Humeurs Passées (Fevrier 08)

31.01.08

Humeurs Passées (Fevrier 08)

Permalien 07:56:17, Catégories: Arbre généalogique  

29 février 2008

Quatre-vingt dix-septième jour sans Président de la Raie-Publique

Et c'est un jour supplémentaire que cette année nous offre pour augmenter nos souffrances et nos attentes, d'un seul jour. 2008 est une année bissextile. Cette incongruité calendaire nous vient de Jules Cesar (ce type a vraiment tout fait!!!).En effet l'année était fixée à 365 jours. Mais en fait la durée de l'année était réellement de 365 jours et quart. Donc on perdait un quart de journée par an et avec les ans on risquait d'avoir la neige en juillet et le soleil en janvier.

Alors le grand Jules fit appel à un astronome d'Alexandrie Sosigène qui lui dit qu'il fallait tous les quatre ans ajouter un jour au mois le plus court. Et c'était février.

Mais sous le règne du Pape Grégoire, on remarqua que l'on avait pris du retard sur le soleil. Et il fut décidé de sauter 10 jours en octobre (le 4 devenant 14, je crois). Ce qui est d'une des causes de la différence entre les dates de Pâques des rites catholiques et orthodoxes, ces derniers n'ayant pas suivi le saut de 10 jours.

Mais attention. Si les siècles commencent par un chiffre divisible par 400 (1200,1600,2000) sont des années bissextiles, les autres débuts de siècle ne le sont pas (1700,1800 ,1900...)par exemple.

Envoyez-moi 10 dollars pour cette leçon de bissexualité ...euh de bissextilisme...

Et en ce 29 février la Marine US envoie son USS Cole face au littoral libanais. Les pâtisseries orientales vont appeler cela: Cole Wa shkor!

Ce ne sont pas des friandises que le Général Aoun a distribuées hier au cours de son interview à la LBC mais de véritables menaces de guerre dont il accuse par contre les forces du 14 Mars. On va au delà des 10-10-10. Maintenant il exige le tiers de blocage. Et accuse les autres de... bloquer la situation. Le proverbe ne dit-il pas :
Aouni soit qui mal y pense!

Elie Masboungi envoie une liste de personnes libanaises qui se présentent aux Municipales. Mes lecteurs devraient y ajouter le nom de ma fille Myrna Patrick Jacquin qui se présente sur la liste du Maire sortant Joe Spiegel dans la commune de Kingersheim à 4 kilomètres de Mulhouse en Alsace. Elle devrait être élue car elle est en sixième place comme adjointe du Maire. Ce qui fait plaisir à sa mère et... à son père.

Michel El Murr hostile à la "minorité de blocage". Qu'attend-il pour quitter son groupe qui réclame cette minorité de blocage et plus. Ses amis disent qu'il est... Mur pour le départ.

En Inde un bébé survit après être passé par les toilettes d'un train. C'est ce que l'on appelle le train-train quotidien de la vie en Inde.

Avec la baisse de Sarko dans les sondages, Carla lui demande vraiment : "Et maintenant que va-t-on faire?", sur l'air de la célèbre chanson de Becaud.
28 février 2008

Quatre-vingt seizième jour sans Président de la Raie- Publique

Le mois de février aurait dû se terminer aujourd'hui. Mais Dieu nous a offert un jour de plus, comme pour augmenter nos souffrances et l'année bissextile aidant, nous aurons demain un jour supplémentaire sans Président de la République. Un jour supplémentaire dans notre marasme quotidien de citoyen libanais laissé sans capitaine sur un navire qui prend l'eau de toute part, avec des amarres cassées et des voiles trouées et un gouvernail brisé, sans aucun capitaine à la barre, soulevé par les vagues immenses des contradictions politiques, sans pouvoir jeter l'ancre afin de se fixer dans un point bien précis pour regagner un littoral où cela ne va pas mieux.

D'ailleurs sur le rivage, les journalistes ont depuis longtemps jeté ...l'encre de leurs stylos, car ils ne savent plus quoi écrire à part un traité "Sur la démence des hommes politiques du Liban" qui n'arrivent pas à cet accord sur lequel ils sont d'accord!!!

D'ailleurs, les manchettes reflètent l'ambiance du Pays. La Une de l'Orient-Le Jour de ce matin est consacrée aux travaux publics qui n'en finissent pas de finir. Deux grandes photos montrent l'arrêt des travaux sur le Pont de Dora, si vital pour cette banlieue Nord que l'on a oubliée au profit du chantage de la banlieue Sud et qui met en péril le quartier le plus actif du Grand Beyrouth et l'autre montrant des crevasses énormes au milieu de la chaussée, qui causent tant et tant d'embouteillages terribles.

Cela devrait être cependant le dénominateur commun entre toutes les parties politiques : penser au bien-être du citoyen et se lever comme un seul homme pour protester contre l'impéritie totale des ministères publics. Mais d'un côté le Gouvernement veut agir mais se trouve en face de ministres démissionnaires - non démissionnaires, qui bloquent les décisions, et de l'autre côte une minorité qui a les moyens de sa politique et critique le gouvernement tout en faisant le chantage des armes pour l'obtention des faveurs pour leur région.
Allez-y comprendre quelque chose!!!

L'Arabie Saoudite ne joue plus aux hypocrites et mute son ambassadeur de Damas pour l'envoyer à Doha, capitale du Qatar. Lequel Qatar déclare qu'il partage les points de vue de l'Iran sur le Liban.
Il faut que Ryad se mette à la chanson italienne et chante :"Qataris, Qataris,..."

Pyongyang a vécu un moment de grande musique quand le Philharmonique de New-York a donné un concert, suivi d'un spectacle de danse offert par les Nords-Coréens. Dans le temps, une équipe de ping-pong se déplaçant dans la Chine de Mao avait abouti à la rencontre entre les Présidents Mao et Nixon et à une normalisation des relations.
Comme quoi, la musique adoucit les moeurs chicaneuses (sans goût amer).

Le Ministre de la Culture a décidé de boycotter le Salon du Livre à Paris en raison de l'invitation d'Israël comme invité d'honneur. Nos auteurs y seront les grands perdants. Mais Israël reste l'ennemi du Liban. Peut-être le dernier ennemi parmi les Pays arabes dont les plus grands ont déjà reconnu son existence légale.

Avez-vous assisté à ce match fou fou opposant Le Mans à Lens? D'abord une incongruité de la langue française pourquoi le "s" de Le Mans ne se prononce pas et celui de Lens se prononcent? 9 Buts en un seul match. C'est énorme et une soixante-sixième minute à couper le souffle puisqu'il y a eu deux buts en une minute pour l'égalisation du Mans. Score Finale Lens 5 -Le Mans 4
Le monde FOOT est un monde FOU !!!

Mme Sarkozy a accompagné son époux en Afrique du Sud. Premiers pas politiques de la Première dame de France. Aux journalistes qui l'interrogeront sur son expérience de Présidente nul doute qu'elle répondra (surtout après le succès de La Môme): "Je vois la vie en rose..."

27 Février 2008

Quatre-vingt quinzième jour sans Président de la Raie-Publique

Et comme tout le monde s'en fout, j'ai décidé que, moi aussi je devrais m'en foutre et ne pas me faire de mauvais sang. Aucun de nos politiciens de quelque bord qu'il vienne ne mérite que l'on se fasse du mauvais sang.
Avec une humeur comme celle-là comment voulez-vous que je vous parle de bonne humeur et vous fasse partager quelques lueurs d'espoir quand les plus optimistes n'en ont plus ?
Même pour les plus petits services à rendre à ce pauvre peuple qui n'en peut plus, on se dresse les uns contre les autres, on fait une injonction à Trad Hamadé de faire son travail de ministre (j'ai failli écrire sinistre) du Travail démissionnaire de son travail. Et enfin de compte on se retrouve sans Conseil d'Administration pour le CNSS (Caisse Nationale de la Sécurité Sociale ) pour des raisons politiques et non pas en fonction des besoins des pauvres citoyens.
Quel malheur ! Comment ceux qui ne peuvent se payer une assurance personnelle pourront-ils continuer?
De plus CNSS cela est devenu : Caisse Nationale Sans le Sou! Ou encore Caisse Nationale Sans Services. Et presque Caisse Nazie SS!
Envoyez-moi quelques suggestions sur votre interprétation des initiales CNSS

Khamenei célèbre le grand succès du programme nucléaire iranien. Si l'alcool n'était pas interdit dans l'Islam, les iraniens auraient bien "fait la bombe" après cette déclaration de satisfecit.

J'adore la phrase qu'Emilie Sueur emprunte à Victor Hugo dans son billet de L'Orient Le Jour : L’art de l’insulte.
Victor Hugo a dit : " L'insulte intelligente est la seule insulte." Mais Nicolas Premier se prend pour "in-sultan". (Oui je sais, c’est con comme jeu de mots…Tiens voilà que je m'exprime comme lui.)

La chanson du jour à l'Elysée après la convocation de Simone Weil pour réfléchir au problème de la Shoah, est de Georges Moustaki : "Avec ma gueule de métèque,de juif errant de pâtre grec..."

26 Février 2008

Quatre-vingt quatorzième jour sans Président de la Raie-Publique

Et une nouvelle date fixée pour l'élection de Michel Sleimane. Mais cette fois la date choisie semble être très consensuelle entre le 8 et le 14 Mars, puisqu'elle est fixée au 11 Mars, date à mi-distance entre les dates des deux protagonistes de ce bras de fer qui n'en finit plus de finir. Quelle honte vraiment. Que de gens doivent se moquer de nous. Et que de chefs d'Etat, en ayant marre, vont choisir un jour de couper les amarres et nous laisser voguer dans les vagues de la désespérance.
Cher Général Sleimane,
Si j'ai un conseil à vous donner, faites une déclaration publique que vous ne voulez plus être Président de la Republique Libanaise. Car cette farce qui entoure les discussions pour amener un Parlement (qui vous veut à l'unanimité) à se réunir pour voter est en train de ternir la stature du futur Président de la République que vous serez et de fouler aux pieds l'Honneur de la plus large communauté chrétienne du Liban. Même si les protagonistes antagonistes sont deux pôles du maronitisme, il n'en reste pas moins que nous ne donnons plus cher de la pérennité que tous souhaitent, d'avoir un Maronite à la tête de l'Etat.
Et pendant ce temps là, Fouad Siniora, vaillant, continue d'assumer avec son gouvernement cette tâche pesante.
Faites cette déclaration, Mon Général, et scrutons les réactions. Ainsi le Liban, membre fondateur de la Ligue Arabe, s’adresse à la dite Ligue pour trouver les issues. Et quand on les lui trouve, il les refuse. C'est un comble.

Certains pays arabes craignent que la crise libanaise ne fasse capoter le sommet arabe. Le sommet ou le "sommier"arabe ?

Kandil accuse Ryad et Joumblatt de vouloir l'assassiner. Ah ! On va enfin éteindre M.Kandil. Encore une "lumière"qui s'éteint.

Fatfat à Nouakchott pour préparer les Jeux de la Francophonie de Beyrouth en 2009. Ca met du baume au coeur tout çà. De là à penser que la politique est un ...Jeu, il y a loin. J'espère que l'on aura d'ici là un Président de la République pour inaugurer les Jeux.

M.Trad Hamadé est un champion de la démission. Il a repris ses fonctions comme ministre du Travail. Mais ajoute-t-il : « Cela ne signifie pas que j'ai abandonné ma démission. D'autant plus que je considère ce gouvernement comme démissionnaire. » Allez-y comprendre quelque chose. Moi je cois qu'il se prend pour un "missionnaire". Pas pour un démissionnaire.

Sarkozy a dit qu'il regrettait d'avoir répondu au jeune qui ne l'avait pas salué. Pourtant je lui avais préparé une chanson de la Môme (qui vient de rafler des Oscars), après cette bévue : "Non rien de rien, Non je ne regrette rien..."

25 Février 2008

Quatre-vingt treizième jour sans Président de la Raie- Publique


Et ennième réunion avec Amr Moussa qui ne porte pas encore de résultats concrets même si cette réunion va aller vers un second acte aujourd'hui.
C'est quand même inquiétant, que des gens d'un même pays, d'accord sur un nom pour le porter à la Présidence de la République, ne se serrent pas la main pour donner le feu vert à une élection Présidentielle. Que veut-on? Un Président ou un pantin à la tête de ce pays, le seul dans les Pays arabes à mériter encore (mais pour combien de temps) le qualificatif de démocratique? Que veut on ? Un Président qui reçoit les lettres de créance des ambassadeurs, qui assiste aux messes solennelles et représente le Liban aux grandes réunions dans le monde flanqué d'un scrutateur de Hezbollah, d'un gardien d'asile de Rabyeh, d'un abadaye du Nord, d'un adjudant de l'Armée syrienne et d'un ayatollah iranien, de peur qu'il ne dise : Je veux un Liban indépendant et souverain.
Finalement l'opposition a réussi son pari : prouver que "notre horloge marche et n'ait point d'horloger " pour ne citer que Voltaire (-terre). C'est à dire que ce pays n'a pas besoin d'un Président de la République pour fonctionner. Et le pire c'est que le plus acharné parmi les opposants est justement un homme, dont la seule hantise est d'être Président à la place du Président.
Ah quel Gâchis. La course du 400m haies continue. Et croyez-moi les haies deviennent de plus en plus hautes.
Un commentaire sur la photo en première page de l'Orient-Le Jour ce matin : trois protagonistes ont la mine grave et quelque peu désabusée. Sauf le Général Aoun est hilare .Comme pour dire : Je vous ai bien eus!!!

Dans l'actualité : "pas de coup bas à Cuba" (cela aurait pu être un titre de la célèbre série de polars 0SS 117).
Et c'est le frère Raul qui remplace son frère. D'abord, il prouve qu'il est Fidel à la famille. Mais son nom laisse prévoir qu'il va "Raouler "tout le monde.
Chypre s'installe dans le passé. En effet alors que le berceau du communisme dans le monde, la Russie, se retrouve un tsar pour la gouverner, que la Chine se démocratise de plus en plus pour devenir très bientôt la plus grande nation économique du monde, l'île voisine choisit de faire un bond en arrière et revenir à une ère de communisme, avec l'élection de M.Christofias. Qui va entamer en priorité des discussions sur l'île de Chypre avec la Turquie. Pourvu que la couleur rouge des communistes ne dégénère pas en bain de rouge sang.

Hillary est vraiment sur le point de perdre la bataille des primaires aux USA. Elle ne trouve plus le mot juste. C'est normal : entre son mari qui est gaucher, et son adversaire qui est également gaucher, comment voulez vous qu'elle soit "adroite?"

Nicolas 1er perd son sang froid et traite un jeune qui ne voulait pas le saluer de "petit con". Décidément, poursuivi par ses banlieues, le président n'arrive pas à maîtriser son "Palais."
Ni sa langue, d’ailleurs

La môme Piaf remporte l'Oscar. C'est formidable. Mais normal. Marion Cotillard cela rime avec : Cesar", Oscar, en un mot...septième art. Edith doit "piaffer" de plaisir

La chanson à l'Elysée est une parodie d'un air très connu : « C'est si...con de parler n'importe ou, bras dessus bras dessous en les traitant de cons... »

23 Février 2008

Quatre-vingt et onzième jour sans Président de la Raie-Publique

Et le Hezbollah a rameuté tous ses partisans pour écouter leur Chef faire le panégyrique des deux terroristes qui ont été éliminés. Et à un moment donné, le Chef a lancé le défi suivant :"Appelons à une manifestation et que le 14 mars appelle à une manifestation et comptons, un par un, le nombre des partisans de l'un et l'autre coté et on verra." Avec ce regard vindicatif et l'index menaçant.
Ce que vous oubliez, M. Nasrallah, c'est que la réunion du 14 Février a été organisée pour commémorer le souvenir de l'assassinat d'un homme, à qui Beyrouth doit sa renaissance, sa reconstruction, la remise en orbite de son existence après 30 ans de guerre civile.
Ce que vous oubliez, c'est que l'homme à qui l'on a érigé un mausolée à Ain Mreyseh était un homme qui prêchait la paix, l'entente entre les différentes confessions au Liban et qu'il a su remettre notre Pays dans l'orbite des sphères internationales. Vous oubliez que cet homme là était reçu par tous les Chefs d'Etat dans le Monde et que grâce à lui le Liban a été un pays d'investissement et de reconstruction énorme (mais peut-être c'est la chose que vous lui reprochez au fond, vous même vivant caché pour ne pas subir le sort de victimes de vengeances ).
A quoi çà sert de faire des comparaisons numériques? Ce qui doit être pris en compte c'est le contenu des discours. Et le vôtre était plein de vindicte hélas, ce qui ne peut pas être, ne doit pas être le fait d'un homme de religion. La manifestation que vous avez organisée, commémorait le 8ème de l'assassinat, à Damas, (pays qui vous est très proche) de Moughnyeh, que les polices du monde entier recherchaient et qui avait à son actif, seulement au Liban, l'assassinat de 220 marines et 80 soldats français venus dans notre Pays, non pas pour y rester comme le voulaient les Syriens pour eux-mêmes, mais pour garder la Paix nouvellement instaurée au Liban en 1983, avec l'arrivée de la Force Multinationale.

Il y a un monde entre les deux commémorations. Entre le bâtisseur de mon Pays, le Liban indépendant, et un terroriste qui sème la mort aveugle, excusez-moi, mais je choisis le bâtisseur.
Et de nouveau ils étaient un million et demi de libanais qui pensaient comme moi. Et puis notre manifestation s'est déroulée le 14 Février. Fête de l'amour. Et nous, on aime.

A la radio ce matin, j'ai écouté Marwan Hamadé répondre aux questions de la dynamique Wardé. A un moment donné il a répondu : "Mais Michel Aoun est un cache sexe" pour l'opposition. Quelle comparaison ! Prouvant ainsi que le général ne tient qu'à un fil...Il a aussi affirmé que durant la réunion quadripartite, Michel Aoun sortait souvent pour téléphoner et prendre des instructions. Là encore sa décision ne tenait qu'à un coup de fil...

Finalement le Liban était présent à la cérémonie des Césars. Puisque le César du meilleur espoir féminin a été remis à Hafsia Herzi d'origine algéro- tunisienne. Elle portait une élégante robe signée Elie Saab. A chacun ..."ses Arts"


Hier soir au Phoenicia, grande soirée organisée par Arab Ad de notre ami Walid Azzi, pour remettre le trophée au Man of the Year. Cette année le trophée a été remis au Président Directeur Général du groupe de téléphonie mobile, le koweitien d'origine, Saad Barrak." C’est la quatrième société de téléphonie mobile dans le monde" a assuré le héros de la soirée. De quoi faire sauter la "Barrak"

La caricature de Pinter dans L'Orient-Le Jour est très bonne. Elle représente le Président Siniora après sa visite à l'Elysée. Il y déclare : "C'était génial, j'ai même rencontré le mari de Carla Bruni." Avec les photos indiscrètes que l'on retrouve sur les e-mails de tout un chacun, il est normal que Siniora se trouve "au-Nu"

D'ailleurs, comme c'est la première visite à l'Elysée après le mariage, c'est Fouad qui a chanté la chanson du Jour : "Congratulations and celebrations..."

Bon week-end !

22 Février 2008

Quatre-vingt dixième jour sans Président de la Raie-Publique.

Me voici de retour à Beyrouth et me voici replongé dans la politique quotidienne de notre petite Raie Publique. Et malgré les bras levés et les sourires de rigueur des trois dignitaires religieux sunnite, chiite et druze, on sent bien qu'il y a un malaise dans la rue entre les trois confessions mahométanes. Et tout le monde s'allie pour que cela ne dégénère pas. Espérons pour le mieux.
Mais dans cette photo du trio, il manque la présence du principal acteur, et du plus armé parmi eux. Cheikh Hassan Nasrallah, Chef du Hezbollah, qui pourrait balayer d'un coup de crayon toutes les velléités pacifiques des trois vénérables dignitaires.
Entre temps et toujours en première page, un aparté entre Sarkozy et Siniora (les S-S de la politique...) tout en sourire et drôlement plus efficace que le sourire du trio. Tout simplement parce que Sarko confirme l'appui de la France au Premier ministre Libanais et l'a gratifié d'une aide budgétaire de près de 400 millions d'Euros. Quelle manne et quel magnifique geste. D'aucuns diront que ce sera pour acheter des armes et faire la guerre.
Sur la même première page de l'Orient Le Jour, des nouvelles alarmantes nous venant des Pays Arabes : Le Koweït recommande d'éviter le Liban, une crise aiguë existe entre Ryad et Damas, les Etats-Unis gèlent les avoirs du cousin de Bachar Assad et le comble : un camion syrien perd le contrôle et percute une maison à Hazmieh tuant et blessant des libanais. Le contentieux avec la Syrie prend des proportions de "poids lourds"...
Que revient faire demain M.Moussa qui sera de retour au Liban alors que le différend syro- saoudien demeure à son paroxysme ? Reprendre son jeu de roulette et parier sur les numéros 13-7- et 10, ou sur un seul numéro le 10. La roue tourne : rouge (sang) impair (de ne pas aller voter) et manque (de courage de la part de l'opposition d'accepter que le 14 février a démontré que l'opposition a tort.)
Berry est soucieux. Car il voit s'éloigner la solution de 10/10/10. Je vous avais dit un jour qu’il était à la recherche d'une note parfaite : 10/10. Qu'il n'a jamais eue quand il était à l' école secondaire...
On ne peut que déplorer la fermeture d'une des plus importantes industries au Liban: Uniceramic. Plus d'un millier de travailleurs se retrouvent sur ..."le carreau"

L'Or atteint un nouveau record. C'est pour cela que Saïda conserve ses "or-dures"

Un livre a paru en France sur la couverture duquel, Sarko est habillé en Bonaparte au Pont d'Arcole. Moi je pense que le titre de Roi Soleil lui va mieux. Car a son ombre, même Carla...Brunit.

La chanson du Jour à l'Elysée : C'est irréparable (chanté par Sarko à Cécilia.)

20 Février 2008

Quatre-vingt huitième jour sans Président de la Raie Publique

Quand on est loin du Liban, on est tenté de suivre ce qui se passe dans le pays ou l'on est de passage et vraiment dans ce cas, on n'a rien à se mettre sous la dent (ni sous l'Adam d’ailleurs.)


Alors le soir à l'Hôtel, je rentre dans Google pour voir ce qui se passe dans mon Pays et là encore il faut bien le dire il n'y a rien de nouveau à part cette tournée de Fouad Siniora en Europe. Et après avoir vu son homologue britannique, demain il sera à Paris pour rencontrer Nicolas (et sans doute aussi rencontrer – le veinard- Mme Carla Sarkozy, de son nom de scène Carla Bruni...)
L'ami Elie Masbounji nous apprend d'ailleurs que la France donne un soutien total à M. Siniora, la plus haute autorité politique au Liban (maintenant qu'il n'y a pas de Président de la République élu...) et que si la France a arrêté son initiative, c'est pour laisser aux arabes la pleine liberté des négociations. Gageons quand même que M. Moussa ne fera pas mieux que Dr Kouchner et qu’il faudra un miracle pour avoir une élection dans les délais promis par le Duc de Berri.
Mais ce qui couve sous la Cendre dans les quartiers sensibles de ce que l’on a appelé L'Ouest dans le temps, est de loin un des grands dangers de cette partie de bras de fer qui s’est engagée entre Damas et Ryad et dont nous payons, hélas, le prix. C'est ce que l'on craignait à un moment donné et l'accord Aoun-Hezbollah est venu détourner l'attention sur ...la tension entre les deux confessions musulmanes du Liban. Mais cela n'est pas pour nous satisfaire. Loin de là. Nous voulons un Liban où tout le monde vivra en paix. Mais cela va être dur à réaliser quand Kabalan nous lance : Nous serons tous des Maghnyeh." Franchement on aurait pu faire l'économie de cette déclaration, car NON Messieurs nous ne voulons pas tous être des terroristes.

Pas de lien entre la fermeture du Centre Culturel français à Tripoli et Saida avec la déclaration de Ryad affirme un responsable français au Liban. Les "paris" sont ouverts. La culture s'arrête quand les incultes s'insurgent.

Chamoun : Le Liban n'est pas la propriété de Hezbollah. Juste, c'est la propriété d'Allah,

A Saida, le dépotoir s'effondre dans la mer. Motus : "d'égouts et d'éboueurs "on ne discute pas.

Le départ de Castro a été jugé comme un "cou-bas" par les révolutionnaires qui rêvent encore d'un univers communiste.

Le Journal de Carla Bruni chaque semaine dans le Canard Enchaîné est un grand plaisir de lecture. Quant à moi, je vous livre ma chanson du jour à l'Elysée et j'ai choisi une de Gainsbourg chantée par France Gall : « Je suis une poupée de cire, une poupée de son... »

Demain, je serai de retour à Beyrouth. J'espère que la tempête sera terminée.

19 Février 2008

Quatre-vingt septième jour sans Président de la Raie Publique

Dites-moi que je vous ai manqué! C’est sympa de me le dire. Du travail m’a amené à Paris et en Belgique depuis dimanche. Et j’étais éloigné de mon quotidien L’Orient Le jour que j’ai quand même eu la possibilité de lire ce soir à l’hôtel sur Internet, C’est vraiment une invention extraordinaire. L’Orient –Le Jour est à votre portée partout dans le monde. Et c’est une source intarissable de nouvelles.
Première constatation : la neige, de retour à Beyrouth, ne semble pas avoir refroidi la position du général qui a qualifié d’acte terroriste l’assassinat de Moughnyeh. Mais bien sur c’est un acte terroriste. Mais qui quand même met fin a un tas d’actes terroristes qui ont fait des centaines de morts. En 1983, vous étiez encore Colonel, Mon Général, quand 225 marines et 90 soldats français ont été tués. Vous aviez réagi en accusant les terroristes. Il s’agit en fait d’un terroriste : Moghnyeh en l’occurrence. Heureusement que vous n’étes pas allés à accuser les 800000 personnes réunies le 14 février à Bourj de terroristes car ils ont prouvé le contraire de ce que vous déclarez : réunir le plus grand nombre de fidèles. Et vous avez ajouté : « il n’est pas possible d’interdire à quelqu’un de se défendre lorsqu’il a été agressé. » On ose espérer que vous direz cela des petits margoulins qui ont attaqué l’armée, la vôtre, un certain dimanche soir.
Ce genre de paroles a un effet immédiat. Ryad recommande aux saoudiens d’éviter le Liban. Et Paris ferme les centres culturels de Tripoli et de Saida. Ce n’est encore pas trop grave. Le pire serait que les syriens reviennent ! Pour prêter main forte au Général Aoun et à ses alliés du Hezbollah, plus Kandil, Wahab, Karamé, Mrad. Slimmy et les autres. Pourvu que la « Syrie » noire s’arrête.
Il parait que Chaker Absi voulait mettre des explosifs près des permanences Kataëb. Une des charges aurait pu exploser plus tôt que prévu et il aurait failli perdre… les phalanges.
Amr Moussa revient. Comme nous sommes en plein carême, il a averti qu’il fera jeûne (très jeune) et abstinence (d’accepter les propos de Aoun).

La neige est tombée comme nous le promettait la météo. Pourvu qu’elle refroidisse les tensions.
Israël sera détruit par le Hezbollah prédit l’Iran. Ils n’ont peut-être pas tort. En 2006, l’action du Hezb contre Israël n’a-t-elle pas plus que détruit le Liban ?
Le Kosovo a proclame son indépendance. Pauvre Europe. Gageons que cela va devenir un nouveau nid de terrorisme. Et qui avait pris en charge cette indépendance ? Notre Saint Bernard Kouchner, dont la prestation au Liban continue à faire des remous, Kosovo-Kouchner. Les deux commencent par « K », deux « K » de force «mineure».
Fidel Castro a annoncé sa renonciation à la présidence. Conclusion de près de 50 ans de règne : quand on gère « un Cu-ba », il faut rester « Fidèle ». Sinon il nous les « casse trop ».
En ski, les Libanais on été classés onzième à Andorre. Ca aurait été mieux « en or à Andorre » et de ne pas « s’Andorrmir ».
Un Marathon à Ain El Mraysseh. Cela mérite d’être signalé. Alors qu’à un km de là, des gens se tiraient dessus ou se tapaient sur la figure. Pour réconcilier les voyous des deux bords, le gouvernement « peut toujours courir ».


On parle beaucoup du SMS envoyé par Sarko à Cecilia. Il aurait pu lui chanter (vieille chansons des années 40) : « Si tu reviens, sauras-tu demander pardon, saurais-tu me donner la raison, pour laquelle tu t’en allas ? » (Sic)

16 Février 2008

Quatre-vingt quatrième jour sans Président de la Raie- Publique

Il semble bien que le discours du Chef de Hezbollah a été vraiment effrayant. Car non seulement certaines chancelleries ont tremblé, mais la terre du Sud Liban, fief incontesté de la Résistance Islamique a ...tremblé provoquant la mort d'une personne, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants.
Si importants que les gens du Sud, imitant leurs confrères de la place Riad el Solh, ont eux aussi dormi sous les... tentes. Le mot "imitant" est faux puisque plus personne ne dort sous les tentes Riad El Solh.
Ce matin à la Voix du Liban, le distingué éditorialiste du Journal Al Anwar, répondant à une question de Wardé, a dit :" D'abord il y a une erreur du Hezbollah de nommer son mouvement Résistance islamique. Dans un pays qui compte 18 confessions différentes, le mot islamique rejette immédiatement l'autre moitié de la population." Et c'est vrai. Les Chrétiens ont prouvé leur appui à cette résistance chaque fois qu'Israël a attaqué notre territoire et, durant les deux guerres menées contre Hezbollah, les régions dites "chrétiennes'' ont ouvert leurs maisons, leurs presbytères, leurs écoles , pour accueillir les réfugiés.
Il faudrait changer d'appellation pour sceller la véritable union entre tous les Libanais toutes confessions confondues. Mais avec l'Iran et la Syrie, qui sont les garants de cette résistance, je rêve...

La manifestation grandiose de la Saint Valentin, a redonné du poil de la bête à la majorité, qui n'hésite plus à dire Noir c'est Noir. On reparle d'une élection à la majorité simple. Autrement dit les députés du 14 Mars sont devenus... majeurs.

Les commerçants disent que la Saint Valentin a été un succès malgré tout. Slogan des libanais ce jour la : Faites l'amour...pas la mort. Tant mieux

La superbe place Rafic Hariri, sur le lieu de son assassinat est de suite devenue un lieu de pélérinage. Des libanais et des arabes viennent de toute part pour admirer l'oeuvre de Basbous. Un autre lieu d'émotion et de souvenirs.

L'heure de l'indépendance du Kosovo approche et le ton monte un peu partout. On en vient presque à regretter Tito. Poutine a déclaré que cet acte est immoral et illégal. A Belgrade aussi, le ton est "a-serbe"

Nayla de Freige et Rita Moukarzel lancent une association qui vient au secours des jeunes talents. Ils l'ont appelé "SILEX" .La définition du dictionnaire : Roche siliceuse très dure. qui frappée contre une roche riche en fer, produit des étincelles. Gageons que les jeunes talents seront eux aussi... "étincelants"

Il fera de nouveau froid ce week-end. J'espère que cela refroidira les colères des gens qui se battent dans les rues de Beyrouth alors que l'Armée échaudée par les réactions négatives du Dimanche dit noir, agit en simple conciliateur. Chat échaudé craint l'eau froide dit le proverbe. De quoi être vraiment "a l'armée"!!!

Un nouveau correspondant (ou une nouvelle correspondante), je ne le sais car Dominique est un prénom unisexe, et que je remercie pour ses encouragements et ses félicitations. Merci Dominique el Helou.

En page une du magazine « VOICI », une nouvelle qui va hanter les couloirs de l'Elysée. Cecilia se marie avec son homme. Nicolas chante : C'est écrit dans le ciel (de Bob Azzam)

Je pars en Europe quelques jours. J''espère être au rendez vous le plus souvent possible.
15 Février 2008

Quatre-vingt troisième jour sans Président de la Raie-publique.

Et après ce que nous avons vu hier dans les rues et les places de Beyrouth et de sa banlieue semble encore plus éloigner l'échéance présidentielle tant attendue. Et pour cause. Deux manifestations monstres, qui se sont heureusement déroulées sans heurts, sur les lieux mêmes, mais où les discours étaient aussi séparés par leur contenu que par leur ton. D'un côté on a parlé de souveraineté, du Liban perenne, de la vie ensemble, des martyrs nombreux tombés sur le sol de notre Pays, de toutes les confessions, de toutes les régions. De l'autre on a parlé de vengeance dans le sang, de menaces d'extermination, de sang que l'on versera,d'une déclaration de guerre éternelle à Israel et de cette menace de destabilisation du Liban en faisant monter les enchères pour l'élection d'un Président de la République.
Différences aussi, après les deux manifestations parallèles. D'un côté chacun est revenu chez lui fier du devoir accompli en clamant fort la volonté de garder le Liban Un, indépendant et pluriconfessionnel, sans qu'une gifle ne soit donnée, sans qu'une personne ne soit blessée.De l'autre des manifestants du 14 Mars, battus, poignardés, molestés par les partisans du 8 Mars.
D'un côté le Liban au drapeau rouge et blanc avec le cèdre au milieu. De l'autre un drapeau jaune avec des armes au milieu. Les deux groupes ont fait serment de l'attachement au Liban. Mais de quel Liban s'agit- il?
Hier la pluie est tombée. Et beaucoup de masques, aussi.

Le soir LCI (la chaine de l'info) a consacré pratiquemnt toute son edition de 19h à la situation au Liban.Invité dans le studio, le Ministre Charles Rizk et en direct de Beyrouth,le journaliste éditorialiste de L'Orient Le Jour, Zyad Makhoul, et au téléphone, le Ministre Marwan Hamadé. Pour nous LCI voulait dire hier : Liban Internationalement Commenté.

Tellement pris par le spectacle offert sur toutes les télévisions, et malgré le fait que tout le monde parlait du 14 Février, j'ai oublié de prendre des fleurs à ma femme pour la Saint Valentin. Car "les fleurs sont des mots d'amour..."comme dit une vieille chanson française. J'ai remplacé cela par un "Big Bisou..." comme dit une chanson moderne de Carlos.


Avant les manifestations d'hier, la Revue présentée au Casino du Liban s'appelait "A la Folie". Après les manifestations,changement de nom. C'est devenu : "Ah! la Folie..."

Le blocus israélien ayant interdit toute exportation, à Gaza,les fleurs de la Saint Valentin ont été données en pâture au bétail. C'est ce que l'on appelle "l'amour vache".

Dévancée par Obama, qui semble avancer comme un tourbillon, Hillary se renfrogne. Les mauvaises langues disent qu'elle se fait de plus en plus de..."Bile"

Il y a tellement de problèmes avec la presse française concernant le mariage de Sarkozy (le dernier étant le procès intenté au Nouvel Obs),que Carla chante : "J'aurais voulu (continuer) être un artiste...
Le week end sera semble-t-il ensoleillé. Les Cristal Mena Awards se sont terminé avec la proclamation de Media Man of The year qui cette année est : Cheikh Walid Bin Ibrahim Al Ibrahim.
A l'année prochaine

14 Février 2008

Quatre-vingt deuxième jour sans Président de la Raie-publique.

Mais nous sommes le 14 Février. Pourquoi commencer cette journée si chargée d’événements. L’Actualité se bouscule au portillon de mon blog.
Mais la Une, incontestablement, revient à la « Haine » qui transparait à travers les discours de toute la caste politique soit à haute voix, soit en catimini pour ne pas heurter les autres.
La haine alliée à la satisfaction des israéliens et des américains après l’attentat qui a emporté un des terroristes les plus recherchés du globe. Et le surnom de martyr qui lui a été donné pour récompenser les actions de son vivant.
La haine contenue de tous ceux qui accourent ce matin vers la Place des martyrs, contre ceux qui ont tué Rafic Hariri et tous les autres martyrs (qui méritent ce nom).
La haine « diplomatique » qui transparait à travers le discours politique pour ne pas « casser la jarre » comme dit le proverbe.
A la Une aussi le nouveau grand chelem d’Obama. Hillary commence à trouver la « billule » amère !
A 90 ans, Henri Salvador tire sa révérence. Extraordinaire artiste qui de toute sa vie « en-rit » ! En son honneur la chanson du jour à l’Elysée : « Une chanson douce que me chantait ma maman, sans sucer mon pouce je l’écoute en m’endormant ».
En ce jour où les gens s’étaient habitués à fêter la Saint valentin, un million de libanais sont appelés à se souvenir que le 14 Février 2005, à 12h55 exactement, Rafic Hariri et ses compagnons étaient assassinés devant le Saint Georges, cet assassinat a eu des répercussions à l’échelle universelle. Ce jour-là instinctivement, je me suis inspiré du poème de Federico Garcia Lorca « A la Cinque de las Tardes » (A cinq heures du soir), pour écrire un cri du cœur que j’ai intitulé « Il est douze heures cinquante cinq » que L’Orient Le Jour m’avait honoré de publier. Et que j’ai inclus dans mon livre « La télé, quel enfer ».

Je vous le livre, si vous ne l’avez pas déjà lu.

Il est douze heures cinquante cinq

Les vagues de la mer arrosent le Saint Georges
Les employés de banque accueillent leurs clients
Les ouvriers sont là devant un feu de forge
Un touriste, à l’hôtel, feuillette un dépliant.

Il est douze heures cinquante cinq

Les vagues de la mer bien soudain se sont tues
En écoutant la terre ébranlée de clameurs
Car dans la rue béante, il y a des gens qui tuent
Sous leurs doigts criminels, un grand géant se meurt.

Il est douze heures cinquante cinq

L’enfer s’était saisi de la rue de l’horreur
Les employés sont morts avec quelques clients
Les blessés sont nombreux hantés par la terreur
Le touriste n’a pas pu finir son dépliant.

Il est douze heures cinquante cinq

Le géant s’est éteint avant même d’atteindre
L’entrée de l’hôpital qui allait accueillir
Ses compagnons touchés, et qui allaient s’éteindre
En mourant dans le feu, comme de vrais martyrs.

Il est douze heures cinquante cinq

Un peuple s’est levé se prenant par la main
Le clocher de l’église auprès du minaret
Mêle le son de cloche au son du muezzin
Pour réclamer la vie, la vie en liberté.

Il est douze heures cinquante cinq

Alors ils sont venus, en n’ayant qu’un seul but
Avec des chapelets, des signes du croissant
Prier sur le tombeau, du géant abattu
Qui, tenant son coran et qui sa croix en sang

Il est douze heures cinquante cinq

Un million de fidèles, qui avaient cru au rêve
Ont gardé le silence, saluant la mémoire
Du grand fédérateur, bien avant que s’achève
Le Livre qu’il écrit pour entrer dans l’histoire.

Il est douze heures cinquante cinq
Pour l’Eternité.

Découvrira-t-on un jour l’Assa-Saint Valentin ?

13 Février 2008

Quatre vingt et unième jour sans Président de la Raie- Publique

A force de nous parler avec l'index levé en signe de "faites attention!" et de menaces, les pôles de l'opposition ont dû passer un mauvais moment en écoutant les leaders de l'opposition répondre aux menaces par d'autres menaces et par un index levé avec deux index levés. Il y a déjà deux semaines si mes lecteurs s'en souviennent j'avais dit ici : « Mais qu'attendent nos leaders pour menacer les autres, comme eux nous menacent et mettre une fin à toutes ces rodomontades politiques « marionnettisées » par la Syrie, pour faire peur aux bien pensants et à ceux qui refusent de faire la guerre pour les autres, sur une terre gavée du sang de 150.000 victimes de la guerre des 25 ans et du sang de toutes ces victimes des attentats meurtriers, qui fauchent le meilleur d'entre nos politiciens et de notre jeunesse active.
En montant au créneau hier soir sur Future Télévision, le leader incontesté des druzes au Liban et ailleurs, a mis les points sur les « i » (en attendant de mettre les poings sur les zigues...). Bien sûr nul n'a l'arsenal de Hezbollah, mais à force de prononcer des mises en garde, à force de retarder l'élection du Président de la République, à force de nous faire la morale de la libanité, à force de lancer leurs troupes de petits margoulins s'en prendre aux soldats de notre armée vaillante, (qui a vaincu le terrorisme à Nahr el Bared),et d'exiger du Général Sleimane d'aller à Canossa pour s'expliquer, il y a chez tout un peuple qui ne pense pas comme eux, qui n'agit pas comme eux, qui rêve d'un autre Liban que le leur, il y a donc cette envie dont Joumblatt s'est fait le porte parole à haute voix : "La coexistence est impossible avec Hezbollah, il faut un divorce à l'amiable."
Et dire qu'il y a encore des gens qui pensent que le fait de signer un « traité » à l'Eglise St Michel est le garant de la non violence et de la véritable indépendance.
Donnons tort a ces gens et soyons très, très nombreux demain à la Place des Martyrs.
La terre a tremblé hier à TYR. Et Joumblatt a dû faire trembler toutes les chancelleries qui s'intéressent à notre situation peu enviable.

A la vérité, le reste de l'actualité ne vaut pas la peine que l'on s'y arrête.
Mais laissez-moi vous dérider en vous racontant la dernière qui circule à Paris:
Quelle est la différence entre le champion automobile Sébastien Loeb et Nicolas Sarkozy?
-Sébastien a été le Premier à Monte Carlo
-Sarko a été le dernier à monter Carla.

Demain, tous, à la Place des Martyrs.

12 Février 2008

Quatre-vingtième jour sans Président de la Raie-Publique

Et deux jours avant le 14 Février et le grand rassemblement populaire de la place des Martyrs où l'on espère autant de personnes que le rassemblement du 14 Mars 2005. Pour crier très haut que nous voulons savoir qui est l'Assa-Saint Valentin.
Il a plu cette nuit. Mais il fera beau temps Jeudi. C'est ce que ma météo personnelle me dit. Elle est optimiste. Comme moi.
Entretemps, beaucoup de choses se passent qui nous poussent à être pessimistes. Mais l'on vit dans cette atmosphère depuis déjà 33 ans : un jour sourires, un jour soupirs...
Mais comment ne pas être optimistes quand on voit les panneaux publicitaires et les publicités pour le Festival Al Bustan qui débute ce soir. Extraordinaire Myrna Boustany, qui contre vents et marées réserve Février pour nous offrir un Festival international dans le cadre féérique de l'Hôtel Al Bustan. Convaincre des artistes étrangers de venir au Liban alors que des nouvelles en première page racontent ce qui se passe chez nous et font étalage des discours (discourtois ) et des contre discours (contre discourtois ...) que prononcent, à la manière de "je t'aime...moi non plus" tous les acteurs de la politique devenue si locale que les médecins du monde entier (à leur tête Dr Kouchner) se penchent sur le malade pour trouver le médicament miracle qu'il faut lui administrer pour s'administrer tout seul.

Aujourd'hui démarre également le grand concours de Crystal Mena Awards, organisé à Faraya Mzaar par la société 2C (Christian Cappe) et son équipe venue de France. Plus de 500 publicitaires participent à cette manifestation très créative et très « neigeuse » pour applaudir les gagnants des meilleures publicités des Pays Arabes et du Maghreb. Y sera également élu le Media Man of The Year. Pour prouver encore une fois que le Libanais est un vrai "Fils de...Pub" (pour faire plaisir à Jacques Séguéla.)

La terre a tremblé ce matin. 4 degrés sur l'échelle de Richter. Dans les environs de Sour. Pas de dégâts. Comme Sour est le fief de Amal gageons que la Majorité sera accusée d'avoir fait trembler la terre. Terrons-nous ! Ou "tairons-nous" ?

Philippe Abi Akl est persuadé que l'opposition ne veut pas d'une élection présidentielle. Il n'a pas tort. Finalement le "non- Etat" c''est tout ce que souhaite l'opposition, qui hypocrite, continue de demander des comptes au Gouvernement dans lequel elle ne croit pas."Ou Michel Aoun ou personne" est le dilemme posé par l'opposition. La Majorité répond : « Ou Michel ou personne » Sans donner de nom. Elle préfère rester dans...le général.

Sarkozy est en Guyane pour visiter la base de lancement des fusées à Kourou. Il a vraiment besoin d'une fusée pour le relancer dans les sondages où il est au plus bas. Dans "Sarkoville" comme les journalistes appellent maintenant Neuilly. A cause du syndrome héréditaire à la mairie de cette ville, Le Président aurait dû "re-Fusée" depuis la Guyane la candidature de son fils.
Alors la chanson de l'Elysée ce matin : "C'est irréparable..."
11 Février 2008

Soixante-dix neuvième jour sans Président de la Raie-Publique

Dire que la Ligue Arabe avait exigé que l'on élise un Président ce jour. Le 11 Février. Autant en emporte le vent de la colère et des antagonismes. Et cela donne lieu à des hausses dans le ton de part et d'autre. Comme si le citoyen pouvait encore supporter qu'on lui serve des menaces et des contre-menaces. Ah ! Si l'on pouvait faire un coup d'Etat, un vrai, et renvoyer tous ceux qui parlent à la maison et avoir une équipe qui n'ait qu'une seule politique: celle d'un Liban Libre, indépendant, aconfessionnel, et où les politiciens s'envoient des fleurs et non des discours enflammés.

Ce que nous craignions tous est en train de se passer. On commence à tenir des discours qui sentent la poudre. Même si en filigrane il y a le célèbre proverbe "Si vit Pacem para Bellum" (si tu veux la Paix, prépare la guerre), il n'en reste pas moins que le discours est tellement politisé que la guerre peut dépasser les propos et éclater à n'importe quel moment.
Et qui veut la guerre?...
La guerre est une affaire de militaires et ils sont "si..vils".

Reportage émouvant dans L'Orient Le Jour sur Wadi Abou Jamil. Signé par Mahmoud Harb. J'avais 15 ans quand la guerre de Palestine éclata pour la Première fois. Et que l'exode des juifs de Beyrouth commença. J'avais de nombreux copains de classe que j'ai perdus. Henri Jamous par exemple qui était sur le même banc au Collège de la Salle. David Saadé, dont les parents connaissaient les miens depuis Iskenderun, et qui est parti à New York. Arlette Lubliner qui faisait partie de notre groupe des parties de l'après midi. Une autre amie de théâtre, Stella Baruch, est devenue une des plus grandes mathématiciennes de France. Et mon collègue à l"Ecole Supérieure d'Ingénieurs, Mano Krouk, dont les parents avaient l'épicerie fine au début de "Souk El Franje" ainsi dénommé à cause de cette épicerie qui servait la charcuterie fine. C'est le seul avec lequel j'ai encore des contacts. C'était un temps ou l'on ne savait pas de quelle religion on était. On était Libanais simplement. Comme cette Madame Sarah, qui garde encore les fantômes de ce qui reste de Wadi Abou Jamil.

Emile Riachi a écrit son autobiographie. Connaissant le personnage et sa gouaille, le livre doit être passionnant. À lire. Un ostéopathe dont la vie pourrait se résumer en deux mots : "que d'os! que d'os!."

Le fils Sarkozy se présente aux élections Municipales à Neuilly là ou son père avait été maire durant de longues années. Un début de succession héréditaire. Sarko glisserait-il vers la dénomination de Nicolas 1er? Maire à la place de son Père, alors que son père a quitte sa mère,et épousé une autre paire de mères. Et les gens de Neuilly de soupirer:Ah le "maire-d'alors"

Obama talonne Hillary et fait le grand chelem durant le week-end. Mais en terme de bridge, c'est comme en musique: une blanche vaut deux noirs.

La chanson du jour a l'Elysée est adressée par Nicolas à son fils (concernant Neuilly):"un p'tit coin d'paradis contre un coin d'parapluie." (Brassens)

09 Février 2008

Soixante-dix septième jour sans Président de la Raie-Publique

C'est la Saint Maron. Bonne Fête à tous les Maroun que je connais et même ceux que je ne connais pas.
En espérant que le Saint qui a fondé le Maronitisme aide nos coreligionnaires à tirer les "marrons" du feu, avant que nous soyons tous ou "marrons "ou marris par la politique politicienne que les maronites de notre pays sont en train de mener.
D'abord les maronites du 8 Mars qui se sont mis sous la houlette du Parti de Dieu en en oubliant le plus célèbre de ses saints dans la patrie libanaise.
Messieurs les maronites de l'opposition veuillez noter :
1- que si vous existez c'est parce que vous êtes maronites
2- Que vous n'avez qu'un seul Dieu à adorer : celui qui a créé le Liban à son image .Et non pas à l'image de ce parti qui se targue d'être le parti (pris) de Dieu et que vous êtes en train d'adorer en dépit de tous les préceptes des Saints Patriarches de notre Eglise qui ont vécu en troglodytes et qui ont été persécutés à travers les âges.
3- Que si vous voulez élire un président de la Raie-Publique, il faut qu'il soit maronite et ne pas se laisser aliéner par des hommes de religion qui ont fait de leurs armes les Dix Nouveaux Commandements de Dieu à travers son parti.
4- Que votre devoir premier et primordial, c'est d'admettre que le Général que vous adorez (et que nous avons également adoré avant vous...) doit admettre qu'il n'a plus aucune chance de devenir le futur Président de la République et que si vous ne voulez pas que le Liban sombre dans le chaos (et le K.O.), il faut aller ce lundi à la Chambre des députés voter pour le Général Sleimane comme nous le demandent tous les leaders des pays Arabes, d'autant plus que la majorité a encore une fois reculé pour accorder le 10/10/10 à l'opposition avant de buter sur de nouvelles exigences que votre patron a présentées.
Permettez à l'Amer Moussa de mousser...

Ensuite les Maronites du 14 Mars, s'il vous plait ne reculez plus, nous sommes au bord du ravin. Tous.

Le Patriarche a élevé la voix et il a fait miroiter la possibilité que les Nations Unies nomment un Gouverneur pour le Liban. Retour à la Moutassarafiah de 1860?ou retour au Mandat de 1919 (également discuté à Versailles avec Le Patriarche Hoyek) ?
Devant cette prise de position, très franchement, moi je suis ...O.N.U....

Sommes-nous en train de nous retirer de la Ligue Arabe? Nous, membre fondateur? En effet, la Ligue prend coup sur coup, deux importantes décisions toujours la même : élire Michel Sleimane Président de la République. Et nous tournons le dos à ces résolutions pourtant unanimes. Mais l'opposition ne reconnaît pas les résolutions, "la Ligue disent-ils, est devenu un crocodile car..."La-Ligue-a-tort", (Ouille!!!)

Les travaux du pont de Dora sont interrompus. Comme en politique, les travaux Publics veulent couper ...tous les ponts entre les libanais.

Lundi commence à Faraya Mzaar la troisième édition du Mena Cristal Award, qui récompense les meilleures créations publicitaires du Moyen Orient et de l'Afrique du Nord. C'est Christian Cappe (2C associes) qui en est l'organisateur. Et qui malgré les déboires de notre politique locale, a refusé de changer de...Cap et d'aller ailleurs. Merci Christian. De nous redonner foi dans le Pays.

La chanson du Jour à l'Elysée. Sarko a envoyé un bouquet de fleurs à Carla avec cette chanson:"Les fleurs sont des mots d'amour..."

08 Février 2008

Soixante-seizième jour sans Président de la Raie-Publique.

L'Amer Moussa est entre nos murs. Et il se bat le pauvre pour concilier les inconciliables. Et voit devant lui un paysage qui s'assombrit de plus en plus même si le soleil est revenu. Hier en revoyant Berri, Amer "s'é-moussa". On lui servit du Mousseux. Il en prit une flûte... enchantée par les premiers contacts politiques. Et son chemin de croix a commencé.


Premier grand changement : la majorité ne mâche plus ses mots et Saad est monté au créneau. En déclarant que s'il y a une confrontation, ils sont prêts. J'espère que cela s'arrêtera à la confrontation "politique" comme le rapportent les medias, sinon on sera devenus tous fous. Quel pays restera encore après une confrontation militaire? A la veille du 4ème anniversaire de l'assassinat de Rafic Hariri, devait-on parler de confrontation?

Monter les enchères, ça va encore. Mais la confrontation doit rester politique. Ce serait trahir la mémoire du Grand Disparu, tant Rafic Hariri était à la recherche de la paix dans ce pays exsangue après tant d'années de guerres fratricides. Pourvu que l'on ne fasse pas de l'autre côté la célèbre réponse du Comte à Rodrigue dans le Cid :"qui t'a rendu si vain, toi qu'on n'a jamais vu les armes à la main?"

Avoir le ton ferme, tout à fait d'accord! Descendre à la Place des Martyrs le 14 Février, c'est le plus petit des devoirs citoyens que nous voulons, que nous devons appliquer. Mais que nul n’ait recours aux armes SVP. La première balle tirée, tuera le Liban.
Dieu fasse que l'Amer Moussa trouve les mots doux pour calmer les uns et les autres.

Pas mal de commentaires au cours d'un dîner (où chacun a essayé de ne pas parler politique) sur le dialogue Hassan Nasrallah/Michel Aoun. Tout le monde disait la même chose (comme dans la manchette de L'Orient Le Jour), que les deux leaders essayaient de redonner un second souffle au document d'entente. Et que surtout, c'est le Général qui avait besoin d'être renfloué… Heureux temps ou l'on chantait à Michel Aoun : "Aounak jéyé men Allah"... et non pas de Hezbollah

Je répare un oubli. En octobre dernier, Céline et Jean Doummar m'avait envoyé un message sur le blog, m'encourageant à aller passer des vacances à Amman. C'était en pleine période de la signature du livre et je n'avais pas répondu. Merci pour l'invitation. Tous les deux vous êtes à Amman; et nous au Liban,nous disons à la manière de nos amis arméniens :"Aman! Aman!" en parlant de la situation politique. Merci pour ta fidélité, Céline.

J'ai également retrouvé la trace d'Alain Thomas ancien réalisateur talentueux de la CLT qui a quitté le Liban en 1968.Il a pris une douce retraite à Quimper en Bretagne. Si certains lecteurs qui le connaissent veulent avoir son adresse, écrivez-moi.

C'est le sixième anniversaire du décès de Wissam Ezzedine, l'inventeur de la Télévision au Liban. Un garçon que j'aimais comme un Frère. Il est présent dans ma vie de chaque jour.

Le Canard Enchainé est savoureux à lire surtout avec le Journal de Carla B. Moi j'ai choisi la chanson quotidienne. Ainsi par exemple quand Carla demande à Nicolas s'il a oublié sa Cecile, il lui chante: Il a neigé sur Yesterday (de Marie Laforet)

Rendez vous à la Place des Martyrs le 14 Février.

07 Février 2008

Soixante-quinzième jour sans Président de la Raie-Publique

Je m'excuse auprès de mes lecteurs qui n'ont pas trouvé,hier, mon humeur sur le blog. Nous avions eu une panne d'Internet! C'est ce matin que ca a été réparé. Donc après le jeûne d'hier, double ration aujourd'hui.

D'ailleurs les politiciens chevronnés ont du pain sur la planche aujourd'hui, après le duo Marathon Aoun-Nasrallah sur OTV hier. Je ne l'ai pas vu. J'ai préféré voir un film policier sur une des chaînes françaises. Car au moins dans un film policier on découvre le coupable, le vrai évidemment, et il est puni.

Mais bien sûr, rien qu'à lire les manchettes de l'Orient Le Jour ce matin, on devine ce qui a été dit-et non dit-durant ces deux heures de "charme' que nous ont offertes les leaders de l'Opposition au Liban."Je veux toujours être Président à la place du Président", lit on dans les non-dits de Aoun."Je veux qu'on me livre pieds et poings liés, les militaires qui ont tué les martyrs du Dimanche noir", comprend on du discours du Chef de Hezbollah.
Et je parie que je dépasserai bientôt les 100 jours "sans Président de la Raie-Publique" dont je titre mes humeurs depuis le 23 Novembre.

Je ne résiste pas à partager avec vous l'e-mail que m'a envoyé Oswald Mamo du Canada : "Dans les nouvelles,on mentionne que le général Aoun et Nasrallah ont déclaré que le document d'entente entre le CPL et le Hizb a évité, une guerre civile. J'aurais préféré que ce document évite d'encourager les émeutiers à prendre la rue. Nous aurions évité des morts et des blessés." Comme quoi, les libanais même expatriés continuent de penser la même chose pour ramener le calme et la paix au Liban.

Est-ce un signe? La nouvelle chargée d'Affaires U.S. donc future ambassadrice est une femme. Et elle se prénomme Michele (son nom c'est SISON). On va bien s'amuser avec un nouveau Michel sur la scène politique libanaise. Souvenez vous d'une humeur où je citais tous les Michel libanais qui entrent dans notre vie politique quotidienne et qui continuent de la faire. Ce sera sympathique de voir la rencontre avec Michel Aoun. Chacune de deux parties voudra prouver que c'est elle qui a ..l'E !!! De toutes les façons, avec elle on va rire en toutes ..."Sison."

Le 14 Mars appelle a un grand rassemblement le 14 Février à la Place des Martyrs. Pour célébrer...l'Assasaint Valentin...

Super-Mardi aux USA. A l'heure actuelle c'est (Mac) CAïN qui sera opposé a l'Abelle. A moins que l'avenir ne l'amène à vouloir broyer...du noir.

La Chine entre dans l'année du Rat. Avis aux petites "souris" aux yeux bridés. Et Hip Hip Hourarat!

Le président Déby du Tchad pense profiter de son statut pour gracier les français de l'Arche de Zoé. Quand je vous ai dit hier que la guerre du Tchad était une affaire de "Déby-Credit."

Les taxis parisiens se sont mis en grève hier. Ils sont reçus ce matin pas Sarkozy. Pourvu qu'ils ne trouvent pas en lui un "taxi-dermiste".

La chanson du jour au Palais de l'Elysée, est une réponse au "Nicolas" que chantait hier Carla. Nicolas chante aujourd'hui un medley de deux chansons "Cécile (de Claude Nougaro)...comme d'habitude (de Claude François).

06 Fevrier 2008

Soixante-quatorzième jour sans Président de la Raie-Publique.

Et c'est le mercredi des cendres. Que doit on commémorer? Que nous sommes poussière et que nous reviendrons à la poussière? ça on le sait et quand on l'oublie il y a des mains criminelles qui viennent nous rappeler chaque jour, qu'avec une bombe bien placée, ils nous réduisent en cendres, parce que nous (tré)-passions par hasard dans un lieu où ils avaient placé une bombe à retardement et qui aura fauché des innocents (des vrais et non des hordes qui attaquent pour mettre les autres en cendres, en brûlant des pneus).
ça peut être un mercredi descendre : descendre dans les abris et ça tout le monde peut le faire. Israël par exemple, comme elle l'a fait en 2006 en bombardant à tort et à travers. Et tout simplement prendre pour prétexte des anicroches de plus en plus fréquentes à la frontière sud. Et trouver le moyen de se venger de la cuisante défaite subie par Olmert qui s'en sort bien avec Winograd.

Des cendres aussi si on décide de bombarder nos maisons comme ça parce que quelqu'un veut imposer sa manière de voir à l'autre et qu'il ne trouve d'autre moyen que de le réduire en cendres.

On peut aussi se faire descendre par ces gens armés et fanatisés qui ont tellement entendus que nous sommes des traîtres à la Patrie Arabe qu'ils ne trouveront pas étrange d'ouvrir le feu pour nous transformer en... feu M. Untel .Paix ses cendres, il s'est fait descendre tant il s'est fait du mauvais sang...dre.

Après tout ne sommes nous pas poussière?

Ce soir dialogue de bien entendants, bien entendu, entre Aoun, la victoire de l'homme et Hassan, la victoire de Dieu. Le dialogue-monologue sera retransmis par O la TV des Aounistes. Je n'ai pas su si O veut dire la lettre "Oh" ou "zérO". Ce soir, à bon entendeur...le salut éternel. Car les deux vont parler au nom de Dieu, du Fils...et du simple d'esprit!!!

L'ambassadeur de France a visité Nabih Berri. C'est bien. Il a rappelé que le Général Sleimane restait le seul candidat agréé par tous. Ce sont des paroles réconfortantes surtout quand elles viennent d'un Parant proche...

Mgr Matar a présenté les condoléances du Patriarche à Nabih Berri pour les victimes (innocentes?) de Mar Michael.
Personne pourtant n'est venu présenter au Patriarche des condoléances après le décès de Francois Hajje et de ses compagnons et de tous ceux qui sont tombés après l'assassinat de Wissam Eid. Allez. Aux inno-sang, les mains pleines!

Les forces rebelles se sont retirées de N'Djamena. Le Président français a assuré qu'il supportera le Président Déby. Entre la France et le Tchad, il y a une question de Déby-Crédit. Car ça ''gaz" au Tchad!!!

La chanson du jour au Palais de l'Elysée c'est Carla qui la chante."Nicolas, Nicolas,..." de Sylvie Vartan.

A demain. Le dialogue de "sour" et "certain" de ce soir ne vous a pas soporifié.

05 Février 2008

Soixante-treizième jour sans Président de la Raie- Publique

Et les enchères montent de façon vertigineuse pour ne pas laisser faire les députés de la nation. Faire quoi?
Tout simplement se réunir au Centre de Beyrouth à quelques mètres de la Place des Tentes (sans détente, on l'espère). A assurer un quorum. A mettre un bulletin dans l'urne et à assurer l'élection de Michel Sleimane qu'hier encore la minorité voulait imposer à la majorité et aujourd'hui la majorité n'arrive pas à convaincre la minorité que le Général Sleimane reste la seule solution.
Les séquelles des grabuges de dimanche dernier sont bien sûr néfastes. Il y a eu des morts. Mais Amal et Hezbollah veulent tirer un intérêt énorme de cette aventure déjà hasardeuse. Ils demandent un intérêt sang pour sang et refusent maintenant à l'armée le droit de riposter en légitime défense. Et de rappeler incongrûment les événements de Février 2007 en citant la neutralité positive de l'Armée en ce temps là.
Mais l'année dernière, personne n'avait attaqué l'Armée. Et les francs tireurs de l'an passé ont des identités connues et qui n'ont rien à voir avec les "gens"de la majorité. C'est vraiment le proverbe arabe qui revient en mémoire : "Darabni wou béké, saba2né wou ishtaka" (il m'a frappé et il a pleuré. Il m'a devancé et il m'a accusé.)

L'Amer Moussa revient. Plus Amer que jamais. Il a déclaré à L'Orient Le Jour : "Je reviens à Beyrouth pour discuter de l'initiative arabe, point à la ligne." Oui, mais avec la minorité cela va être : Poings à la ligne.

Olmert assume la responsabilité des échecs de la guerre du Liban. Comme quoi , Hezbollah n'a pas réussi l'échec et "Mat"

Sfeir : "Sans les Patriarches maronites, le Liban dans ses frontières actuelles, n'aurait pas existé." Et dans

Pages: 1 2

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution