hélicoptère survolait-il le secteur où a été abattu le capitaine Hanna?

C'est vraiment la preuve de la déraison politique. Mais enfin, M. Aoun, l'armée est libanaise et elle survole le Liban et non pas un pays étranger. A moins que vous n'ayez décidé de façon unilatérale que le Hezbollah est dans un territoire qui a pris son indépendance et qui ne fait plus partie du Liban. Si vous ne permettez pas à l'armée de survoler librement TOUT le territoire libanais sans exception dès lors vous devenez complice d'un complot que vous faites avec le Hezbollah pour créer une entité ou l'on vous élira président de la république du Liban séparatiste. Puisque être élu à la présidence reste et restera à tout jamais votre désir le plus profond et le plus fou.

Et vous osez encore critiquer L'Orient-Le Jour quand il fait part de cet attentat perpétré par Hezbollah contre l'Armée Libanaise cette armée que vous avez tant chérie et aimée et que vous lui contestez le droit de relater les faits.

Quand vous posez la question:"Mais lorsque nous saurons pourquoi l'hélicoptère se trouvait en ces lieux nous saurons comment "L'ACCIDENT" s'est produit."
Car vous appelez cela un accident? Parce que vous croyez que celui qui a tiré croyait tirer sur un moineau et qu'il a atteint par inadvertance le Capitaine Hanna? Parce que vous croyez que l'armée a besoin de demander des permissions pour faire des entraînements. Et à qui? À Hezbollah?

Je vais vous dire une chose .On devrait vous poser la question suivante:pourquoi vivez dans CE secteur et n'allez pas vivre dans le secteur où règne Hezbollah? Vous seriez plus a l'aise dans cet environnement croyez moi puisque vous chicanez l'armée sur son droit de se mouvoir.
La presse est prostituée dites vous ?

La réconciliation a été scellée à Tripoli qui a désormais sa charte. Demain M. Aoun se posera la question suivante: Pourquoi Hariri était-il dans ce secteur? Heureusement qu'il n'y avait pas d'hélicoptère dans le ciel. Le CPL aurait accusé Saad de lui avoir tiré dessus.
Mais tous les interlocuteurs étaient-ils heureux de cette fin... heureuse. En regardant les images on voit des gens qui étaient vraiment"Tri... polis"pour être honnêtes.

Tammam Salam a exposé les projets du ministère de la Culture et a déclaré : Je suis politiquement indépendant.
'Comment avez vous jugé cette déclaration demande un journaliste à Hariri.
Elle est : tamaam! répond le chef du courant du Futur.

Pas de gaz égyptien au Liban avant l'année prochaine.
Cela ferait un beau titre de roman policier a la manière de Jean Bruce ou San Antonio: "Pas de gaz à Gaza"

Olmert, un premier ministre en sursis en Israël.
Ce n'est plus un Premier ministre, c'est un dernier Sinistre disent les opposants.
Et ses amis ne cachent pas leur amertume par: "OL MERT alors!"

08 septembre 2008

J'espère que vous avez passé un bon week-end et que vous êtes prêts à attaquer cette semaine nouvelle avec courage et espoir dans un avenir meilleur.

Etait-ce un dimanche comme un autre? Peut être sur le plan familial car nous avons déjeuné tous ensemble dans un très beau et bon restaurant à Dbayé. La circulation était moins dense que d'habitude. Et le temps somme toute assez clément.

Mais c'est le soir en regardant les nouvelles que nous avons senti qu'il pouvait y avoir quelque chose de nouveau sous le soleil politique libanais avec toutes ces images de la visite de Saad Hariri à Tripoli. Venu pour tenter de tirer le Nord des griffes syriennes et de réconcilier les bandes rivales qui se font la guéguerre larvée depuis un certain temps.
Mais je pense sincèrement que les rodomontades du Président syrien lors de la visite de Sarkozy ont été à la base de cette visite pour calmer les choses. Car ce qu'avait dit Bachar était inadmissible: "Il faut que le gouvernement envoie l'armée au Nord pour éviter de nouveaux affrontements."

De notoriété publique même la guerre de 75 à 90 avait commencé au Nord par des massacres de part et d'autre et des assassinats de part et d'autre. Et les Syriens étaient entrés dans le pays soit disant comme pompiers mais ils devinrent petit à petit les véritables incendiaires, les pyromanes.

Cela était sur le point de recommencer avec les affrontements inutiles et meurtriers des alaouites contre les sunnites. Autrement dit des pro-syriens contre les pro-haririens.

En allant serrer la main du président Karamé, démissionnaire après l'assassinat de Rafic Hariri, le député de Beyrouth faisait un grand pas pour réunir les fronts sunnites du Nord qui ne veulent plus entendre parler d'un retour de l'hégémonie syrienne dans le nord. Plût à Dieu que cette alliance et cette paix perdurent et ne passent pas comme un simple nuage.

Et, fait inédit le Hezbollah a applaudi à cette initiative.
Comme pour revenir dans le giron de la République... par ricochet. Comme quoi le Sud ne veut pas perdre... le nord!!

Dans les nouvelles diverses. Ces deux titres superposés:
LES OCCIDENTAUX FORMELS: ISRAEL ATTAQUERA LE LIBAN TOT OU TARD... puis un peu plus bas: SAISIE EN ISRAEL DE 55Kgs D'HEROINE EN PROVENANCE DU LIBAN.
Si Israël nous attaque pour la contrebande d'héroïne ce serait... stupéfiant!
Si elle veut nous faire la guerre il faudra que ses soldats soient des héros et leurs femmes... des héroïnes!

Damas remet au Liban une nouvelle liste de Libanais jugés et détenus en Syrie. Ce que nous voulons c'est la liste de ceux qui n'ont pas été jugés et qui sont détenus en Syrie. Et cette liste comprend des meurtres en... syrie.

Ike menace désormais Cuba et les Bahamas. C'est drôle d'avoir donné à cet ouragan le diminutif du Général Eisenhower que tout le monde appelait IKE. Ainsi donc Ike après avoir libéré l'Europe se tourne vers l'Amérique?

Pour les libérer des démocrates peut-être ??

6 septembre 2008

Mon humeur d'hier est parfaitement en concordance avec tous les commentaires des membres du 14 Mars après les déclarations du président Hafez (oops pardon) Bachar Assad.

Bien sûr ce n'est pas un lapsus mais une erreur volontaire d'avoir dit Hafez car c'étaient des déclarations pareilles que le Président défunt prononçait chaque fois qu'il parlait du Liban, versant de l'huile sur le feu plutôt que de l'eau pour éteindre les nombreux incendies que ses sbires ou ses troupes allumaient et qu'ils proposaient d'éteindre par la suite. Toute la période du début de la guerre en 1975 n'a été que des propositions d'éteindre les incendies faites par leurs pyromanes.

Et Hariri a raison de mettre en garde contre un plan visant à ramener le Liban dans le giron Syrien.

Malheureusement ce sont les puissances qui se disent les plus amies du Liban qui aident la Syrie à avoir un discours à deux dimensions. Et Raminagrobis est toujours là pour lancer ses pattes et tuer la "belette et le petit lapin". Et les manger par la suite.

Si les Français eux sont allés visiter Damas, les Américains se sont lancés à la découverte de la forteresse Libye qu'aucun diplomate américain n'avait visitée depuis 55 ans.
Condolezza a pris part à un Iftar avec le colonel président. Au menu "Poulet avec de l'american Rice" bien entendu. D'aucuns pensent que cette visite est une sorte de message à l'Iran et à la Corée du Nord. Autrement dit "L'alibi"parfait pour les USA.

Je vous souhaite un bon week-end. Soyeux heureux, sortez couverts aurait dit l'animateur vedette de TF1.

Mais il semble qu'il va continuer à faire chaud. Alors ne faites pas comme ce reporter TV arrêté pour s'être masturbé nu dans un bus public. Sans doute veut il écrire: ONAN en emporte le vent!

A lundi

05 septembre 2008

Eh bien, le sommet de Damas nous surprend de plus en plus. Même si par endroits et dans certaines déclarations on me donne raison dans mes humours du 3 et 4 septembre.
C'est évidemment la Une de tous les journaux libanais, et c'est normal puisque l'accent dans ces 8 colonnes à la une se fixe sur des déclarations de tout un chacun sur le Liban.

Ainsi donc Bachar insiste sur l'envoi de l'armée (libanaise) à Tripoli pour régler le problème salafiste. Je pense que j'avais mis le doigt sur la plaie hier en disant que tout ce que voulait la Syrie c'est trouver une raison pour revenir au Liban pour y restaurer la paix. Or contre qui se battent les salafistes du Nord? Contre les alaouites évidemment. Et de quelle origine est Bachar? Alaouite évidemment. Et qui viendra sauver la veuve et l'orphelin alaouites des griffes des salafistes? Les troupes alaouites de la Syrie. Evidemment.

Mais de tout cela le jeune président Français est ignorant et malheureusement on a l'impression qu'il tombe dans le panneau du charme damascène.

Non M. le président Sarkozy, la déclaration de Bachar est loin d'être innocente et il faut se méfier des réveils douloureux après le nirvana de votre "succès"en Syrie.
Vous avez donné à la Syrie un rôle qu'on lui avait enlevé après l'assassinat de l'un des plus grands amis de la France : le président Hariri. Elle va maintenant se gausser de votre amitié retrouvée pour imposer les choses qu'elle voudra et soudain la majorité d'aujourd'hui qui plaide pour un Liban égal à la Syrie devant le concert des nations deviendra la minorité. Et la nouvelle majorité aura vite fait de demander à notre voisin de revenir pour avoir la véritable hégémonie sur le Liban. Nous avons déjà vécu ce cauchemar depuis l'entrée des troupes syriennes avec ": la Force de frappe arabe"en 1976. Plût à Dieu qu l'on ne revive plus cette amère expérience.

Le président Sleiman aurait donné son accord pour se joindre aux négociations avec Israël. Le président aurait-il demandé la permission à Hassan Nasrallah qui déclare que le meurtre de Samer Hanna était un accident. Alors que le capitaine a été tué à bout portant. Quel juge d'instruction osera dire le contraire sans craindre de se faire sauter à son passage dans la rue par une bombe, placée sur son chemin? Bien sûr après Ramadan. Car durant le mois de jeûne il est interdit de ...faire la bombe!

Nasrallah a aussi déclaré que le Hezbollah conservera ses armes même si les Fermes de Chebaa sont libérées. Allons bon. Contre qui se battront donc les milices de Hezbollah, contre les habitants de Chebaa qui reviennent vers leurs fermes. A cette question d'un journaliste les gardes du corps ont hurlé: "... La ferme!..."

Un véritable tollé a suivi les déclarations très critiques du général Aoun contre L'Orient-Le Jour. Qui accuse que le "groupe a perdu ses nerf

Pages: 1 2

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution