Humeurs Passées (Juin 08)

01.06.08

Humeurs Passées (Juin 08)

Permalien 04:53:55, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

26 juin 2008

Le danger nous guette de partout. Une simple glissade et c'est peut être la guerre ouverte entre les différentes factions. Avec cette grande menace: l'armement du Hezbollah dépasse tous les armements des autres et malgré leurs promesses de ne pas tourner ces armes vers le front intérieur, le 8 Mai dernier ils les ont bien tournées vers Beyrouth et la montagne. Gommant ainsi leurs fallacieuses excuses : Nous nous armons pour défendre le Liban contre l'ennemi israélien, rengaine que nous écoutons depuis déjà longtemps et qui n'a apporté au Liban que destructions et catastrophes.

Il nous guette aussi dans la politique menée par les différentes factions politiques qui pourtant avaient juré, promis que l'on reviendrait de Doha pour former un gouvernement. Or un gouvernement pour être formé doit suivre les conditions constitutionnelles. Et les députés élus par la Constitution, ont nommé, toujours selon la constitution, le président Siniora pour occuper le poste de premier ministre. On lui demande de s'excuser. Très bien. Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, les députés qui sont en majorité avec lui, vont à nouveau le renommer pour le poste de Premier ministre. Pourquoi tourner en rond? La vraie cause, à mon avis, c'est le rêve insensé d'un certain maronite de faire basculer toute la république pour devenir président à la place du président. Et sans le nommer mes lecteurs auront deviné de qui je parle.
D'ailleurs le Chef des Forces Libanaises n'y est pas allé par quatre chemins en disant : "En vingt ans de carrière politique, Aoun n'a rien fait de positif." Et c'est vrai, même pour un observateur impartial, de constater que chaque fois que l'on avance d'un pas vers la constitution d'un gouvernement, le Général Aoun trouve le moyen d'inventer de nouvelles raisons pour en retarder la constitution. Et comme il a fait glander l'élection du président de la république, le voilà qui retarde par tous ses subterfuges, la formation du gouvernement.
A force de tourner en rond, il finira par avoir le vertige. Déjà c'est nous qui l'avons attrapé, ce vertige.

Bkerké espère que la sagesse de Sleiman permettra le retour à la stabilité. Belle figure allégorique. Car Sleiman en arabe est le célèbre Salomon de la Bible et en arabe on le surnomme : Sleiman el Hakim (ou Salomon le sage). Qui avait, souvenez vous, ordonné de couper en deux le bébé que deux femmes réclamaient comme étant le sien. Devant le m'en fichisme de l'une des femmes, Salomon avait donné l'enfant à l'autre femme. Est-ce à dire que le patriarche pousse le président à couper le Liban en deux pour que tous ceux qui croient en ce pays miracle, que l'on ne peut partager, se lèvent et refusent de le donner?
Il faut vraiment un miracle pour convaincre les gens de la Minorité de siéger avec les autres sous la présidence de M.Siniora. Leur bête noire.

Le Gouvernement met un million et demi de dollars pour empêcher de hausser le prix du pain. Les boulangers passent outre et haussent le prix de 500 livres libanaises. Encore une fois pour résoudre ce problème, Siniora et Haddad ont du pain sur la planche. Trouvera-t-on une Marie Antoinette pour dire au peuple : Vous n'avez pas de pain, mangez donc des brioches!

Des étudiants de l'AUB ont mis au point une voiture solaire. Plus besoin d'essence pour circuler. Un bon coup de soleil et on se paie une ballade. Seulement à voir le prototype, il faudra une sacrée place pour se garer . . . à l'ombre.

C'est vrai que l'Allemagne a gagné hier contre les turcs. Mais très franchement j'ai beaucoup plus été séduit par le jeu de l'équipe de Turquie. Et dire qu'en 14-18, les turcs s'étaient alliés aux Allemands. Comme quoi il n'y pas de reconnaissance... politique en sport.

J'ai rencontré une amie à l'hôpital
-Que fais-tu là? dis-je
-Maman est souffrante. Elle a une infection urinaire
-C'est grave?
-Non c'est gravelle...

25 juin 2008

Belle image que cette photo sur 6 colonnes dans l'Orient le Jour de ce matin. Je n'ai pas pu m'empêcher de téléphoner à mon très cher ami, Camille Menassa que l'on voit au premier plan pour le féliciter pour son garde-à-vous impeccable d'officier. Présidence militaire oblige. Quel résumé de notre vie politique quotidienne que tous les prélats et ulémas qui se sont rencontrés l'espace d'un déjeuner au Palais Présidentiel qui reprend ainsi sa position privilégiée de rendez-vous de tous les Libanais de toutes les confessions, de tous les rites. De plus il y avait là les membres du Dialogue national, qui tout au long de la guerre du Liban, n’ont cessé de se rencontrer pour tenter de préciser les points qui unissent et dépasser les points qui désunissent.
Issa Goraieb titre son édito "Le pourpre et le noir"
Un peu comme dans la chanson de Jacques Brel: "Ne me quitte pas" quand il dit :
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le"pourpre" et le noir
Ne s'épousent-ils pas?
Ne me quitte pas, ne me quitte pas, ne me quitte pas.

Mais en regardant toutes ces personnes autour du président Sleiman, on ne peut s'empêcher de se demander : combien de canons et de chars ont-ils à leur disposition pour mettre en application les bonnes résolutions qu'ils ont prises? Un seul uléma leur manque et tout est faussé. Et cet uléma n'est autre que le chef de Hezbollah, dont la force de frappe dépasse celle de tous et effraie même les israéliens, qui il y a deux ans ont tant souffert pour battre la résistance, celle ci se targuant, tout au contraire, d'avoir remporté la victoire divine sur l'ennemi. L'Etat Libanais et avec lui tous les prélats et les cheikhs peuvent bien proclamer leur volonté d'appuyer l'Armée libanaise et de condamner le fanatisme, la violence et l'utilisation des armes pour régler les différends politiques, cette dernière partie de la phrase vient , malheureusement, encourager l'utilisation des armes contre l'ennemi israélien. Avec les conséquences terribles que nous avons tous connues. Et quand le Hezb accuse des parties libanaises de travailler pour les intérêts d'Israël et de son maître les USA, il pourra très facilement, demain, attaquer les intérêts de la majorité qui sourit si fort à Condolezza Rice chaque fois qu'elle visite notre pays.Et si l'on en croit le porte parole de Hezbollah, même s'il y a un retrait de Chebaa, la paix ne se fera pas avec Israel avant d'avoir rendu Grenade et Séville à l'Islam...
Si ce n'était pas aussi dangereux, on aurait ri de tout cela. Mais c'est la guerre de mille ans que l'on nous annonce.

Il sera permis à tous les pays arabes de faire la paix avec Israël mais pas au Liban. Car justement le Hezbollah devra alors être dissous. Et il ne suffira pas de toute la mer Méditerranée pour le dissoudre.

Puisqu'on parle de mer, quatre allemands ont été enlevés par des pirates à bord d'un voilier en Somalie. Quelle"somme Ali" va-t-il demander pour les libérer.

Première femme nommée Général aux USA. Elle aura quatre étoiles. Mieux que dans le guide Michelin.

Les mannequins d'ébène ne font plus recette. Il semble qu'on leur préfère les mannequins "des-ben-laden"

24 juin 2008

D'abord Bonne Fête à tous les Jean, Johnny, John, Jaune (ha!). Jauni, (ha ha) Jaunisse (Ca suffit! - Oui maître.)
C'est un prénom très répandu et il se marie avec beaucoup d'autres dont le plus beau (Hmm!Hmm!) est Jean-Claude ...

Heureuse première initiative du Président Sleiman de réunir à Baabda tous les Chefs religieux de notre pays qui ont, en choeur, applaudi à l'initiative et encouragé le dialogue national. Une première pour notre nouveau président qui a plaidé aussi en faveur d'un gouvernement où les noms n'avaient pas d'importance, l'important restant pour lui la sauvegarde de notre pays déchiré par les surenchères insensées des politiciens qui ne savent plus à quelle insulte se vouer pour se montrer braves aux yeux de leurs partisans.

M.Siniora est revenu avec beaucoup d'argent de la capitale autrichienne pour rebâtir les camps dévastés par la guerre de Nahr el Bared. Même en tant que premier ministre démissionnaire, il poursuit des...missions. Même comme chargé de former le nouveau gouvernement, il s'est chargé de plaider la cause palestinienne, au grand dam, sans doute, des fous de Dieu qui auraient voulu, eux mêmes, procéder à la reconstruction des camps. Mais les financiers en Autriche leur ont dit Fichez le camp. Et les Palestiniens vont attendre que l'argent ..."Vienne"

Aoun a invité Siniora à se démettre si le blocage persiste.
D'abord il a oublié que c'est un gouvernement Siniora qui lui a donne le droit ..."d'émettre". Ensuite Siniora devrait demander au Chef du Courant Libre d'émettre le désir de se démettre de sa qualité d'empêcheur de gouverner en rond.

Un million et demi de dollars pour maintenir le prix du pain. Si on prend pain dans sa prononciation anglaise, (=douleur) le gouvernement va avoir "du mal" pour trouver cet argent. En conclusion, Sami Haddad, le ministre des Finances, prouve que c'est un vrai "trésor"

Devinette de mon cru. Quels sont les jeux de cartes qu'aiment le plus la majorité et la minorité libanaises?
Les femmes de la majorité aiment jouer le Conquin Quatorze. Celles de la minorité ne connaissent que le Sab3a wa Ness (sept et demi...) Car elles arrivent avec peine à ...8

Carla Bruni accompagne son mari en Israël. Et en bonne femme du président français, elle a appris comment on dit Bonjour en israélien. Et rencontrant un officiel elle lui dit: "Shalom". L'homme qui ne doit pas trop l'aimer lui répond: "Shalfemme".

23 juin 2008

Le regretté Cheikh Pierre Gemayel, le père des présidents Bachir et Amine, se demandait toujours dans ses déclarations quasi quotidiennes: Ayyou Loubnane Narid?(Quel Liban voulons nous ). Et nombreux étaient ceux qui trouvaient ses paroles un peu enfantines et très loin de la politique politicarde du moment. Et j'entends l'autre soir un des cheikhs de Hezbollah (et comme ils sont nombreux !), se demander (sans même payer des droits d'auteurs...): Ayyou Loubnane Nourid?
Nous on sait évidemment quel Liban voulait Cheikh Pierre. Et nous savons pertinemment bien, quel Liban veut le Hezbollah et à travers lui, tous les Ayatollahs chiites.

Et la différence est apparue nette et claire grâce à la réunion de près de 150.000 Libanais réunis à la Place des Martyrs hier dimanche pour la béatification de Abouna Yaacoub, qu'on ne pouvait pas ne pas comparer à une autre réunion également religieuse dans les rues de Dahyeh .

D'un côté, une messe et des chants liturgiques comme chantés par des anges avec un orchestre symphonique et des prières qui sortaient de 150.000 poumons demandant la paix et la grâce au bon Dieu et criant que le Liban est le pays de la sainteté et de la foi en un Dieu unique et miséricordieux.

Et d'un autre coté, des discours prononcés avec violence, voire quelques fois avec haine avec des centaines de miliciens qui se frappent la poitrine avec fougue, et scandent de slogans hostiles à l'ennemi qui est l'ennemi de tout le Liban et non point d'une partie de ce petit pays que tout un chacun essaye de mettre sous sa coupe.
D'un côté : "pardonnez nous nos offenses comme nous avons pardonné à ceux qui nous ont offensés".
De l'autre :"Al mawtou li Israel,Al mawtou li Amrica".
D'un côté les trois grands responsables de l'Etat: Sleiman, Berri et Siniora, et des ministres, des députés appartenant aux 8,11 et 14 Mars et à tous les jours de l'année tous attentifs aux serments d'allégeance au Dieu tout puissant et éternel, à la foi de Abouna Yaacoub et à ses miracles.

Et de l'autre une présence hautement armée, musclée mais pas d'officiels de l'Etat à part les députés du parti, attentifs aux discours du grand Patron qui dénie même à l'Etat le devoir d'exister et qui arrive à ses fins derrière le paravent de ses alliés revenus de Paris et qui perdent eux aussi leurs...paris sur l'Etat.

Alors aux deux questions similaires que nous posait Cheikh Pierre et que nous posent les Imams, moi je reponds: je désire le Liban de Abouna Yaacoub, un Liban fait d'amour d'amitié et de tolérance. Un pays ouvert vers l'Occident et les pays arabes comme l'avaient décidé Bechara El Khoury et Riad Solh fiers d'être Arabes, mais fiers aussi de notre culture ouverte à toutes les cultures et non point figée dans l'hier que l'on veut appliquer demain. Un Liban pluri- confessionnel donc pluriculturel ouvert au progrès et ouvert au débat, non pas gouverné par les armes et les menaces, mais par la démocratie de la parole libre et indépendante, le discours qui respecte les autres, le rapprochement qui bâtit l'avenir. Le Liban ou l'on chante et l'on danse et non pas le pays ou l'on se tapit derrière les murs pour éviter les tirs de balles. Un Liban ou je suis libre de penser ce que tu ne penses pas et où tu es libre de haïr ce que je pense. Car toi et moi nous ne pouvons que croire en un seul dogme universel: LA LIBERTE.

Réunir 150.000 personnes avec 35 degrés à l'ombre,sans que personne ne se fâche,sans que personne ne soit blessé, sans que personne ne soit transporté vers l'hôpital et qui partagent tous la foi de cette jeune handicapée qui dit tout simplement: "Je viens prier Abouna Yaacoub pour qu'il me guérisse", chanter Gloire à un Dieu qui n'a pas de partis car il ne peut pas avoir de parti-pris, chanter les louanges du sauveur dans un lieu,qui hier encore était occupé par des partisans sans but précis, voila le Liban que je veux. Un Liban non seulement miraculé mais qui peut encore sanctifier ses enfants et créer des Saints parmi les Libanais.

La béatification d'Abouna Yaacoub, hier à la place des Martyrs est le plus beau des miracles que le saint homme ait accomplis après sa mort.

21 juin 2008

Ma lettre ouverte au Général Michel Aoun m'a attiré de nombreuses critiques de la part de ses fidèles. Il fallait s'y attendre et je remercie tous ceux qui m'ont écrit car ils me font l'honneur de lire mon blog. Et je respecte leurs opinions et leurs critiques.

Ceci dit nous sommes le 21 Juin. Deux fêtes sont habituellement célébrées en ce jour : La fête de la Musique et la fête des Pères.

La Fête De La Musique a été inventée en France par Jack Lang alors Ministre de la Culture. Une idée qui allait devenir au fil des années, une véritable machine à rassembler les gens autour de musiques diverses allant du jazz à la musette, des concerts classiques à la guinguette.
La Fête De La Musique est célébrée au Liban depuis plusieurs années déjà et les jeunes en sont fous, d'autant plus que ce n'est pas l'exclusivité de Beyrouth mais que cela se passe partout au Liban.
Vive la musique ! Si on pouvait en jouer durant les consultations ministérielles. La musique adoucit les moeurs, dit-on.
A ce propos en Russie quand des morses sont très énervés dans les zoos, on fait parader des jeunes filles slaves devant eux et ils se calment. Moralité : Les "Moujiks" adoucissent les "Morses"…


Bonne Fête à tous les pères. De tous les âges. De toutes les cultures. De toutes les confessions. Etre père, c'est le plus beau métier du monde. Vraiment. Et qui n'a pas eu cette grâce, ne connait hélas pas le bonheur de "prendre un enfant dans ses bras", le voir grandir, veiller les nuits quand il est malade, applaudir à ses succès, avoir la larme à l'œil quand il ou elle vous quitte aux bras d'une ou d'un autre et qui, bonheur encore plus suprême vous annonce d'une voix émue : Papa, tu vas être grand père.
A tous les pères qui me lisent je souhaite bonne fête, bonne vie, bonne continuation de vie. Et surtout le bonheur d'avoir trois enfants comme ceux que Bicha et moi avons mis au monde et qui au fil des ans ne nous ont donné que joies, bonheur immense, et véritables sentiments de fierté. A tous les pères, je dis bon courage dans la vie et si par hasard un jour ils ont de la peine, qu'ils en parlent à leurs enfants car ceux là trouveront le mot qu'il faut, l'étreinte qui soulage, le rire qui guérit et l'amour qui transporte. A tous les pères qui me lisent, je dis tout simplement bonne fête, longue vie et profitez à tout instant du bonheur immense d'être père.

Un autre Père est à fêter durant ce weekend. Il s'agit d’Abouna Yaacoub. Béni soit ce Liban qui engendre tant de saints hommes et de femmes. Bienheureux Abouna Yaacoub, priez pour nous.

Bon weekend

20 juin 2008

Gouvernement, gouvernement! Que de crimes on commet en ton nom! Non mais cela suffit. On se perd dans les labyrinthes de ce que l'on appelle opposition et dont on se demande vraiment à quoi ils s'opposent. Quand le Président Lahoud était en fonction, il a travaille avec celui qui était considéré comme le plus opposant à sa politique : Rafic Hariri. Malgré cela, on arrivait à faire un gouvernement en une dizaine de jours au maximum. Car il se dessinait dès le début des discussions ministérielles, une sorte de consensus autour des personnes à inviter, pour faire partie des gouvernements successifs. Dès l'avènement d'Emile Lahoud, on assista pour la première fois à une dérogation de la majorité parlementaire autour d'un nom comme l'exigeait le Traité de Taef, tant combattu en son temps par le Premier Ministre Michel Aoun. En effet, alors que le Président Hariri avait été nominé par une majorité de députés, dès l'élection du Général Lahoud, il n'avait pas pu former de gouvernement tellement les écueils devant lui étaient nombreux et les députés nommèrent à sa place le Premier Ministre Sélim Hoss. Augurant ainsi de la traversée du désert de Hariri, qui s'était terminée par son élection fracassante aux élections de Beyrouth.
Allons-nous assister à la même opération de sape, organisée cette fois ci non pas par le Président de la République (le Président Sleiman est loin d'être un intrigant) mais par les opposants (encore une fois opposants à qui ??? puisque Sleiman a été élu à une écrasante majorité...), qui se cachent tous derrière l'image maronite de Michel Aoun pour faire passer leur désir d'hégémonie sur l'Etat Libanais, qui deviendra Wilayet el Faqih.
Ce matin, j'ai rencontré un ancien député sunnite libanais, de Beyrouth, un homme jadis haut en couleurs. Après les embrassades de rigueur, il m'a dit "Le Hezbollah, aujourd’hui tient la décision. Bientôt il va tenir tous les rênes du pouvoir." Et s'il avait raison? Tout porte à croire que cette prédiction est une réalité absolue de la politique de notre pays.
Le salut pourrait venir finalement de notre Duc de Berry, qui par sa perception des difficultés pourrait trouver la porte de sortie, raffermissant ainsi sa à cause de la clause changée de Taef (qui fixait à 2 ans le mandat du Chef du Parlement) a fini par en doubler la mise, le Président de la chambre élu, gardant les clés du Parlement durant quatre longues et interminables années.

Pourra-t-on nous en sortir?Eh bien à l'heure de la Béatification du Père Yaacoub (Abouna Yaacoub), il y a fort à parier que notre Bienheureux voudra bien accomplir un miracle en permettant aux aveugles (de la politique) de voir, aux muets de s'exprimer haut et fort pour battre le système et aux sourds d'entendre la voie de la raison à défaut de la voix de la déraison.

Moallem affirme : La Syrie n'intervient pas dans la formation du Gouvernement. C'est peut être vrai. Mais il fut un temps aussi ou la Syrie n'intervenait pas dans la formation des gouvernements : elle les imposait.

Je ne sais pas si vous avez eu la même mésaventure que moi, mais je vous la raconte:
On me téléphone de la gendarmerie de Baabda l'autre jour pour me dire qu'il y a une condamnation à mon encontre pour payer un procès verbal daté du 8.12 2003 (sic...), pour stationnement en deuxième file dans la rue Hamra (resic).
Il faut payer 200.000 Livres dit la sentence du Tribunal.
Sinon aller en prison pour un jour. (re-re-sic)
Si parmi mes lecteurs, certains ont eu la même mésaventure, prière me dire comment ils ont fait pour s'en sortir?
Noter svp que j'ai un chauffeur quand je me déplace (à Hamra surtout...) et que nous n'avons pas souvenance que nous ayons été verbalisés.
J'ai bien envie d'aller en prison un jour!!! Ah non au fond : habituellement on amène des "oranges"aux prisonniers.

L'Allemagne a pris une belle option pour la victoire en finale de l'EURO 2008. Les voir jouer hier contre les talentueux portugais qui méritaient aussi de gagner,é tait une joie très grande. Vraiment Deutchland Uber Alles.
3-2 après un suspens à couper au beurre.

19 juin 2008

Lettre ouverte à M. Michel Aoun

Au nom de tous ceux qui vous ont aimés et qui ne vous aiment plus,

Au nom de tous ceux vous ont idolâtré et qui refusent d'encore vous adorer,

Au nom de tous ceux qui sont montés, instantanément,offrir leurs corps en barricades contre les bombes dont on menaçait le Palais de Baabda et qui ont été déçus par votre départ dès que les syriens ont lancé leur attaque pour vous en déloger,

Au nom de tous ceux qui ont pleuré quand une frégate française est venu vous cueillir sur les plages d'Antélias, après votre séjour forcé dans l'ambassade de France à Mar Takla et qui vous ont entendu adresser à la France une longue liste de critiques,

Au nom de tous ceux qui vous ont accueillis à l'aéroport et dans le Centre ville croyant retrouver en vous celui qui leur avait donné tant d'espoirs en 1989, et qui découvraient un leader fatigué, malade de pouvoir,

Au nom de tous ceux qui en votre nom sont descendus à la place des Martyrs pour demander, ce 14 mars 2005, que partent les Syriens et qui vous ont vu deux mois plus tard signer une convention avec les principaux alliés des Syriens au Liban,

Au nom de tous ceux qui vous portaient aux nues et dont la majorité ne croit plus en vous,

Au nom de Gebrane Tueni qui a été votre bras droit lors de votre révolution du 14 mars 1989 et qui est tombé, assassiné par ceux la mêmes avec qui vous avez fait la paix,

Au nom de Samir Kassir, mort pour la cause que vous défendiez et que vous avez attaquée à votre retour,

Au nom de Pierre Gemayel, l'espoir de toute une jeunesse, lâchement assassiné par des mains dont vous devez certainement connaître les commanditaires,

Au nom de tous ces autres martyrs tombés parce qu'ils croyaient dans un Liban auquel vous croyez également mais dont des gens tapis derrière votre auréole sont en train de changer littéralement l'image sans que vous ne réagissiez,

Au nom de tous ces Libanais qui n'aiment pas le régime syrien assassin de tant de valeurs humaines, et qui vous ont entendu dire qu'une visite à Damas est chère à votre coeur,

Au nom de votre camaraderie avec le président Sleiman qui était votre collaborateur dans l'armée et qui est devenu aujourd'hui le président de tous les Libanais, élection que vous devez enfin admettre,

Au nom de tous ces chefs sunnites que vous avez blessés par vos propos et qui ont tant fait pour vous convaincre de revenir dans le giron de la République

Au nom de tous les morts, au nom de tous les vivants,
Au nom de mes enfants blessés durant la guerre que vous aviez menée en 89 et qui vous ont quand même applaudi et adoré et qui maintenant se rendent compte de leur dure déception,

Au nom de ce Liban que vous dites aimer, et que vous aimez, je ne peux en douter,

Au nom de tout cela et de bien plus encore,

Changez votre politique, Mon Général. Rejoignez la place qui vous va à merveille, dans le giron de ceux qui croient en un Liban indépendant et libre, dans un Liban qui regarde vers l'avant et non vers un ténébreux passé, proche ou lointain, redites nous ces mots que vous disiez et qui nous avaient donné tant d'espoirs, éloignez vous de ceux qui vous utilisent pour faire passer leur programme de prise de pouvoir de cet État ouvert vers la mer et les horizons lointains, revenez à votre véritable vocation de leader fidèle à la démocratie et loin des ténèbres de l'autoritarisme, refusez d'être le porte parole de gens qui pour s'exprimer utilisent leurs armes contre leurs amis leurs frères leurs confrères et accusent les autres de s'attaquer à eux,

Redevenez tout simplement: taratatatata Général.

Mais hélas, il est trop tard et comme Samson vous êtes en train de détruire le temple sur la tête des Libanais.

Mais également sur votre tête.

18 juin 2008

LETTRE OUVERTE A L'EMIR DE QATAR

Monseigneur l'Emir,

Vous avez été vous, votre Premier ministre et votre peuple, assez charitables, pour accueillir plus d'une centaine de personnes comprenant tous les chefs de partis, les candidats à la présidence, les opposants et la majorité, ceux qui veulent se montrer et ceux qui veulent démontrer, et également ceux qui veulent démonter tout ce que vous étiez en train de monter, pour le bien de notre pays, plus cher à votre coeur qu'aux leurs.
Vous avez constaté de visu, les contradictions de tout un chacun et connu tous les affres des discussions oiseuses, que mène l'opposition,connue aussi sous le pseudonyme de minorité, en mettant les bâtons dans les roues parce que jusqu'à la dernière minute, les chrétiens de cette opposition cherchaient à mettre leur chef à la tête de l'Etat,malgré les injonctions, non seulement de la Ligue Arabe mais de toutes les capitales occidentales, ralliées à la candidature du Général Michel Sleiman, salué comme le sauveteur de cet état de crise dans lequel nous vivons.
La minorité, hélas, vous a soutiré cette hérésie qui s'appelle "la minorité de blocage" qui bloquait tout et qui continue à bloquer aujourd'hui la formation du gouvernement libanais sensé avoir été formé dès la première semaine de l'élection du Nouveau Président,
Ce faisant, regardez à quoi nous en sommes arrivés. Trois semaines déjà et nous ne sommes pas arrivés à former un gouvernement, car M.Aoun est en train de se servir de ce tiers de blocage pour continuer à faire les quatre désirs de la Syrie, que malheureusement, la France a invitée à la fête du 14 Juillet après lui avoir pardonné ses péchés. Et qui se frotte les mains? Le Hezbollah et Amal bien sûr! Eux qui avaient commencé la guerre du 7 Mai, sont là, derrière la marionnette, en train de bouger les fils de leur politique qui est de proclamer "Wilayat el Faqih" que personne n'a encore pu m'expliquer même les amis chiites qui me sont très proches.
Et aujourd'hui, M.Aoun lance que le prochain gouvernement ne verra pas le jour avant 10 mois c'est à dire aux prochaines élections. Qui est donc Président de la République? Eh bien franchement c'est Michel Aoun. Hélas. Car il fait ce qu'il a envie de faire sans souci de la destruction systématique de l'Etat que lui même a toujours voulu fort et indépendant.
Le chantage est insupportable. Mais nous, les simples civils, citoyens libanais, sommes les victimes de ce chantage. Après l'euphorie, voilà que nous commençons à déchanter parce qu’on a donné le tiers de blocage à M Aoun et ses alliés.
Malgré les avertissements de la Majorité, qui voyait venir cette impasse ridicule et assassine.
Vous voyez, Monseigneur l'Emir, vous n'avez pas écouté la bonne parole. Soucieux que vous étiez de faire cesser la guerre au Liban et élire un Président de la République. Le Président Sleiman a maintenant entre les mains, un cadeau empoisonné, hélas!
Pourrez-vous sortir le Liban de cette nouvelle impasse?

Fin de la lettre ouverte.

Le 18 Juin est une date anniversaire en France. C'est celle de l'appel vibrant que le Général de Gaulle avait adressée aux Français au lendemain de l'occupation de la France par les nazis en 1940. Cet appel qui a été suivi par tous les français libres et qui a créé l'esprit de la Résistance. Cette Résistance allait se galvaniser quatre ans durant pour aider les forces alliées à bouter les nazis hors de la France et à battre le régime hitlérien en 1945.
Le peuple Libanais sans appel de l'extérieur a réussi le 14 Mars 2005 à obliger les forces syriennes à quitter le Liban. Il y avait ce jour là des centaines de milliers de partisans du Général Aoun rassemblés avec les forces vives du Pays à réclamer le départ de la Syrie "aujourd'hui si chère au coeur" de leur leader.
Hélas, la suite a prouvé que l'Alliance du Général avec le Hezbollah est en train d'entraîner l'occupation du Liban par les partisans de "wilayet el Faqih".
Qui lancera l'appel de la fin de l'occupation, de toutes les occupations?

Bad Day pour les joueurs français qui se font éliminer 2-0 par les italiens. Quand on habite une botte, on s'en sert pour mieux shooter...

17 juin 2008

Qui se met au garde-à-vous devant qui? Le Michel qui était colonel quand l'autre Michel était général en chef de l'armée.? Ou l'ancien général en chef de l'armée devant le président de la République libanaise, sortant des rangs de la même armée? Cette question m'a été inspirée par la photo en première page de l'Orient-Le Jour, où l'on voit côte à côte Michel et Michel, tous les deux en civil, l'un souriant à droite de l'image. L'autre circonspect à la gauche de l'image se demandant encore dans son for intérieur ce qu'il peut encore inventer pour devenir le président à la place du président.
Aoun a affirmé que ce n'est pas contre Elias Murr qu'il en avait mais contre le fait que ce portefeuille ne soit dévolu à Elias, contre lequel le Hezbollah a une liste d'accusations qui remontent au temps où le fils du troisième Michel faisait les éloges de Michel (président) auprès des autorités américaines.

D'ailleurs les députés de Hezbollah ont démontré durant ces trois derniers jours, leur phobie du ministre de l'Intérieur. Regardez ce qui se passe à la Békaa, où les barbus sont en train de bombarder un village paisible. Au nom de la lutte contre l'alcool. Ce village ne s'appelle-t-il pas ..."Bar ELIAS"?

Belle autre image:l'éclat de rire de Mme l'ambassadeur des USA au Liban. Encore une Michelle qui joue un rôle important dans notre vie politique et loin des projecteurs.
On n'a pas su si Condoleeza a pu prendre un repas au cours de sa cavalcade au pas de course pour voir les trois présidents. Mais de source informée il semble que l'on a renoncé au repas, au menu duquel il y avait du poulet au riz. Le Hezbollah avait mis son veto. Et l'un d'eux a dit :"Je ne participerai pas au déjeuner. I don't like Rice".


"O temps suspends ton vol
Et vous heures propices
Suspendez votre cours"
Ce sont là les trois premiers vers du "Lac" de Lamartine.
Il aurait certainement utilisé les mêmes trois vers pour commencer un poème où il aurait parlé de la vallée qu'il a tant aimée au cours de son séjour au Liban.

Cette vallée si verdoyante et qui trouve dans les habitants du Metn de ce début de 21ème siècle, de véritables barbares qui s'en prennent à la verdoyante vallée pour y jeter des détritus et tuer le peu d'espaces verts qui nous restent dans nos vallées. Quand on est à Hammana et que l'on regarde la vallée (Hammana, rappelons le reçoit le FESTIVAL DE L'Humour entre le 20 et le 27 Juillet et le célèbre chansonnier français SMAIN a confirmé sa participation...), on comprend pourquoi le célèbre poète français a tellement aimé cette vallée. Comment faire pour la sauver? Joignez vos efforts a ceux de l'Association Nature Sans Frontières et faisons quelque chose. Il faudrait, le mieux, alerter l'irremplaçable ministre de la culture Tarek Mitri, car cette vallée doit être classée comme domaine classé à sauvegarder contre vents et marées.
Elle deviendra ainsi "Dure à Vallée"

L'Union Générale des Chambres de Commerce présidée par Adnan Kassar recevra jeudi le 12eme Congrès des hommes d'affaires arabes dans le bâtiment Adnan Kassar inauguré à cette occasion. Un monument pour un homme qui durant toute sa vie a été ...un Monument de travail pour l'Economie Libanaise.

La France va réduire les effectifs de son armée de 54.000 hommes. Les Etats Majors sont ..."a-l'armés"

Un cinéma luxueux avec salons privés pour deux : C'est la dernière trouvaille d'un propriétaire de cinémas à Tokyo. Dans la description de ce magnifique projet (salons privés, pour couples qui seront dorlotés avant, pendant et après la séance,une phrase a attiré vraiment mon attention:"le couple n'aura pas à faire "la queue" devant la porte".Logique ils doivent avoir payé pour faire la queue… une fois dans leurs loges.
Ce qui me rappelle la devinette salace qui dit: Quel est le meilleur moment de l'amour: avant, pendant ou après.

REPONSE : C'est avant. Car après c'est "pendant."

Youssef Chahine est dans le coma. Prions pour sa totale guérison. Il est trop tôt pour lui de rejoindre Dalida. Qui avait joué dans un de ses plus beaux films.

16 juin 2008

Quand on n'avait pas élu le président de la République dans les délais prévus, j'avais commencé à titrer mon humeur en donnant le nombre de jours sans Président de la Raie-Publique et j'étais arrivé jusqu'à presque 200 jours.

Devrais-je recommencer par le nombre de semaines "sans gouvernement" et arriverais je à 52 c'est à dire jusqu'aux élections législatives?

Cela me semble possible .Car les mêmes joueurs jouent le même jeu du blocage et nous n'en avons pas fini de sitôt des surenchères et des vétos et du portefeuille que l'on veut donner à l'un ou l'autre. Venu d'une institution où il lui suffisait de donner un ordre pour qu'il soit immédiatement entendu, Michel Sleiman doit vraiment être dérouté de voir toute cette pagaille autour de lui, ces va et vient ridicules et ce peu de confiance des politiciens libanais dans le système de désignation des ministres. Un baptême de Présidence vraiment difficile pour lui.

Comme également il nous est difficile de digérer cette photo en première page des journaux libanais montrant la délégation française en visite à Damas portant l'invitation du président Sarkozy au président Assad afin que ce dernier assiste au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées.

Oubliées les promesses de boycott de la Syrie si elle ne fout pas la paix au Liban. Oubliées les bonnes paroles à M. Siniora quand il a versé des larmes en Juillet 2006.Oubliée la Conférence de Saint Cloud où les français avaient tancé la Syrie et d'où on était sortis gros Jean comme devant.

Le drapeau français va se baisser en passant devant M. Assad debout sur la tribune officielle. Allons enfants de la Patrie, les jours de déboires sont arrivés.

Le sort du Liban se joue entre trois Michel, Il y a le Président qui cherche à tout faire pour faciliter le travail de M. Siniora pour former le gouvernement. Il y a celui qui épluche les oranges à la recherche des pépins qu'il trouvera dans chacune d'elles et qu'il pourra semer sur les routes de la conciliation et de la réconciliation. Sous prétexte dit il de sauvegarder la force des Chrétiens au Liban. En s'alliant avec ceux qui veulent simplement mettre fin à la patrie que nos ancêtres nous ont léguée. Et enfin le troisième Michel, expert en politique qui a su quand quitter le bateau orange car il ne s'était pas trompé de Michel à la présidence, lui. Et qui met en avant son fils Elias pour mieux contrôler le portefeuille de l'Intérieur, de l'extérieur.

Messieurs les Michels donnez nous un gouvernement qui puisse permettre au Liban d'être à la hauteur des événements qui l'attendent.

Les Tchèques ont été sortis par les Turcs. Dans une fin de match époustouflante. L'histoire (la vraie) se renouvelle. Et les Ottomans ont battu l'empire Austro-Hongrois.
A Prague, on a pleuré devant cet "é-thchec"

14 juin 2008

Termite : Insecte social (ordre des isoptères) appelé aussi fourmi blanche, fréquent surtout dans les pays chauds où il cause de grands dégâts aux habitations en creusant ses galeries dans le bois d'œuvre (définition du dictionnaire Hachette qui met aussi l'image d'une termite des côtes méditerranéennes)

Opposants au Liban : personne asociale (ordre des minoritaires) appelée aussi barbu et orange. Ils sont fréquents surtout dans les pays chauds (note de JCB : le Liban est chaud et méditerranéen) où il cause de grands dégâts aux habitations (voir les journaux libanais entre le 12 juillet et le 13 aout 2006 et ceux entre le 7 et le 15 Mai 2008...et jusqu'à ce jour) en creusant ses galeries(Semaan?) dans le bois d'œuvre. ( Ma définition... et "j'achète" Terminator 3)

Conclusion de cette démonstration : L'opposition est une grande termite qui est en train de saper les fondements de la nouvelle République comme elle a sapé durant deux ans et plus les fondements du Liban.

A force de vouloir tel ou tel ministère, à force d'exiger telle ou telle fonction, à force de mettre des vetos sur le nom d'un ministre qu'hier elle avait essayé d'assassiner dans sa voiture, l'opposition qu'elle soit orange ou barbue ou même cagoulée, est en train purement et simplement d'assassiner le Liban et de vouloir le faire revenir à l'état de non Etat, à l'état de chienlit orchestrée, au régime des ayatollahs qui flirtent avec les USA, et au cynisme de l'ego insoutenable d'un général qui n'en finit plus de rêver d'être calife à la place du Calife et c'est Iznogood.

Amro est revenu mais ce pauvre Zorro n'a plus que des zéros dans la main tellement les zéros de notre politique sont fatigués et fatigants. Doha Bis, Taef ter, Ligue 1...Tant que quelqu'un dira : ôte-toi de là que je m'y mette, on voit la moisissure s'installer et amener avec elle toutes les termites voraces qui creusent des galeries capables de faire tomber tout l'édifice et les dix fils de la Nation (je laisse le choix des dix fils à l'imagination de mes lecteurs)

Titre de l'Orient Le Jour concernant le match Hollande France : La tornade "Oranje" noie les Bleus. Et c'est vrai la défaite a été très sévère. 4 buts à un c'est vraiment la tornade. Il y a des oranges au Liban qui rêvent de faire la même chose ici. Eux s'en "foot" de l'avenir du Liban.

A la veille de l'arrivée de la France à la tête de l'Union Européenne, l'Irlande a voté contre le traité de Lisbonne qui devait assurer quand même un avenir brillant pour le Vieux Continent (il ne fallait pas faire les élections un Vendredi 13). L'Europe semble s'acheminer vers un démantèlement sans en avoir ..."l'EIRE" et les Irlandais enterrent le traité dans la ..."bière"

Nouvel exploit de Karim Farès au cours d'un concours hippique de saut d'obstacles en Allemagne. Après tout il porte bien son nom; Farès c'est bien chevalier. Et Karim est un grand chevalier....Bravo!

Autre personnage, autre course. Tournée au galop de Bush en Europe pour faire ses adieux à ses amis. Il n'ya pas à dire le Président US a mis les "Bushées" doubles.

Vendredi 13 juin 2008

Eh oui c'est un vendredi 13 ! Et les superstitieux doivent être restés à la maison calfeutrés pour chasser les démons qui leur veulent du mal. Je suis né un vendredi 13. Ça, vous le savez déjà puisque je le clame chaque fois que j'en ai l'occasion. Je ne suis pas superstitieux, touchons du bois. Mais j'en connais qui sont affolés quand tombe un vendredi 13. Evidemment les légendes les plus farfelues sont inventées pour retracer l'origine de cette superstition.
Aux USA par exemple, la plupart des grands hôtels ne comportent pas un bouton d'ascenseur 13. Ce qui fait que si vous pressez sur le bouton 14, vous arrivez à l'étage ...13. Allez-y comprendre quelque chose.

C'est aussi la Saint Antoine de Padoue. On lui dit toujours : Rendez ce qui n'est pas à vous. En arabe on dit de lui "Al Harami" (le voleur.)
Je ne comprends pas ce surnom. Bonne fête à tous les Antoine, Tony, Tannous, Mtanios, Antonios qui fêtent St Antoine le 13 Juin et non pas le 17 Janvier (St Antoine le Grand, dont on dit qu'il n'est "pas-doux")

A peine le Journal de France 2 s'était il terminé hier soir que je reçois le coup de fil d'un grand ami du Liban, français, né chez nous et qui a longtemps vécu dans notre Pays. Il se prénomme Michel et nous l'avons connu il y une vingtaine d'années. Il est revenu souvent nous rendre visite et surtout rendre visite à tous les lieux où il avait passé sa jeunesse.
La raison de son coup de fil? Sa colère! Sa colère de voir le Président Sarkozy inviter Bachar el Assad aux festivités du 14 Juillet. Il était carrément fou de rage. Car on n'invite pas au 14 juillet "un homme qui a les mains rouges du sang des innocents libanais, un homme qui est derrière tant de meurtres et d'assassinats, le chef d'un pays qui fait régner la terreur, d'un pays qui a spolié le Liban durant toutes ces années."J'ai eu beau lui expliquer les raisons d'état, il n'a rien voulu entendre. Et il espérait que Sarko, devant les pressions, changeât d'avis.
Voilà comment réagissent les amis, les vrais, du Liban
Alors que chaque jour nous avons l'exemple de libanais qui louent les bienfaits de la Syrie et qui ne demandent qu' à voir les troupes syriennes revenir au Liban pour que brille à nouveau leur pâle étoile. Sarkozy se rétractera-t-il? Et s'il le fait à quoi devons nous attendre ici au Liban?
Français, Françaises, Bachar Assad ne mérite pas encore d'être "le Héros de la (place ) Concorde". Défilez-vous. Et ne défilez pas ce jour là!

Quelqu'un va-t-il enfin dire à la minorité qu'elle doit se désolidariser du général qui empêche les choses de tourner en rond ? Même le Duc de Berry semble en avoir assez des exigences du Comte de Rabyeh. Avez-vous écouté l'ancien ministre et député Michael Daher défendre les prérogatives du Président de la République et des conseils qu'il a donnés au nouveau président concernant la formation du gouvernement ? C'étaient vraiment de très bons conseils. Et dire que cet homme a été pressenti pour être élu après Amine Gemayel. Et M. Murphy avait dit : Michael Daher ou le Chaos. Evidemment ce fut le chaos. Le K.O. si l'on en juge par les destructions que le Liban a subies durant les deux années suivantes. S'il avait été élu, Aoun n'aurait pas formé le gouvernement militaire qui a coupé le Liban en deux, 4 voire parfois 6. René Moawad serait encore vivant, Elias Hraoui aurait été élu plus tard et le tandem Hariri-Hraoui aurait mieux gouverné. On n'aurait pas eu Taëf. On n'aurait pas eu tant d'attentats qui ont fauché le meilleur de notre jeunesse politique. Avec Michael Daher, on aurait peut être échappé au chaos.Et sûrement au K.O.

Sans doute a-t-on dit à MM Siniora et Berri que le Bon Mousseux revenait à Beyrouth pour qu'ils éclatent ainsi de rire en première page de l'Orient Le Jour. Gens qui rient, et gens qui pleurent. C'est la condition humaine des libanais qui n'en peuvent plus de plier sous le poids de la cherté de vie, accentué par une vacance de pouvoir exécutif des plus incongrus. Je n'ose même pas leur dire BASTA! de peur que Hezbollah ne me réponde : DAHYÉ!

Avez-vous remarqué que jamais la terre n'a tremblé autant au Liban Sud que depuis que cette région est sous occupation des milices de Hezbollah ? La région tremble-t-elle à cause des menaces d'Israël? ou simplement tremble t-elle de peur des exactions du Hezb?

L'EDL promet un retour à la normale à partir de ce dimanche. Heureusement qu'elle nous met ..."au Courant"... du Futur...

Une personne a gagné le gros lot du Loto hier. 2.200.000 dollars US pour avoir joué les numéros 3-6-7-8-33-35.
Vraiment il y a des gens qui ont de la chance. Répondez à cette question : auriez-vous pensé à jouer cette série de numéros si étranges? La chance est vraiment aveugle. Voila au moins un Libanais heureux. Et qui verra la vie d'un autre ...oeil

12 juin 2008

Pourquoi être plus royaliste que le Roi? Si les "responsables"(sic) ne veulent pas s'occuper de politique et jouer à un monopoly où les pions sont des noms qui peuvent aussi bien être sur la case départ ou la case prison, je me demande pourquoi je devrais faire une chronique où je parle politique. Personne ne m'oblige à parler du néant.

De quoi parlerai-je me dites vous. Oh les sujets ne manquent pas et en classe du secondaire nous avons traité non moins de 100 sujets de rédaction et de réactions pour ne pas être en panne, aujourd'hui que nous sommes d'un âge certain.
On peut parler d'amour par exemple. Je suis un expert. Ce n'est pas une publicité mesdames, mesdemoiselles, mais une réalité. J'ai beaucoup écrit, dans mon jeune,âge des poèmes d'amour, inspirés, je dois le dire, par Jacques Prévert qui était mon poète favori.
Un de ces poèmes s'intitulait:

BOIS

C'etait hier
Souviens toi,
C'était hier
Et moi,
Pour te garder au chaud
J'avais mis de l'eau
Sur le réchaud
Pour faire du thé
ou du café
Ou du café au Lait

C'était hier
Souviens toi,
Mais tu avais encore froid.
Alors j'ai mis du bois
Dans la cheminée
Et je l'ai allumé.
Le feu nous a éclairés
Puis rouge de honte,
Il s'est éteint.

C'est un poème qui date de 1957.A l'époque on vivait heureux. Le Festival de Baalbeck récemment créé attirait des spectateurs du monde entier (j'y avais joué un rôle de figurant disant une seule phrase dans Jules César jouée par la troupe de la Comédie Française).La livre était LA livre et quand on voyageait on revenait, vite fait, échanger nos dollars contre des livres libanaises. Bien sûr 1957 était à la veille de 1958, qui vit à partir du 8 Mai tout le Liban basculer... mais j'ai promis de ne pas parler politique...
C'est vrai que l'on vivait différemment dans ces années là .Il y avait le tramway. Et j'ai plaidé dans une de mes humeurs l'importance qu'avait pour nous le tramway de Beyrouth qui unissait tous les quartiers ensemble partant de Manara à Furn El Chebbak et de Dora à Basta,la Place des Canons, étant la place où se retrouvaient les deux grandes lignes. A l'époque aussi l'Avenue Béchara Khoury venait d'être percée et donnait une nouvelle dimension à la Place des Canons. Au coin de cette avenue, il y avait Le William's Ice Cream. Un comptoir de Glaces délicieuses nouvellement importée des Etats Unis et que William's avait créée pour notre plus grand plaisir. On s'asseyait là au comptoir sur des chaises hautes et on commandait les Sundaes (on ignorait le nom),le Cantaloup Ice Cream (un demi melon avec de la glace aux fraises et au lait avec des coulis uniques de fraise et de framboise qui coulaient d'une boite automatique par simple pression, des Tutti fruttis à vous mettre KO de bonheur...Trois fois par semaine en sortant du Collège du Sacré Coeur on y venait à pied, déguster ces délices made in USA avant de prendre le tram vers Ain Mreysseh où j'ai eu le bonheur de vivre.

Franchement, vous parler de ces souvenirs ,n'est il pas plus profitable que de savoir ce que le hezb a répondu à Siniora, ou ce que Chateh a confié au général,ou à qui irait le portefeuille des Finances???
Excusez moi j'avais promis. Mais c'est plus fort que moi, ces mots reviennent automatiquement sur mes doigts tapant sur le clavier.

Avez vous vu le match de Foot Ball entre la Suisse et la Turquie? Ce fut plutôt un match de Water polo tellement la pelouse était mouillée, Les Turcs ont fini par gagner 2/1.
Les Suisses en étaient tout..."chocolat"

Les Portugais par contre ont déjà les deux pieds dans les quarts de finale en battant la République tchèque 3 à 1. Ce qui leur a donne un "tchèque en blanc"pour la suite des événements.

Les profits nets du grand magasin libanais ABC en Hausse de 23.4 % en 2007.
Ils vont si vite qu'ils vont atteindre XYZ...

Avouez que c'est bon de ne pas parler de politique. A propos qui va avoir le portefeuille des Finances: le 8 ou le 14 Mars?
Oups!

11 juin 2008

Quel cafouillage et quel gâchis que cette formation du nouveau Gouvernement. On n'en finit plus. Et on a beau, nous pauvres citoyens, tourner et retourner les choses dans notre tête, force est de constater que nous n'y comprenons plus rien. Pourtant ces faiseurs de gouvernements et ces candidats à des postes ministériels, c'est nous, en majorité, qui les avons élus. Nous, le peuple qui a pu voter pour ou contre Saad Hariri, pour ou contre Michel Aoun, pour ou contre le mouvement Amal, pour ou pour Hezbollah (dans leur région il ne peut pas y avoir de contre et ceux qui l'ont fait en sont réduits à une pierre tombale couvrant le lieu de leurs sépultures...). Nous avons le droit et le devoir, nous le peuple, de demander des comptes à ceux qui depuis plus de trois semaines empêchent un gouvernement de se former, pour des lambeaux de portefeuille ministériel qui leur donne droit à une plaque ministérielle et à une blague dans mon blog.
M.Siniora, passez outre. Mettez-vous d'accord avec le Président de la République pour amener 30 ministres issus des milieux qui travaillent pour le pays, qui ne sont jamais partis, qui n'ont jamais pris les armes, qui ne savent pas quelle est la différence entre une confession et une autre, entre un rite et l'autre, entre un Gloire à Dieu et un Allah wa Akbar, entre un pauvre et un riche et qui n'ont d'autres soucis que de voir se former un gouvernement pour arrêter les drames quotidiens qui se jouent au nom de la confession,le rite,la religion. Arrêtez ce ballet macabre et donnez un bon coup de balai a tous ceux qui cherchent encore à ne pas accepter la vérité en face : les politiciens démonétisés par leur attitude anti-sociale, anti-pacifique, anti-libanaise.
On vous a choisi pour tout changer. Changez tout. C'est votre droit, c'est votre devoir
Et Koullouna lil Watan. Afin que personne n'oublie que c'est le seul hymne qui devrait retentir dans tous les coins du Liban.
Les politiciens sont démonétisés. Leurs devises ne sont pas cotées chez les changeurs. Alors changez-les.

A remarquer le retour su la scène publique de Mme Berry qui a été reçue par la première dame libanaise. On avait, dans mes colonnes, parlé du Duc de Berry. Voici venir la Comtesse de Berry. Y aura-t-il quelqu'un pour lui demander des "comtes"?

Une conférence de presse a été donnée par Urban Art au Ministère du Tourisme pour annoncer le Festival de l’humour qui se tient pour la première fois à Hammana, du 24 au 27 juillet. Formidable initiative du Ministre Joe Sarkis qui tente de faire vivre toutes les régions du Liban au rythme des festivals. Josyane Boulos, directrice d'Urban Art a annoncé trois soirées pleines d'humour et de rires avec trois artistes, qui présentent trois spectacles en trois langues différentes:
Georges Khabbaz en arabe, Nemr Abou Nassar en anglais et le célèbre comédien Smaïn en langue française.
Pour ne pas laisser le Liban "pourrir", trois soirées "pour rire"

Pour garder la paix au Liban, dites le avec des fleurs. Jusqu'au 14 Juin rendez vous à
l' hippodrome de Beyrouth pour le Garden Show and Spring Festival. Cà vous aidera à rester "à cheval" sur vos principes pacifiques.

C'est l'ouverture française sur Damas qui occupe l'essentiel de la politique... libanaise tant il est vrai que cela aura des retombées positives ou négatives sur notre pays. M.Sarkozy, bienvenue à la politique du oui qui veut dire non, du non qui veut dire peut-être, et du jamais qui veut dire je signe demain. Ne soyez pas aveuglé par le mirage du Barada. Et rappelez vous quand même que c'est sur le chemin de Damas justement que Saint Paul a recouvert la vue.
Restez donc les yeux bien ouverts.

Pour engager ces conversations, M.Sarkozy enverrait deux émissaires en Syrie. L'un d'eux n'est autre que Jean David Levitte. Il ne faudrait pas qu'au moment des pourparlers Bachar Assad..."l'évite"

Washington reste quand même sceptique sur cette ouverture française envers Damas. Le Président Sarkozy aurait répondu : Donnez de l'alcool à Mr Bush. L'alcool est un "anti-sceptique"

Et maintenant un tour du monde des nouvelles drôles:
Les habitants de Lesbos contre les lesbiennes devant le tribunal. En effet si vous êtes lesbienne de l'île de Lesbos vous n'êtes pas nécessairement lesbienne avec la boss.
Comme disait une lesbienne qui ne savait pas prononcer les "sh": Lesbien, lesbien! (à ne pas montrer aux yeux chastes).

Changeons de sexe. Une ville d'Indonésie célèbre son anniversaire en offrant des circoncisions. Pour garder la population en bonne santé. Si le circonciseur pousse trop loin son scalpel, le "sire qu'on scie' aura droit à la nationalité de Lesbos...Vous semblez "opiner".

A Paris un nouveau métro plus beau et plus écolo va être bientôt mis en service. Jeux de mots, jeux de métro.
Plainte d'un jeune femme : Tu Métro. Je vois mille "Etoiles"
Je sens ton "Felix (très) Faure avant de voir sa "Rochechouart."

Enfin parmi les potins que j'ai oublié de vous transmettre hier lors de la visite de Sarko. Michel Aoun veut absolument amener François Hollande à bord de son parti. Surtout après la victoire hollandaise 3-0 contre l'Italie.
"Les joueurs hollandais sont tous en ...orange ", dit le général à la retraite.

10 juin 2008

Pauvre Fouad Siniora. Former un cabinet de 30 ministres n'est certainement pas une chose aisée d'autant plus que le plus petit des petits exige des ministères clefs et menace de tout détruire si son protégé n'est pas nommé à tel ou tel ministère. Le problème majeur et je me répète reste la position de M. Michel Aoun. Soit, il mérite 5 ministres comme je l'avais prouvé par des calculs de pourcentage, mais de la à tout bloquer afin de faire arriver son message et sa parole c'est vraiment faire du blocage pour rien. Ne murmure-t-on pas dans les coulisses, que c'est à la dernière minute, que l'Emir du Qatar, las des exigences de Michel Aoun, a menacé de renvoyer tout le monde sans solution et que l'ancien général s'est alors rallié aux points de vue de toute l'assistance. Entretemps, la majorité avait "donné" le tiers plus un, qui va demain bloquer toutes les décisions.
Pourquoi hésiter tant quand on a la minorité de blocage? Messieurs les futurs ministres, faites donc ce ministère et commencez à gouverner et chaque fois que vous jugerez que la décision ne convient pas AUX LIBANAIS (et pas à votre parti ou à votre intérêt personnel) votez contre en masse et la motion ne passera pas. Mais avez vous pensé que M. Siniora est en train de gouverner avec ses ministres démissionnaires qui sont tous revenus à leurs ministères pour régler "les affaires courantes". Cessez donc de jouer aux empêcheurs de tourner en rond. Et au travail!

Bkerké prend un coup de jouvence. Et se dote d'un secrétariat. C'est très bien. Comme cela on pourra très bien dire que les secrets de la "sfeir" patriarcale seront bien gardés grâce au ...secrétariat.

Si les choses vont durer ainsi entre des opposants et des loyalistes qui se partagent avec acharnement les différents ministères on va sûrement faire appel à une nouvelle médiation d'un Pays arabe. Je suggère que ce rôle soit dévolu cette fois-ci au Maroc. Ce sont des spécialistes dans la distribution des... "Maroquins."

Un Franco Libanais Joe Saddi a été nommé à la tête du Conseil d'Administration de Booz & Cie. Pour faire la photo officielle, le photographe a placé tout le monde et a crié: « Bon maintenant, ne Boozons plus!

Un islamiste convaincu a acheté le Nouveau Hyatt du Caire et a fait vider ses bouteilles d'alcool dans les toilettes de l'hôtel. W.C. veut dire dorénavant : Whisky-Coca.
Comme les eaux des égouts se déversent dans le Nil, cela va faire un tas de "Poissons-ivres". Comme quoi Le Caire a ses raisons que la raison ne comprend pas.

TRES CONFIDENTIEL :

Des amis, invités au déjeuner donné par le Président Sleiman en l'honneur du Président Sarkozy et de sa suite officielle m'ont rapporté quelques phrases entendues çà et là.
Joumblatt aurait dit à François Bayrou : Si vous prenez le "thé" vous deviendrez Bayrou…t. Et Bayrou, Maire de Pau lui a répondu : Ça ne changera pas pour moi. J'aurai toujours du...pot!
La femme d'un membre de Hezbollah s'approchant de la présidente du Parti Communiste lui a dit : Toi Marie Georges Buffet. Moi Fatmé Ali Kanabeyeh.
Eh oui ! répond la française : Nous ne sommes que des meubles!!
Mgr Khoury représentant le Patriarche s'approche de Jean François Copée et lui dit : Vous me plaisez vous. Vous êtes le Président des UMP. Et devant l'étonnement du français il lui lance : UMP= Union des Maronites de Paris!
En serrant la main de François Hollande, M Fatfat ministre des sports lui dit : Ahmad Fatfat. L'autre lui répond : François Hollande.
Fatfat : Oui France-Hollande cela se joue dans le troisième groupe de l'Euro de foot.

Mais la meilleure reste la phrase dite par une très jeune et jolie femme qui dit en prenant François Fillon par la main: Venez François, Fillon le parfait amour !!

09 juin 2008

N'est-elle pas belle cette photo en première page où le patriarche maronite baptise le petit fils de notre nouveau président? Il faut revenir des années en arrière pour revoir une image de la visite d'un président de la République, chez le patriarche. Et de plus c'est le premier déplacement du nouveau président en dehors de son Palais présidentiel. Tout un symbole d'une République lasse d'avoir été violée par tous ces honteux personnages qui n'y voyaient qu'une raie-publique ,et qui se rebâtit en ce donnant à un seul président élu par un Parlement légal,et soutenu par tout un peuple lassé par les enchères et les surenchères d'Amal, du Hezb,de généraux à la retraite,d'inféodés à la Syrie,de candidats sans partis mais avec beaucoup de parti pris et j'en passe mais pas des meilleurs.

Baptême maronite dimanche, baptême de la politique occidental, samedi, M. Michel Sleimane est bien parti pour un sexennat fort et appuyé pat toutes les parties.
Au fait faut il écrire Sleimane (comme le fait l'Orient Le Jour) ou Sleimane (comme le fait Magazine, par exemple)
De toutes les façons même si le "e" est muet, cela ne parait pas être le cas de notre président qui ne manque pas une occasion pour s'exprimer sur l'avenir de notre pays.

Que se passe-t-il à Saadnayel et Taalabaya ? Des affrontements certes et aux armes lourdes. Mais allons nous vers un nettoyage ethnique? Un de nos employés sunnites, habitant Chyah depuis sa naissance a vu les pneux de sa voiture crevés par les gens du coin. Comme s'il lui disait qu'il n'était plus le bienvenu? Attention danger. Car que faire à Ain Mraysseh par exemple, ou dans la région de Jbeil? ou à Tripoli?ou à Sour? Ce ne sont pas de simples escarmouches mais une volonté certaines d'imposer la majorité confessionnelle dans les lieux de combats.

Gouvernement d'union ou d'empoignade se demande Emile Khoury dans son éditorial. Autrement dit, les ministres se mettront ils les points sur les I ou les poings sur les zigues?

La visite de Sarko au Liban avec l'escorte politique nombreuse vue par deux quotidiens français.
LIBERATION écrit: Sarkozy et les chefs de partis en vadrouille au Liban.
Le Figaro, lui, titre en première page: Nicolas Sarkozy et les chefs de parti ensemble à Beyrouth.
C'est beau l'opposition politique démocratique.
Politique de partis ou de partis pris ?

Deux nouvelles stars libanaises de la chanson brillent en France et en Allemagne .L'un s'appelle Ycare et l'autre s'appelle Fady, Cela fait comme une bouffée d'air frais dans l'atmosphère viciée du Liban. Souhaitons qu'Ycare ne se brûlera pas les ailes en s'approchant trop des feux des sunlights.

Nadal remporte pour la 4ème fois consécutive le Saladier de Roland Garros. Egalant ainsi le record de l'inoubliable Bjorn Borg. Mais c'est un méconnaissable Roger Federer qui jouait contre lui et qui a commis beaucoup de fautes face à lui. Roger a présenté un jeu "fait d'erreurs".

Avant cela Federer avait battu le chouchou des français Gaël Monfils qui avait vraiment très bien joué et résisté quatre sets devant le numéro 1 Mondial. Les français appellent Gael: Monfils unique...

La dernière livraison du Canard me rend implicitement hommage puisque on y lit dans les deux bulles de la première page: Hillary n'a pas cassé le Barack".
Mes fidèles lecteurs me feront l'amitié de reconnaître que j'ai fait ce jeu de mots (évident ...) il y a plus de trois semaines... J'espère que je ne serai pas... canardé par l'illustre journal satirique.
Par contre un salut exceptionnel à L-M.H qui signe un article (sur l'affaire de la jeune pucelle qui voulait annuler son mariage) par "La Comédie Hymen" On ne peut pas faire mieux.

Avant de fermer cet humour, un hommage à Farid Moukheiber qui vient de rejoindre le Royaume des cieux. Il a été le créateur, producteur et animateur du premier talk show en langue française du Canal 9 de la CLT entre 1959 et 1962
Tout ceux de ma génération doivent se souvenir d lui. Il avait créé un style, unique. Comme lui.

07 juin 2008

Mon humeur de ce matin se résume à la visite du Président Français avec toute sa délégation d'hommes politiques français, au Liban. Merci M. Sarkozy de nous avoir rendu visite même pour quelques heures seulement. Mais cette visite est pleine de significations.
D'abord c'est la première visite d'un président occidental au Liban après l'élection de M. Michel Sleiman à la presidence de notre République ensanglantée et qui ne sait pas encore comment bander ses blessures profondes.
Ensuite M.Sarkozy, vous n'êtes pas venu seul (il est vrai que de nombreux libanais auraient aimé vous voir accompagné par votre charmante et si radieuse épouse). Mais la délégation comprenait toutes les composantes de la mosaïque politique de votre Pays. Et comme nous avons eu du plaisir de voir réunis autour de vous tous les "adversaires" politiques libanais. Les français ont dû avoir le même plaisir, voire la même surprise de voir François Hollande auprès de M Raffarin, puis Mme Buffet prendre part au... buffet du Palais de Baabda auprès de M.Fillon.
Formidable leçon de démocratie et d'entente malgré les divergences de la politique politicienne.
Belle image aussi que nous n'avions pas vue depuis longtemps : nos trois Présidents Sleiman, Berri et Siniora côte à côte en train d'accueillir le Président Sarkozy.

C'est un appui immense qui est ainsi apporté à cette nouvelle République qui a vu le jour avec les accords de Doha, qui battent un peu de l'aile il est vrai, mais que cette visite pourrait à la rigueur ramener sur le bon chemin.
Vive la France. Oui sans doute car elle a toujours été auprès du Liban depuis qu'elle lui accordé son Indépendance en 1943. Vive la France symbole de démocratie dans toute l'acception du mot car je doute que si Bush venait à nous visiter, il eût amené avec lui le démocrate Obama ou Clinton. Vive la France qui défend les trois principes de la Révolution de 1789 : Liberté, Egalité, Fraternité.

Et Vive le Liban, ce Liban qui revit chaque fois que d'autres veulent le voir mourir car ils en sont jaloux. Vive le Liban qui sait parler français aux français, anglais aux américains et méditerranéen aux hommes de

Pages: 1 2

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution