Articles publiés dans la presse

01.08.11

Articles publiés dans la presse

Permalien 08:15:00, Catégories: Articles  

Vincent, Mohammad et moi

Orient Le jour jeudi, octobre 20, 2011
Par Jean-Claude BOULOS

Qui veut quoi dans le monde arabe ? Qui veut aller où ? Qui veut tuer qui ? Qui veut régner sur quoi ? Qui veut l’islam absolu et fanatisé ? Mais qui veut encore d’un islam religion de pardon plutôt qu’un islam le couteau dans la bouche et poursuivant ceux qui ne pensent pas comme lui, refuse l’autre au nom de sa foi profonde ? Qui veut le mal et qui hait le bien ? Qui veut vivre car les autres doivent mourir ? Qui me dit que le Vincent avec lequel on me dresse le plan de vivre, rien qu’avec lui, sera mieux pour ma vie que mon ami Mohammad avec lequel je travaille depuis plus de 50 ans et avec lequel nous n’avons jamais eu querelle pour savoir si tel ou tel homme politique musulman ou chrétien était meilleur pour le pays ? (Lui me téléphonait tous les matins de Ras-Beyrouth pour me demander si je voulais faire parvenir un message à un parent, un ami, un client car nous ne pouvions pas à partir de Mar Takla téléphoner directement à Achrafieh). Pourquoi devra-t-on demain m’interdire d’aller à Tripoli ou dans le Sud sous prétexte que ce seront des contrées « réservées aux musulmans » et que les Tripolitains devront faire le détour par la Békaa pour arriver à Saïda car le Mont-Liban devra faire partie du Liban chrétien qui ne pourra que dépérir par manque de libertés, de cultures communes, d’échanges culturels et religieux, autant de qualités qui ont fait la grandeur de ce pays si petit par ses frontières, si grand par sa diaspora sans limites ? Et je suis tenté d’utiliser tous les pronoms relatifs pour poser des questions et attendre les réponses les plus sages ou les plus farfelues envoyées par mes lecteurs. À titre d’exemple : QUI sera celui qui jettera la première pierre et que l’on applaudira pour le bain de sang qu’il aura provoqué ? QUE restera-t-il de ce pays et de sa population quand viendra l’heure de la folie meurtrière de te tuer car tu es musulman, de t’assassiner car tu es chrétien ? QUOI faire dès lors de ces 10 452 kilomètres carrés que l’on a chantés comme étant le meilleur havre des pays de rencontres et de réconciliation et qui s’est éclaté en 10 452 kilomètres carrés de cadavres innocents et de citoyens qui ne désirent que vivre dans la paix des seigneurs et non des saigneurs ? DONT, ce pronom relatif qui peut à sa guise tout lier et tout délier et de ce fait jouer des rôles importants dans la formation des phrases, permettant aux auteurs de transporter le venin DONT ils veulent arroser leurs discours jusque dans les bouche assassines de leurs adversaires. OÙ réunira-t-on alors toutes les victimes de la haine ou même du trop qui auront serré leur ennemi mais pour mieux l’étouffer en écrivant en lettres de sang les noms des fous qui espèrent encore ? « Mais la vie efface sur le sable les pas des amants désunis ». Relisez donc le texte des Feuilles mortes. Il ressemble à notre vie de Libanais et de Libanaises : « Mais la vie sépare ceux qui s’aiment Tout doucement sans faire de bruit, Et la mer efface sur le sable Les pas des amants désunis... » Et si les amants étaient simplement des Libanais et des Libanaises ?

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Jean-Claude Boulos

ECRIVEZ VOTRE COMMENTAIRE en cliquant au bas de chaque catégorie. Découvrez la biographie, les poèmes d’Amertumes, tous les chapitres de La Télé, Quelle Histoire, les articles, les photos de Jicébé…

Rechercher

powered by
b2evolution