Humeurs passées (Septembre 07)

01.09.07

Humeurs passées (Septembre 07)

Permalink 02:56:09, Catégories: Humeur du Jour, Humeurs passées  

29 Septembre 2007

Quand on veut écrire tous les matins une humeur nouvelle à livrer à ses lecteurs, je me rends compte que finalement on doit s'en tenir à ce que l'on lit ou alors à ce que l'on sent et très souvent les deux sentiments débouchent sur une seule issue: le néant.
C'est vraiment difficile de lire à travers les titres quelque chose de nouveau qui se passe au Liban et dans le monde.
Les nouvelles sont d'une monotonie exaspérante. Et elles ne sont entrecoupées hélas que par les meurtres collectifs qui fauchent tout sur leur passage. Et laissent les survivants traumatisés (trop matisés...comme disait une de nos voisines), hagards, orphelins.

Alors je vous laisse avec une anecdote très vieille. Et parodiant Jacques Dutronc, je vous dis "si vous la connaissez "téléphonez-moi", si vous ne la connaissez pas "telephonami".
Un gars demande a son copain
-Tu sais ce que c'est un "congre"
-Ouigre!

Bon week-end

28 Septembre 2007

Faut-il être vraiment tranquilles et croire tout ce qui se dit à propos de possibles retrouvailles qui déboucheraient sur l'élection d'un nouveau Président?
Faut-il croire dans le baiser que Saad Hariri a donné à notre Patriarche et dans le sourire des deux à l'issue de leur rencontre ? Faut il voir dans le sourire de Bassem Sabeh (qui a été mon élève à l'Ecole d’Information en 1974!!!) et qui n'avait pas paru à l'antenne depuis très longtemps, un véritable souffle d'optimisme? Faut-il croire le très honorable et très aimé Marwan Hamadé, le ministre miraculé d'un attentat, le premier du genre, quand il dit que les discussions vont bon train pour voir une élection dès le 23 Octobre ? Et qui ajoute: « Hezbollah est en train de discuter avec nous autour de Jean Obeid... »
Et dans ces mêmes conditions, faut-il croire Michel Aoun qui proclame être le candidat de l'entente ?
Et faut il croire le Conseil de sécurité qui exige une "élection sans ingérence ni violence?"
La conclusion de tous ces titres politiques: d'un côté, on a un"orange pressé" et de l'autre "un calendrier compressé"

Ce qui corrobore la conclusion de Gaby Nasr, toujours génial: "Trop de Chefs et pas la moindre trace d'Etat". Et j'ajoute :"Des tas de Chefs et pas de Chef d'Etat".

L'Hôtel Phoenicia: le nouveau Parlement. Que de députés dépités ont élu domicile dans le plus beau Palace de Beyrouth. Juste retour des choses. Souvenez-vous l'année dernière, durant la guerre d'Israël contre le Liban, les députés avaient dormi au Parlement, transformant la Place de l'Etoile en véritable Palace. La revanche est là, les députés se rencontrent dans un Hôtel. Qui pourrait se transformer en Parlement si on adopte la majorité à la moitié plus une.
Au fond si les députes amènent leurs "moitiés", il y aura sûrement ...consensus. Et une majorité absolue... Vivent les Femmes!
La chanson que les députés chantent à leur femmes absentes : Je suis seul ce soir ...
Et les femmes de leur répondre: J’attendrai le Jour et la nuit j'attendrai toujours ton retour (célèbre tube de Rina Ketty repris par Dalida)

Nous attendrons avec elles.

27 Septembre 2007

C'est une date importante dans ma vie professionnelle. Il y a trois ans jour pour jour, Chafic Tabet et moi même avions saisi ensemble, la manette de la console de transmission à ART (Jnah) et nous avions en l'élevant mis la première image sur satellite de la télévision irakienne satellitaire: Alsumaria.
M. Chafic Tabet, homme d'affaires libanais, m'avait rencontré lors d'un déjeuner en présence de notre ami commun Rony Jazzar, et m'avait parlé de fonder une télévision pour l'Irak émettant à partir du Liban. C'était le 3 Juillet 2004.
En 12 semaines nous avions réussi le pari d'être sur satellite. Aujourd'hui Alsumaria est la télévision préférée des irakiens et surtout dans la tranche d'âge de 15 à 35 ans. Nous émettons 24 heures sur 24 et couvrons tous les pays arabes.
Une expérience qui m'a fait oublier l'enfer que j'ai vécu comme PDG de Télé Liban et qui fait l'objet de mon livre La Télé Quel Enfer que je signerai le 18 Octobre dans la salle de Conférences du Biel. Les deux versions arabe et françaises ont été éditées par Dar An Nahar.
La Télé finalement c'est l'Histoire de ma vie.

Grâce à Fateh el Islam et aux attentats, l'industrie du cannabis est prospère dans la Bekaa. Vraiment non seulement ils tuent nos soldats et nos politiciens mais ils s'attaquent également aux jeunes. C'est ..."stupéfiant!"

Kouchner exclut Moalllem de ses entretiens au Palais de Verre. A l'école le professeur (Moallem en arabe), on l'appelait le pion. Saint Bernard voudrait il prouver que la Syrie n'est qu'un pion sur l'échiquier du Moyen Orient? Malheureusement un pion met souvent le Roi en échec et ...mat!

Berry et Hariri axent leurs efforts sur le mécanisme de sélection de candidats consensuels. Heureusement qu'ils ne mettent pas un trait d'union entre les premiers n et s de ce mot. Car un président ...sensuel on n'en veut pas !

L'EDL (Electricité du Liban) va être restructurée. On dit même qu'elle serait privatisée. Déjà qu'on etait privés d’électricité, allons nous avoir une électricité...privée?

En Birmanie la Junte s'attaque aux manifestants et emprisonne les moines bouddhistes. Sarko a offert ses "Bonzes-aux-fils".
Et le Chef de la Junte lui a répondu: "Ne vous mêlez pas de cela. Restons "Bonzes-amis"
Sarkozy a demandé à la société Total de geler ses affaires. "Ca n'a pas ...d'essence," ont répondu les dirigeants du géant pétrolier.

26 Septembre 2007

Le 11 Novembre 1630 (je n'étais pas encore né..), les ennemis de Richelieu emmenés par Marie de Medicis notamment, complotaient contre le Cardinal pour l'écarter du pouvoir. Ils croyaient leur victoire acquise et commençaient à triompher quand ils apprirent que le Roi Louis XIII renouvelait sa confiance au Cardinal. On appela cette journée: "La Journée des Dupes"
Au Liban le 25 Septembre 2007 sera également appelée la Journée des dupes. Tellement le spectacle de nos députés à la Chambre était désolant. Bien sur la Majorité a fait son devoir et tous leurs députes étaient là en chair et en os et en photos posthumes.
Mais Berry le Renard avait bien mesuré son timing et ses mots. Et il a renvoyé tout le monde après les embrassades de rigueur ("j'embrasse mon rival, mais pour mieux l'étouffer"). Conclusion pratique, il faudra attendre le 23 Octobre pour savoir s'il a considéré la séance d'hier comme une première réunion et si la majorité va commencer à appliquer la règle de la Majorité simple. Le soir même à la LBC, Samir Frangieh se lamentait de voir des députés arriver comme un charme à l'Etoile alors que lui et ses amis sont arrivés dans des voitures blindées et un convoi militaire impressionnant. Au fond n'est il pas plus simple qu'ils "gardent la Chambre " puisque le Président Berry les rend tous malades...

Mieux vaut en rire. Dans l'Orient Le jour, une publicité toute simple: Voitures Blindées Vente /Location (et suivent les numéros de téléphone). Il est blindé le commerçant qui a fait passer cette pub.

Hier, 25 Septembre, May Chidiac faisait son émission politique. C'était le 2 anniversaire de l'attentat qui l'avait visée. Toujours vaillante au poste. Quel exemple de survie et de courage.

Ahmadi Najad a fait sensation hier à l'ONU. Son discours très attendu a été boycotté par les diplomates américains. Nonobstant cette absence, la délégation iranienne est allée faire ...la"bombe" dans un resto New Yorkais.

Le Président iranien a également déclaré: le Nucléaire c'est comme l'homosexualité en Iran: Ca n'existe pas." En voilà une nouvelle qui va nous rendre tous très Gay!...

25 Septembre 2007

J'ai attendu la fin de la session parlementaire avant d'écrire mon humeur de ce matin car tout allait dépendre de ce qui allait se passer dans l'hémicycle du Parlement. Ambiance très détendue entre les différents parlementaires. Mais Dieu seul sait quels coups de Jarnac chacun préparait pour l'autre. Mais certaines images frappent. Par exemple l'image de Saad Hariri à côté de Nabih Berry. Retrouvailles heureuses et conviviales. L'arrivée de Abdel Latif El Zein, le deputé qui a la plus longue vie parlementaire sans interruption. C'etait Khatchig Babikian, mais après le décès de cet extraordinaire parlementaire c'est maintenant El Zein qui détient le record (qui dépasse 43 ans, je crois ...). Qui disait vrai, qui disait faux. A l'intérieur de l'hémicycle c'est connu: un deputé parle-ment...!

Le Ministre Safadi était là aussi. On ne savait pas jusqu'à hier soir s'il allait venir ou pas. Mais on a vu à ses côtés Maurice Fadel qui en vieux renard de la politique lui a dit :"Etre présent, c'est l'ABC du métier (dommage de ne pas avoir le logo de ABC).

Hezbollah était également présent mais pour clamer haut et fort qu'ils n'étaient pas ...présents. Quand on sait que présent veut dire cadeau leur présence hors hémicycle devait être un...présent divin

Finalement, on peut séparer les députés en deux groupes. D'un côté il y a ceux qui siègent et de l'autre ceux qui ...assiègent.

Ils sont venus, ils sont tous là, même ceux du sud de la Berrie, mais pas les députés chrétiens du Metn, de Kesrouan et de Jbeil qui avaient jadis oeuvré pour la politique parlementaire. Jusqu'à hier, ils avaient promis de venir mais de ne pas siéger. Ont ils eu peur de jouer au jeu de la Chaise Vide. L'Amer (lire Murr) Michel avait déclaré qu'il viendrait. Mais l'autre Michel "moi ou personne" a du penser autrement. En une phrase "Aouni soit qui mal y pense!...

La visite de Nabih Berry au Patriarche a marqué tous les esprits et fait naître tous les espoirs. Pleins de micros de télévision avec leurs initiales devant le Président de la Chambre qui 'est laissé prendre quelques confidences. Juste ce qu'il faut. A tel point que les initiales des télés ont changé : Ainsi LBC est devenue : Lebanese Berry Chrétien et NBN se lisait : Notre Béatitude Nabih.

C'est tiré par les cheveux, je sais. C'est pour cela que je suis chauve!

24 Septembre 2007

Aujourd'hui, c'est la Sainte Thècle. Autrement dit: Mar Takla. C'est aussi le nom de la commune où j'habite à Hazmieh. Bonne Fête donc à toutes les Takla.

C'est une semaine importante qui commence. L'aîné de mes petits enfants, Christophe Noujaim, entre à l'Université. Que le temps passe...Hier encore il avait deux ans et il nous disait en voyant les ruines de Chyah et du Centre-ville: « il y a beaucoup cassé maisons... » Et le voilà qui s'apprête à entrer à l'Université pour préparer son avenir et devenir demain un chef d'entreprise, un patron, un créatif, un réalisateur. C'est dans des moments comme ceux ci que l'on comprend la phrase « l'Art d'être Grand Père ».

Cette semaine aussi verra la Chambre des Députés s'ouvrir enfin pour montrer au Peuple Libanais encore plus la cassure qu'il y a entre les deux fractions de la population. On est sous le même toit mais sans se parler ou, si l'on se parle, on va s'invectiver pour ne donner raison à personne. Quant à M. Nabih Berry, il attendra dans son bureau.
C'est ce qu'on appelle, dans un ménage: Faire ...Chambre à Part.

Pourvu que l'on ne suive pas l'exemple de la Belgique qui risque l'éclatement si on ne fait pas attention. Ce petit Pays qui a vu au milieu du 17ème siècle la plus grande explosion de peinture d'après le Moyen-Age, qui compte les meilleurs chanteurs "français" et qui a la meilleure cuisine gastronomique, où l'on parle français et flamand (la langue la moins parlée dans le monde) risquent eux aussi de faire "chambre à part". En attendant le divorce. Alors que les gens cherchent à s'unir, les belges se séparent. C'est le monde à ...l'Anvers...

Le Mime Marceau est mort. J'aime le titre de L'Orient- Le Jour :"le Dernier silence du Mime Marceau". Et c'est vrai que ce grand artiste est mort comme il a vécu : sans dire un mot!


Le Président Lahoud est à New York pour intervenir à l'ONU. Il est accompagné de deux ministres démissionnaires Salloukh et Sarraf. Cette valse hésitation de ces deux ministres qui ont démissionné et causé la crise ministérielle que l'on connait est vraiment comique et l'on offre une drôle d'image à tous ceux qui sont réunis dans le Palais de Verre. Le Président Lahoud aurait déclaré : Ne vous en faites pas, mes deux ministres ont été chargés ..."démissions" diverses ». "Onu soit qui mal y pense", a conclu un diplomate chevronné.
Le Président a même demandé à notre Ambassadeur en France, Boutros ASSAKER de se joindre à la délégation. Normal, un Général ne peut rien faire sans ses..."Assakers" (soldats en arabe pour les francophones).

Enfin la semaine a débuté avec l'automne. Pourvu qu'une bonne pluie vienne balayer les mauvaises intentions de ceux qui veulent nuire au Pays.

21 Septembre 2007

Lorsque l'assassin de Kennedy l'a tué, il avait un fusil de précision. Il a tiré et le Président est mort. Seul
Lorsque l'étudiant serbe Princip assassina François Ferdinand et son épouse, il les a tués seuls (il est vrai que cela mit le feu aux poudres de la Première Guerre Mondiale et que plus de 10 Millions de personnes allaient périr durant cette guerre de quatre ans...).
Lorsque Ravaillac assassina le Bon roi Henri IV (sans doute il en avait marre de manger la poule au pot tous les dimanches...). il avait agi seul. Et il a tué Henri IV seulement.
Et quand les conjurés de Rome, Brutus y compris, assassinèrent Jules César, ce dernier est mort. Seul.

Mais quand les assassins agissent dans notre pays pour tuer un député de la majorité, ils envoient vers la mort des dizaines d'innocents et des centaines de blessés qui n'avaient d'autre tort que d'être là au moment de la déflagration d'une bombe surpuissante, qui détruit tout sur son passage et fauche des femmes, des enfants, des innocents. Et qui lui dit, à ce poseur de bombes, qu'il n'a pas des parents, des amis, des proches qui auraient pu être là, par hasard. Comme ce jeune Charles Chikhani, ancien du l’ESC CERAM, promis à un avenir brillant, qui passait par là et qui n'est revenu chez lui que sous la forme d'un cadavre inanimé. Charles était le petit neveu de mon grand ami Gaston Chikhani, décédé en 1983.

Combien de temps durera encore cette tragédie de la mort en série, de la mort groupée, de la mort haineuse et sans pitié. Jusqu'à quand des gens vont continuer à tirer en l'air en apprenant la mort de leur "ennemi"? Jusqu'à quand nous allons encore voir des mères éplorées, des enfants orphelins, des camarades déchirés de douleur, des téléspectateurs figés par l'effroi? Jusqu'à quand allons nous croire en un Dieu de clémence et de miséricorde, un Dieu de l'amour, un Dieu du pardon et non pas en ce Dieu qui se permet d'avoir un parti, un parti pris, ce Dieu qui admet la violence, ce Dieu qui dit salut et non pas adieu à des victimes de la haine alors que lui-même est mort à cause de cette haine et de l'incompréhension de ceux qui l'ont crucifié.
Et quand cesserons nous de dire comme LUI: « Pardonnez leur mon Père car ils ne savent pas ce qu'ils font ».
Nous vivons chaque jour, car la mort ne nous a pas encore rattrapés.
Est-ce une vie cela?

Ce midi, on enterre Antoine Ghanem. Et avec lui, l'espoir de la véritable indépendance.
Et de lendemains de joie.

20 Septembre 2007

La nausée.
C'est ce que je ressens après l'attentat odieux qui a eu lieu hier à Sin El Fil. Cette localité si paisible qui a transformé son paysage grâce à ces échangeurs du Rond-Point Hayek (du nom du Père Hayek, une des figures proéminentes de ce verrou essentiel dans le Metn) et qui réunit maintenant tous les éléments du grand essor du futur: deux super hôtels 5 étoiles, restaurants de grand luxe, nombreuses banques pour servir une clientèle de commerçants de plus en plus actifs. Cette localité donc, est devenue hier un champ de bataille horrible qui n'est pas sans rappeler ce qui s'y était passé durant la guerre entre les Forces Libanaises et les Syriens qui en sont sortis soudainement et sans explications. Mes bureaux d'Inter-Régies étaient là, à 20 mètres du Rond-Point. Les bureaux de Memac Ogilvy dont mon fils Naji est Directeur Général sont à l'autre rond-Point. Et Walid Azzi, un des quatre mousquetaires de l'amitié durable (avec Camille Menassa et le ô combien regretté -Amine Kassouf) habite l'immeuble sous lequel on avait placé la voiture piégée. Miraculeusement, il n'était pas chez lui et en revenant il a découvert un appartement éventré, des faux plafonds par terre, les vitres entièrement brisées.

Tout ça, ce n'est que du baume au coeur. Car la première page de L'Orient Le Jour de ce matin nous remet en mémoire l'atroce vérité: On veut assassiner le Liban!

Le tuer à petit feu, par les assassinats, les attentats contre les bus, les tentes du Centre Ville (où semble-t-il on a festoyé hier quand la nouvelle de l'attentat est arrivée), les menaces quotidiennes d'un politicien que l'on a adulé en 89 et en 90 et qui accuse les alliés du député martyr de tirer profit de ce lâche assassinat, les interventions inacceptables d'un député du Metn qui, au lieu de se recueillir devant le drame, en a profité pour accabler ses adversaires politiques de toutes les trahisons et de tous ceux qui se sont réjouis de la mort. Comme si la Mort était une fête. Comme si la mort n'était pas la défaite de la vie. Comme si la mort doit faire notre quotidien au lieu de faire notre éternité...

Le compte à rebours a commencé. Compte à rebours du calendrier. Mais compte à rebours également de la majorité précaire que nous gardons pour sauvegarder la libre résolution des libanais de vivre dans un pays débarrassé de toutes les tutelles.

Antoine Ghanem est mort.
Tuant avec lui une bougie allumée de notre espoir d'indépendance et de liberté.
S'il vous plait Messieurs les députés de la Majorité, restez en vie!

19 Septembre 2007

Bonjour à tous. C'est formidable cette interliaison avec L'Orient-Le Jour. Le nombre de "hits" provenant de ce site a beaucoup augmenté et j'ai un grand nombre de visiteurs tous les jours. Je vous rappelle que vous pouvez également entrer sur le blog de L'Orient Le Jour à partir du mien. Vous trouverez le code d'entrée un peu plus bas dans cette page après la rubrique "Articles Parus dans la Presse".

Je voudrais aussi vous annoncer que mon prochain livre "La Télé, quel Enfer!" est sous presse. Il est édité par Dar An Nahar dans ses deux versions française et arabe. Le livre en français fait 420 pages environ avec 40 pages en couleurs (photos diverses prises à Télé Liban et dans toutes les autres télévisions. La version arabe (Al Television, Rehlah ila Al Jahim) fait 340 pages avec le même nombre de photos en couleurs.


La signature est prévue le jeudi 18 Octobre de 16h à 20h dans la salle des conférences du Biel où il sera facile pour tout le monde de garer tranquillement.

Je vous attends. Nous étudions avec l'éditeur la possibilité de vendre le livre par internet. Je vous tiendrai au courant. Par la suite les deux versions du livre seront vendues dans toutes les librairies.
Le livre parle de mon expérience en tant que PDG de Télé Liban entre 1996 et 1999, et de toutes les difficultés que j'ai rencontrées à la tête de la Télévision publique. Il dresse également un panorama sur la suite ainsi que des remarques sur toutes les autres télévisions du Pays. Le livre a été préfacé par le regretté Elias Hraoui, ancien Président de la République. En endos un texte spécial écrit en arabe par le Ministre de l'Information Ghazi Aridi et en français par M Antoine Choueri.
Rendez vous donc au 18 Octobre.
Mais également le 27 Octobre dans l'Expo Lire en Français au terme d'un débat sur la Télévision.

N.B: Cette publicité est gratuite...

18 Septembre 2007

Sacré Saint-Bernard! Il vient au Liban prêcher la bonne parole afin d'arrondir les angles entre le Hezbollah et les Sinior-Allah et ne trouve pas mieux que de défier l'Iran en parlant de la guerre. Ce qui ipso facto va éloigner les bons offices de la France dans le conflit politique libanais et certainement enfoncer "Cinq Clous " dans le cercueil de la ville homonyme "Saint-Cloud".

Franchement on n'en demandait pas tant. On ne demandait qu'une seule chose:que l'Iran ne se mêle pas trop de l'élection présidentielle. Mais maintenant les émissaires français ne seront reçus par aucune instance chiite et le dialogue va tourner court.
J'ai déjà fait ce calembour mais vraiment c'est "dé-l'Iran"

Et puis avec quoi la France fera-t-elle la guerre ? Elle n'a qu'un seul porte-avions en révision technique. Et ça prendra un an pour terminer les travaux. Ce sacré Bush est passé par là et aurait envoyé un message à Sarkozy: (à lire avec l'accent anglais) "Cé bien mon friend. Ces iraniens, il faut qu'on les "perse"...

Entre temps, le Président Lahoud se prépare à se rendre à New York, pour adresser le message d'un Liban désuni à l’ONU. Pourtant aucun programme n'est prévu pour lui, au Palais de Verre. Pourtant il prépare ses valises "en verre ...et contre tout".

On a posé la question à M. Siniora. Que ferez vous si personne n'accueille officiellement le Président Lahoud.
-Oh moi, répond le Premier Ministre, je serai "O NUES".

Ouverture prochaine de deux postes frontières entre le Liban et la Syrie. Double objectif à cette réouverture:
1-Assurer le retour de Chaker Absi pour créer de nouveaux foyers de sédition
2-Assurer des armes à Wy’ame Wahhab.
Avec le Liban, la Syrie à des frontières. Mais son outrecuidance n'a pas ...de limites.

Malgré le fait que le Président Berry accuse le gouvernement Siniora d'être "inconstitutionnel" son ministre des Affaires qui lui sont étrangères, continue de fréquenter le Ministère des Affaires Etrangères, dont il a démissionné.

Alors qui détient la constitution dans ces cas là?

A la vérité, pour employer le mot le plus long du vocabulaire français, Berry fait tout "anticonstitutionnellement"(ouf)

17 Septembre 2007

Nouveau déplacement samedi au Nord pour répondre à une invitation à déjeuner dans un des cafés de Ehden. Dieu que le Nord est beau. Le site, le climat, la douceur du paysage entre des montagnes abruptes où ont vécu en troglodytes les Patriarches Maronites.
Et ce petit carré dans le Centre de Ehden où se côtoient de nombreux cafés et pâtisseries arabes, un peu à la manière des cafés de la Butte Montmartre.
Et en redescendant on s'est -heureusement- trompé de chemin et nous avons emprunté la route entre Ehden et Zgorta. Quelle merveille! Un tapis d'asphalte impeccable, des routes bordées de platanes et d'arbres divers. Vraiment un autre monde.
Et dire que pas loin de là, durant 105 jours l'Armée libanaise a conduit la plus longue bataille qu'une armée arabe ait jamais livrée.

A ce propos, quel quiproquo dans l'affaire Chaker Absi. Sa femme l'a reconnu et puis elle a nié que c'était lui. Elle a juste pris le temps de donner à son vrai mari, le temps de s'évader. J'espère qu'on va l'arrêter. Et la juger pour complicité de meurtres de la dizaine de jeunes soldats tombés après la fin de la bataille dans leur recherche de l'ennemi sournois. "A mort, à mort, à mort" dit une chanson des années 40. Affaire à suivre.

Eh bien Ipsos nous donne de nouvelles statistiques très intéressantes sur les choix des libanais pour leur futur Président. A part un ou deux petits détails, les résultats sont mon portrait robot (on n'est pas humble en famille). Alors, Libanais, Libanaises: Fautez pour moi, Fautez pour moi!"

Les palestiniens ont fait un sit-in à Sabra-Chattila. 2000 civils ont péri durant trois jours après l'attaque des israéliens. Un nettoyage par le vide mené par un certain Sharon au prénom très détergent:Ariel.

Malgré la vague d'indignation contre le gouvernement grec après les incendies de l'été en Grèce, Caramanlis est sorti vainqueur du scrutin. Prouvant ainsi que ce Grec a une ...véritable Tête de turc...

15 Septembre 2007

Comme les événements se bousculent en première page de journaux! Et pourtant rien de nouveau n'apparaît à l'horizon. Comment voulez vous qu'il y ait du nouveau puisque depuis plus de 9 mois on nous serine les mêmes choses, les mêmes conseils, les mêmes critiques, les mêmes émissaires viennent et partent, alors que notre barque est en train de prendre l'eau de partout.
Pourtant un sondage réalisé par IPSOS, révèle que les libanais à la majorité moins 1/2 aimeraient voir une femme à la tête de l'Etat. Alors que le 14 Mars demande une majorité plus un. Il y a pratiquement match nul entre les femmes et les hommes.
Une femme à la Présidence aurait l'avantage de bien s'occuper des affaires « de l'intérieur »: l'intérieur du Palais, l'intérieur de la cuisine (politique), l'intérieur du portefeuille (de son mari).
Elle pourra aussi s'occuper des Affaires étrangères : (très étrangères pour elle en fait. Elle profitera de ses voyages à Paris pour se refaire une garde robe. Elle saura "balayer" tous les ennuis de la République, faire des travaux publics une affaire privée. Elle fera aussi l'économie de la moitie des poignées de mains lors de réceptions officielles, puisque nombre de nos concitoyens ne serrent pas des mains féminines. Et puis si c'est une belle femme, tout le monde la suivra.


Allez comme on n'a pas demandé mon avis, je le donne maintenant faisant ainsi gagner UN point dans le sondage et faire monter la majorité à 50,50 %.
Soit la majorité plus une voix.

Mme Dibble réitère son soutien au programme du Cabinet Siniora. Ce dernier a promis de "dibbler" ses efforts économiques.

Riad Salamé prévoit une relance économique dès la fin de la crise. Question à M Salamé: oui, mais quand finit la crise? Quand il deviendra Président peut-être?

Hommage à Jacques Martin sur toutes les chaînes françaises et dans les quotidiens de ce matin. Il le mérite. L'école des Fans a été plus qu'un programme. Cela a été une institution que nous avons eu la joie de voir aussi au Liban sur feu Canal 9 (ou TL3, si l'on préfère). Et le grand cadeau qu'une de ses épouses lui a fait avant sa mort: elle en a fait un Président de la République Française par alliance.
On sera tristes maintenant tous les "Dimanches Martin".

14 Septembre 2002

Quelle date pleine d'émotions et de souvenirs tristes ! Nous étions ce jour là à Jouret el Termos pour l'anniversaire de mon neveu, quand les plus folles rumeurs commencèrent à nous parvenir. Le Bâtiment de la Voix du Liban avait été soufflé par une explosion. Puis on apprit que Béchir y était et qu'il était gravement blessé. Arrivés à la maison nous avions la confirmation de la sale nouvelle: Béchir avait été assassiné avec ses compagnons. Mes enfants, qui idolâtraient Béchir m'ont tout de suite demandé: qu'est ce qu'on va devenir?
Une question qui reflète bien tous les espoirs de cette jeunesse qui voyait en lui, le seul espoir de sauver le Liban. Aurait il réussi?

Cette question restera sans réponse. Et tant mieux. Car au moins on pensera toujours à lui comme celui qui allait sauver le Liban. Car après sa tragique disparition que de choses se sont passées chez nous et dans le Monde Arabe:
-Le drame de Sabra Chatila pour lequel Israël a été condamnée.
-La venue de la force multinationale
-Le double attentat à l'aéroport le 23 Octobre 1983 et au Drakkar
-La naissance du mythe Hezbollah
-Le pronunciamiento légal de 1988 chargeant Michel Aoun de former un gouvernement de militaires et qui a coupé le Liban en deux, les uns maudissant le Général et les autres qui le portent aux nues jusqu'aujourd'hui.
-L'accord de Taëf qui mettait fin à la guerre, mais aussi a la mainmise politique syrienne.
-Les deux élections prolongées de Hraoui et Lahoud.
-L'assassinat de Rafik Hariri et la longue série d'attentats meurtriers.
-La sortie des troupes syriennes et le début de l'espoir.
-La guerre du 12 Juillet 2006 et "la Victoire divine"qui a laissé le Liban exsangue et la population plus divisée que jamais.
-Et maintenant cette échéance Présidentielle qui divise tout le monde.

Pensez-vous vraiment que je puisse être en mesure de faire des humeurs humoristiques?
Je pense sincèrement qu'un certain Liban est mort le 14 Septembre 1982.
Paix à l'âme de Bechir.

13 Septembre 2007

Un article signé M. Habib CHLOUK a attiré mon attention dans l'Orient-Le jour d'hier. M. Chlouk a notamment écrit: "Le Cardinal Sfeir a répété que, selon lui, le futur président doit être " à égale distance de toutes les parties, être sincère et intègre, expert dans les questions politiques. Il ne doit pas non plus chercher à se constituer une fortune au lieu de servir la Patrie."
Chacun d'entre nous peut voir en ces mots le portrait robot de candidats probables. Moi j'y ai vu la description de l'ancien député Salah Honein, qui s'était retiré de la consultation populaire de 2005, simplement car il ne voyait pas comment défendre ses principes politiques au milieu de tout ce qui se passait. J'aime Salah Honein (la même admiration je l'avais pour son feu père, Edouard) et je pense que si j'avais droit au Chapitre, c'est vers lui qu'irait ma préférence. Qu'en pensez-vous, vous-mêmes ? Quelques commentaires seraient les bienvenus. En arabe j'aurais dit: "Inna Salah, saleh"

Finalement le 14 Mars a proposé au 8 Mars, une sorte de 11 Mars. Aller à la rencontre l'un de l'autre pour s'entendre. Mais sachant que la majeure partie de l'opposition vient du Sud je crains "qu'il n'y a pas de plus "SOUR" que celui qui ne veut pas entendre "...

Le pétrole a franchi la barre des 80 dollars. Et, semble-t-il il ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Cela va sûrement se répercuter sur le prix d'essence. Et puisqu'on parle « des sens », cela pourrait nous amener vers une "érection" présidentielle. Et que le meilleur gagne!

Le Ministre de la justice n'y va pas par quatre chemins. Notre "grand Charles"annonce qu'il ne veut pas être candidat, il veut être Président". Voila vraiment un homme qui ne prend pas...de Rizk.

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon très cher ami, Dudul, Le Prince des Chansonniers libanais. Nous avons en commun le chiffre 13. Je suis né un 13 Avril, il est né le 13 Septembre et le Théâtre des 10 Heures avait commencé un 13 Avril. C'est pour cela que nos liens sont "treize et trois"


Aujourd'hui commence le Mois de Ramadan, le mois du jeûne et de la Prière chez nos amis Musulmans. Prions que ce mois amène avec lui la paix, l'entente et les solutions pour notre Pays.

12 Septembre 2007

Vraiment pas grande chose à se mettre sous la dent ce matin. Tout est comme hier .Et presque comme avant hier. Et la monotonie émousse ma verve et mes humeurs qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Mais enfin je ne vais pas user de motifs fallacieux pour ne pas vous faire souffrir avec mes maux et mes jeux de mots parfois sortis de la naphtaline pour accompagner votre journée.

Bien sûr, il y a cette affaire de brouillage audiovisuel qui sévit sur le Liban depuis près d'une semaine. Depuis (ô divine coïncidence...) que l'on a appris, sans en savoir plus qu'il y aurait eu un survol de la Syrie par les avions israéliens (d'aucuns auraient assuré qu'il s'agissait en fait de supersoniques US...). Pour ceux qui me lisent loin du Liban un mot d'explication. Depuis donc une semaine, tous les canaux qui nous arrivent par satellite ou par câble, toutes les stations locales sont perturbées par des parasites qui déforment l'image, le son ou figent l'écran. Pour le bouquet français par exemple, il était inutile de voir le Football ou le Rugby sur les stations françaises.TF1 était sans son. Il y avait sûrement une station radar quelque part (en mer?) pour brouiller les émissions car les effets sur certaines chaînes prenaient l'allure d'un brouillage circulaire bien spécifique 20 secondes d'image.10 secondes de noir. Le Ministre Hamadé confirme sa conviction d'un brouillage israélien. Si c'est vrai, le samedi, on n'aura pas de brouillage. C'est jour chômé en Israël...


L'Euro a atteint le plus fort taux d'échange hier. La France ne sera pas seulement un pays cher au coeur des libanais mais ...très chère à leur portefeuille.

L'Armée russe dévoile une bombe à implosion la plus puissante du monde. A trop faire la "bombe" Poutine va se saouler et peut-être écrire un..."l'ivre"?

Wahab la grenouille a fait passer un convoi sans doute rempli d'armes à la douane libanaise. Et il a menacé les douaniers d'ouvrir le feu s'ils touchaient à sa voiture. Voilà les gens qui nous promettent le renouveau. En un mot, le slogan de cette sorte de politiciens : « Tuez, tuez ...on vous dédouanera. »

Une roquette palestinienne blesse 69 soldats (en tête bêche sans doute !)
D'un côté l'hébreu. De l'autre côté ...les preux.

Je vous salue. A deux mains...

11 Septembre 2007

Ce jour là, j'étais en réunion à Arab Ad, chez mon ami Walid Azzi en train de préparer le World Congress de l'IAA qui devait se dérouler à Beyrouth en Mai 2002.

Walid reçoit un coup de fil lui disant d'ouvrir la Télévision car quelque chose se passe à New York. Il était 15h30 à Beyrouth et nous avons assisté en direct aux attentats contre les Tours Jumelles du World Trade Center. Vision d'apocalypse que nous avions devant les yeux. Nine Eleven, comme l'ont appelé les américains entrait dans le mémorial des catastrophes universelles. Le 20éme siècle prenait goût à la nouvelle guerre que déclenchaient des ennemis invisibles contre lesquels on ne pouvait rien faire. Car que faire devant un personnage qui veut mourir? Le tuer? Oui mais avant... Pas après. Hélas. Il y avait des Libanais dans les trois avions suicides. Et le terrorisme continue. Au nom d'un fanatisme d'une religion ô combien pacifique.

C'est à la veille de ce jour maudit pour les américains et pour le monde entier que l'on apprend que Chaker el Absi n'est pas ce cadavre à moitié défiguré que l'on a retrouvé dans le camp de Nahr el Bared. Les deux ADN ne correspondent pas nous apprend-on.
A première vue ADN voudrait dire dans un anglais simplifié Absi Died Not. Mais j'ai trouvé d'autres significations et si vous avez des suggestions n'hésitez pas à nous les envoyer. Par exemple un soldat demande: Abri? Des Nouvelles? Un chauffeur de taxi témoin oculaire aurait répondu à la question: Où est Absi ? - A Damas, Naturellement. D'ailleurs après que son épouse l'ai reconnu formellement mais à quel prix (???) il lui a envoyé un e-mail disant: Arrive De Nuit, et la femme dit à sa fille qui avait aussi reconnu (?) son père: Allons Dormir Normalement.
Mais le peuple libanais veut connaitre la vérité et les trahisons pour clamer : Assez De Nuisance.


Iham Wahab a juré par tous ses grands dieux que si on élit un Président qui ne lui plait pas que les foudres tomberont sur le Liban en entier. Comme son homonyme, le célèbre compositeur chanteur Abdel Wahab, il se met à nous faire ...chanter.

Tout comme d'ailleurs le général qui prend des attitudes de simple particulier pour justifier l'armement de ses applaudisseurs."Une simple question de légitime défense.
Alors que c'est lui qui attaque
Et se pose en plus comme le candidat de l'entente.
Moi je dirais plutôt, le candidat des ...tentes (vides).

Mon correspondant français habitant la Baule, Gabriel Dahan, me tranquillise en me confirmant que la "Hayawan attitude n'est pas l'apanage des seuls conducteurs libanais" et que les chauffards existent sur la Corniche de cette ville côtière sur l'Atlantique. (ce qui me fait dire que mon ami aurait du habiter sur la côte...Pacifique).
Il conclue en me remerciant "pour mes délires si bienfaisants"... (Notons que l'adjectif de délire c'est "dé-l'Iran).

10 septembre 2007

Y en a marre ! C'est du fond du coeur que j'écris ces mots. En ce lundi matin qui nous annonce une semaine assez remplie du point de vue politique, je vais rester terre à terre. En effet, la semaine commence par un embouteillage monstre sur la route de Mkallès, que près de 30.000 personnes empruntent pour aller à leur travail mais où depuis déjà trois semaines, on creuse du côté de la descente pour des travaux d'électricité. Bien sûr ces travaux doivent être nécessaires pour la région qui s'agrandit de façon incroyable. Mais les Travaux Publics ne savent-ils pas que la journée est faite de 3 fois huit heures et que l'on peut travailler la nuit grâce à des projecteurs afin que le martyr des employés allant à leur lieu de travail soit au moins de plus courte durée ? L'encombrement de la route était vraiment infernal. Moi qui habite Mar Takla et travaille à Mansouryeh ai eu la chance d'emprunter le chemin tortueux où l'on a assassiné Gebrane Tueni. Même là, de fâcheux individus ont eu la velléité de doubler des voitures, sur une route où l’on peut à peine se frayer un petit chemin. En arrivant au bout de cette voie abrupte, j'ai eu la vision du cauchemar que mes compatriotes descendant vers Beyrouth étaient en train d'endurer. Quatre files de voitures et certains indélicats qui tentaient d'en créer une cinquième. La file arrivait jusque presque les boulangeries de Moulin d'Or et Wooden Bakery. Et je peux vous assurer que cela n'est dû ni à un accident, ni à la mollesse des gendarmes. Il n'y a pas d'accident et les gendarmes faisaient leur devoir. Mais un jour sur deux, la gabegie règne à cause des chauffeurs libanais qui n'ont aucun sens de civisme et se croient intelligents en doublant en quatrième file sur une route qui n'en peut contenir que deux. Quand donc nos Fangio et autres Schumacher apprendront-ils le civisme et entendront la..."voie du Seigneur" ?

Les gendarmes dans le secteur de Sodeco sont très zélés. Dans une rue dont on ne sait pas encore si elle va devenir voie urbaine ou une continuité du Parking d'un grand centre en construction, les conducteurs garent leurs voitures ne gênant pas une circulation assez rare.
Et voila qu'une dame (c'est elle qui m'a raconté l’aventure) revenant pour récupérer sa voiture, voit un gendarme dressant un PV pour Arrêt interdit.
-"Où lisez vous que c'est interdit de garer ici ?"(En fait il n'y a pas de panneau). Puis furieuse elle ajoute: « Et pourquoi en voulez-vous à Ashrafieh? Est-ce que vous oseriez placer un PV sur une voiture à Chyah où à Bourj el Brajneh?"Le gendarme en était interloqué et il a rangé son calepin.
De plus on apprend que l'on va mettre des horodateurs dans les rues d'Achrafieh. Ce n'est pas prévu ailleurs. Les responsables sauraient-ils qu'il y a plus de civisme de ce côté de la rue de Damas ? Ce serait une appréciation..."si vile"

Les membres du 14 Mars vont semble-t-il se réunir en "conclave" avant le 14 Septembre (c'était aussi un 14 que l'on a assassine Béchir...). Entre, d'un côté, Cousseran qui visite le Patriarche au Vatican, le Patriarche qui revient avant terme du Vatican aussi, Saint Bernard Kouchner qui revient avec Cousseran, c'est normal que l 14 Mars tienne un conclave. Pourvu que l'on voie une fumée blanche sortir de la cheminée.

"Non à un candidat du 14 Mars. Non à la 1559", clame le Hezbollah.
C'est le temps de reprendre la fameuse équation de Georges Naccache: "Ces deux négations, ne feront pas une nation,"
08 septembre 2007
C'est vraiment exceptionnel! L'ouverture de ce blog me permet de faire le lien avec de nombreux amis, anciens ou nouveaux, qui soudain refont surface dans ma vie et avec lesquels j'entretiens de nouvelles relations amicales.
Ainsi Oswald Mamo (qui - si vous avez suivi mes humeurs quotidiennes - et j'espère que vous le faites - est le fils de Mme Mamo qui faisait avec le groupe de ma mère des parties de conquin quand j'étais encore célibataire ...) qui ayant lu le petit entrefilet écrit par Edouard Saab quand il était jeune reporter débutant au Journal Le Soir,
« Vous mentionnez Edouard Saab dans votre blog. Voici ce qui est arrivé il y a plusieurs décennies. Edouard était correspondant du Monde. Il était venu discuter affaires à Montréal avec le Directeur de l'Info Antoine Desroches, du Journal La Presse, où j'étais journaliste. La Presse comptait environ 150 journalistes. Antoine Desroches voulait leur présenter Edouard Saab. Dans la salle de rédaction, je m'avançais et embrassais Edouard. "Vous vous connaissez?" demanda Antoine et Edouard de répondre: "De tout temps ! Nous sommes amis d'enfance du temps de Lattaquié". Moi aussi je garde un excellent souvenir d'Edouard Saab, conclus Oswald Mamo. »
C'est formidable.

Allez amusez-vous avec ce qui suit. Ma fille Myrna qui enseigne, à Mulhouse, le français à des étudiants étrangers désireux de s'intégrer en France, m'envoie quelques perles savoureuses écrites par ses élèves.
L'une des stagiaires, d’origine chilienne, répondait à une question sur les pluriels:
Un éventail...des éventails
Un festival… des festivals (ce qui est bien, d'autres auraient dit des festivaux)
Un pneu ...Beaucoup ! (Adorable...)

Et une autre cherchait un bon médecin qui fait de la ponctuation (comprendre acupuncture!) J'ignore combien de" points" elle a eu ...

Ce matin j'ai vu une publicité sur LCI. Plusieurs portraits, à différentes périodes, de Napoléon 1er avec comme d'habitude la main dans la poche de son gilet. Je pensai tout de suite à une annonce pour une expo Napoléon. Jusqu'au moment où le speaker dit: Dorénavant ne mettez plus la main à la poche pour acheter une voiture. Dans mon éclat de rire solitaire, j'ai raté le nom de la voiture. Mais ce qui est sur : il ne s'agissait pas d'une ...Corsa!

La France a perdu d'emblée son match de Rugby contre l'Argentine. Pour continuer sur ma lancée d'hier: une défaite française dure… à « ovaler ». Vous avez remarqué ? je n'ai pas parlé de politique. Une nouvelle cependant pour conclure. Le Saint-Bernard revient au Liban. Cousseran lui a ramené du Vatican, une bonne bouteille de ...RHUM

Bon week-end. Amusez-vous. Sortez couverts, comme aurait dit Christophe Dechavanne.

07 septembre 2007

Décidément tous les chemins mènent à Rome .Du moins en ce moment. Notre Patriarche y est, Cousseran y était, ainsi que le syrien Chareh.
Le Patriarche, c'est compréhensible. Il va voir son ultime Supérieur pour des réunions spirituelles (connaissant le Patriarche, il servira quelques anecdotes « spirituelles" au Saint Père dont on connaît la rigidité dans le maintien et le traitement des affaires). Cousseran aussi c'est plausible puisqu'il est venu à Rome pour voir le Patriarche et discuter du bilan, oops pardon, du Liban et de la célèbre proposition de Berry ( Cousseran aurait, paraît-il des origines...Berrichonnes ). Mais voir Chareh chez le Saint Père est si rare qu'on n'a pas de doute sur les intentions du Premier Ministre. A l'heure où on ne parle plus que de militaires à la tête du Liban, il voudrait être sans doute un ...Saint Cyrien !!!

Walid Joumblatt ne finira pas de nous étonner. Avec Marcel Ghanem hier, il a fait une analyse directe des mobiles syriens pour déstabiliser le Liban en vue de faire avorter le Tribunal International. Mais il n'a pas dit comment le 14 Mars abordera la question de la Présidence de la République. En d'autres termes, il est fort en procès mais pas en ...procédures.

Réunion et dîner surprises chez Nabih Berry hier. Michel Aoun et son gendre y étaient. On a appris que le catering a été assuré par... "Aoun, le charcutier"

Le Courant Chiite Libre accuse le Hezbollah de paver la voie à un coup d'Etat à Baalbeck. Leur informateur???C'est la ...Cinquième colonne de Baalbek.

Mon ami Nahi Lahoud écrit dans la Page des lecteurs de l'Orient-Le jour sous le titre très bien trouvé "Le Maillon faible" : "Si jamais, pour des "raisons d'Etat" le Président Lahoud reste en place,comme il semble l'insinuer..."
Il faut qu'il se tranquillise mon ami Nahi. Son homonyme, (pas) familial, en cherchant la raison d'Etat, il va trouver sûrement...des tas de raisons.

A partir de ce soir on va avoir les grands matches de la Planète Ovalie. Cela nous permettra de voir autre chose que les couleuvres que l'on veut nous faire..."ovaler".

06 septembre 2007

Ce matin, triste nouvelle : le monde a perdu son ténor le plus doué et le plus populaire du 20eme siècle: Luciano Pavarotti. En regardant LCI, j'ai appris la nouvelle et je n'ai pas pu empêcher une larme sourdre de mes yeux. C'est mon petit-fils Christophe qui m'a appris à aimer et apprécier le grand ténor. Il avait 2 ans, ses parents et lui revenaient de Chypre ou ils étaient partis après leurs blessures causées par une bombe ayant éclaté dans leur jardin à Mar Takla. Turbulent, l'oeil vif, Christophe ne se calmait qu'en écoutant, une paille à la main, les trois ténors chanter au cours de leur célèbre concert des ruines de Caracalla. Il conduisait tout simplement l'orchestre, fasciné par la musique et par l'orchestre sous la Direction de Mehta. Tour à tour, les soli de Carreras, Domingo et Pavarotti emplissait la salle de télévision et le petit « Titou", comme on l'appelait à l’époque, balançait la baguette devant nos yeux attendris. Et depuis, le grand air de la finale continue de m'émouvoir et de me donner des frissons chaque fois que je l'écoute. Après avoir réussi tant de concerts, Pavarotti a été vaincu par un cancer! Ainsi va la vie. Les Anges vont être ravis de l'inclure dans leurs ...choeurs

A partir de Bruxelles le général Aoun menace le Liban :"C'est le com...promis ou l'explosion".
Dire que nous venons de finir d'une bataille de 106 jours où nous avons perdu tant de braves soldats.
Dans un autre pays que le nôtre, des tels propos vaudraient une inculpation de sédition à celui qui les prononce. Et comme il se considère comme le compromis, et qu'il n'a aucune chance d'être élu, ce sera donc l'explosion. Les Libanais sont avertis. Mais heureusement qu'un homme averti en vaut deux. Et nous doublerons de nombre devant ses menaces.
Le général n'a encore rien compris.

Un mega attentat a été déjoué en Allemagne, où se trouvait justement notre vaillant Premier Ministre, Fouad Siniora. Ce qui prouve que les allemands sont nos cousins ...germains.

Siniora a rencontré en Allemagne, Angela Merkel élue deux jours plus tôt « La femme la Plus influente du Monde ». Ce qui a fait dire à notre Premier Ministre: "Avec sa poigne, Merkel est loin d'être un ... ange las"

On va projeter Molière dans les cinémas de Beyrouth. Là encore un souvenir de jeunesse. Je venais de réussir à mon bac deuxième partie au collège du Sacré Coeur, quand, M. Georges Héritier professeur de théâtre et de diction, me proposa de jouer le rôle d'Argan dans le Malade Imaginaire. A 18 ans! Le grimage parfait de notre maquilleur Georges Sarkissian me donna 60 ans au moins. Le rôle me valut une note signée du grand journaliste assassiné durant la guerre, Edouard Saab, alors reporter débutant au Journal Le Soir: " Que penser du Malade Imaginaire Jean Claude Boulos... Disons le vite le personnage d'Argan est sans conteste un grand acteur. Nous avons appris qu'il préparait en ce moment ses études d'ingénieur. Il n'a pas trop à regretter s'il lui arrive de manquer sa carrière scientifique. Il est né pour le théâtre ..."


Quatre ans plus tard j'étais engagé comme ingénieur à la Compagnie Libanaise de Télévision qui mettait à ma disposition la scène avec un public de plus de 100.000 personnes chaque fois que je présentais une émission. Edouard Saab, avait, sans le vouloir, tracé mon avenir.

05 septembre 2007

Oswald Mamo, un libanais parti en exil dans les années 50, et que j'ai redécouvert à travers mon blog, m’envoie ce matin après ma "fallacieuse" idée de me porter candidat à la Présidence un e-mail disant : Je vote pour vous. Vous trouverez son e-mail dans les commentaires que je reçois habituellement.
Il est évident d'ailleurs que le virus de la "présidentialité" vient avec la naissance de chaque maronite, qui à chaque échéance échange des propos acerbes avec d'autres candidats qui enveniment les campagnes et ridiculisent les nombreux candidats qui se présentent. Quel dommage! Notre pays mérite mieux que tous ces duels avec des fleurets à peine mouchetés et qui sont de si mauvais exemples pour les générations que nous avons mises au monde et dont on pensait qu'elles seraient, avec le temps, hors d'atteinte de ces injures de poissonniers que l'on écoute et lit chaque jour. Vraiment, Honte à nous !


Une lueur dans toutes ces ténèbres présidentielles : la Fête monumentale que le peuple libanais, toutes régions et toutes religions confondues a créée pour remercier notre brave armée sur tout le chemin du littoral et dans les divers villages que la troupe a traversés. Avec une armée pareille, le peuple n'est plus ...alarmé sur son avenir!

Elias Murr rejette la formation d'un second gouvernement. Comme c'est le Ministre de l'intérieur, il a peur que son père en fasse partie du second Ministère et alors il y aura sûrement conflit sur...l'Intérieur du portefeuille.

A propos de quorum, parlons sérieusement. Le Président Berry a dit que l'élection doit se faire à la majorité des 2/3.Soit ! C’est dans la Constitution, le quorum doit être des deux tiers, c’est à dire dans notre cas présent 86 députés. En supposant que deux candidats se présentent (car rien ne fera le Général Aoun se retirer de la bataille) et que l'un des candidats obtiennent 65 voix (la moitié plus une voix) et l'autre 21 voix, comment ne pas accepter cette élection? Ne doit on pas revenir aux élections de 1970 où le quorum était total (99 députés sur 99 étaient présents) et Sleiman Frangieh a été élu à 50 contre 49. La Constitution parle de quorum à 2/3 mais pas de nombre de voix à 2/3. Et dans mon exemple plus haut, le Président peut être élu à 44 voix sur 86.
Vraiment devant cette évidence que l'on discute encore me laisse...sans voix, et sans voie...

04 septembre 2007

C'est bon de se réveiller sans avoir à décompter le nombre de morts et de blessés de l'Armée libanaise. Un de mes voisins, général à la retraite, me dit ce matin alors que j'allais au bureau: "Ca n'a pas été facile car, au début, la Syrie avait mis en garde contre l'utilisation des hélicoptères contre le camp. Voilà pourquoi cela a tant duré."

Mais enfin ouf! C’est fini. Et la liesse du peuple libanais faisait plaisir à voir. Unis dans la victoire, les libanais doivent se préparer à être unis également dans la victoire de la démocratie par l'élection du futur Président de la République.


Cette victoire rend ridicules ces tentes vides du Centre Ville auxquelles L'Orient-Le Jour a consacré un reportage plus qu'éloquent. Un sit-in fantôme le qualifie Lelia Mezher. Cela on le savait depuis longtemps. Mais un collègue me disait l'autre jour que même fantôme, le sit-in faisait des dégâts énormes à l'Economie, puisqu'il a été forcé d'abandonner ses bureaux pour aller s'installer à Nahr el Mote, un nom prédestiné puisqu'on ne devient fantôme qu'après... la Mort.

Paris, qui ne cessera pas de faire des efforts pour concilier les points de vue,a salué le compromis de Nabih Berry. Tant mieux à la condition d'écrire compromis en un seul mot. Afin de ne pas avoir ce qu'on nous promet en... deux mots.

Le général Aoun demande publiquement: "S'il est un candidat de défi?"
Il serait bon que les autres candidats le défient de prouver le contraire.

Au moment où les Britanniques quittent Bassorah, deux libanais annoncent qu'ils vont investir 55 Millions de dollars dans la construction d'un hôtel à Erbil. C'est ce qu'on appelle filer... à l'anglaise.

Au fond j'y pense: Et si je me présentais aux élections présidentielles? Au moins je vous mettrais constamment de bonne humeur. Envoyez vos commentaires!!!

03 septembre 2007
C'est une date historique pour le Liban. Et surtout pour l'Armée libanaise. Après 106 jours de batailles meurtrières, le camp de Nahr el Bared est tombé entre les mains de l'Armée libanaise. Si ma mémoire historique est correcte, c'est la plus longue guerre que des troupes arabes aient jamais livrée. En 1957, la guerre de Suez s'est terminée en 20 jours. En 1967 la guerre de Six jours était en fait terminée après deux jours. Et la guerre du déversoir s'était terminée en 20 jours. Et nous avons livré une guerre de 106 jours. Qui s'est terminée par une victoire totale.
Et les soldats ont, à juste titre, paradé en faisant le signe V.

Un V qui a plus d'une signification pour nous.
V comme volonté d'un gouvernement qui a tenu a ce que son armée débarrasse le pays de cette Vermine qui nous avait imposé le traité du Caire, de triste mémoire.
V comme violence que les palestiniens, qui ont quand même admis Fateh al Islam dans leur camp, qui ont provoqué la guerre au Nord et dont ils se déclarent être innocents. Mon oeil!
V comme valeureux, adjectif qui s'applique si bien à ces jeunes soldats de l'Armée libanaise sous équipée qui ont donné leur vie pour la Patrie et qui regardent du Paradis, la victoire de leurs confrères restés vivants.
V comme vivants et heureux de l'être après avoir connu les affres du combat mais avoir été mutilés à vie mais qui sont fiers d'avoir participé à la victoire de leur armée
V comme vigilants. Ce que tout libanais doit être après la fin de cette guerre afin que d'autres guerres, peut-être fomentées par des libanais, pourraient être déclenchées sans prendre l'avis des gouvernants.

V comme vérité que nous avons tous le droit de connaître pour savoir comment ces félons sont entrés dans la ville, dans la vie de chaque jour et dans la mort des soldats libanais.

V comme Vox Populi que nos gouvernants et nos politiciens doivent écouter pour savoir comment choisir un Président pour les six ans à venir et qui saura écouter le peuple et faire ce que le peuple demande: sécurité, paix et un regard vers un avenir plein de promesse.

V enfin comme dans Voilà. Explication: Napoléon 1er au soir de la bataille d'Austerlitz avait passé ses poilus en revue et leur avait dit: Quand les gens sauront que vous avez participé à la bataille d'Austerlitz, ils diront admiratifs: VOILÀ UN BRAVE.
Libanais quand vous verrez un soldat libanais qui a combattu à Nahr el Bared, dites lui, dites à tous ceux qui vous entourent,a tous ceux qui vous écoutent, à tous ceux qui vous lisent: VOILÀ UN BRAVE

01 septembre 2007

Le premier Septembre est une grande date dans l'Histoire du Liban moderne. C'était durant de longues années une fête nationale chômée. Et je me souviens que le drapeau libanais flottait sur tous les tramways de Beyrouth, ainsi que sur tous les bâtiments publics. Cette date commémore la proclamation du Grand Liban par le Général Gouraud en 1920 et posait les jalons futurs de notre indépendance que nous avons encore tant de peine à acquérir pleinement. Cette date pourtant n'est même plus commémorée.

Le Président Berry lance la balle dans le camp de l'opposition. Qui a la raquette (d'autres écriront "racket") pour rendre la balle et marquer le point du set?


Hier je suis allé au Nord pour répondre à une invitation à déjeuner de Anthony Andari en l'honneur de Michel Eddé. Dieu que la région du Nord est belle. Anthony m'avait demandé de faire une allocution à cette occasion. Il a parlé en arabe. J'ai écrit ce qui suit.

Hommage pour lui en…el
Je m’en vais vous parler d’un homme exceptionnel
Erudit, numismate, gourmet, spirituel
Occupant plus d’une fois un poste ministériel
Et qui reste gentil, si simple et informel.

Dans la vie, c’est d’abord un homme paternel
Qui éduque et qui forme, qui sculpte et qui cisèle
Des enfants passionnés, pluridimensionnels
Qui perpétuent son œuvre au plan universel

Je l’ai eu comme ministre, à l’audiovisuel
Un vent de liberté souffla sur les nouvelles
Un journal bien conçu, et pas traditionnel
Imprégné de messages anticonfessionnels.

S’attachant aux beautés des monnaies éternelles
Il devint numismate ach’tant les immortelles
Piécettes des Romains ne sachant plus laquelle
Laquelle est la plus rare, laquelle est la plus belle.

Mais l’virus de l’info le nargue et le rappelle
Il revient au Printemps tout comme une hirondelle
Présider le destin d’un journal très pluriel
L’Orient Le Jour pour lui c’est un amour charnel.

Il impose une rigueur et une vue rationnelles
Dans le respect d’autrui reste inconditionnel
Réunit les courants qui chaque jour se querellent
Et qui de ce pays veulent avoir la tutelle.

A la Ligue Maronite, loin d’être confessionnel
Il prêche l’amitié, l’amour et le dégel
Et fait se rencontrer les courants parallèles
Distribuant idées et remèdes à la pelle.

Les Anciens de Jamhour qu’ils soient lions ou gazelles
L’ont élu Président depuis seize chandelles
Mais il fait tell’ment bien son job présidentiel
Que dans vingt ans encor, il s’ra toujours en selle.

Mais il brille et s’anime puis ses yeux étincellent
Quand on parle d’un sujet où vraiment il excelle
Ni la Mouloukhieh, ni le bœuf au gros sel
Ou bien la bouillabaisse, les sauces béchamel
Les œufs au kawarma, le poisson en quenelles
N’ont de secrets pour lui. Il lui est naturel
D’aimer la bonne cuisine, modern’, traditionnelle
Et à peine rassasié, il mange de plus belle.

Est il besoin encore chers amis et fidèles
De taire le prénom de l’homme universel
Dont j’ai fait le portrait avec ces rimes en el
Et qui rougit déjà de l’hommage solennel,
Qu’on lui fait en ce lieu béni de Dieu, du ciel.
A la fin d’un repas qu’on voulait informel
Portons un toast amis, très simple et personnel
A la santé de l’hôte et vive Eddé Michel.

Pages: 1 2

Août 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution