Humeurs Passées (Juillet 08)

01.07.08

Humeurs Passées (Juillet 08)

Permalien 05:16:24, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

11 juillet 2008

Ma dernière humeur date du 5 juillet.
Elle m'a manquée. Et sans doute ai je dû vous manquer (si j'en juge quelques téléphones amicaux... (Le Saint que nous honorons en famille est St Modeste ...hmm... hmmm)

Mais à la vérité, y avait-il vraiment quelque chose de nouveau à écrire et sur lequel vous manquez d'être informés? Je doute, car à lire les journaux, on se demande si le temps ne s'est pas arrêté après que le Général ait eu satisfaction sur la part du gâteau qu'il avait demandée et qu'il a obtenue. Dorénavant, on va avoir à entendre"Kalam Bassile" qui va être affecté semble-t-il aux Télécoms

Et comme un malheur ne vient jamais seul, nous allons hériter du Parti Populaire Syrien. Quelle hérésie notre pays et comment accepte-t-on encore le chantage des gens qui renient le Liban. Le Hezbollah renie le Liban dans l'Etat où il est, pour prêcher la formation de Willayet el Faqih. Et on court vers lui pour connaître comment on doit engager ses sinistres ...euh pardon ministres. M.Kanso est représentant d'un parti dont le chef a été arrêté, jugé et pendu dans les deux premières années de notre indépendance. Chef d'accusation: félonie, trahison, lutte contre l'Indépendance du Liban. Et dont les descendants ont tenté le coup d'Etat du 31 décembre 1960 contre le général président Fouad Chehab et qui ont été arrêtés, jugés,emprisonnés. Et comble des combles, ces mêmes partisans ont brisé le rêve des Libanais en tuant Bachir après son élection, ont détruit la statue de Pierre Gemayel à Bickfaya, alors qu'ils avaient inauguré en grande pompe, et en présence des représentants des 3 présidents libanais, la statue du fondateur du Parti Populaire Syrien, qu'aucune loi n'est venu réhabiliter post mortem... Voilà donc qui va venir s'asseoir à la table des ministres. Dans une ambiance de sinistrose rarement atteinte, puisque même dans la Maison Majoritaire on se tire dans les pieds pour garder intacts les acquis que nous avions. M'enfin!

Le Président Michel Sleimane, va rencontrer, seule nouveauté de cette fin de semaine, le président Bachar Assad à Paris. Les paris sont ouverts:
-Pour la réponse, les deux présidents de la région vont se mettre d'accord tapez 1
-Pour la réponse ils ne vont pas se sourire, tapez 2
-Pour la réponse, ils ne vont être d'accord sur rien tapez 3
-Pour la réponse leur tête à tête se terminera par un tête à queue, tapez 69

Ils vont tellement discuter qu'ils vont être aphones. On leur proposera alors la Prise de la ...Pastille".

Aucun doute:ils ne pourront pas se permettre de se faire des...SEINE car c'est promis par Sarko, Carla Bruni les fera ...chanter. Un espoir persiste sur le résultats de cette rencontre:elle se passe Place de la Concorde.

Et comme une batterie de cuisiniers est là pour leur préparer les petits plats dans les grands, ils vont entonner en souvenir de l'avant 1943:
"Allons enfants de la Batterie
Le jour des Poires est arrivé...
...cela leur permettra de savourer quelques...Rougets de l'ile

05 juillet 2008

Grand événement chrétien. Hier à l'hôtel Le Royal à Dbayeh, nous avons assisté à la fondation de la Rencontre Chrétienne Nationale. Il y avait 200 personnes présentes. Est-ce vraiment là le levain qui va faire fermenter la farine pour sauver les Chrétiens du Liban de l'ogre américain massé aux frontières, qui n'attend qu'un signe pour fondre sur le pays et sauver les libanais de l'Etat d'Israël? Car à entendre le Général Aoun notre seul ennemi ce sont les Etats-Unis d'Amérique où vivent près d'un million de libanais devenus à travers les années, membres du Parlement, généraux dans l'Armée, professeurs d'histoire, grands acteurs de cinéma, grands bienfaiteurs de l'humanité (Dr Medawar), et ce, bien avant que Michel Aoun ne soit allé au Congress accuser la Syrie dans le cadre de l'enquête du Syria Accounability Act.
De toutes les manières, on ne peut revenir en arrière et hier on a vu donc 200 chrétiens fonder la rencontre Nationale Chrétienne.
Moi je n'y étais pas Je ne suis donc pas Chrétien. Comme toute ma famille, 70% de mes voisins directs, tous mes collaborateurs intelligents du bureau, mes amis les plus intimes, mes cousins proches et éloignés, ma famille au Liban et en dehors du Liban, et les 1750 fidèles de mon blog qui ont lu le 1er Mai mon commentaire sur la phrase du Général : "La visite en Syrie est chère à mon cœur, et qui l'ont distribué par mail à des milliers d’internautes à travers le monde et qui ont tous réagi positivement à son contenu.
Si je compte bien j'ai donc une audience de plus de 10000 personnes. Peut-être plus que notre général qui a pris sa retraite et mis ses troupes en retraite après que les avions Syriens -oui syriens, c'est l'Histoire- l'eurent chassé de son Palais à Baabda.
Et au nom de ces 10000 personnes je proclame La Formation Libanaise Nationale.
Car il est honteux en ce début de 21ème siècle de ne parler du Liban qu'en termes de « Chrétiens » seulement. On n'a pas besoin des chrétiens pour sauvegarder le Liban mais aussi des sunnites, des chiites et des druzes. A la condition que tous, unis sous l'égide d'Un Etat, nous croyons dans cet état miracle (et si souvent miraculé), en ce "pays message" que la réunion Royale a complètement escamoté.
Selon l'Epitre du Général (et les pitres aussi...) je ne suis pas chrétien que si je suis aveuglément le Général Aoun. Je ne suis pas chrétien que si je dois adorer le Hezbollah, inféodé à l'Iran, et frayer avec les anciens ministres et députés présents hier, et qui avaient servi la Syrie pendant si longtemps. Je ne suis pas chrétien du Liban si je coopère d'égal à égal avec ceux qui pensent à un Liban indépendant, ouvert sur l'avenir, et sur la modernité, lesquels avenir et modernité ne viennent pas M. le Général Aoun de l'obscurantisme de ceux qui sont vos alliés et qui ne rêvent que de transformer le Liban en un vilayet aux ordres de l'Iran. Les Ottomans nous avaient occupés pendant des siècles et ceux qui ont réussi à affronter leur hégémonie sont les pères et les aïeux de ceux qui ont été assassinés par ceux, occupants de notre pays, avec qui vous vous alliez en ce moment. Il y avait là des chrétiens et des musulmans, Des Libanais qui n'avaient pas besoin de votre Formation pour assumer leur chrétienté (et leur islam) au service d'un Liban indépendant. Pour lequel ils avaient été pendus haut et court sur la Place des Martyrs.
Vous devriez écouter plus souvent Dr Souhaid. Vous apprendrez ce que sauvegarder le Liban veut dire. Car vous avez un discours qui attise les haines. Il a un discours et avec lui tous ceux qui suivent les instances du 14 Mars, qui fédère, qui réconcilie, qui apaise.

Malgré le flou de la photo imprimée dans la presse, j'ai reconnu quelques "chrétiens" supposé nous sauver des griffes acérées des USA et sans doute de la France.
Il y avait là Karim qui se caressait les “phalanges" dans l'espoir de faire le coup de poing .Mais avec lui qui a tant et tant de fois changé, on peut espérer: Allah...Karim!

J'ai reconnu Farés, le beau Chevalier de nos Affaires Etrangères, qui a longtemps oscillé entre être avec vous ou contre vous (par hérédité de gendre au moins...) et qui rêve de trouver en vous une ... « Bouez »de sauvetage.

Il y avait aussi un autre Michel qui fit les beaux jours des élections de Beyrouth. Votre formation doit être fière: elle "a Sassine".

Il y a aussi Albert Mansour, ce même Albert qui était Ministre de la Défense dans le Premier Cabinet Hoss après l'élection de Elias Hraoui, et qui ordonné l'assaut final contre le Palais de Baabda où vous étiez refugié. Il croyait vous avoir...Vous " l'avez eu"... dans votre Formation. C'est bien vous n'êtes pas rancunier.

J'ai vu la photo d’Elie Skaff. Qui a vendu tant de terrains à des étrangers dans la Békaa. Mais il est vrai que ce n'est pas Joseph. Démentant ainsi le proverbe: "Tel père, tel fils".
Le seul sur lequel vous pourrez vraiment compter car c'est un fils de Zaïm pur sang, c'est Slimmy. Mais vous devez être très attentifs pour deviner comment jeter "les dés" au jeu de "Frangieh"
Bonne après midi M Le Général. Votre Fondation est morte avant même de naitre.

PS.: Je ne peux pas ne pas parler de l'accoutrement de Mme Sison, la chargée d'affaires des USA à la réception du 4 Juillet (Indépendance Day). De quoi donner raison, hélas, au général!

04 juillet 2008

Me revoici! Me revoilà! Quelques jours de vacances pris en ce mois d’insupportable chaleur. Car il fait chaud partout ! La température ambiante frôle les 35. Avec un taux d’humidité énorme. Et la température politique ne descend pas d’un degré sous le seuil de l’ébullition. Pourtant durant ces trois jours de congé, je me suis mis à rêver.

J’ai rêvé d’abord d’être un neurone de cerveau de notre « très cher » Général Aoun. Non pas que je veux être malade. Non là n’est pas mon but. Mais de suivre avec lui les méandres de sa pensée politique qui est en train de tout bloquer.


Le cerveau humain est fait de circonvolutions comme on le sait et moi « neurone » me suis éreinté à suivre la course des diverses trouvailles « d’empêcher de tourner en rond » de l’ancien général en chef de l’Armée Libanaise. Moi neurone suis parti d’abord à la conquête de la Présidence de la Raie-Publique pendant 200 jours puis devant la volonté des arabes, j’ai voulu être Président de la République, plus avantageuse à tous les points. Après avoir fait chanter la majorité réunie à Doha l’air célèbre : « Qatari, Qatari », j’ai fait marche arrière sur la Présidence promise à un autre Michel et un autre général que moi. Pourtant j’avais et le prénom et le grade. Mais aucun appui.

Soit me dis-je comme neurone je peux encore agir et bloquer tout. Je veux tous les ministères clefs pour faire plaisir à tout le monde : à Abou Jamra laissé hors chambre (des députés), à mon gendre véritable bacille de coq, à tous les convives à la table du lundi.

Et figurez-vous que j’ai réussi. Car l’Etat sachant que je parle au nom de Hezbollah hésite à former le Cabinet sans mon autorisation complète. Alors je jongle avec les portefeuilles ministériels. Et je bloque la République, son Président, sa Chambre des députés. Je suis le plus fort !
J’ai profité du sommeil du général pour m’évader de son cerveau. J’en devenais malade !

Le Pays, entretemps, reste sans gouvernement et le cadeau empoisonné que l’on a fait au Président Michel Sleiman est en train d’empoisonner la vie publique. Si le Général Aoun veut avoir son nom dans l’histoire comme étant l’homme qui a réussi à retarder le Cabinet de se former, il a réussi. Mais c’est le Liban qui risque d’échouer…sur des sables mouvants.

Belles images que celles de la libération d’Ingrid Betancourt. Je pensais que les médias audiovisuels libanais lui auraient donné la primauté mais non ils ne l’ont pas fait, préférant nous raconter la « valse des portefeuilles ministériels ». Je les comprends c’est plus facile à faire puisqu’on ne change pas une virgule d’un bulletin à l’autre. Entretemps, Israël va libérer les otages en contrepartie de cadavres. Olmert doit réciter la célèbre tirade de Don Diègue : « OTAGES ! O Désespoir … ».

Aujourd’hui 4 Juillet, Indépendance Day pour les 300 Millions de citoyens US dans le monde. Et également dixième année de la prise en otage du Liban par les extrémistes qui obéissent à la Syrie, à l’Islam et autres. « OTAGES ! O Désespoir » pour nous aussi !

Pages: 1 2 3

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution