Humeurs passées (Décembre 07)

01.12.07

Humeurs passées (Décembre 07)

Permalink 10:01:15, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

31 décembre 2007

Trente-huitième jour sans Président de la Raie- Publique

Et l'Année se termine sans Président de la Nation. Et l'année se termine comme elle a commencé sur l'interminable malentendu entre majorité et opposition. Une majorité qui ne tient qu'à un fil ou plutôt qu'à un coup de feu. Et une minorité, qui souhaite, elle, les coups de feu meurtriers qui viendraient annuler la pseudo majorité et faciliterait toutes les options difficiles : un Président inféodé, un gouvernement dévoué à la Syrie avec les personnages conspués du dernier gouvernement de l'ancienne ère prosyrienne et des revanches par centaines contre ceux qui ont fait du 14 Mars 2005, le véritable départ de la véritable indépendance du Liban.
Et cette nuit, à 12 heures pile, 2008 pointera du nez. Qu'apportera-t-elle d’autre que ce qui a été convoyé durant toute l'année 2007 ? Sans doute pas beaucoup d'Espoir ni beaucoup d'espoirs dans les solutions attendues et recherchées.
Même la déclaration de Sarkozy hier au Caire ne devrait pas dénouer l'écheveau des problèmes politiques. Il ne parlera pas à Bachar, dit-il. Mais ce n'est pas à la France que veut parler Bachar, M. le Président, c'est aux USA. Et les USA vous ont noyé dans un problème inextricable avec cette fameuse liste de présidentiables, véritable guet-apens pour votre politique étrangère. Et la grande farce au Liban où tous les présidentiables voulaient y être en commençant par les Michels et en finissant par des inconnus au régiment. Mais Cher Président Français, vous étiez chez Moubarak, le Chef de la plus vieille démocratie dictatoriale du Monde Arabe. Quand il vous a vu bien Bruni, au soleil de Charme-et l'Cheque, il vous a convié au Caire.
Comme quoi Le Caire a ses raisons que la Déraison ignore. Je vous souhaite de donner un bon discours ce soir aux Français. Y aura-t-il un mariage en vue à annoncer?

Au Liban, l'opposition menace de prendre les devants en début d'année et de fomenter des troubles à travers des mouvements de masses. Massez, massez, il en restera toujours quelque chose.

A l'aéroport des valises et des valises de libanais venant passer les congés du Nouvel An à Beyrouth. Voilà des gens qui se fichent pas mal des mouvements de masse. Et qui ont oublié de dire "Mas-soeur" en parlant de la Syrie.

La Ligue Arabe semble vouloir reprendre le flambeau de la médiation. En chantant la chanson tant connue des enfants : "Il est éteint..." sur l'air du petit navire qui ne cesse de prendre l'eau de toute part.

Allez à minuit je vais boire à la santé de tous les libanais qui n'ont pas encore décidé de faire leurs valises pour partir dès le début de l'année et qui continuent de croire en ce pays magnifique "qui est le mien" (Ce plat Pays qui est le mien de Brel.)
Mais le nôtre n'est pas plat, il a des montagnes superbes qui montent à pic jusqu'a 3300 mètres d'altitude.
Mais mon Pays n'est pas plat, il a des forêts de Cèdres à des milliers de mètres d'altitude qui sont le symbole de sa pérennité et de son avenir.
Mais mon Pays n'est pas plat, il a des ruines romaines a Faqra et Faraya,qui prouvent que des civilisations très anciennes ont essayé de le gouverner et qu'elles sont parties l'une après l'autre vers d'autres cieux.
Mais mon Pays n'est pas plat et surtout ne se met pas à plat ventre devant ceux qui veulent l'annihiler, le mettre à genoux, changer son statut de collaboration entre toutes les confessions, tous les genres et toutes les tendances.
Mais mon Pays n'est pas plat et il montre fièrement ses gratte-ciels de l'espoir dans la capitale et attire de partout ceux qui aiment la belle vie, la belle ouvrage, le beau temps et la pluie.
Non mon pays n'est pas plat et...mais pourquoi me réveillez-vous, je rêvais si bien

Allez! Bonne Année 2008. Elle est bissextile. Nous avons donc un jour de plus pour nous entendre.
Chers lecteurs, je vous aime.

29 Décembre 2007

Trente-sixième jour sans Président de la Raie-Publique

Et l'Année est sur le point de se terminer sans qu'il y ait un nouveau locataire au Palais de Baabda. Et on croit rêver en lisant les nouvelles de ce matin toutes en contradiction, toutes en menaces et qui instaurent un pessimisme en cette fin d'année quand à trouver une solution chez ces gens qui veulent tous devenir Présidents à la place du Président, Premier Ministre à la place du Président du conseil et sinistre à la place des ministres actuellement en fonction et qui hier, ont adopté 700 décrets en Conseil des ministres.
D'un côté on travaille à paralyser un Pays en obéissant à des ordres venus de pays qui ne peuvent concevoir un Liban en paix sans assassinats et sans grabuges et qui bloquent une solution Présidentielle pourtant toute trouvée et toute approuvée. De l'autre côté on travaille à faire des décrets pour le bien de ce pays assoiffé de paix et de bonheur et qui touchent, ces décrets, au bien-être de tous les citoyens : ceux qui appuient et ceux qui n'appuient pas le Conseil des Ministres, ceux qui veulent et qui ne veulent pas que l'on élise un Président tout de suite.
Et soudain on lit que Berry a reporté la séance électorale au 12 Juillet. Ce sera un samedi. Cela pourrait-il prouver la complicité de Berry avec les israéliens. Car comme on le sait, Samedi c'est chômé en Israël. Et à la Chambre des Députés.
Prions que la Nouvelle année arrive avec de bons augures et que l'on aura notre Président enfin!

A lire dans L'Orient Le Jour, les prédictions de deux pythonisses libanaises qui prévoient:
- Des divisions, des attentats et un Président qui se prénommera Michel.
- Une ère de prospérité et d'entente après quelques nouveaux mois de troubles.

Moi aussi je suis voyant et j'aurais prédit la même chose. Ne l'ai je pas déjà fait dans des humeurs passées.

a) Des divisions : mais peut-on encore être plus divisés que cela? A moins que divisions ne soit pris dans son autre signification : "Unité importante regroupant des troupes de différentes armes et des services, placée sous les ordres d'un ... Général Ex: une division blindée. (Hachette)
b) Des attentats. J'ai prévu des tas d'attentats à la pudeur. Comme tous ces députés de l'opposition qui montrent leurs derrières au peuple libanais qui en a marre d'attendre.
c) Et un Président qui s'appellera Michel. Ah voilà une large partie des Libanais ainsi prénommés qui vont commencer à frétiller de bonheur et d'espérance. Déjà nous avons deux généraux en lice et des tas de particuliers en attente : Eddé, Khoury, Daher, (je ne nomme pas le Grec Catholique : il est déjà Pharaon et se fiche d'être Président seulement...)
d) Une ère de prospérité et d'entente après des mois troubles. Même mon petit fils l'aurait prédit. C'est comme si l'on disait "Après la pluie, le beau temps..."

Ah! L’une des deux voyantes avertit le Général Aoun sur sa santé. Car sa nervosité peut lui causer de mauvais tours. Question : des mauvais tours à qui? A lui ou au peuple libanais ?
Bon week end.
Le temps est beau. Le ciel est bleu. Ne soyez pas moroses.
Tomorrow is another day...a better one!

28 Décembre 2007

Trente-cinquième jour sans Président de la Raie-Publique

Mais avant d'entrer dans l'actualité politique, laissez-moi vous parler d'un moment magique auquel j'ai assisté hier : le concert de Tania Kassis au Palais des Congrès sur le thème « Noël au Cinéma. »
Ce n’est pas parce que c'est une production Urban Art que je dis cela (Urban Art est la société de production d'événements que dirigent ma fille Josyane Boulos et son associé Johnny Fenianos et qui a à son actif une multitude d'événements dont l'annuel Festival d'Eté de Faqra qui draine chaque année plus de 60,000 visiteurs...) mais parce que le talent de chanteuse de Tania Kassis est très grand et son interprétation des classiques chansons de Noël est exceptionnelle. Accompagnée par un grand orchestre de plus de 12 personnes, tous aussi talentueux les uns que les autres, de la Chanterie de Beyrouth dirigée par Noha Hatem, Tania a interprété pas moins de 20 chansons dans des rythmes parfois lents, plus souvent très Rock and Roll et a enthousiasmé une salle qui a applaudi sa performance par une standing ovation finale de plus de 10 minutes.
Mais la grande trouvaille aura été, que ces chansons sont tirées de films sur Noël et qu'en même temps on retrouvait les images de ces films sur un écran rond en milieu de scène. Et pour les vieux cinéphiles comme moi,ce fut un plaisir immense de retrouver sur l'écran les Bing Crosby, Fred Astaire, Jimmy Stewart, Donna Reed et le facétieux Danny Kaye et tous ces films qui fleurent bon le souvenir, aux côtés d'autres plus modernes et plus récents.
En un mot pour moi c'était une soirée KIR- le Kir étant une boisson faite de champagne auquel on ajoute le sirop de...Kassis.
Elle chante ce soir encore.
Allez-y vite ce n'est pas à rater...

La politique libanaise par contre est loin d'être un ...Kir mais plutôt un Kyrie Eleyson funèbre pour la République sans président sans présents (comprendre cadeaux...) et sans doute sans avenir. Les pythonisses de service en ce début d'année prévoient même que nous n'aurons pas de Président en 2008. Pourtant la majorité fait ce qu'elle doit faire et 13 députés ont présenté une pétition pour ouvrir une séance parlementaire. Berry ne peut pas les accuser d'être illégaux (comme il qualifie le Gouvernement- à part ses sinistres euh! pardon ses ministres démissionnaires qui continuent de travailler quand cela leur convient) et il faudra bien qu'il accepte la pétition. Mais de là à convoquer la Chambre il va invoquer un tas de dates souvenirs qui ne permetteront pas de faire un consensus (les événements de Janvier 07- le 14 Février- le 8 Mars - le 14 Mars- Pâques le 23 Mars et surtout le...Premier Avril pour n'ôter aucun fil...) La Raie Publique n'a jamais mieux mérité ce surnom depuis la vacance du pouvoir. Tout le monde couche avec mais personne ne l'engrosse ...

Dans la politique internationale, il y a le dramatique et le plus léger.
Benazir s'est faite assassiner par la Quaida, dit-on. Elle était prévenue pourtant. Mais on l'a assassinée bien...BHU-TOT qu'on le pensait. Titre sur huit colonnes à la Une: BHUTO...Butée.
Querelle de ménage à Bethléem...On s'attendait à des heurts entre Palestiniens et Israéliens à l'occasion de cette Fête de la Nativité. Les prêtres se sont querellés entre eux : grec orthodoxes v/s arméniens, pour une question de "qui fait le ménage"?
Quelle incongruité ! Autour de la crèche, certains ont fait les "ânes" en croyant porter un coup "vache" à l'autre. Et tous ont joué le rôle de petits "agneaux" que les israéliens auraient très bien pu emmener à l'abattoir. Arméniens orthodoxes contre grec orthodoxes, tout cela n'est pas très...catholique.

Et pendant ce temps là, Olmert et Abbas ont décidé de mettre leurs désaccords en sourdine. Croyez-moi les proverbes ne mentent pas : il n'y a de plus "sourd" que celui qui ne veut pas entendre...

Paris demande l'extradition des membres de l'Arche de ZOE et le Tchad demande une indemnisation de plus que 6 Millions d'Euros. Ce n'est plus le Tchad, c'est le ...TCHAD-D'OR

Nicolas et Carla sont à Charm El Cheikh. Connaissant Carla elle veut avoir et le Charme et le...Chèque (sujet également abordé dans Le Canard Enchaîné de cette semaine.) En plus d'une visite enrichissante au "LUXE-OR"
Ainsi va la vie.
On approche de la fin de l'Année.

27 Décembre 2007

Trente-quatrième jour sans Président de la Raie- Publique

Et la vie continue. Pour preuve cette superbe photo en première page de L'Orient-Le Jour montrant le Père Noël distribuant des cadeaux "par milliers" en n'oubliant "les petits souliers "de personne. Et ce, dans les rues des veux souks de Beyrouth. Quel joli spectacle et quel bonheur que de voir cette image à quelques mètres de la Place du Parlement vide d'un Père Noël qui n'a pas su forcer les portes de cette Assemblée du Peuple (mais quel peuple ?!!!) pour apporter un cadeau de Noël aux Libanais sous forme de nouveau Président de la République. Je sais qu'il n'a pas de cheminée au Parlement, pour que vous descendiez Père Noël, porteur de bonne volonté à distribuer à tous les députés, en les exhortant à former un quorum et voter pour un nom que tout le monde a applaudi mais que personne n'élit. Mais vous qui passez partout et comme vous voulez, vous auriez pu trouver un interstice entre deux portes mal fermées et vous introduire dans l'Hémicycle et imposer le Général Sleimane comme candidat de consensus. Ah oui c'est vrai : ce n'est pas un jouet. Mais son sens du patriotisme vous aurait permis d'en faire un jouet entre vos mains, pour sauver ce pays qui n'en peut plus d'attendre.
Que je suis bête:je crois encore au Père Noël!!!


Dix députés du 14 Mars ont signé une pétition réclamant un amendement constitutionnel. Mais cette pétition connaîtra une ré-pétition de toutes celles qui l'ont précédée : une fin de non recevoir de la part de Berry, que ce membre proche de lui avait qualifié de "vrai père de l'Enfant de la crèche au Liban". Dire que pour moins que cela, des hordes venues de la partie Ouest de Beyrouth ont mis à sac le quartier d'Achrafieh et brisé à coups de pierres les vitraux de l'Eglise Mar Maroun. Encore une fois rappelons-nous le livre de Remarque : "A l'Ouest ...rien de nouveau."

La banque Audi et Grand Cinéma lancent un projet d'achat des billets en ligne. D'accord pour les cartes de crédit mais à quand la possibilité de voir les films à la ...Carte?

L'Autorité de la Régulation de Télécommunications se fait indiquer par ses initiales : ART.
Cela veut il dire que dans l'avenir il faudra tout un ART pour pouvoir téléphoner? Ou devra-t-on prononcer (pardon aux oreilles chastes...) le T de ART quand on verra les factures?....

Sarko et Carla continuent de défrayer la chronique Pipole en France. Le Dessinateur Pinter a trouvé un excellent jeu de mot en faisant dire au Président français :"C'est l'heure de poser avec les Sarko-phages". Quand on sait que le mot phage est ajouté quand il s'agit de "manger" les autres (i.e. anthropophage..) les journalistes français peuvent facilement être traités de "Sarko-Phages".Ils le mangent tout cru, ou plutôt "braisé"...au soleil
Mais je m'enorgueillis d'avoir trouvé que Carla a "Bruni" avant Pinter.

L'année tire à sa fin.
Mon humeur aussi. Ciao

26 Décembre 2007

Trente-troisième jour sans Président de la Raie-Publique.

Allez dites 33. C'est ainsi que les médecins auscultent habituellement leurs patients. Je n'ai jamais su pourquoi ce chiffre de 33 et pas de 44 ou de 77???

Et puisque l'on parle de médecins, je voudrais poser une question aux gynécologues. Quand une femme jeune et bien portante n'a pas ses menstrues après 30 jours vous en concluez qu'elle est enceinte. Et qu'elle accouchera dans 9 mois à peu près.

Nous n'avons pas eu de Président après 33 jours de vacances, pensez-vous que le Liban est "enceint" et qu'il faudra attendre 9 mois pour l'accouchement d'un nouveau Président?
Question à poser à Dr Bachar dites vous? Mais je croyais qu'il étudiait l'art d'être dentiste. Ah il a une dent contre nous et vous préférez que l'on s'adresse à des dentistes pour lui arracher cette dent pour que l'accouchement puisse se faire sans douleur.

En attendant le gouvernement a pris la décision de convoquer le Parlement en session extraordinaire pour assurer la continuité de la République après la fin de la session ordinaire. Tollé dans les rangs de l'opposition. Prouvant qu'il n'y a pas d'autre Président à leurs yeux que le Général Aoun. J'ai suggéré que Aoun et le Hezbollah fassent une fusion de leurs partis maintenant que tous les deux sont de parti pris. Ce nouveau parti s'appellerait"AOUN-ALLAH".

Car pour les Libanais il faut vraiment "aoun" Allah pour aider les aider à supporter les avatars de cette politique imbécile qui nous mène à ne plus avoir de Président. (NB:pour les francophones le mot "aoun" veut dire aide...)
Image pénible que celle de la Messe de Noël à Bkerké sans la présence du Président de notre Pays. C'est la première fois dans l'Histoire du Liban moderne,que le Chef de l'Etat représentant la communauté Chrétienne en Général (ce qui a été le cas stricto sensu durant les 9 dernières années...)n'assiste pas à cette Fête que Chrétiens et Musulmans ont fini par célébrer en ornant des arbres de Noël dans leurs appartements.
Même à Bkerké on a éliminé le ...siège Présidentiel.
Pourvu qu'on le retrouve à Paques ...ou à la Trinité.

Pendant ce temps le nouveau couple élyséen se paie une balade sur le NIL. Livre de Chevet de Sarko:"Comment devenir Pharaon,dans la Pyramide du Louvre?"
Tandis que sa compagne lit "Comment j'ai BRUNI sous le Soleil des Pharaons."
Mais tous les deux vont être reçus officiellement au Caire. Le "Caire" a ses raisons que la Raison ne comprend pas.
Cette attitude pipole est en train d'embarrasser le Premier Ministre Français.
Dialogue entendu ente le N°1 et le Premier Ministre-:

-Nicolas, était ce nécessaire cette nouvelle aventure?
-François nous "Fillons" le parfait amour.
-Et que penses tu faire à Noël ?
-Nous "Fillons"en Egypte.
-Et que vas-tu trouver la bas?
-Un "Fillon" d'or. Et toi que fais tu avec ta femme?
-Nous "Fillons"à l'anglaise ou du moins à l'Irlandaise (NB:sa femme est irlandaise)
-C'est bien
-Oui mais toi quand tu prends des vacances tu es à la Une, et moi j'ai à peine droit à un entre...filet.
-C'est impératif: "File-Fillon-Filet"

24 Décembre 2007

Trente et unième jour sans Président de la Raie-Publique

Et d'un mois...Un
Un mois sans Président et les dérangeurs dérangés, s’en foutent on dirait. Mais pas le peuple qui demande en cette nuit de Noël le véritable miracle de la Nativité d'un nouveau Président. Mais qui croit encore aux miracles.

Avant de passer aux choses de la politique libanaise, nous avons eu un dimanche euphorique en famille. Car à 4 heures du matin ont debarqué Patrick, Myrna, Guillaume et Olivier Jacquin venant de Kingersheim, via Zurich et Mulhouse. Une cavalcade de presque 12 heures avec des retards à chaque départ et arrivée. Mais enfin ils sont là pour passer les Fêtes avec nous et c'est merveilleux. Des retrouvailles deux fois par an au Liban, une fois par an en Alsace pour voir grandir ainsi nos petits enfants .Et nous fetons Noël en famille ce soir.

Comme tant d'autres familles à travers le Liban. Les gens ont bravé le froid vif, les embouteillages inextricables, la morosité d'une fin d'année politique dantesque pour se retrouver (cette femme arrivant de Sidney qui déclare : " je viens pour une semaine. Le Liban mérite de faire autant de Kilomètres pour le revoir" , n'est-elle pas l'image même de ce pays où 127 députés ne sont même pas capables de faire 50 kilomètres au maximum pour se réunir dans un parlement dont le gardien détient les clefs et qu'il n'ouvrira pas avant la fin de l'année pour renvoyer, lui le superman, les élections à une date que personne ne pourra fixer, laissant le Pays sans ce Président que tout le monde veut mais que personne n'élit.
Alors Petit Papa Noël quand tu descendras du ciel, avec tes jouets par milliers, n'oublie pas leurs petits souliers. Eux c'est à dire les députés de la Nation. Et comme çà au hasard:
- Un passe partout à tous les députés pour ouvrir la porte du Parlement.
- Un bon couteau au Général Aoun pour qu'il épluche toutes les "oranges" du Pays et en jette les pépins pour ne plus en avoir...
- Un bon rasoir à tous les barbus qui nous menacent du doigt et du Parti de Dieu afin d'en faire des citoyens comme tous les autres et non point des citoyens au dessus de tout...soupçon de loi.
- Le bon sens à une majorité désemparée qui ne sait pas comment garder ses quatre voix d'avance.
- De l'Euphon (médicament contre l'enrouement) à tous les députés restants pour qu'ils ne perdent pas leurs ...voix
- Des gants de boxe à Berry pour qu'il ne puisse plus tenir la clef du Parlement et en fermer la porte quand bon lui semble.
- Et une voix UNE SEULE à tous les Libanais pour qu'ils disent Non à tout ce qui se passe au Liban et qui le fait reculer au dernier rang des peuples fous, à qui le Bon Dieu a offert le plus beau des Pays et qui en font le Pays le plus débile du Monde.


Mais une question reste à Papa Noël : Avez-vous vraiment encore envie de distribuer des cadeaux dans notre pays ?

Allez Bon Noël à vous tous. La Nativité après tout n'est elle pas la Fête de l'Espoir?...

22 Décembre 2007

Vingt-neuvième jour sans Président de la Raie-Publique.

Et le mois entier va passer sans que nous ayons une confirmation de l'élection du Général Sleimane que tout le monde veut et que personne n'élit.
Mais le grand champion sera certainement le Président Berry. Sans doute pas très brillant à l'école secondaire, il a attendu la dixième convocation avant de l'annuler et maintenant il a à son actif ...Dix sur Dix.
Pourvu qu'il n'ait pas l'intention d'avoir un 20 sur 20.
Des lors on attendra en... vain une élection présidentielle.
Mais finalement tout cela est de la faute du Président américain .Son caractère de bouillonnant texan lui a fait improviser ce qu'il ne fallait pas à la veille des Fêtes de Noël.
Il a voulu tout d'abord mettre les "bushées" doubles en exigeant de Bachar el Assad de ne plus se mêler de la politique libanaise et des élections. On croit rêver. Et c'est pour cela que les libanais se réveillent ce matin avec une véritable"Bush"de Noël qui leur est tombée sur la tête.
Berry nous avait promis un cadeau de Noël. Cela pourrait être un cadeau de Nouvel An. Mais à la vérité c'est une fuite en avant qu'il propose car dès le Premier Janvier, a Chambre est en vacances. Et lui aussi. C'est ce que l'on appelle : prendre ses responsabilités.

Allez, à la veille de Noël j'ai glané d'autres nouvelles qui pourraient mettre un sourire sur vos lèvres.

Ainsi Invitons Kadhafi à planter sa tente, Place des Martyrs. Ce sera pour nous "l'alibi"pour enlever les autres quand il repartira avec les honneurs pour lui...et les "horreurs"pour les autres.

Et puisque je parle de lui,il semble dans un sondage (sur LCI,hier soir), que 48% des francais ont désapprouvé la visite de Kadhafi. Surtout sa virée en bateau mouche .Les Parisiens lui ont fait une de ces ..."Seine"!

La vie "people" de Sarkozy défraie les chroniques. Quelques frasques relevées ici et là:
- Le mannequin devenue chanteuse, Carla Bruni, a promis à Sarkozy de ne plus le quitter. Elle a peur qu'il ne la fasse..."chanter".
--Sarkozy et Carla se sont exhibés à Disneyland à la grande joie de la Presse"pipole' (comme on l'appelle) Au programme à Disneyland: "des seins animés", bien sûr!

La France a des ennuis au pays du Tchad (d'or?).
Avec les otages qui sont jugés, là bas.
On aurait entendu Sarkozy, paraphraser Don Diègue dans le Cid et marmonner:"Otages, ô désespoir..."

Dans les nouvelles d'hier soir: Le Japon a pris une décision de ne plus chasser les baleines à bosses. Mais la chasse à l'autre baleine continue au grand dam des Australiens qui leur crient : "Cétacés !"

Bon week end . Il fait froid. Sortez couvert comme dit Dechavanne.
P.S. Pour ceux qui le veulent, cet après midi au Biel je signe mon livre "La Télé quel enfer" entre 18h00 heures et 21 heures.

21 Décembre 2007

Vingt-huitième jour sans Président de la Raie-Publique.

Et tous les "connaisseurs" pensent que ce n'est pas le dernier jour et que nous n'aurons pas d'élection demain.
Malgré les rodomontades de Georges Bush,qui a declaré en avoir marre de la politique obstructive de Bachar Assad. Moi je parie qu'encore une fois, c'est Bachar qui va gagner, tellement nous avons entendu des promesses qui allaient dans le sens du bon sens et qui ont fini par aller en contresens.
Sarkozy nous promet aussi de dire toute la vérité et rien que la vérité...Lui non plus n'est plus (Car)las de faire des promesses,la dernière en date étant son grand projet de la Méditerranée. "Mare Nostrum" disaient les Romains.A vec la Méditerranée, il y a un problème majeur. Toute la Rive SUD et EST (à l'exception d'Israel)a une langue en commun : l'arabe et sa culture a envahi un moment l'Europe y apportant une civilisation différente bien sûr mais beaucoup d'enseignements que les Européens ont fait leurs.
Comme l'Algèbre et la Médecine par exemple.
Cependant la Côte Nord est peuplée de millions de personnes unies par l'Europe mais qui parlent autant de langues qu'il y a de Pays. Du le portugais à l'Ouest jusqu'au Turc à l'Est en passant par le francais, l'italien,le croate,l'albanais le grec et même le maltais, fils prodigue de l'arabe transformé.
Cependant malgré cette multitude de langues nous allons nous trouver devant le fait suivant : L'Europe parlera le même langage politique, alors que les Arabes parleront autant de langages politiques qu'il y a de Pays.Et Mare Nostrum se tranformera en: Al Bahrou Lana.
Benoit XVI et Sarko auraient bu du San Pellegrino .Pour permettre au Président français de faire des ...Bulles. Le Pape a fait de Sarko le Chanoine du Vatican. Dans une France où la Religion chrétienne est en démission,le Saint Père s'est assuré un "sous-pape" de sûreté. Ce qui est bien chez le President Sarkozy, c'est qu'il est économe. Ainsi il choisit femme et compagne avec la même initiale (Cecilia et Clara). Comme elles peuvent utiliser les mêmes serviettes brodées, les mêmes taies d'oreiller, le même C...(héri). Qu'alliez vous penser???

20 Décembre 2007

Vingt septième jour sans Président de la Raie-Publique

Cela devient d'une monotonie stressante. Que veut-on donc prouver? Que le Pays peut être gouverné sans Président de la République? Et que ce n'est plus la peine de donner cette prérogative aux Chrétiens Maronites? Et de voir petit à petit se continuer ce mouvement irrepressible de l'emigration de jeunes générations vers des cieux plus cléments et plus prometteurs pour l'avenir?
Discutez donc avec les jeunes et vous verrez comme l'envie de partir les pousse vers d'autres horizons. Et pourtant ce pays de "miel et d'encens" a été beni des Dieux. Mais où sont-ils ces dieux qui regardent d'un autre côté et ignorent les problèmes que nous posent ceux qui ne veulent pas que l'on vive en paix, que l'on soit heureux, que l'on reste cet exemple de convivialité inter-confessionnelle unique dans le monde.
Mais où sont-elles ces âmes de bonne volonté qui feraient fi de leurs ambitions et viendraient au devant du peuple pour lui dire : nous étions dans l'erreur. Le Liban doit passer avant nos intérêts privés et devant les intérêts des autres qui nous sont dictés pour que la machine ne marche pas?
Mais où sont-ils tous ceux qui ont perdu un être cher durant ces trente années de guerre, qu'ils soient Chrétiens ou Musulmans, pour crier : nous en avons marre, nous ne voulons plus de victimes, nous ne voulons plus de bombes assassines, nous ne voulons plus que les autres fassent la pluie et le beau temps dans ce pays de rêve.
C'est vrai qu'il n'y a pas de journaux ce matin pour y puiser les dernières nouvelles. Mais est-il besoin de lire ce que nous vivons?

Samedi 22 c'est après demain. Ce 22 Décembre sera-t-il un 22 décembre comme les autres?Ou sera-t-il le jour ou tout pourrait commencer?
Dans l'Espoir. Dans la Foi? Dans l'Espérance...

19 Décembre 2007

Vingt-sixième jour sans Président de la Raie -Publique

Aujourd'hui c'est la Fête de l'Adha. La Fête du Sacrifice. La Fête de la ferveur de millions de musulmans à travers le monde.
J'ai partage les voeux avec mes amis musulmans et druzes, pour m'unir ave eux dans la joie. Et aussi dans la tristesse de cette Fête que l'on passe sans en avoir terminé avec l'élection du nouveau Président de la République.
Cela fait presque un mois et 9 tentatives de réunir 100 députés pour voter la réforme de la Constitution et l'élection de Michel Sleimane comme Président de la République. Chacun de mes amis a tenu le même propos : comme notre situation est triste.

Comme le Centre Ville triste. Avec ses tentes désertées et qui sont la plaie béante de cette magnifique réalisation qu'est le renouveau du Beyrouth détruit par la guerre et défiguré par cette attitude négative de l'opposition.
Malgré les efforts, de très rares visiteurs sont descendus en ville en ce jour de congé. Les boutiques sont assez vides. Il y a eu un effort dans le village de Saifi.
Quelqu'un veut la mort de Beyrouth.
Unissons nous pour l'empecher de gagner son pari.
Et que vive Beyrouth.Et que revive le Liban

18 Décembre 2007

Vingt-cinquième jour sans Président de la Raie Publique

Et ça dure, et ça dure.
J'en ai parlé avec mon excellent ami Jacques Bille qui après avoir longtemps été le Vice Président de l'Association des Agences Conseil en Communication (AACC) en quelque sorte notre Syndicat des Agences de Pub, puis Vice Président pour les Affaires européennes au Conseil de l'IAA (ou il est en ce moment encore), occupe aujourd'hui de hautes fonctions à la Cour des Comptes, présidée par Philippe Seguin. Comme la plupart des Français, il ne comprend pas comment on peut ne pas élire un Président de la République. Et comme ses amis libanais, il craint pour l'avenir de notre Pays.

Je suis rentré à Beyrouth par l'avion de 13.40.
Les mêmes nouvelles que celles que j'écoutais avant mon départ, revenaient dans le Journal Télévisé.
La majorité joue un rôle de minoritaire. La minorité fait chanter la Majorité. Les diplomates américains reviennent au Liban. La Syrie menace de plus en plus.
Quelle rengaine. Qui n'en finit plus.
Hélas.

17 Décembre 2007

Vingt-quatrième jour sans Président de la Raie Publique.

Et pourtant tout le monde sait que le prochain Président c'est le Général Michel Sleimane. Mais la Syrie est là pour nous rappeler que nos désirs ne sont pas des réalités. Et j'apprends aussi que M Welch a visité le Liban pour admonester ceux qui retardent les élections.
Froid vif à Paris. Froid très vif sur les Champs-Élysées.

La nuit venue, je suis resté de longues minutes à admirer les lumières sur les Champs. Spectacle grandiose. Magnifique.
Dans le taxi, j'entends la nouvelle de la liaison du Président Sarkozy avec Carla Bruni et un calembour me vient directement à la tête : On savait que le Président Sarkozy était bronzé. Mais maintenant il a..."Bruni"
Les français ne parlent que de la visite de Kadhafi et comment il a planté sa tente dans les jardins du Palais Marigny. Je répondais à mes amis : Mais allez donc voir les tentes qui sont plantées dans le Centre de Beyrouth et qui saignent une ville entière.
C'est vrai qu'à chacun ses souçis. Et Madame Sans Souçi est française non?...

16 Décembre 2007

Vingt-troisième jour sans Président de la Raie-Publique.

Ma grande joie a été de retrouver mon grand ami Ali Bakkali, venu exprès de Casablanca pour me voir. Moment plein d'émotion en effet. Ali était le représentant du Maroc au Mondial de la Publicité Francophone qu'il avait organisé à Marrakech en 1996 et que nous avions organisé au Liban en 1997 en grande pompe et avec un succès qui est demeuré longtemps dans la mémoire de ceux qui y avaient assisté. (A noter que le Mondial avait été monté et organisé par ma fille Josyane durant trois jours et trois nuits). Inoubliables moments.
Il me fit découvrir Rabat que je ne connaissais pas. Et surtout son marché artisanal très typique et très folklorique.
L'après-midi était le rendez vous de ma présentation du colloque sur un sujet qui me tenait à coeur car les télévisions réunies étaient des télés publiques alors qu'Alsumaria est une télé Privée. Mais j'ai démontré qu'une télé privée pouvait jouer le rôle d'une télé publique dans un pays en guerre comme l'Irak. Bons débats après la fin de la session.
Ali est reparti à 19.00. Sa visite m'avait fait chaud au cœur,
Entre temps les différents SMS échangés avec mes amis et ma famille au Liban n'auguraient rien de positif pour le Liban
Je préparai ma valise pour me rendre à Paris, le lendemain.

15 Décembre 2007

Vingt-deuxième jour sans Président de la Raie -Publique.

Et deuxième jour sans valise. C'est du moins ce que m'annonce le Concierge de l'Hôtel Golden Tulip Farah à Rabat. Frustrant. Le Chef du groupe de la Conférence du CIRTEF (Conseil International des Radios et Télévisions d'Expression Française) me recommande d'aller à l'aéroport avec un "débrouillard qui connait tout le monde". En fait ce garçon saluait tout le monde : police, douanier, accueil...On ouvre la porte de la chambre à bagages : ma valise était la seule parmi 30 autres à me tendre les ...poignées.
Soulagement car elle contenait tous les documents préparés pour ma conférence sur Alsumaria et mon discours sur les relations TV Publique -TV privée.

Retrouvailles au déjeuner avec un grand nombre d'amis que j'ai connus à travers ma longue carrière d'homme de télévision.

Quelle difficulté de répondre à toutes les questions toutes les mêmes sous plusieurs formes : "Que se passe-t-il chez vous ?" …Que pouvais je répondre???
Ce jour-là, les Télés montraient les obsèques du Général assassiné Francois el Hajj. Et un ami marocain me fait remarquer que le nom de HAJJ avait une connotation musulmane mais le Prénom est très chrétien : "C'est cela la vocation de mon pays." lui répondis je.
Images pénibles et enrageantes.

14 Décembre 2007

Vingt et unième jour sans Président de la Raie-Publique.

De toutes les façons je ne suis pas au Liban pour suivre les nouvelles et savoir si on va ou non avoir une élection présidentielle.
Je prends l'avion ce matin pour Rabat via Paris et à bord j'ai rencontré le Ministre de la Justice, mon ami Charles Rizk et nous avons surtout parlé de son passage à Télé Liban dont il avait été le Premier PDG en 1978 lors du rachat par l'Etat de la moitié du Capital en s'associant à la CLT et à Télé Orient.
Je n'ai pas eu l'impression qu'il était très optimiste concernant la Présidence, qui, disons-le clairement, lui a passé un peu sous le nez.
Arrivée à Paris et l'avion se pose dans une aire sans tuyau de sortie. Transfert par un bus, ce qui rendait mon temps de connexion encore plus court. Je ne sais pas si vous avez fait un jour la connexion entre 2F et 2E àCharles De Gaulle . Ouf il faut être champion de course.
Bref j'ai atteint la sortie pour Rabat.
Le vol était agréable .Mais à l'arrivée pas de valise. Heureusement que j'avas prévu le cas et j'avais mis pyjama et trousse de toilette dans mon sac à main.
Il y avait 14 personnes dans mon cas.
Formalités, attente, ce n'est que 90 minutes plus tard que je suis sorti de l’aéroport.
Arriver à RABAT ainsi, c’était au Rabat Joie.
D'autant plus que la séance a été remise au 22 pour l'élection du futur Président.
Quel Gâchis.

13 Décembre 2007

Vingtième jour sans Président de la Raie-Publique

Et une Raie-Publique que l'on viole de plus en plus, de jour en jour.
Et après les images de la nuit à la télévision, après les images dans la presse de ce matin montrant l'étendue de la catastrophe de l'assassinat odieux du Général François El Hajj, j'ai de moins en moins l'envie d'avoir une humeur même si elle est triste.
Je n'ai pas pu écrire. Mes mains étaient muettes devant le clavier de mon ordinateur. Je n'ai même pas pu réfléchir : j'ai laissé à mon miroir le soin de le faire. Je vous jure qu'il réfléchit plus vite que la plupart de nos politiciens.
Faut-il croire au Père Noël qui nous apportera dans sa hotte un Président de la République? Après tout, après la fête de l’Adha (le sacrifice) il y a la fête du Bonheur.
Vivons d'espoir.
Je m'absente pour une réunion des Télévisions francophones dès demain matin et pour 4 Jours. Je ne sais si je pourrais vous offrir mes humeurs durant ces quatre jours.
Vous allez souffrir du manque?
Moi aussi...


12 Décembre 2007

Dix-neuvième jour sans Président de la Raie-Publique

Et les espoirs des gens qui croyaient qu'on allait avoir celle élection rapidement ont volé en éclats avec la bombe meurtrière qui a assassiné le Général Francois Hajj voué semble-t-il à remplacer le Général Michel Sleimane à la tête de l'Armée après l'élection souhaitée du Général en Chef à la tête de la République Libanaise. On a assassiné le héros de Nahr el Bared. Froidement. Au lieu d'un feu d'artifice énorme en son honneur comme le héros de la plus longue guerre qu'une armée arabe ait livrée, une bombe d'artificier l'a fauché tôt ce matin, quelques minutes après le passage du bus de Jamhour qui emmenait les élèves vers le Collège Notre Dame.

A titre de curiosité je voudrais savoir comment le Général Aoun va-t-il accueillir ce massacre d'un ancien compagnon d'armes, aussi brave que lui quand il était général en Chef de l'Armée. Surtout maintenant après les déclarations du sinistre Chareh qui a dit : « Nos alliés au Liban sont plus forts que jamais. » Y a-t-il plus clair aveu de la responsabilité de ceux qui parlent au nom de la Syrie-noire dans cet attentat ignoble ? Et ces alliés de la Syrie ne sont-ils pas devenus les vôtres, Monsieur le chef du CPL ?
Et en vous alliant avec eux ne portez-vous pas une part de responsabilité ? Surtout en retardant cette élection Présidentielle où vous n'aurez plus de chance d'être élu. Il est temps, Général, de revoir dramatiquement votre stratégie et de revenir du bon côté de la barrière.

L'Orient-Le Jour nous propose ce matin un Spécial Montres. Pour bien montrer à tous les politiciens que c'est l'heure de faire des choix pour le bien du Liban et non pour leur ego.

Aujourd'hui l'Armée et le Liban sont en deuil. Pourrons-nous enfin vivre sans avoir peur qu'une bombe vienne faucher des personnes qui nous sont chères?
La vie, la mort. La mort, la vie
On pensait que c'était entre les mains de Dieu.
Et pas entre les mains de son parti et de leurs partis pris.

11 Décembre 2007

Dix-Huitième jour sans Président de la Raie-Publique

Et la séance des élections a été reportée à Lundi Prochain. Je vous l'avais dit hier. Nabih Berry use de prérogatives qu'aucun autre dans la configuration de l'Etat Libanais ne peut prendre. Il est seul Maître après Dieu sur l'esquif phénicien qui prend l'eau de toutes parts.
Et il est très aidé en cela par le Général Aoun qui a une politique constamment en Zig Zag. Et il nous demande de le suivre.
Mais malheureusement quand il est dans le zig, nous sommes dans le Zag, et quand nous sommes dans le Zag, il devient un drôle de Zigue! Voire un zigoto. Tiens ! On peut écrire cela Zig-auto puisqu'il veut conduire le Char de l'Etat.
Et bien sûr les élections sont reportées aux calendes Grecques, et je suis d'accord avec le titre de L'Orient-Le Jour puisque je parlais hier d'un report jusqu'au début de Mars tant les Fêtes vont empêcher les uns et les autres de se réunir en toute quiétude pour élire le Général Sleimane. On ne met plus son prénom avant son nom de peur de la confusion avec le Général Michel... autrement.
D'ailleurs Michel Aoun ne voit pas de solution avant l'an prochain : "Vous connaissez ce que la Diaspora Juive se dit toujours : "L'An Prochain, à Jérusalem". Voit il la solution passer par la Ville sainte? Dans ces conditions souhaitons à Aoun une bonne année...
Une chose est sûre, les partisans du CPL et de Hezbollah sont contagieux. Regardez donc comment Kadhafi a planté sa tente à Paris dans les Jardins de l'Hotel Marigny. De là à le déloger, s'il a les mêmes exigences que les "tentes-à-cules" libanaises il y aura long. Après tout Liban - Libye ont les trois premières lettres en commun. Mais Kadhafi est simplement Colonel. Et pas encore Général. Et il en prend pour son grade. Quand il deviendra Général, il viendra camper sur le Champs Elysées. Comme ...Monarc-que de Triomphe

Entre temps je vous l'ai dit hier j'ai reçu deux très généreux commentaires de la part de Ghassan Hélou d'un côté, nouveau correspondant et de Gabriel Dahan ancien combattant de l''autre.
Ghassan me rappelle que j'étais son professeur à l'Institut Cadmos en 1969-1970. J'enseignais alors l'Histoire et la Géographie à l'Institut qu'avait créé Antoine Elias. Et de me rappeler que je leur avais projeté pour expliquer la Première Guerre Mondiale un film documentaire, devenant "un pionnier de l'éducation par l'audiovisuel". Je l'avais oublié... Puis l'anecdote sur ce petit pays qui après la 2ème Guerre Mondiale et voyant comment les USA avaient participé à la reconstruction de l'Allemagne, voit un de ses députés proposer :"Faisons la guerre aux USA. Comme on va perdre ils reconstruiront notre Pays." Et un autre député, brillant, de dire:"Et si on gagne ?" Ghassan transpose cette anecdote sur le Liban...Sympa.

Quant à Gabriel Dahan, ce n'est pas la première fois que nous nous échangeons des commentaires. Cette fois il envoie l'analyse suivante:
"Kouchner rit et c'est bien normal, mais a-t-il plus d'un tour dans son sac? (Réponse à une de mes humeurs précédentes.) J'en doute, j'ai comme l'impression que tous les déguisements ont été déballés alors que seul l'acte premier touche à peine à sa fin.
"Continuez à nous instruire et toujours sur le même ton (Merci Gabriel...)
"Votre blog est une remarquable synthèse de l'actualité, un Canard Enchaîné quotidien (c'est trop d'honneur, cher Gabriel,) à la sauce libanaise, à la fois piquante et indispensable pour relever les fades plats que nous offrent les discussions de bas étage."

Incontestablement, ces commentaires me font chaud au coeur. J'ai tenu à les partager avec mes lecteurs.
Ainsi va la vie. Ainsi se nouent les amitiés.

10 Décembre 2007

Dix-septième jour sans Président de la Raie-Publique

Décidément les week-ends ne sont pas bons pour notre politique. On s'est quittés samedi avec des décisions positives. Les télévisions sont allées couvrir les décorations à Amchit, ville natale du Général Sleimane, promis à être notre futur Président de la République. Les commentaires allaient bon train sur des présences des membres de l'opposition. On faisait les décomptes des députés présents. Des formules différentes étaient présentées par des légistes reconnus.
Et ce matin, on se perd en conjectures en apprenant par exemple que le Président Berri veut ignorer le gouvernement.
Commentons quelques petites aberrations de notre N*2 de l'Etat.
1- Il a été élu grâce aux voix de la majorité actuelle tellement décriée par l'opposition, Michel Aoun en tête. Et c'était la première erreur. Mais après leur grande victoire les députés de la majorité avaient offert ce fauteuil à celui qui y était perché depuis les élections de 1992!!!
2- Il a fait démissionner ses députés chiites du gouvernement. Mais quand des personnalités Internationales arrivaient, on voyait le Ministre des Affaires Etrangères "démissionnaire" faire le déplacement à l'Aéroport pour accueillir ces personnalités. Souvenez vous de l'arrivée de Ban Ki Moon, dernière visite en date. Et de nouveau la chanson: "Tu veux ou tu veux pas?"
La même chose se passe avec le Ministre de la Santé. Il est là quand ça lui plait et il démissionne quand cela ne lui plait pas. Comment expliquez vous des lors, M.Berri que vous laissiez vos ministres être ministres quand çà vous plait et ils ne le sont plus quand cela ne vous plait pas. Qui est donc le marionnettiste qui vous fait bouger à sa guise les décisions du Président de la Chambre?
3- Comment aussi reconnaissez vous la légalité du Gouvernement quand il s'agit de payer les salaires de tous les fonctionnaires de la Chambre, vous y compris, en déniant cette légalité dans les autres cas?
4- Nabih Berry a prouvé qu'il est le plus puissant homme de la Raie-publique Libanaise après l'Accord de Taëf. Puisqu'il est sur le perchoir depuis 1992 sans discontinuer soit 15 ans déjà et il en aura pour au moins deux ans encore (jusqu'aux prochaines élections). Il ouvre et ferme la Chambre comme il le veut. Il arrête des séances comme il l’entend. Boude le Président de la République comme il le veut, le Président du Conseil quand il le peut. Et alors qu'il faut des dérogations à la législation pour reconduire le mandat du Président, le Président de la Chambre est surpuissant de se succéder à lui-même.

Est il nécessaire de dire qu'il fait la pluie et le beau temps? On devrait l'engager pour présenter la Météo.

L'Orient Le Jour titre : La bourse Présidentielle en dents de scie. J'aurais écrit : en dents de "Scye-rie"
Car c'est elle qui pèse dans la balance. Si demain on reporte l’élection, on va tomber sur la période des Fêtes de Adha puis de Noël et enfin du Nouvel An. Puis début Janvier, nous aurons la commémoration de la Ashoura au cours duquel les députés chiites ne participeront pas, et on ira jusqu'aux ides de Mars.
Et on se disputera les dates : 8 ou 14 Mars.
Moi je dis 8+4 =22. Et le 22 Mars c'est la Fête de la Ligue Arabe. Une manière comme une autre de se mettre d'accord sur les dates. Et ça nous emmènera jusqu'au Premier Avril avec la blague poisson que l'on sait. A moins que l'on décide le vendredi 29 Février. Comme cela au moins on ne fera l'anniversaire de l'élection qu'une fois tous les 4 ans.
Sorry. Je délire.

Bravo pour Michel Hajji Georgiou, le talentueux journaliste de l'Orient Le Jour lauréat du Prix Gebrane Tuéni pour la Liberté. Jeune, il est vrai mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années. Voilà un nouveau Michel (en passe de devenir un Cid) qui fait la Une de l'actualité ce matin.

Emouvante Magida el Roumi dans son discours hier au cours de la Cérémonie du deuxième anniversaire de l'Assassinat de Gebrane. Emouvante Nayla Tuéni dans son appel pour que le Liban reste un phare de la Liberté (un discours sans fard). Poignant Ghassan Tuéni qui a tout perdu sauf l'honneur d'être encore et toujours le symbole de la liberté de parler et d'écrire, un exemple pour les générations passées, actuelles et futures. Simples les souvenirs d'Antoine Choueiri parlant de sa collaboration avec Gebrane. Tous ont parle de LIBERTE.
Alors qu'un peu plus loin des fantômes gardant des tentes vides, veulent assassiner cette liberté. Au nom d'un Général qui devient de plus en plus un drôle de particulier et de particuliers qui se prennent de plus en plus pour des "Généraux"

J'ai reçu de Montréal un commentaire d'Oswald Mamo qui propose pour faire Plaisir au Général Michel Aoun qui brigue à tout pris le poste de la Présidence de changer le nom anglais du Liban en "LEBAN-AOUN". Pourquoi pas???

Merci aux deux commentaires reçus de France et du Canada de Gabriel Dahan et Ghassan Helou. Je vous répondrai demain

Ainsi va la vie

8 Décembre 2007

Quinzième jour sans Président de la Raie-Publique

Mais il semble que nous allons avoir un Président Mardi prochain. Comme l'a souhaité notre Saint Bernard international qui a annoncé une demi victoire, parodiant ainsi le proverbe "moitié plein ou moitié vide". Issa Goraieb titre son éditoria "Labeurs" et met en relief les travaux d'Hercule pour arriver à cette élection tant attendue. D'ailleurs la photo de Kouchner parue tout à côté en dit long : il ne rit pas. Il est très soucieux. Il ne rit pas tout simplement parce qu'il n'était pas avec le général Aoun, les deux dernières photos en première page, le montrant hilare aux côtés du Chef du CPL. Alors je ne pouvais que sous titrer cette photo par le calembour du célèbre film de Clouzot :"Le Sale Air de Labeur"
En espérant que le char de l'Etat n'aille pas exploser sur le dernier pont à traverser.
L'annonce de l'élection ce mardi atténue un peu l'amertume que j'avais en écrivant mon humeur d'hier, d'autant plus que Zyad Makhoul se lance dans une énumération longue et dramatique de cette attente d'un Godot qui n'arrive plus et annonciateur de bouleversements internes assez terribles.
Finalement l'histoire de notre Pays aura été marquée par trois généraux. Un qui attend et se morfond dans l'attente et qui a déjà été plébiscité par une majorité du peuple libanais qui une fois la victoire de Nahr el Bared assurée a vu en lui le futur Président si on faisait l'impasse sur les malheureux Boutros Harb et Nassib Lahoud. Le second qui avait été prolongé et, durant sa fin de règne avait été témoin des pires assassinats politiques et qui rêvait de rester encore au cas ou on ne trouvait pas un remplaçant faisant de tout pour que cela soit le cas. Et un troisième qui s'est autoproclamé Président de la République en exigeant une nouvelle constitution avant même qu'il ne soit élu. Et vous vous demandez encore pourquoi les libanais restent ..."a..l'armés"?

Allez passez un bon week-end. Il parait que dimanche sera ensoleillé. Tant mieux. On a besoin du soleil dans la grisaille politique que nous vivons.

7 Décembre 2007

Quatorzième jour sans Président de la Raie-Publique

Et le blocage continue. Alors j'envoie cette supplique à tous les dirigeants.

Parce que Marwan Hamadé a survécu à un attentat terrible qui visait à l'éliminer.
Parce que Rafic Hariri a été assassiné dans un attentat qui a été ressenti comme un séisme dans le monde entier et conduit à un Tribunal à caractère International.
Parce qu'avec Rafic Hariri a été victime un des députés les plus gentils et des plus efficaces, Bassel Fleihane.
Parce que la série noire a continué avec les journalistes, dont mon grand ami Samir Kassir qui a été assassiné alors qu'il allait à son bureau, pour écrire ses articles à l'encre de la liberté de penser.
Parce Elias el Murr (oui Elias el Murr, votre fils M Michel el Murr) garde des séquelles définitives de l'attentat qui l'a visé.
Parce que May Chidiac a passé des mois dans des chambres d'hôpitaux pour subir des interventions chirurgicales qui l'on laissée amputée d'un bras et d'une jambe.
Parce que Gebrane Tuéni, le symbole de toute une génération de jeunes libanais chrétiens et musulmans, figure emblématique entre toutes de la liberté de penser, de la liberté d'être, celui qui a créé un nouvel hymne de la nation par le serment qu'il a prononcé devant un million et demi de jeunes réunis le 14 Mars place de la Liberté.
Parce que des criminels à pied, ont assassiné à bout portant un des grands espoirs de la jeunesse libanaise, Pierre Gemayel, ministre de l'Industrie au talent exceptionnel.
Parce que Walid Eido et son fils et tous ces innocents avec lui, sont tombés dans le fracas d'une explosion terroriste affreuse qui punissait son outrecuidant courage à dire ce que d'autres taisaient.
Parce qu'Antoine Ghanem rentré de Dubai payait une visite de courtoisie à un de ses amis et qu'il se croyait intouchable a été massacré avec ses deux gardes du corps, entraînant dans sa mort, Charles Chikhani et d'autres victimes innocentes.
Parce que des députés de la nation ont été obligés de se terrer comme des assassins dans un Palace de Beyrouth, pour ne pas défier la mort qui les attendait au coin d'une rue.
A cause de tout cela et beaucoup plus encore, je pose les questions suivantes aux survivants du 14 Mars:
Comment pouvez-vous faire des concessions sur le serment que vous aviez fait le 14 Mars ?
Comment avez-vous accepté alors que cela était contre vos intentions, de violer la Constitution pour faire accéder le Général Sleimane (que je considère comme un homme de grande valeur et d'une honnêteté rare) à la Présidence de la République ?
Comment permettez-vous à vos bagarres intestines de risquer de vous séparer de personnes aussi importantes que Cheikh Boutros, Nassib Lahoud ou Carlos Eddé ?
Comment avez-vous oublié tous les serments que vous avez faits, toutes les promesses que vous avez proclamées à un peuple galvanisé par sa victoire totale du 14 Mars ?
Comment avez-vous oublié le sang de tous ces martyrs tombés en votre nom, pour votre cause, en votre honneur ?
Comment allez-vous vous en sortir maintenant que le vent de l'Ouest auquel vous avez cru est en train de souffler d'un autre côté?
Comment allez-vous nous convaincre que vous avez raison et que les autres ont tort puisque vous faites comme les autres?
Comment allez-vous? Tout simplement, car moi je pense que vous allez mal…

Pourtant je crois en ce que vous faites, en ce que vous êtes, en ce que vous allez faire. Je crois dans le serment de Gebrane. Je crois dans le million et demi de libanais qui se sont réunis à votre appel. Mais pourrez-vous recommencer ce miracle ?

Et ma dernière question est au général Aoun : pensez-vous vraiment mon Général,vous qui avez été entre 82 et 90, mon très grand ami, pensez-vous vraiment que vous êtes sur la bonne voie .Je doute : si vous aimiez le Liban, vous auriez déjà accepté le fait que vous ne serez jamais Président à la place du Président.

Vous comprendrez, cher lecteur de mon blog, que je n'ai pas le coeur ce matin à faire des jeux de mots. Mais des jeux de maux.
J'ai mal à ma Patrie, j'ai mal à mon appartenance, j'ai mal à ma liberté.

6 Décembre 2007

Et tout d'abord, bonne fête à tous les Nicolas puisque c'est la Saint Nicolas. C'est aussi l'anniversaire de mon petit-fils Guillaume, le fils aîné de ma fille Myrna et qui habite l'Alsace.
On devrait en faire pendant les 5 ans à venir la fête Nationale en France puisque le Patron de la République française est NICOLAS Sarkozy

Mais hélas c'est loin d'être la Fête chez nous et ce n'est pas près d'en finir. Tellement les "forces occultes" mettent des haies l'une après l'autre devant les coureurs du 110 mètres Haies que sont Dr Khalass, Berry et Hariri. Qu'attend on pour en finir puisqu'il y a un consensus sur la personne? Et que veut le Général Aoun en offrant un paravent parfait a Hezbollah et (derrière eux la Syrie)? Bien sûr être Calife à la place du Calife. Mais on le lui a dit : IZNOGOOD, comme dans la bande dessinée.


Mais il a d'autres ..."desseins"
On ne peut pas élire un Président en lui dictant ce qu'il doit faire. C'est impossible et ce n'est pas démocratique. Election d'abord et érection...de la Raie Publique ensuite.

On n'est pas mieux nanti de ce côté de la barrière. Car en fin de compte, les gens du 14 Mars ont trahi les principes qu'ils prônaient pour trouver la solution.
Mon père m'avait écrit dans mon carnet d'autographe quand j'avais 14 ans :"Tous les principes de ce monde sont faux car ils ne s'appliquent que sur les faibles. Ne dis jamais oui par condescendance..."
C'est peut-être pour cela que je ne suis jamais entré en politique. Je ne peux pas aller contre mes principes. Et nos héros de la majorité ont dit oui à l'élection et perdu les principes qui en ont amené à leur élection.
A force de perdre ses principes, nous allons perdre notre... principauté.

L'Armée interdit aux civils le port du treillis militaire. On reste interdits de voir l'Armée si ...alarmée.

La tactique syrienne : se défausser sur Aoun pour rendre le noeud encore plus gordien, écrit Philippe Abi Akl dans L'Orient -Le Jour. Autrement dit non seulement ils l'utilisent comme paravent mais comme pare-arrière aussi

5 Décembre 2007

12ème jour sans Président de la Raie-Publique

Et le bon Saint-Bernard est de retour. Serait il le héros de cette chanson "Zorro est arrivé..." que nous chantonnions à un moment. Il a vraiment le don d'ubiquité notre cher Docteur. Car en effet hier dans le Journal de 20 heures de France 2, nous l'avions vu en Algérie avec le Président Sarkozy et dans notre Journal de 20heures, au Liban, on l'a vu arriver à Beyrouth.
A la Une de L'Orient-Le Jour ce matin une photo ou de nouveau Kouchner est en train de rire aux éclats comme sur la photo prise il y a deux semaines et où il éclatait de rire, au cours d'une réunion avec le général. Qui semble jouer la Grande Comédie à Dr Khalass pour le faire rire autant.
Mais en fait on n'a pas le droit de rire car l'opposition réussit à faire monter les enchères avant l'élection maintenant tant espérée de Michel Sleimane à la première magistrature de l'Etat. Ce qui étonne encore c'est l'outrecuidance d'un Wahab-frog face qui déclare que Siniora est une ligne rouge pour la Présidence du Conseil. Un homme qui a du mal à grouper plus de cent personnes autour de lui devrait se mettre au vert avant de mettre les autres dans le rouge. Et voir "orange" tellement il est pressé de reprendre un poste ministériel dans un Gouvernement qui avait été parachuté par la Syrie. Vraiment avec l'opposition on en voit de toutes les couleurs.
Le pessimisme a atteint Bkerké. Le Patriarche a déclaré qu'il était pessimiste. On le serait à moins. Déjà que l'opposition avait complètement bafoué sa liste de candidats, il a reçu une réponse cinglante sur sa critique de ceux qui ont empêché l'ouverture des portes du Parlement pour tenir les élections en temps dû. Dr Kouchner va lui rendre visite sûrement. Suggèrera-t-il au Patriarche une liste de présidentiables ...chiites cette fois? Au fond cela changera-t-il quelque chose???

Notre chère Maria Chakhtoura signe son livre demain à la Villa Audi, « Mémoires de survie. »
Elle y raconte 30 ans de vie durant la guerre. La terre avait tremblé, la Mer était houleuse : mais notre "barquette"nationale a surnagé pour arriver à bon port. Alors comme elle : Survivons.

Mon ami Ibrahim Tabet signe également son livre : Histoire de la Turquie. C'est le troisième livre d'Histoire de notre ami publicitaire et ce sera sans doute un livre très lu tant les deux premiers étaient bien documentés et écrits. Moi qui suis né à Iskenderun je cours l'acheter. Pour faire d'Ibrahim...ma tête de turc!

La Bourse est en léger recul à Beyrouth après les hésitations du ballet présidentiel. Le moyen de s'en sortir : mettre les actions de la présidentielle en bourse. Il y aura toujours un maronite qui haussera les enchères pour être élu...

4 Décembre 2007

11ème jour sans Président de la Raie-Publique

Et cette impression diffuse que cela va durer après les déclarations contradictoires de tout un chacun. Et cette déclaration fleuve de Michel Aoun, qui n'apporte rien de nouveau à cette obstruction à l'élection présidentielle. Car vous, comme moi, l'aviez entendu déclarer qu'il ne s'opposait pas à une élection de Michel Sleimane à la Présidence. Et le voilà qu'hier il insiste sur un accord politique et un rééquilibrage au profit des Chrétiens avant le scrutin.
Ces deux conditions à elles seules pourraient occuper le temps du Futur Président durant son sexennat. Alors résoudre ces deux points en moins de 4 jours (si l'élection a toujours lieu le vendredi prochain...) est vraiment une quadrature du cercle difficile à résoudre.
Et le bazar politique continue dans un silence très remarqué des pôles influents du Hezbollah, qui ne font aucune déclaration laissant finalement les "chrétiens" se livrer à des batailles imbéciles pour la prise du pouvoir Présidentiel.
Et en lisant le texte de Michel Aoun, on remarque (comme l'aurait dit Erich Maria Remarque, justement...) qu' "A l'Ouest rien de nouveau". Ni à l'Est non plus. Mais qu'il lance une sorte de noeud gordien à résoudre AVANT même les élections c'est vraiment sous entendre qu'il ne veut tout simplement pas d'élection. On ne peut pas refaire le Liban, qui ne cesse de se défaire depuis 1958, en une semaine. L'enfer dit on est pavé de bonnes intentions.
Mais le Général Aoun devrait savoir que le futur Président doit d'abord être élu. Et ensuite on commencera le dialogue.
Sur la base de ses suggestions.

Aujourd'hui c'est la Sainte Barbe. A-t-on vraiment besoin de masques pour célébrer cette fête que les enfants aiment tant mais qui a perdu avec le temps toute sa signification et toutes ses saveurs ? Quand j'étais jeune à Ain el Mreysseh, on allait avec des amis amuser les gens chez eux : l'un jouait de la mandoline, un autre du violon, je chantais. C'était la convivialité par excellence. On mettait des masques pour le plaisir. A la maison on faisait la "Slika" comme on l'appelait chez nous : du blé bouilli, servi avec du sucre, de l'eau de rose, des noix et des amandes.


Maintenant les enfants ne sortent plus avec les masques dans les rues.
Alors pour que la coutume continue, disons à nos politiciens : Bas les Masques!

Et l'on constatera que les gens non masqués nous font plus peur. Hélas!

3 Décembre 2007

10ème jour sans Président de la Raie-Publique.

Mais l'unanimité des membres du 14 Mars semblent présager que cette fin de semaine devrait nous apporter la solution présidentielle, si les députés de la majorité s'entendent à demander une ouverture d'une séance d'élection au Parlement Libanais. Déjà une séance est prévue ce vendredi mais à force de crier : "Au loup..." on finira par se persuader que même les loups sont fictifs quand il s'agit de porter ... l'élu à la Présidence.
Donc en principe un Général va en remplacer un autre. D'ailleurs je vous laisse lire l'article de M.Carlos Eddé "Le règne des Généraux", paru dans L'Orient Le Jour de ce matin. Il résume la situation et le désarroi de nombreux amis du 14 Mars. Qui sans doute vont accepter la solution non pas comme une victoire de la démocratie mais comme un pis aller indispensable pour la sauvegarde du Liban. Vive donc le Général Sleiman, notre futur Président de la République. Et prions que le Liban retrouve sous sa présidence, paix, réconciliation et indépendance totale de ceux qui veulent nous soumettre à la dépendance totale et qui veulent nous asservir. Inch'Allah, samedi prochain je commencerai mon Humeur par "Premier jour avec u

Pages: 1 2

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution